14 mai 2020

L'Art de Vivre : le mois des Roses

 

Cette année particulière aura renforcé ma sensibilité.

Deux mois viennent de s’écouler face à nous même et se terminer par le mois des Roses. La Reine des fleurs avec ses multiples langages. Suivant la couleur, elle vous dira quelque chose. Mais avant tout, sachez qu’il est impossible de se

tromper en la choisissant pour partager ses sentiments.

1

0000

La rose rouge symbolise la passion amoureuse et la fougue, mais la rose rose rend hommage à la beauté de l’être aimé. A elles deux, elles raflent la majorité des suffrages.  Signe de tendresse, de douceur, de fidélité. Quant à la blanche, elle évoque la pureté de l’Amour ; mais peut aussi servir à masquer votre attachement sincère et représenter aussi une volonté de paix. Si vous êtes plus timide, la rose blanche déclarera votre Amour d’une manière plus douce et plus pudique qu’avec des roses rouges. La blanche est la couleur idéale pour un Amour naissant.

101

La rose peut aussi apporter des messages moins joyeux, mais ne nous attardons pas sur ce sujet. Il n’y a pas de bouquets parfaits, laissez marcher votre imagination et vos sentiments. Certains n’attachent aucune importance à sa couleur, car peu de personnes n’aiment pas cette fleur.

Quant à moi,  je les adore toutes et j’aime les mettre en valeur. Un simple bouquet du supermarché me fera plaisir, car je sais que je peux redoubler d’imagination pour le sublimer. Mais en revanche, je ne resterai pas insensible à celui d’un fleuriste, car certains d’entre eux  sont des artistes qui magnifient et poétisent votre choix. 

109

 

ce bouquet a été choisi pour une carte de remerciements

 

Quand votre jardin explose de beauté ; profitez en.

Tout le printemps, les fleurs se succèdent les unes aux autres, alors prenez le temps de les regarder, elles aiment tellement être admirées. Bichonnez-les. Quand elles sont fanées retirez-les. Dans votre maison, remplacez celles qui ne sont plus fraîches ; quoique, quelques pétales tombés au pied d’un vase donnent beaucoup de charme et dans ce cas, elles ont le droit de jouer les prolongations. 

103

 Elles méritent des contenants qui sortent de l’ordinaire. Donnez la priorité aux récipients revisités : une vieille soupière ayant perdu son couvercle, un sucrier, une saucière seront fières de les recevoir. L’important, c’est qu’elles reflètent en plus de leur beauté, l’harmonie et le bon goût.

 

102

Si vous avez la chance d’habiter à la campagne, ne vous privez pas de parcourir les pâturages. Au moment des floraisons, vous y trouverez des jonquilles, des narcisses et beaucoup d’autres dont nous ne connaissons pas le nom. Quant à l’été, un beau bouquet de fleurs des champs donnera un côté rustique à votre maison.

fleurs des champs

Pendant ce confinement, j’ai profité à fond de mon paradis, j’ai donné une heure chaque matin à mes fleurs. Mon château, n’a jamais autant regorgé de lilas, de glycines, d’iris, de pivoines et de roses. Ne croyez pas que j’ai un jardin extraordinaire, entretenu à la perfection ; cela tombe bien je n’aime que ceux qui sont naturels et bohème. Parfois la pelouse est un peu haute, mais ce n’est pas grave, elle lui donne des allures de jardin de curé romantique et même de grand-mère, avec son joyeux fouillis organisé.

102

 Durant cette période pas comme les autres, j’ai eu la chance de recevoir par « Interflora » un énorme bouquet de pivoines odorantes ; elles étaient nées dans ma région ; je peux vous dire que je les aie dorlotées une dizaines de jours en retardant le plus longtemps possible le moment de m’en séparer. Elles ont été photographiées de nombreuses fois à tous les stades de leur épanouissement. Encore merci à mes oiseaux du Nord de la France pour cette délicate intention.

0001

Offrez des fleurs sans vous oublier, c’est tellement bon pour le moral et nous en avons très souvent besoin.

Je ne pourrais pas vivre sans feurs. Et vous ?

 

Dans quelques jours le 17 mai, cela fera 18 ans que ma fille chérie nous a quitté. Je lui dédis ce billet de fleurs d'Amour. Nous ne l'oublierons jamais et j'associe avec moi, son papa en ce jour si particulier ! Nous t'aimons et nous ne t'oublierons jamais. 

 

chrystel 13 ans (2018_10_26 11_23_18 UTC)

 


01 mai 2020

1er Mai inédit

Premier Mai inédit tel est mon billet d'aujourd'hui.

Du jamais vu depuis que nous sommes  nés.

Chez moi du plus loin que je me souvienne, j'ai vu offrir ce jour là, un brin de muguet.

Tout a commencé quand j'étais toute petite, je devais avoir 4 ans, chaque année en Picardie, celui du parterre de mes grands-parents dans la cour fleurissait pile poil le jour du 1er Mai ; contrairement à celui de Rhône Alpes, qui était déjà fleuri cette année le 1er avril ! 

Mon grand-père allait en cueillir quelques brins et l'offrait à ma grand-mère au petit déjeuner.

3

Quelques années plus tard, quand je suis devenue grande et que j'habitais avec mes parents, plutôt quand je venais chez eux ce jour là. Papa remontait des courses avec deux bouquets, l'un pour maman, l'autre pour moi. Nous étions à Paris, il était déjà plus sophistiqué, normal c'était du muguet parisien. La tradition de l'époque était de dire que c'était du Muguet cueillit au bois de Chaville !

2

6

Quand je suis devenue adolescente, aucun de mes amoureux n'a oublié cette  tradition, à l'époque ils étaient encore galants !

000

Celui qui est devenu mon mari n'a jamais oublié

0

0001

Quand mes enfants sont devenus grands, ma fille aînée, mariée, venait le matin du premier Mai, elle n''oubliait jamais. 

5

Quand tous les oiseaux se sont envolés du nid, et que chacun d'entre eux étaient à l'autre bout de la France ou d'ailleurs ; Interflora s'en chargeait.

8

Que nous reste-t-il pour ce 1er Mai inédit ?

Inventons, multiplions, faisons preuve d'ingéniosité. Remuons-nous !

les réseaux sociaux ont fait leur apparition, alors ne nous en privons pas , 

00

Car, c'est une bonne nouvelle, ce modeste ou plus somptueux bouquet ne peut que vous apporter du 

BONHEUR.

muguet piano2

Ce matin, un ami mélomane m'a envoyé celui-ci.

 

Posté par manouedith à 10:59 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,

31 mai 2019

Nous sommes, comme nous sommes

Cette semaine c'était la fête des mères. Comme chaque année, j'ai reçu des fleurs. J'adore les fleurs.

Je ne conçois pas une maison sans qu'il n'y en ait. Mais attention, il faut les bichonner. Chaque jour, je retire les fleurs fanées, je change l'eau tous les deux ou trois jours.  

87

J'avoue qu'à partir du mois de Mai, je me régale. Sauf quand la pluie s'invite tous les jours.

8

cette année, il a neigé tard, elles sont sorties en retard

42

quant à celle-ci, elle s'est bien faite arrosée le jour ou elle s'est ouverte. Je l'ai vite cueillie pour pouvoir profiter de sa beauté.

4

le mois de mai, les clochettes étaient au rendez-vous. 

14

Malgré la pluie, j'ai pu sauvegarder quelques lys blancs

28

30

34

Ouf ! j'ai pu sauver les roses et bien en profiter.

18

Dimanche dernier, nous sommes allés pique niquer au bord de l'eau, je n'ai pu m'empécher de saisir ces acacias sauvages, une pure merveille.

2 23 mai 2019

7

En allant voir ou en étaient les narcisses : pas encore sortis, nous avons croisé quelques champs de colza en fleurs.

23

Toutes ces fleurs me donne l'envie de quelques changements dans la maison. J'ai fait refaire par la tapissière un de mes fauteuils voltaire et j'ai craqué sur un petit crapeau recouvert d'un joli velours moderne, impossible de résister, puisque ses grands frères l'attendaient à la maison, un coup de jeune dans mon séjour très 1900.

15

16

Pas du tout mécontente et de beaux ensembles. Quand je pense qu'il y a beaucoup de femmes qui se moquent de leur maison, leur priorité est ailleurs, pas moi, j'ai besoin de m'y sentir bien. Mon excuse, je vais vous la donner. N'ayant pas travaillé beaucoup à l'extérieur, ma maison a toujours été l'endroit où je vivais le plus longtemps. J'ai toujours péféré la déco aux fringues. Chacune ses préférences. J'aime les jolies choses et je crois que dans une autre vie je pourrais être "architecte d'intérieur", c'est la mode ça maintenant ! Du reste je ne loupe jamais la Maison France 5. Je prends des idées partout où je peux. 

40

J'aime que les choses aient une histoire, par exemple ce nu m'a été offert par petit mari, car j'ai toujours dit que j'aimais "Botéro", la statuette à côté c'est Nicole, l'année dernière j'ai fait la connaissance d'une potière de  94 ans Nicole Reverdiau dans le joli village de Meillonas dans l'Ain, près de Bourg en Bresse. Nous avons beaucoup discutés et je lui ai acheté cette statue, car c'était une belle rencontre.

36

Pourquoi des escarpins et une pochette en cuir en déco sur un rebord de fenêtre ? Toute ma vie, j'ai porté ce genre de chaussures et maintenant je ne peux plus, alors, un jour j'ai craqué sur ceux-là, avec l'idée de les mettre en expo, comme ça, à chaque fois que je vais à ma chambre, je vois ce qui a été et ce qui ne sera plus ! Quant à la pochette, elle m'a été offerte, par le père de mes deux dernières filles, à son premier retour du Brésil.

32

J'aime les concerts, malheureusement je n'y vais plus. J'aime l'Opéra et les émissions télévisées sur ce sujet sont les bienvenues. Hier soir nous avons regardé un concert en plein air à Vienne avec Roberto Alagna et son épouse Aleksandra Kurzak, une pure merveille (beaucoup mieux que la soirée des élections !). Une idée m'est venue, consacrer un coin expo instruments de musique dans mon boudoir.

42

Le violon de mon beau-père entièrement refait, près à resservir ! la mandoline italienne de mon grand-père et la mandoline fabrication maison par mon grand-père qui aimait certains dimanches pluvieux nous jouer avec la sérénade.

41

On peut penser que je suis une drôle de bonne femme, je m'en moque et j'assume. Je sais que je suis différente des autres, mais c'est ce qui fait mon charme parait-il ! 

37

Et pour terminer, regardez ma collection d'orchidées qui refleurit depuis plusieurs années.

24

25

26

27

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

05 octobre 2018

Un petit bonheur : Les fleurs

Fin septembre, les roses du jardin on un soubresaut, dernière floraison. Quelques bouquets dans la maison pour prolonger et profiter des belles journées de ce début d'automne, chez nous les nuits sont fraîches mais les après-midi très agréables. Alors, comme j'aime partager, je vous offre un peu de mon jardin avant l'hiver.

00000

0000

vous remarquerez, que je n'aime pas les vases traditionnelles. Tous mes jolis contenants sont détournés et ça j'aime !

Pour notre anniversaire de mariage, petit mari m'a offert un très joli bouquet de roses, malgré mes soins bien vite, les roses blanches ont baissé le nez ! Alors non, elles ne sont pas mortes, continuons à les prolonger.

 

000000

12

 

Les propriétaires précédents avaient planté beaucoup d'hortensias. Ils vieillissent et le manque d'eau cette année les a mis à forte épreuve. En revanche, ceux du balcon du boudoir, plus récents, sont plus jolis, et j'adore leurs couleurs d'automne.

000

0

4

5

l'admiration des fleurs à toutes les saisons, c'est un privilège gratuit qui nous entoure et qui fait parti des petits bonheurs simples de tous les jours ; alors pourquoi s'en priver ?

11

13

Posté par manouedith à 08:41 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

03 juin 2016

Vilain mois de Mai 2016

Chaque année, le mois de Mai fait exploser les centaines de roses qui nous entourent. L'entrée de la maison est toujours splendide.

maison

2012

27

2016

Depuis que nous sommes rentrés de notre escapade picarde 1 seule journée de beau temps, ou nous avons profité d'un après-midi dehors.

29

le 8 mai quand nous sommes rentrés, je me suis empressée d'aller photographier, les 4 seules pivoines, j'ai bien fait le lendemain elles n'existaient plus, j'ai photographié également toutes les fleurs du jardin sans oublier, le lilas que je n'ai pas pu profiter. C'était beau.

25

23 jours après que c'est moche, mes fleurs pleurent.

000

Souvent nous prenons à 17h le thé dehors, samedi entre deux éclaircies, nous nous sommes mis sur le balcon, surtout que le matin j'avais reçu un joli bougainvilliers accompagné de délicieux macarons, pour la fête des mères.

21

Depuis, on n'est pas ressortis. Comme Igor ne sort plus dans le jardin, il lui reste seulement le toit du garage pour respirer l'air pur ; alors il s'occupe comme il peut. Il donne un coup de main à petit mari pour l'épluchage des pommes de terre. Il m'assiste dans la salle de bains ! Et il dort beaucoup.

igor

23

un soir du mois de mai !

Croyez-vous que le mois de juin va être meilleur ?

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , ,


06 juin 2014

Le Rêvoir de Manouedith

Comme m'a déjà dit une internaute. J'aime parfois  employer un vocabulaire beaucoup moins usité.

Chez nous par exemple, il y a un boudoir, deux cabinets d'aisance, ainsi qu'une antichambre. Et depuis l'été dernier un Rêvoir. 

2

Vous allez me dire : "C'est quoi un rêvoir ?" tout simplement un bel endroit dans lequel on peut s'isoler pour lire, broder ou rêver. Je vous assure c'est très agréable.

1

Chez nous, il y avait une vollière qui ne servait plus ; je l'ai aménagée en un endroit fleuri, où l'on peut s'isoler pour lire ou réfléchir. J'aime l'idée des endroits de tranquillité. Au XIXème siècle, d'autres avant moi, s'étaient aménagés des rêvoirs pour y fumer de délicieux cigares entre hommes, ou s'y réfugier pour écrire leurs oeuvres.

6

Mon Rêvoir, renferme une table et une chaise rouillées à l'image de la vollière. Une ancienne étagère de cuisine en fer qui se patine avec le temps, sur laquelle poussent différentes herbes aromatiques. Un bouddha entouré de ses bonsaïs, rescapé d'une collection abandonnée par petit mari, aux pieds desquels fleuriront dans quelques jours de jolis lys oranges. Au milieu , il reste le nichoir pour les oiseaux, un peu bringuebalant mais qui pourrait encore recevoir quelques nichées, d'autant plus que la porte a été retirée pour ne pas se sentir enfermé. Adossées sur le mur, deux roues de charrettes, abandonnées par les anciens propriétaires et retrouvées au fond de la cave. Enfin voyez-vous, tout un ensemble d'objets qui donnent à ce rêvoir beaucoup de charme et de romantisme.

01

 

9

Face au Rêvoir, on trouve le bassin recouvert de nénuphars sous lesquels vivent de nombreux poissons rouges. Cette année, il y a également, des grenouilles qui n'arrêtent pas d'appeler leurs fiancé(e)s et pas simplement le soir. Sans le savoir elles animent le jardin et j'aime beaucoup.

nénuphar

Depuis un mois, le jardin change de couleurs. Fleurissent et s'épanouissent de jolies roses.

 

10

Pour terminer, je vais remonter dans mon boudoir, afin que vous puissiez admirer l'espace verdure sur le balcon, que je peux admirer quand je suis à l'ordinateur. Cette année l'idée de mettre des hortensias à été la bonne idée, ainsi ils fleuriront jusqu'à l'automne et reviendront les années suivantes. 

11

Alors avez-vous aimé mon Rêvoir ? Chacun de nous peut avoir le sien, il suffit de choisir un bel endroit au calme et  l'embellir.

Merci à tout ceux et celles qui passent par ici en silence, vous savez un petit commentaire est toujours le bienvenu.

4

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [37] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

21 mars 2014

Le printemps donne des ailes

Chaque semaine je me creuse la tête pour savoir ce que je vais vous montrer vendredi. Vous savez presque un boulot à temps complet. Il faut réfléchir, il faut éliminer, il faut trancher, il faut préparer les photos, car vous avez compris mes petits bavardage sont toujours agrémentés de photos représentatives (une façon d'entretenir une de mes passions). Je vous le dis un vrai boulot non rémunéré. Uniquement pour faire travailler mes neurones. Mais c'est avec plaisir que je le fais, en voulant toujours que mon billet soit intéressant, au plus près de la vérité et surtout qu'il soit agréable à regarder.

carte 2 b

Tout le monde a vu, le printemps arrive ; comme ça fait du bien ! L'énergie revient, nous avons envie de bousculer tout, refaire nos armoires, refaire nos balcons ou les endroits fleuris de notre maison, tout au moins les préparer. Changer quelques bricoles à droite ou à gauche. Depuis longtemps je souhaitais restructurer le balcon de mon boudoir, remettre des jardinières en bois, dans lesquels ne fleuriront que des plantes que je n'ai pas à remettre à chaque printemps, des annuels comme on dit, car le budget fleurs chaque année est trop cher. Après avoir protégé cet hiver mon rhododendron, une fois déshabillé il est splendide. Mes pots de chambre agrémentés des cactés  redescendus du grenier et remis en place, s'il y a encore quelques petites gelées la nuit, pas de problème ils sont protégés quand les volets sont descendus. Nous avons investi cette année pour deux rosiers, un camélia et des hortensias ; le tout dans la gamme des roses, car le boudoir qui donne sur le balcon est parme il fallait que les fleurs se marient avec l'ensemble. Quand je vous dis que tout est réfléchi, chez manouedith. 

2

Lorsque nous avons acheté cette maison il y a bientôt 8 ans. Eh oui déjà !. Il y avait deux salles de bains, ou plus exactement une salle de bains et une salle d'eau. Nous avions dit quand nous serons vieux nous mettrons à la place de la baignoire une grande douche. Ben, je crois que nous y arrivons, cette année nous avons décidé de passer à l'action. Pour ne pas penser que c'est parce que nos jeunes années s'envolaient, on dira que nous avons profité d'une opportunité pour faire le changement prévu. Je pense que nous aurions du recarreler car je me lasse un peu de ces carreaux, mais voyez-vous l'opportunité n'était pas extensible, alors tant pis ça restera comme ça.

3

 

Maman me disait toujours, dans une chambre il est bon de mettre le lit en face de la porte. Chez nous, depuis que nous y sommes, le lit était resté comme les propriétaires  précédents l'avaient mis. Si nous ne l'avions pas changé, c'est uniquement à cause des prises électriques mal placées, mais aussi par négligence. Une nuit de cette semaine, je ne dormais pas et je réfléchissais. D'un seul coup, l'idée de mettre mon lit face à la porte s'est imposée à moi comme une évidence. Premier sujet de conversation avec petit mari au petit déjeuner. Sa réponse : ah oui peut être ! Réponse qui ne me convenait pas du tout. Pendant qu'il s'occupait sur mon ordi, ni une ni deux je n'ai rien dit et je me suis enfermée dans la chambre et inutile de vous dire avec méthode en un rien de temps le lit était face à la porte, la commode à la place du lit, le fauteuil à côté, le tapis toujours aux pieds du lit. Incroyable comme j'étais contente et le résultat super, cela agrandit la chambre. Pourquoi ne l'ai-je pas fait plus tôt ?. Il faut toujours croire sa maman. Et puis j'ai oublié de vous dire, le bonheur de l'avoir fait toute seule, cela m'a rappelé mes jeunes années, quand mon mari partait travailler et que je faisais la valse des meubles, parfois le soir il ne retrouvait pas sa salle à manger ou son salon au même endroit ; mais j'avais 20 ans et envie de tout bousculer. Cinquante ans plus tard les envies sont toujours là ! et il y avait longtemps que je n'avais pas goûté à cette idée et il y avait longtemps que je ne m'étais autant amusée.

Avant

chambre

Après

1

Je vous ai souvent dit que j'aimais beaucoup les livres, à la maison une bibliothèque est aménagée dans le grenier, mais par ci par là, il y a des livres dans toutes les pièces. J'ai agrémenté dernièrement mes deux paliers en petit coin lecture. Les vieux livres font de jolies décos simplement posés  d'une façon originale et naturelle.


bibliothèque 3

là aussi, il ne suffisait que de changer de place le voltaire ainsi que la petite chaise de mes arrières grands-parents,  mettre un bouquet de fleurs sur la table de nuit et l'effet est devenu tout autre. Un autre petit conseil, chaque semaine mettez des fleurs à certains endroits de votre maison et ces petits endroits seront tout de suite plus accueillants. Les amoureux de lecture, vous pouvez trouver dans les brocantes de vieux livres pour deux fois rien, je vous assure l'effet est garanti.

4

Un repos bien mérité pour une semaine bien remplie. Lundi aller et retour à Pralognan pour fermer l'appartement, mardi, mise à jour de mon repassage, mercredi direction la Suisse dans un garden center exceptionnel, malheureusement un peu déçue les fleurs ne sont pas encore  au rendez-vous et les décos se préparent, j'y retournerai à Noël pour celles de fin d'années.  Jeudi, un petit tour dans les Bauges entre Aix les Bains et Annecy pour visiter "La Maison du Chat" future pension pour Igor cet été, si les évènements en Russie ne s'agravent pas, sinon notre croisière fluviale sur la volga aura du plomb dans l'aile.  

 

SEMAINE

 

 

 

 

 

 

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , ,

21 février 2014

La Bayadère par Le Saint Pétersbourg Ballet Théâtre

C'est, la troisième saison que je vais voir Le St. Pétersbourg Ballet Théâtre. Cette année, cette compagnie Russe présentait à Annecy : La Bayadère.

Bien évidemment, je préfèrerais voir ces ballets à Paris, par les danseurs de l'Opéra, mais cette Compagnie est bonne, comme pour le Lac des Cygnes et Le Casse Noisette, j'ai beaucoup aimé. 

la bayadère 13

Amoureux du classique, romantiques invétérés, esthètes épris de beauté et des fastes somptueux de l'Orient indien, La Bayadère est pour vous.

la bayadère 6jpg

C'est un ballet chorégraphié par Marius Petipa alors premier maître de ballet des Théâtres Impériaux de Saint Pétersbourg au XIXème siècle. La musique est composée par Léon Minkus principal collaborateur de Petipa. Les décors exotiques antique, luxuriant, des vêtements somptueux et un scénario comme souvent mélodramatique.

la bayadère 9

Le tout, étant le prétexte idéal à des danses spectaculaires et des scènes mimmées des années 1860 jusque vers le milieu des années 1880. Petipa a privilégié le ballet romantique consistant en un mélodrame impliquant un amour entre trois personnages dont les femmes, surnaturelles, incarneraient l'idéal féminin de l'époque. 

la bayadère 7jpg

L'action se déroule dans l'Inde du XIXème siècle, royaume des fakirs, des ascètes, des mahârâjahs ou des tigres, le pays des palais et des pagodes mais surtout patrie des bayadères, danseuses servantes des divinités.... Cet éblouissant rêve exotique vous dévoile les amours contrariés de la danseuse Nikiya une des bayadères qui garde le feu sacré d'un temple et le guerrier Solor.

la bayadère 5

L'inconvénient des spectacles  en province, souvent les artistes ne sont pas les mêmes que quand la Compagnie passe à Paris ou dans les grandes villes. Par exemple le rôle de Nikiya est en principe tenu par la danseuse étoile Irina Kolesnikova. A Annecy, c'était la première danseuse Anna Samostrelova qui la remplaçait. Ceci étant, c'était superbe quand même.

la bayadère 8

Le Ballet est en trois actes avec 5 tableaux, il y a deux entractes, la soirée commence à 20 heures et se termine aux environs de 23 heures. Les costumes sont de Galina Solovieva et les décors de Semien Pastoukh.

la bayadère 11

 

Agréable et belle soirée, je recommande pour ceux et celles qui auront cette compagnie  qui s'arrêtera à proximité de chez eux.

saint valentin

le lendemain, petit détour par Rumilly dans la superbe boutique de mon ami Olivier, quand je suis allée chercher ma composition florale pour la Saint Valentin

saint valentin

que je dédie aujourd'hui 21 février à mon petit Prince Théma qui a déjà 5 ans !

Photos de la Bayadère prisent sur Internet, car pas le droit de photographier dans la salle. Certains des textes ont été empruntés sur le programme.

Posté par manouedith à 02:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , ,

27 décembre 2013

"Le Jardin m'a dit" à Rumilly Haute Savoie

 

Cette  semaine pour terminer l'année, je vais vous emmener chez notre fleuriste préféré. Dans sa boutique, nous sommes loin des paillettes et des feux des grandes surfaces.

 

29

Il n'y a pas des tonnes de fleurs, mais juste ce qu'il faut pour composer de jolis bouquets romantiques et poudrés ; surtout tout à fait originaux, des compositions en ce mois de décembre tournées vers l'esprit cottage, beaucoup de produits naturels, de bois, de pommes de pin et de feuillages rustiques.

11

4

C'est par ce blog que nous l'avons rencontré, il y a déjà 4 ans. Sa boutique se trouve à quelques kilomètres de chez nous, dans un charmant village près  d'Annecy à Rumilly à l'ombre des arcades de l'ancienne ville fortifiée.

10

les bouquets et les compositions sont mis en scène dans la boutique.

3

6

A  chaque saison, l'ambiance est différente. Olivier aime la nature, les choses simples, la vie de famille, il transforme un simple objet usagé, vieux, et même rouillé en un élément de décoration unique et transforme l'atmosphère d'une pièce remplie de fleurs.

8

5

Il aime partager et il sait  recevoir, chaque semaine le jeudi soir et le vendredi après-midi,  il partage sa passion des fleurs autour d'un atelier floral dans une atmosphère détendue et studieuse accompagné de  thé ou de  brunch. Il est vraiment de ceux qui transmette son savoir faire.

7

Une de mes fleurs préférées. Enfant, l'hiver chaque semaine papa en apportait à maman et quand j'étais là, j'avais moi aussi mon petit bouquet.

2

19

40

Olivier a un point commun avec nous, il vient du Nord de la France et a travaillé un certain temps en Picardie et plus exactement à Amiens, comme petit mari.

16

j'aime beaucoup ses mises en scène

21

30

ce que j'aime également, c'est le côté brocante qui règne dans son magasin.

22

9

24 25

27 28

 

 

33

 

35

toutes ses compositions sont aussi belles les unes que les autres

31

36

voici de très jolies roses anciennes

1

Vous remarquerez que toutes les fleurs sont dans le même ton

39

J'aimerai bien aller à ses ateliers, ce n'est qu'à 38  kilomètres de chez moi, mais une partie de la route n'est pas facile il faut traverser les gorges du Fier, route étroite au ras de la montagne et très sinueuse, alors l'hiver quand il faut rentrer de nuit, ce n'est pas drôle. 

48

56

58

53

Savez-vous qu'il y a des gens qui ne sont pas sensibles aux fleurs ; moi, je n'en fait pas partie.

60

Alors et vous qu'en pensez-vous ?

18

Alors en attendant le 1er janvier, je vous souhaite de terminer l'année 2013 dans la joie et le bonheur.

 A l'année prochaine.

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :

16 mai 2013

Affreux mois de Mai 2013

Du plus loin que je me souvienne, je ne me rappelle pas d'un mois de Mai aussi pluvieux et aussi froid. Nous avons rallumé la chaudière, jamais cela ne nous était arrivé avant cette année, inutile de vous dire que nous avons résisté le plus longtemps possible. Le jardin est triste, le balcon voudrait se laisser admirer, mais vraiment mon si joli géranium se fane très vite et cette année j'avais misé sur un rhododendron rose que j'avais hâte de voir fleurir, eh ! bien je peux vous dire qu'il a beaucoup de mal et pourtant il aurait pu être si joli !

 

pivoine 2013 20

 

pivoine 2013 19jpg

pivoine 2013 13jpg

Cette année, nous avions l'envie de réunir tous nos enfants pour deux des ponts du mois de Mai. Il y a six mois, nous avions lancé nos invitations, tout dans les règles de l'art, à chacun une invitation personnelle par la poste, en choisissant Mai, il ne pouvait que faire beau, nous avions même renouvelé nos jeux  de plein air : quilles en bois, jeux de croquets, frisbees, enfin tout était prêt pour partager d'agréables moments du mercredi au dimanche ; il y avait  les enfants de petit n'amour, son fils, sa compagne et ses deux fils et leur grand chien, une de ses filles avec son compagnon et ses deux enfants. Branle bas de combat pendant une semaine avant, préparer la maison pour coucher tout ce petit monde, préparation des plats, des gâteaux pour les petits déjeuners, les en cas ; enfin mercredi soir tout était prêt pour les premiers arrivant.

 

126

 

128

Des sorties pluvieuses et maussades, pas de sortie canoë, pas de randonnées pédestres comme il était prévu ; mais des visites à l'abri. Le château de Montfleury pour la joie des enfants découverte de la collection de vélos anciens, et des armes anciennes, un vrai régal pour eux.

16

Que des garçons 4 en tout, alors inutile de dire ça bouge, ça joue n'importe où même si le temps est maussade.

23

48

Un seul repas à l'extérieur, le soleil timide a quand même fait son apparition à peu près toutes les fins d'après-midi avant le dîner.

62

 Jeux pour les enfants dans le jardin, ordinateur pour les papas, jeu numérique pour le père et la fille.

76

80

Étant donné la chaleur ambiante, une superbe raclette un des soirs a été la bienvenue.

81

Si nous mettons la météo de côté, nous avons passé de supers moments de partage familiale et ça il n'a rien de plus important, dommage que nous n'étions pas au complet .....

37

Après leur départ, Lundi et Mardi, le soleil est revenu, mais mercredi tout a rebasculé vers la pluie et le froid et rien de beaucoup mieux d'annoncé pour le week-end de la Pentecôte ou c'est le tour de mes enfants et là, tout le monde a fait l'effort pour venir. Seule, Mélanie en préparatifs du bac ne viendra pas et Martin à quelques jours de son BTS sera lui aussi absent, sinon le nord et le sud seront réunis, nous serons 15 dimanche midi. En attendant, mercredi matin je me suis dépêchée de cueillir mes pivoines  que j'attendais avec impatience.

IMG_1066

et je pense que j'ai eu raison

pivoine 2013 29

Au moins j'au pu en profiter un maximum dans le boudoir.

pivoine 2013 25jpg

Et vous, votre moral n'est-il pas en berne avec ce vilain temps ? 

 

Posté par manouedith à 17:38 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,