04 novembre 2020

4ème et 5ème jours - Leçon de vie - Savoir s'occuper sans sortir.

Si, il y a des personnes plus obéissantes que nous. Qu'on nous le dise.

Cette pandémie nous fait peur comme à beaucoup de personnes. Donc nous ne sortons que par obligation, sans que cela nous ennuie. Nous ne recevons plus.  Et nous essayons de respecter tous les gestes barrières. Quelques unes d'entre vous, me disent, oui mais : tu n'es pas toute seule. Oui, je ne suis pas toute seule, mais je l'ai été, je sais par exemple ce que cela c'est de passer un Noël sans personne. 

24

Dans la vie j'ai toujours su ce que je voulais, j'ai un caractère fort et droit. Alors, j'avoue cela m'aide beaucoup. Je fais toujours ce que je dis. Comme je l'ai déjà souligné, il m'arrive toujours des choses qui n'arrivent pas aux autres, alors je redouble de prévoyance. Je n'écoute pas tout ce que l'on me raconte. Je sais faire la part des choses.

Dans la vie tout est une question de choix. Il y a les bons et les mauvais choix, mais à chaque fois j'assume ceux que je choisis.

4

 Un exemple tout simple, moi aussi comme beaucoup d'entre vous, je n'aime pas être seule. Depuis ma plus petite enfance, j'ai été entourée de monde. Jamais je ne suis restée seule longtemps, il me faut toujours quelqu'un pour parler. Quand je me suis retrouvée seule la dernière fois il y a 20 ans, il n'était absolument pas question que je finisse ma vie sans un compagnon. Ma vie a été suffisamment compliquée, je voulais être heureuse une dernière fois et j'ai tout fait pour l'être. Mais pour cela j'ai pesé le pour et le contre à chaque fois et surtout j'ai classé mes priorités, l'acceptable et l'inacceptabe. C'est à dire, ce que je serais capable d'accepter et ce que je ne pourrai pas. Ce qui pouvait être facile et ce qui ne le pourrait pas. Je m'étais jurée d'y arriver et j'y suis arrivée, je ne dirai pas que cela a été simple, mais je savais ce que je voulais.

12

Ce caractère que beaucoup me reproche a fait ses preuves et m'a appris beaucoup il a développé en moi un tas de passions, m'a ouvert aux autres, m'a donné le sens du partage, j'ai beaucoup donner sans jamais attendre un retour, , je me suis faite avoir plusieurs fois.  Et j'ai toujours fait en sorte de ne pas m'ennuyer.  J'arrive toujours à détourner la morosité.  J'essaie de m'intéresser à tout.

10

J'aime tellement ma maison, que d'y rester plusieurs jours sans sortir m'indiffère. Donc le confinement même si j'étais seule, cela ne m'ennuierai pas.

Je lis, j'écris, je fais de la photo, Je fais des recherches généalogiques,  je change le décor qui m'entoure souvent, rien que changer les choses de place, ressortir un objet, un coussin, à chaque fois l'ambiance change. Le soir pour nous seuls j'invente une atmosphère différente. Nous avons toujours de la musique dans la maison. Je m'occupe toujours. Pour moi le social est de plus en plus éphémère. A moins d'avoir de vrais amis, je ne m'entoure jamais de beaucoup de monde, j'ai trop été déçue par les autres. Je n'ai plus grand chose à donner.

Le principal c'est d'être heureux pour soi et rendre heureux la personne avec laquelle on vit.

Tout cela pour dire, que le confinement, nous nous en accomodons très bien. Nous avons une seule règle : LE BON SENS.

10

Cette semaine comme je l'ai dit dans mes deux derniers billets, nous sommes sortis quand il faisait beau, nous sommes aller admirer les couleurs d'automne. Quand il a plu, nous ne sommes pas sortis. Mais toujours, je me suis préparée et pomponnée comme tous les jours, pas question de ne pas me maquiller et de rester en négligée. Se faire belle pour soi avant de le faire pour les autres.

9

J'ai rechangé de petites mises en scène chez nous. Ressorti le jeu d'échec au cas ou ! Admirez le bien, il vient du Brésil, nous l'avons rapporté par avion en deux voyages, un coup le socle , un coup les pions, tout est en marbre, je ne vous raconte pas son poids en bagage accompagné. J'ai déniché au grenier une vieille table 1940 en loupe d'orme, sur laquelle j'ai mis la forme à chapeau de mes arrière-arrière grands parents chapeliers à Paris entre 1830 et 1895. Accompagné d'une bible très ancienne et de missels familiaux. Et j'ai créé encore un endroit sympa. Beaucoup de fleurs séchées partout dans la maison, je pense déjà à ma décoration de Noël, sachant très bien que nous serons que tous les deux. Comme chaque année je la commencerai début décembre.

7

8

Voyez-vous, c'est un Art de vouloir être Heureux. Ceci dit, comme tout le monde j'ai aussi des soucis,  ils font partis de la vie de tous. Alors il faut faire avec et pas trop en parler, ils n'intéressent que nous.


01 mai 2020

1er Mai inédit

Premier Mai inédit tel est mon billet d'aujourd'hui.

Du jamais vu depuis que nous sommes  nés.

Chez moi du plus loin que je me souvienne, j'ai vu offrir ce jour là, un brin de muguet.

Tout a commencé quand j'étais toute petite, je devais avoir 4 ans, chaque année en Picardie, celui du parterre de mes grands-parents dans la cour fleurissait pile poil le jour du 1er Mai ; contrairement à celui de Rhône Alpes, qui était déjà fleuri cette année le 1er avril ! 

Mon grand-père allait en cueillir quelques brins et l'offrait à ma grand-mère au petit déjeuner.

3

Quelques années plus tard, quand je suis devenue grande et que j'habitais avec mes parents, plutôt quand je venais chez eux ce jour là. Papa remontait des courses avec deux bouquets, l'un pour maman, l'autre pour moi. Nous étions à Paris, il était déjà plus sophistiqué, normal c'était du muguet parisien. La tradition de l'époque était de dire que c'était du Muguet cueillit au bois de Chaville !

2

6

Quand je suis devenue adolescente, aucun de mes amoureux n'a oublié cette  tradition, à l'époque ils étaient encore galants !

000

Celui qui est devenu mon mari n'a jamais oublié

0

0001

Quand mes enfants sont devenus grands, ma fille aînée, mariée, venait le matin du premier Mai, elle n''oubliait jamais. 

5

Quand tous les oiseaux se sont envolés du nid, et que chacun d'entre eux étaient à l'autre bout de la France ou d'ailleurs ; Interflora s'en chargeait.

8

Que nous reste-t-il pour ce 1er Mai inédit ?

Inventons, multiplions, faisons preuve d'ingéniosité. Remuons-nous !

les réseaux sociaux ont fait leur apparition, alors ne nous en privons pas , 

00

Car, c'est une bonne nouvelle, ce modeste ou plus somptueux bouquet ne peut que vous apporter du 

BONHEUR.

muguet piano2

Ce matin, un ami mélomane m'a envoyé celui-ci.

 

Posté par manouedith à 10:59 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,

26 avril 2019

Une nouvelle arrivée dans la famille

Voici Hana, jolie petite poupée franco-japonnaise.

 

L’image contient peut-être : 1 personne, gros plan

 

Pour moi, c'est ma seconde arrière petite fille.

Cest ma belle fille Valérie qui en est la grand-mère et ma fille Annabelle la grand-mère de coeur.

Martin et Yu, les heureux Parents.

Toute la famille est heureuse de l'accueillir ; nous avons tous un très grand coeur, une place lui était réservée

On pourrait dire que Notre famille est vraiment différente. 

 

60

 

Pâques belle journée en famille aussi. Une nouvelle cohabitation qui se passe très bien. Une aide précieuse pour petit mari.

00 jean claude et ses soeurs22

J'ai l'impression d'avoir remonté le temps. Ils ont grandi mais l'ambiance à table est redevenue la même, Ils se sont même taquinés pour celui qui prendrait le blanc de poulet. Notre vie de tous les jours est un peu chamboulée : mais que de fous rires. Le bonheur familial retrouvé 27 ans après.

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,

01 mai 2018

Muguet : Bonheur

Il y a longtemps que je ne suis pas venue sur mon blog.

Mais aujourd'hui j'ai eu l'envie de vous offrir un brin de Muguet pour vous apporter du Bonheur.

Légende me direz-vous ! Oui peut être, mais du plus loin dans mes souvenirs, je vois mon grand-père chaque 1er Mai, aller cueillir un brin dans le parterre devant la cuisine et l'offir au petit déjeuner à ma grand-mère. Il y a des habitudes qui ne doivent pas être perdues.

3

Chez nous, les traditions étaient sacrées. Quand un enfant voit ce geste chaque année ; quand il est adulte il le reproduit pour sa bien aimée d'abord et pour ceux qu'il aime. Je sais les traditions se perdent et pourtant quel joli moment pour donner du bonheur.

1

Mais, savez-vous d'où vient cette coûtume ? 

En France, la tradition remonterait à la Renaissance, au 1er mai 1560 précisément, lors d’une visite du roi Charles IX dans la Drôme, avec sa mère Catherine de Médicis. Alors qu’ils se baladaient dans le jardin du chevalier Louis de Girard de Maisonforte, ce dernier aurait offert un brin de muguet au roi, en guise de porte-bonheur. Charmé par cette attention, le roi Charles IX aurait fait de même auprès des dames de la cour l’année suivante, en leur disant “Qu’il en soit fait ainsi chaque année”. C’est ainsi que la coutume est née.

5

Très jolie coûtume, romantique à souhait. Savez-vous quand j'habitais près de chez ma fille aînée, chaque année elle passait le matin m'offrir quelques brins. Je n'ai jamais oublié. Une autre de mes filles m'envoyait chaque premier mai, un bouquet de muguet. Un jour, je partais en croisière le lendemain, j'ai emmené mon porte bonheur et ainsi j'en ai profité pendant toute la semaine. Bon, maintenant, j'avoue les kilomètres sont plus importants et la seconde aujourd'hui est en vacances à la Martinique. Mais néanmoins, je vais ce midi déjeuner chez la troisième alors, alors....

4

Alors, n'allez pas me dire on attend pas une journée particulière pour offrir des fleurs. Oui, mais du bonheur c'est particulièrement au 1er Mai qu'il ne faut pas oublier. Je suis une Manou encore fleur bleue et j'adore toutes ces petites intentions.

00000

Pour toutes celles qui n'auraient pas eu leur petit brin, je vous l'offre et soyez heureux à tous les instants de votre vie.

Résultat de recherche d'images pour "bouquet de muguet"

 

Posté par manouedith à 10:04 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

28 juin 2012

C'est quoi le BONHEUR ?

Si nous regardons la définition du bonheur dans le dictionnaire, elle nous dit : "Etat de complète satisfaction".

 

 Pour certains, le bonheur c'est l'argent. On vous citera une phrase toute faite : Ce n'est peut être pas l'argent qui fait le bonheur, mais il y contribue. Oui, il peut y contribuer si nous le plaçons vers des satisfactions qui sont liées à des choix ou seul un minimum d'argent est obligatoire.

bonheur 8

 

bonheur 10

Un instant de bonheur, c'est aussi regarder la beauté qui nous entoure.

 

Quand dans la dernière partie de notre vie, nous nous faisons certains plaisirs qui semblent onéreux pour la plupart du commun des mortels. C'est une histoire de choix et peut être celui de vouloir s'acheter des instants de bonheur.

 

bonheur 7

Un instant de bonheur c'est aussi s'entourer de jolies choses et d'être soucieux de toutes les harmonies.

 

Mais avant d'en arriver à cette étape, nous avons traversé la vie avec nos peines et nos joies. Mais avons-nous su regarder autour de nous ? Avons-nous su savourer ces petits instants qui se cachent au fond des choses et qui parfois égaient nos situations difficiles.

 

2012-06-201

Un instant de bonheur c'est aussi admirez ses filles devenues adultes.

 

Je reste convaincue qu'en essayant de positiver au maximum et en sachant regarder autour de nous, nous pouvons dénicher ce qu'un autre ne verra pas. Je n'ai pas toujours eu une vie facile, mais je m'en suis toujours sortie. J'ai tout fait pour être heureuse, même au plus profond des abîmes. J'y ai cru, je l'ai voulu et je les obtenu.

 

bonheur 1                                                     

Un instant de bonheur c'est aussi transmettre à ses petits enfants

 

Mais aussi, savoir s'émerveiller devant toutes les beautés, qu'elles soient celles de la nature, celle d'un enfant, la douceur d'un visage, ses sourires. Un paysage, un geste, une voix m'émeuvent encore et je m'extasie devant elles ; au risque de passer pour une utopiste.

Bonheur 2

A chaque fois que je sors du tunnel du chat en direction de Chambéry et que je découvre ce paysage sur le lac du Bourget ; qu'il pleuve, qu'il vente ou qu'il fasse soleil, je ne peux m'empécher de faire un "oh!" de bonheur et d'admiration.

 

bonheur 5 Un instant de bonheur c'est aussi faire découvrir à un  petit enfant le début de la vie.

 

bonheur 9

                   Un instant de bonheur c'est aussi celui des retrouvailles.

 

Tenez un journal de ces instants précieux, prenez le temps de les écrire, de les décrire,  vous les relirez et vous les revivrez quand les nuages seront gris. 

 

bonheur 11

Un instant de bonheur c'est aussi ne pas oublier ceux qui nous ont précédés et que nous avons aimés.

 

Que tous ceux et celles qui sont dans des situations critiques, ne désespérent jamais ; après la pluie il y a toujours le beau temps. Faites des poses en vous octroyant des instants simples et gratuits de bonheur. Ouvrez grands vos yeux, il y a toujours quelque part un coin de ciel bleu, qui vous donnera la force pour continuer votre route.

 

bonheur 4

Un instant de bonheur c'est aussi voir son petit fils rire à la vie

 

Alors ne confondez plus : Bonheur argent et Bonheur de tous les instants.

 

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags :