03 février 2012

Le BOFINGER - Brasserie Alsacienne parisienne

Chaque année depuis 3 ans, au début de l'année, je vous fais découvrir une brasserie parisienne.

Quand nous montons à Paris souvent, nous  déjeunons ou nous dînons dans la capitale. Alors, autant aller dans de beaux endroits sympathiques. Nous, nous aimons beaucoup le style "brasseries". Et Dieu sait, qu'il y en a de très jolies et de très anciennes. 

1

Comme celle-ci par exemple "L'Escargot Montorgueil" dont je vous parlerai la prochaine fois.

 

Il nous est arrivé de déjeuner ou de dîner dans des endroits quelconque sans charme pour le même prix et être ressorti déçus. Dans les brasseries anciennes vous ne serez jamais déçu, même si le repas n'a pas été celui auquel vous vous attendiez, au moins le cadre restera à vos yeux sublime.

bistrot

Si vous aimez, entre autre la choucroute, suivez moi chez "Bofinger" près de la Bastille. Elle est classée comme la plus belle brasserie de Paris. Mais si vous préférez de la bonne cuisine de chez nous, vous y trouverez authenticité et subtilité. Pour la petite histoire, sachez qu'elle a été la première à servir de la bière "à la pompe".

2

C'est en 1864, que Frédéric Bofinger de Colmar ouvre un modeste établissement aux confins du Marais et du Fg St. Antoine dans le quartier de prédilection de nombreux alsaciens depuis fort longtemps.

3

Mais, c'est en 1919 après la première guerre qu'il s'agrandit et qu'il transforme son décor pour adopter celui de l'Art Nouveau ; la guerre est derrière lui, l'ambiance est à la fête et respire la Belle Époque et la joie de vivre.

4

cet endroit, avant 1919, n'était qu'une cour aveugle servant à stoker le charbon. Pour lui apporter de  la lumière, nous devons la coupole au décorateur "Mitgen" et aux peintres verriers "Neret et Royé".

 6

Pendant la seconde guerre mondiale, Bofinger s'assoupit un peu, pour mieux renaître dans les années 1970 de Georges Pompidou à François Mitterrand, la classe politique franchit à nouveau la porte à tambour.

salon des continents

5

En 2007, si notre Président actuel fête son entrée à l'Elysée au "Fouquet's" et Dieu sait ce que cela à fait couler beaucoup d'encre. Notre cher François Mitterand le 10 mai 1981, réserve tout le premier étage de la plus jolie brasserie de Paris pour y fêter sa victoire avec ses amis. Il faut dire qu'il était un adepte des belles brasseries parisiennes, n'a-t-il pas invité sa fille Mazarine à lui présenter son petit ami dans une autre très jolie brasserie dont je vous ai déjà parlé : Le Train Bleu" !

enseigne

Si vous passez un jour la lourde porte à tambour de cet établissement, sachez que ce que vous dégusterez vous le devrez au sympathique chef Georges Belondrade et à son équipe. Depuis le 13 mars 1989, la brasserie Bofinger est inscrite et classée à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques.

salon_hensi

salon Hansi

Les fresques de la grande salle du 1er étage, nous les devons au célèbre alsacien "Hansi" qui les réalisa pour l'exposition coloniale de 1933.

salon_gambrinus

Le vitrail "Gambrinus".

Dans cette tradition alsacienne ce personnage allégorique, haut en couleur, symbolise pour les amateurs de bière la bonne humeur et la joie de vivre.

 

J'espère vous avoir donné l'envie de pousser la porte de cette jolie brasserie et de prendre le temps de vivre et de savourer le menu que vous aurez choisi dans un cadre du début du siècle dernier.

 

 

mes sources sont : le site Internet de Bofinger et  je me suis inspirée du livre : Bistrots, brasseries et restaurants parisiens dont nous devons les photos à Valentine Vermeil.

 

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :


26 janvier 2011

Soirée chez Gallopin à Paris

 

Il n'y a pas très longtemps, lors d'une virée à Paris, nous sommes allés dîner dans un bel endroit. Nous aimons particulièrement les Brasseries à l'esprit 1900. Je vais donc vous parler de celle qui se trouve au 40, rue N.D. des Victoires dans le quartier de la Bourse et à proximité des Grands-Boulevards.

 

2_a

 

En 1876, un certain Monsieur Gallopin décide d'ouvrir une boutique dans cette rue ; son commerce est celui de la bière, mais il ne veut pas en faire un simple bistrot. Lors de ses voyages en Angleterre et aux Etats Unis, il découvre le "lifestyle" il se laisse séduire par cette forme de raffinement conviviale. Son but, faire boire de la bière dans un très beau cadre qui peut faire à la fois voyager et rêver.

 

6_a

 

ses boiseries victoriennes sont en acajou de Cuba. L'ensemble est sobre, imposant, massif  le tout a beaucoup de charme.

 

4_a

 

très vite, il louera une partie de la cour intérieure pour s'agrandir, célébrer le nouveau siècle et faire réaliser un vitrail magnifique et une très élégante verrière Art Nouveau, très à la mode à cette époque.

 

1_a

3_a

 

Pour se détendre le soir après une pièce de théâtre dans le quartier. N'oubliez pas de retenir une table avant, car certains soirs elles ne sont pas facile à trouver. Je vous recommanderai la soupe de poisson suivit d'un tartare de boeuf.

 

5_a

 

En 1997, les nouveaux propriétaires Monsieur et Madame Alexandre firent restaurer Le Gallopin. Dans cette brasserie réputée, vous pouvez facilement y cotôyer les artistes des théâtres des alentours ainsi que de célèbres journalistes. L'endroit n'est pas aussi grand que le

 

Train Bleu dans la Gare de Lyon

 

dont je vous ai parlé le 24 juillet 2007. Mais très sympa quand même.

 

Le_Train_Bleu_restaurant_Paris

 

A Bientôt

 

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :

21 février 2010

Les bistrots de Paris que j'ai testé.

Comme    Elle    j'aime les ambiances des Brasseries parisiennes.

le_procop

    le_procop_2 Nous allons vous faire découvrir de jolies brasseries parisiennes que nous avons testées pour vous.

A une époque de ma vie, quand j'allais à Paris, je déjeunais toujours au "Terminus Nord" et j'attendais l'heure de mon train sagement assise devant un café, beaucoup mieux que d'attendre dans les courants d'air de la gare du nord.

le_terminus Le piano mécanique trônait au milieu de la Brasserie.

le_terminus_2

Ce petit salon particulier réservé pour fêter mes 40 ans, éclairé par deux superbes fenêtres aux vitraux fleuris, sous l'oeil d'une dame de la Belle époque.

le_terminus_3

La grande salle du milieu, chapeautée par sa splendide verrière Style Art Déco, éclaire joyeusement les tables qui se reflètent dans les miroirs tout autour.

le_terminus_4

Derrière le comptoir, les garçons de café aux grands tabliers s'affairent pour mieux servir les clients

Changeons de quartier.

le_fouqu_ets

Depuis que nous sommes expatriés en province, nous montons à la Capitale environ deux fois par an, un week-end en amoureux avec soirée spectacle et dîner toujours dans un bel endroit. Quand nous sommes allés au Lido nous avons dîné au Fouquet's, la cantine de tellement d'artistes célèbres qui y ont laissé leur souvenir accroché au dessus de leur table préférée.

le_fouqu_ets_2

le_fouquet_s_1 le_fouqu

Dans une autre vie si l'on pourrait dire, le parrain de ma fille nous avait invité dans un endroit magique, c'était la première fois que nous dînions dans une brasserie parisienne. "Le Mollard" est spécialisé dans les fruits de mer et le poisson. Vu de l'extérieur on ne devine pas une grande salle au décor Art Nouveau d'une finesse exceptionnelle.

le_molard_2

Comme beaucoup de provinciaux qui montèrent à Paris au milieu du XIXème siècle, un couple de Savoyard Monsieur et Madame Mollard s'installèrent dans le quartier St. Lazare, pas du tout auvergnat et pourtant ils ouvrirent "un bougnat" dans un ancien relais de poste, Madame sert des boissons chaudes derrière le comptoir et Monsieur vend du bois et du charbon. Les travaux de la gare St. Lazare viennent de se terminer, les grands magasins du Printemps viennent d'ouvrir les environs de la gare deviennent un endroit de rencontre pour les affaires tous les éléments sont réunis pour que Monsieur et Madame Mollard fassent fortune.

le_molard_3

Voulant s'agrandir, le couple fit appel à l'architecte de l'Hôtel du Palais de Biarritz, du salon de thé Angelina, et du Casino de Paris "Edouard Niermans" pour réaliser les travaux intérieurs de leur nouvel établissement : une brasserie.

le_molard le_molard_4

le_molard_5

Selon une mode parisienne de l'époque, les  brasseries obscures et sans gaieté sont transformées en véritables joyaux architecturaux. Cette brasserie est classée aux Monuments Historiques depuis 1987.

J'en ai encore d'autres à vous montrer, mais ce sera pour une autre fois.

THEMA_102

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags :

24 juillet 2007

Le Train Bleu "gare de Lyon"

Dimanche, gare de Lyon je me suis fait un petit plaisir, j'avais trois heures d'attente et c'était l'heure du déjeuner, alors voici où j'ai osé pousser la porte et où j'ai demandé une table.

train_bleu

de l'extérieur cela ne vous dit peut être rien, ce restaurant à une évocation assez discrète, mais attendez d'admirer l'intérieur.

train_bleu_2

Voici la Salle Réjane

Mais c'est à l'intérieur que l'on peut admirer le témoignage le plus intact et le plus saisissant du style 1900. Le buffet de la gare de Lyon a été inauguré le 7 avril 1901, par le Président de la République Emile Loubet et il a été classé monument historique par Malraux en 1972. Il se présente avec une grande harmonie malgré l'abondance de son décor.

train_bleu3

Voici la Salle Dorée

Son mérite est d'avoir conservé l'aspect très vivant de son époque. Ce sont les peintures qui attirent dès l'arrivée toute l'attention. Elles sont de couleurs vives, nettoyées en 1992, en profitant de ce que la gare n'apportait plus de fumées des locomotives et qu'il valait ainsi la peine de les mettre en état. Les 11 tableaux peints en autre par : Billotte, Flameng, Dubufe, Saint Pierre, Maignan, Montenard, Gervex, Olive, Allègre ou Burnand, retracent bien entendu les sites du réseau PLM ainsi que les évènements de 1900. On peut les parcourir comme une sorte de musée.

train_bleu5

train_bleu6

Chaque détail, siège, portemanteau ect.. sont du meilleur style de l'époque 1900.

train_bleu4

Je peux vous assurer que j'ai passé un agréable moment dans cet endroit merveilleux, en sortant j'ai attendu ma fille et ses filles depuis le balcon d'entrée, j'avais une vue sur toute la gare.

Les voici !

CIMG2691

 

 

Posté par manouedith à 15:54 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :