11 avril 2014

La Chapelle du Retord (Ain)

Je vous assure, je progresse. Regardez l'avancée de cette semaine.

b

sauf que j'ai abusé un peu le deuxième jour j'ai escaladé le toit du garage. Maîtresse n'a pas du tout apprécié, elle en a même oublié de me photographier. Résultat, retour à la case départ derrière la porte grillagée. sniff, sniff.....

Cette semaine, mes maîtres, sont entrain de préparer Pâques, car le repas de famille aura lieu le dimanche des Rameaux, donc cette semaine. Ils sont allés dans les bois chercher des branches pour l'arbre de Pâques.

 

27

d

c

chez nous, l'ambiance de Pâques c'est pendant 3 semaines, une semaine avant, une semaine après. Habituellement, ma Maîtresse met de la paille au pied des vases avec des poules et des poussins qui picorent ; mais étant donné ma présence cette année, elle s'est abstenue car elle n'a pas envie de retrouver de la paille partout. Il paraît qu'elle se lâchera pour le centre de table du jour J". C'était sans compter avec moi, une tentation pareil, elle n'a duré qu'un instant exactement 24 heures, ma maîtresse est très en colère, le vase ancien n'a pas résisté, il était dans la famille depuis 200 ans, irréparable. 

 

edith3

 

 

Mon Maître, adore un endroit particulier à quelques kilomètres de où ils ont trouvé le bois.

La Chapelle du Retord

 

26

Voici comment c'est l'hiver. C'es un plateau particulier à 1200 m d'altitude faisant parti de la chaîne du Jura, paradis pour les skieurs de fond l'hiver et pour les randonneurs l'été et même au printemps. Au milieu de nul part, il n'y a que trois choses, une magnifique chapelle dédiée à Saint Roch. Une auberge et un cimetière.

 

4

 

auberge retord

cimetière

La Paroisse du Retord, est rattachée à la Paroisse du Grand Abergement. En 1940, l'Abbé Frédéric Tarpin est nommée sur le Plateau du Retord, il restaure la chapelle avec les habitants et décide de mettre sa passion du bois au service de Dieu pour doter la chapelle d'un moblier original en tirant parti du bois de la forêt alentour. 

35

 Il y consacre une partie de sa vie jusqu'à son départ en retraite en 1978.

 30

 Une vue d'ensemble de la chapelle

34

en détail, admirez l'autel

29

28 fonds baptismaux

les fonds baptismaux

10

il est a remarquer les vitraux modernes, il sont faits de dalles de verre insérées dans du ciment.

11

 

 

Toutes les photos sont de moi-même et les commentaires m'ont été inspirés du livret De la Pastorale des réalités du Tourisme et des Loisirs.

 

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , ,


21 septembre 2012

Les Eglises du Plateau d'Assy et du Fayet.

 

 

Eglise Notre Dame des Alpes au Fayet

De la fin des années 1910 au début des années 1950. La France et la Suisse Romande, sont le théâtre d'un renouveau de l'Art Religieux. En 1917, le peintre Gènevois Alexandre Cingria publie un livre : " La décadence de l'Art Sacré". Paul Claudel partage ses inquiétudes dans sa lettre à Cingria, il fait  fort, en désignant "Le divorce entre la foi et les puissances d'imagination" comme cause essentiel de la décadence de l'Art Sacré.

 

1 le fayet

C'est en 1934, que l'Abbé Domanget décide la construction d'une église au Fayet, il en confie la construction à Maurice Novarina.

 

3 le fayet

Avant de rentrer dans l'édifice, admirons la vierge à l'enfant qui domine le parvis, ainsi que les bas reliefs que nous devons à un Suisse  de Fribourg "François Baud". Six grandes scènes représentent : prophéties et symboles, comme celle ci-dessous qui représente la prophétie d'Isaïe.

 

4 le Fayet

 

2 le fayet

Les auteurs pour les cartons des vitraux, nous les devons à Bony et surtout à Alexandre Cingria qui avait déjà réalisé les mosaïques de la Halle de Genève. Ce sont les ateliers Gaudin de Paris qui ont fait les vitraux en morceaux de verres joints au ciment et non au plomb.

7 le fayet

 

6 le fayet

L'idée maîtresse de Maurice Novarina était d'intégrer le bâtiment dans le milieu montagnard par ses formes ; chalet avec grand toit plat, clocher à l'allure de cheminée, portail dans l'enfoncement de la façade et par des matériaux en granite et pour la charpente et la voûte gothique en chêne du pays. La fresque du choeur est consacrée à l'Assomption de Notre Dame des Alpes abritant sous son manteau, les saints de Savoie.

 

8 le fayet

 Les fresques ont été réalisées à la cire d'abeille par Paul Monnier de Sierre en Valais.

 

a plateau d assy 2

 

Après un pique-nique dans un endroit magique sur le Plateau d'Assy, face à la chaîne du Mont Blanc.

 

 

a plateau d assy 3

 

a plateau d assy 5

 

a plateau d assy 4

 

Nous sommes redescendus vers l'église Notre Dame de Toute Grâce ; pour moi c'était ma seconde visite, la première ayant eu lieu en 1961. Inutile de vous dire que j'ai retrouvé cette église dans un environnement qui avait bien changé et surtout avec des yeux beaucoup plus attentifs qu'à cette époque.

 

Notre Dame de Toute Grâce

 

2 p assy

 

Cette église, est liée aux sanatoriums du Plateau d'Assy qui se sont multipliés entre les deux guerres. Dès sa construction, elle a été destinée en priorité à la population sanatoriale. C'est le même architecte que l'église Notre Dame des Alpes du Fayet.

 

2 h assy

 

Une belle idée venue du Chanoîne Dévémy aidé de son ami le Père Couturier. Il est convaincu que l'Art dans son expression la plus forte, a quelque chose de Sacré. Puisque l'Art exprime le Sacré, il n'est pas nécessaire que les artistes soient eux-mêmes croyants, contrairement à ceux de l'église du Fayet.

 

 

IMG_6004 IMG_6038

Les vitraux sont de Jean Bazaine

C'est ainsi, que les plus grands artistes de l'époque collaborent à l'oeuvre : Bonnard, Braque, Chagall, Lipehitz, Lurçat, Matisse, Richier, Rouault. Certains étaient malades et séjournaient depuis plusieurs années dans les sanas environnants.

 

2 e assy

cette magnifique tapisserie d'Aubusson nous la devons à Jean Lurçat ; elle représente l'Apocalypse.

IMG_6003

 Dans la chapelle de gauche, un St. Dominique d'Henri Matisse

 

2 g assy

Devant l'oeuvre de Chagall, on peut admirer un baptistère en marbre de carrare que nous devons à Signori.

 

2b assy

Emouvante statue de la Vierge que nous devons à un artiste Juif Jacob Lipchitz et qui a signé son oeuvre dans les termes suivants : "Juif, fidèle à la foi de ses ancêtres, a fait cette vierge pour la bonne entente des hommes sur la terre ; afin que l'esprit règne".

 

2 n assy

 

2 o assy

Que dire de plus en admirant cette céramique d'un artiste pionnier du Cubisme : Fernand Léger ; si ce n'est que toutes ces oeuvre réunies font de l'ensemble un lieu de culte unique qu'il faut savoir partager. Si je dis "partager" c'est tout simplement parce qu'en principe nous n'avions pas le droit de faire des photos, je trouve cette interdiction injuste, je n'ai dérangé personne, les oeuvres sont connues et faites pour être admirer et se faire admirer par ceux et celles qui ne peuvent se rendre au Plateau d'Assy. Ici, le chanoîne Devemy voulait que les artistes ne soient pas obligatoirement croyants, alors  il aurait certainement voulu que ceux qui viennent admirer toutes ces  oeuvres puissent les partager avec ceux qui ne peuvent se déplacer.

 

 

Mes sources : La documentation donnée par la guide et les Cahiers Vaudois de Lausanne page 26 et 27.

 

 

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :