16 avril 2011

Une grosse bêtise !

 

Quand vous étiez enfant. Qu'elle a été votre plus grosse bêtise ?

A 5 ans, Manouedith est une petite fille qui à toujours de bonnes idées et même des moins bonnes. Elle aime l'aventure et adore encore plus les expériences. Sa meilleure amie s'appelle "Maud", chaque jour après l'école, les jeudis et les vacances scolaires Elles se retrouvent chez l'une ou chez l'autre pour jouer.

 

edith_5_ans

 

 Un après-midi d'été,  il fait beau, elles sont toutes les deux chez Manouedith et jouent dans la cour. Manouedith propose à son amie de jouer à la coiffeuse.

Toi Maud, tu es la dame et moi  je suis la coiffeuse.

coiffure_2

Tu t'assois dans ce fauteuil et je vais te peigner.

       IMG_4157 IMG_4157 IMG_4157

       (On garde tout chez Manouedith, voici le fauteuil en question)

Sitôt dit, sitôt fait. C'est drôlement chouette de laisser glisser le peigne dans ces longs cheveux blonds. Au début, la coiffeuse s'applique, brosse doucement pour ne pas faire de mal à sa cliente. Elle lui met des bigoudis en enroulant mèche par mèche autour d'un morceau en caoutchouc  auquel elle fait un noeud quand elle arrive à la racine (elle à souvent vu sa grand-mère lui faire pareil quand elle lui lave les cheveux, une fois terminé, de jolis macarons sont parsemés sur toute la tête, le lendemain matin, quand on enlève le tout Manouedith est frisée comme un petit mouton) . 

 Edith_2_ans

(sans ce subterfuge Manouedith a les cheveux raident comme des baquettes de tambour.)

D'un seul coup, Manouedith à une idée géniale : " et si j'en coupe un peu Maud qu'en dis-tu ? Oui, mais un tout petit peu. Alors ne bouge pas, je reviens. Elle courre dans la maison et se dirige vers le buffet de la cuisine, dans le tiroir il y a une paire de ciseaux et dans le placard les bols du petit déjeuner. Grand-père se sert toujours du même, un gros bol en faïence blanche, c'est celui là qui fera l'affaire son diamètre est assez grand ; avant de ressortir Elle attrape un miroir au passage.

      IMG_4158_1 IMG_4158_1

       Celui de son grand-père ressemblait beaucoup à celui-ci. 

Munit de ses outils, l'apprenti coiffeuse rejoint sa cliente, sans aucune hésitation, Elle renverse le bol sur la jolie tête blonde et en avant les ciseaux, tout ce qui dépasse tombe sur le sol. Maud se met à crier, Elle veut que la coiffeuse arrête. Attends un peu, il faut que je termine. Quand Elle a terminé, fière d'Elle Manouedith tend le miroir et lui dit : "regardes comme tu es belle".

coiffure_1

Stupeur la cliente n'est pas contente du tout, elle se met à pleurer et s'enfuit en courant vers sa maison. Prise de panique la coiffeuse réalise qu'elle va passer un sale quart d'heure, quand Elle voit la maman de Maud se diriger vers Elle.

coiffure_1

Ni une, ni deux, Elle prend ses jambes à son cou et n'a qu'une seule idée, se réfugier à l'autre bout de la rue chez Madame Tachevin, une très vieille dame presque centenaire. Tous les enfants du quartier aiment venir lui rendre visite, car à chaque fois ils repartent avec des bonbons.

vieille_dame

la maman de Maud, n'osera pas devant la vieille dame donner une correction à la coiffeuse, qui a réalisé une si jolie coupe "bol" sur la tête de sa fille ! Mais vraisemblablement Elles n'ont pas les mêmes goûts, puisqu'Elle sera obligée d'emmener Maud chez une vraie coiffeuse pour égaliser l'oeuvre de Manouedith.

En vous racontant cette histoire, 60 ans après, je revois la scène comme si nous y étions encore. Et vous, racontez moi vos bêtises ?

Posté par manouedith à 00:02 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :