09 décembre 2011

Le Marché de Noël du Jardin des Plantes à Chambéry

Chaque année, je me promène dans les magasins de plantes, comme ici, Le Jardin des plantes à Chambéry, ou dans une autre vie Truffaut à Amiens. Cette magie de Noël est censée nous faire succomber.

Ils ont tout compris ces grandes surfaces......

 

2

Cette année, j'avoue je suis déçue par celle de Chambéry, trop fouillis. Ils ont voulu mettre l'accent sur les sports d'hiver en décorant dès le parking avec des anciennes cabines de téléphérique et des anciens engins qui ne servent plus dans la station de Valmorel. Cette année l'espace consacré au marché de Noël se compose d'une allée principale avec de part et d'autre des espaces pour choisir boules  guirlandes etc......

9

cette année la mode semble être les animaux en peluche.

10

Rassurez-vous le Père Noël est là.

3

et si l'envie vous prend, vous pouvez même l'acheter, il vous coûtera la modique somme de 650 euros.

4

 Il y a même un espace où une piste de ski est reproduite avec un énorme télésiège plus vrai que nature qui encombre le bas de la piste, je ne trouve pas cela très joli en rapport avec les objets qui l'entoure, trop volumineux à mon goût.

8

Un wagon de train représente une dame arrivant certainement au sport d'hiver, toutes ces mises en  scène sont très chargées dans un endroit aussi restreint et en fait rien n'est mis en valeur.

6

Très difficile pour arriver à prendre de jolies photos. Ici on peut piquer les idées de tables de fêtes et bien évidemment acheter ce qu'il faut pour les rendre encore plus belles.

12

J'ai beaucoup de mal à comprendre le besoin chaque année de changer de déco si ce n'est que pour faire marcher ce monde de consommation qui devient de plus en plus ridicule.

11

Les premières années de ma vie de femme, j'ai acheté mes décos, je les range précieusement dans des boites à chaussures et  je mets le tout dans une grande malle au grenier. Cette malle à toujours suivit mes déménagements. Quelques fois je réactualise mais très modestement,  jamais je ne rachète toutes les décorations, d'une année sur l'autre je peux varier les couleurs mettre certaines à l'honneur, d'autres seront pour les années suivantes. Et cela depuis 48 ans, jamais je n'ai passé un Noël sans faire de sapin et décorer la maison. Les boules d'il y a 40 ans sont toujours aussi fraîches.

31

Enfin pour conclure positivement, je dirai : ces endroits donnent du rêve à tous les petits et grands  enfants que nous sommes.

 DIMANCHE 11 DECEMBRE 19 HEURES

 SUR LA CINQ "LES UNS ET LES AUTRES"

vous y verrez Théma et ses mamans.

L'émission "Avoir un enfant"

 

 

 

 

 

 

 

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :


26 décembre 2010

Noël 2010, c'est passé

Depuis que nous en parlions du premier Noël ou Théma comprendrait le sens de la fête, eh ! bien c'est déjà passé.

IMG_3176

Il est venu nous chercher pour le réveillon, mais pour les cadeaux du Père Noël ce sera pour demain.

mosaique

Ah ! un camion de pompier....

Tout à une fin, dernier après-midi de ski pour les grands et ce matin 8 heures tout le monde reprenait la route pour le Grand Nord. Manou pendant ce temps là, prenait le lever du soleil sur les sommets.

neige_dimanche

 

Papy Marc est parti skier et Manouedith va s'attaquer au rangement;

 

A plus.....

 

Posté par manouedith à 09:45 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

25 décembre 2010

Joyeux Noël

A tous ceux et celles qui passent ici, soit en silence soit en me laissant un petit com.

7

 

JOYEUX NOËL A TOUS

 

IMG_3133

 

 

2

4

8

6

 

IMG_3162

 

Depuis le matin du 24, la neige est revenue sur Pralognan, je vois de mon séjour cet arbre et j'aurais envie d'y mettre une multitude de boules rouges

Posté par manouedith à 00:00 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :

17 décembre 2010

Noël et sa magie - 2 les préparations.

Noël se prépare maintenant au moins un mois avant le jour prévu. J'ai toujours aimé ces préparatifs. Créer l'ambiance c'est magique. Enfant cela ne se faisait pas dans toutes les familles. Chez nous, je ne me souviens que d'un seul sapin, que mon grand-père était allé chercher dans le bois de Mermont à St. Just, (à l'époque on ne les achetaient pas) ce devait être dans les années 1949, sinon devant la cuisinière de la cuisine, chaque matin de Noël, je déballais mes cadeaux, une année il y eut un merveilleux poupon en celluloïd que j'ai appelé "Jean- Michel", c'était l'année ou ma maman a connu son amoureux qui allait devenir mon papa. Maman travaillant dans les grands magasins à Paris, j'avais toujours de jolies choses.

 

76

               

Un deuxième souvenir de sapin, celui des Galeries Lafayette, quand j'allais au Noël du Personnel, celui-ci est resté gravé dans ma mémoire, car pour une petite fille il était majestueux, il l'est toujours du reste.

 

 

DSCF0039

 

Alors, cette année sachant que nous ferions Noël à la montagne, dès le début du mois de décembre j'ai mis une ambiance festive dans la grande maison, rien que pour nous deux car je ne me verrai pas me priver de cette ambiance. J'ai choisi le boudoir, la pièce ou nous passons le plus de temps. Bien évidemment pas de grand sapin, juste une petite touche pour se rappeler que le mois de décembre n'est pas comme les autres mois.

 

67bis

64_bis

Je vous l'ai dit juste une petite touche !

66_bis

68bis

Sans oublier un petit clin d'oeil sur la table de ceux que j'aime.

65

 

79

 

77

 

ce week-end, nous sommes montés à la montagne pour préparer l'appartement à recevoir le père Noël. Comme je vous l'ai déjà dit je veux que cette année tout soit féérique.

 

 

70

Je l'aurais quand même voulu plus grand, enfin !

 

les couleurs  seront le blanc et le rouge

 

72_bis

78

Même la crêche est petite.

69

 

cafeti_re

 

Bon alors, si vous passez par là, montez, on vous offrira

 

chocolati_re

un chocolat chaud.

    A bientôt.....

Edition de vendredi 10 h 30

Nous devions partir ce matin à Pralognan, voyage remis à demain car regardez :

IMG_2951

IMG_2952

 

IMG_2955

Comme dit mon cher et tendre, c'est de la lourde, et vous avez vu le ciel à 10h30, c'est pas fini.

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

12 décembre 2010

Noël - 1 Les magasins

Les magasins pendant la période de Noël sont de plus en plus magnifiques. J'aime me promener dans l'espace Noël du Jardin des Plantes de Chambéry.

 

   Période de rêves.

   Période éphémère.

 

9_a

 

Ce jour là, le but de la visite c'était l'achat de :

 

5a

 

Quand nous passons Noël à la grande maison, je choisis toujours un sapin de ce genre ; cette année nous passons les fêtes à Pralognan donc petit sapin car la place est plus restreinte, je vous montrerai quand il sera installé, du reste nous y montons quelques jours avant notre arrivée définitive pour nos deux mois de vacances afin de tout préparer pour le premier grand Noël de mon petit Théma qui arrive le 17.

 

.thema_20_mois

 

En attendant, regardez le,  il se la coule douce, il sirote un cocacola à Hanoï.

 

1a

 

moi, pendant ce temps là, je rêve à la décoration que je vais lui faire. Ce sera le premier Noël ou il sera assez grand pour  comprendre ce que c'est, je veux qu'il soit émerveillé. Avant tout, nous allons lui expliquer l'importance de ce jour en lui parlant d'abord de :

 

2a

 

car il est né dans une famille catholique ; pratiquants pour certains et respectueux pour d'autres.

 

Mais bien évidemment, nous allons lui parler de ce bon vieux bonhomme rouge.

7a

6a

 

car les cadeaux il connaît, l'autre jour quand il est venu, il y avait un paquet dans le salon pour les amis chez qui nous allions déjeuner quelques jours après, il a regardé le paquet et il m'a dit "adeau à moi" en se frappant la poitrine.

 

             3a  4a

             En attendant, je réfléchis, je cogite et je rêve pour que ce Noël soit inoubliable.

8a

10

 

A Bientôt pour la suite....

 

si vous habitez la région de Chambéry, allez faire un tour

ici

 

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :


24 décembre 2009

Joyeux Noël à Tous ceux qui sont seuls.

 

 

Pour les catholiques, la nuit de Noël c'est avant tout ça :

2009_10 2009_10

Mais pour tous les enfants du monde ce devrait être ça

cadeaux     2009_7

Malheureusement c'est loin d'être ainsi sur toute la planète.

 

Pour tous les adultes ce devrait aussi être ça

 

CIMG5722

C'est ainsi au meilleur des cas. Et combien sont-ils  ce soir là,  tout seul ; passant cette soirée comme les autres soirées. J'ai connu un soir de Noël triste sans un coup de téléphone de ma famille, grands enfants dispersés à droite à gauche, pas de frère et soeur, pas de neveux ou nièces puisque je suis fille unique et que ma maman l'était aussi. Le seul coup de téléphone que j'ai eu ce soir là, c'est un coup de téléphone du destin, un jeune homme qui s'est trompé de numéro et qui essayait de joindre des amis pour aller faire le réveillon ; je pleurais , il m'a remonté le moral, il m'a consolé et voulait même que je lui donne mon adresse pour venir me chercher avec ses copains et copines pour aller faire la fête avec eux. Cet inconnu m'a parlé doucement pendant au moins une demi heure. Je n'ai jamais su qui il était, les soirs de Noël suivants j'ai repensé à ce coup de téléphone, sans qu'il le sache il m'avait fait beaucoup de bien et pour moi ce soir là, il était mon cadeau.

2009_14

Alors pour tous ceux et celles qui sont seuls ce soir et qui pour se divertir vont de blogs en blogs, j'ai choisi un joli conte de Noël écrit par Clément Clarke Moore publié pour la première fois dans le journal Sentinel, de New York le 23 décembre 1823.

C'était la nuit avant Noël, dans la maison tout était calme. Pas un bruit, pas un cri, pas même une souris ! Les chaussettes bien sages pendues à la cheminée attendaient le Père Noël. Allait-il arriver ? Les enfants blottis dans leur lit bien au chaud rêvaient de friandises, de bonbons, de gâteaux.

Maman sous son fichu et moi sous mon bonnet et vous prêts à dormir toute une longue nuit d'hiver.

Dehors, tout à coup, il se fit un grand bruit.

Je sautais de mon lit, courais à la fenêtre, j'écartais les volets, j'ouvrais grande la croisée. La lune sous la neige brillait comme en plein jour.

Alors, parut à mon regard émerveillé, un minuscule traîneau et huit tout petits rennes conduits par un bonhomme si vif et si léger qu'en un instant je sus que c'était le Père Noël !

Plus rapides que des aigles, ses coursiers galopaient, lui il les appelait, il sifflait, il criait :

"Allez Fougueux, allez Danseur, Fringant et puis Renarde, En avant Comète ! Cupidon en avant , Tonnerre, Eclair, allons, allons au-dessus des porches, par delà les murs ! Allez ! plus vite encore !"

Comme des feuilles mortes poussées par le vent, passant les obstacles, traversant le ciel, les coursiers volaient au-dessus des toits, tirant le traîneau rempli de jouets. Et en un clin d'oeil, j'entendis sur le toit le bruit de leurs sabots qui caracolaient. L'instant qui suivit le Père Noël  d'un bond descendait  par la cheminée. Il portait une fourrure de la tête aux pieds, couverte de cendre et de suie, et, sur son dos, il avait une hotte pleine de jouets comme un colporteur  avec ses paquets. Ses yeux scintillaient de bonheur, ses joues étaient roses, son nez rouge cerise, on voyait son  petit sourire à travers sa barbe blanche comme neige. Un tuyau de pipe entre les dents , un voile de fumée autour de la tête, un large visage, un petit ventre tout rond qui remuait quand il riait ; il était joufflu et rebondi comme un vieux lutin. Je n'ai pu m'empêcher de rire en le voyant et d'un simple clin d'oeil , d'un signe de la tête il me fit savoir que je ne rêvais pas : c'était lui.

Puis sans dire un mot, il se mit à l'ouvrage et remplit les chaussettes. Il se retourna, se frotta le nez et d'un petit geste repartit par la cheminée.

Une fois les cadeaux déposés, il siffla son attelage, puis reprit son traîneau et les voilà tous repartit plus légers encore que des plumes.

Et dans l'air j'entendis avant qu'ils  disparaissent :

"JOYEUX NOEL A TOUS ET A TOUS UNE BONNE NUIT".

pere_noel_20_100_

 

 

Moi aussi je vous dis Bonne nuit.

 

Posté par manouedith à 18:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :

14 décembre 2009

Magie de Noël et le monde de consommation !!!

Noël, nuit magique, nuit des surprises et des cadeaux déposés par un personnage mystérieux, lorsque les maisonnées se sont endormies.

            009   chaussure

En France, à partir du XIXème siècle il apparaît surtout sous l'aspect de Père Noël. Pour retrouver l'origine de celui-ci, il faut remonter dans les temps, jusqu'aux fêtes païennes.

pere_noel_et_toutou

C'est en Amérique que naquit une des plus belles légendes de la fin du XIXème siècle : Celle du Père Noël

pere_noel_20_100_

Le dessinateur américain créateur de l'Oncle Sam, illustre un de ses poèmes en représentant un petit bonhomme ventru tel un gnome avec une épaisse barbe lui mangeant le visage et posé sur sa tête un ridicule petit chapeau orné de houx et de gui symboles du paganisme. Il le surnomme "Santa Claus" et l'installe sur un traîneau tiré par des rennes.

santa_claus

A partir du XIXème siècle, la modernisation et l'émergence d'une nouvelle société préparèrent peu à peu l'arrivée de celui qui allait devenir en France le Père Noël. Déjà en 1855 George Sand y fait allusion dans un de ses textes, à cette époque l'écrivain représente l'image même de la modernité.

CIMG9688    

En 1931, Coca Cola cherche de nouveaux débouchés commerciaux. La firme décide d'utiliser l'image de Santa Claus pour conquérir le marché des enfants. L'illustrateur Haddan Sublom créer un dessin et peint le costume en rouge et blanc.

Noel_2_001

Dès le début des années 1950, à grand renfort de pub, les médias incitent les populations à consommer le plus possible. Il faut relancer l'économie. A partir de ces années là, chaque année les fêtes de Noël et du Jour de l'An seront un prétexte idéal.

Noel_4_001   Noel_6_001

 

 

Noel_8_001      Noel_4_001

 

L'église catholique, ne voit pas avec bienveillance l'omniprésence de ce personnage qui, tel le diable, tente ses ouailles et les pousse à consommer des produits inutiles. La colère grondante des fidèles va aller crescendo pour finir par éclater d'une façon particulièrement violente. Le 23 décembre 1951, la société française avide de modernité, va se retrouver plongée dans l'obscurantisme du Moyen âge. France Soir en fait sa une ; devant les enfants des patronages de la ville de Dijon, le père noël a été brûlé sur la cathédrale Saint Benigne.

st_benigne

Un pantin de 2 m 50 composé d'une structure de fer et vêtu d'un habit de papier rouge et blanc est pendu aux grilles de la cathédrale Saint Bénigne puis brûlé sur le parvis. Cette exécution spectaculaire s'est déroulée en présence de plusieurs centaines d'enfants. !!!!! 

Noel_5_001ter

Noel_5_001_bis

Plus les années passent, ces trains électriques et ces jolies poupées ont moins la côte, au détriment des jeux électroniques.

Noel_9_001

Hier, je me suis mise au travail, j'ai 10 petits enfants et j'offre un cadeau qu'à Noël. Les anniversaires passent souvent inaperçus et les fêtes n'en parlons même pas.

noel_10

et pour qu'au pied du sapin, l'enfant et les parents sachent quel père Noël il faut remercier, chaque année je fais une étiquette personnalisée sur laquelle j'inscris le prénom de celui ou celle à qui le cadeau est destiné.

noel_11

 

Les petits enfants éloignés comme ceux là et que je ne verrai pas.

 

CIMG1992

    CIMG1793

IMG_7432

  Recevront leur cadeau par la poste, ça y est ils sont déjà en route.   

 

                                                  marie_2008         IMG_7437

 

Ces deux là, devront attendre le retour de leur soeur Mélanie le 2 janvier.

 

Et vous ou en sont vos préparatifs ?

 

Noel_3_001

 

Les illustrations pour certaines et les textes ont été inspirés du livre d'Armelle Leroy et Laurent Chollet : "Les Noëls de notre enfance"

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :

25 décembre 2008

JOYEUX NOEL A TOUS

 

collage_5_Noel

Cette semaine je ne suis pas là, mais je pense à vous

collage1_Noel

JOYEUX  NOEL A TOUS

collage_2_Noel

A tous ceux et celles qui passeront par ici

collage_4_Noel

A  tous ceux qui seront seuls ce soir

collage_3_Noel

JOYEUX NOEL

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

19 décembre 2008

Dimanche matin le père Noël prend la route

Rarement nous sommes invités à passer les fêtes de Noël chez nos filles. Cette année nous allons faire un véritable périple français au total 1.778 kilomètres, et environ 20 heures de route. Rassurez-vous en une semaine.

m_gane_mosaique

Vendredi après-midi nous allons prendre possession de notre nouveau traîneau de Noël.

artemare_renescure

Première étape : nous sommes invités dans le Nord de la France chez fille n° 3 pour le temps que nous voulons, bon je rassure Nana et Valérie 4 jours seulement

renescure_bauvin 

deuxième étape : peut être, car on nous a dit de passer, un mot bien faible quand on vient de si loin, mais le père Noël doit quand même déposer un paquet pour le petit garçon de "Petit n'Amour"

renescure_dieppe

troisième étape : nous allons longer la côte d'albâtre et la côte d'opale pour aller déjeuner et passer la journée et surtout faire connaissance avec "Maman Mule"

dieppe_cambronne

Quatrième étapeOn nous attend chez fille n°1 pour deux jours bon, nous serons déjà allégés de nos cadeaux car elle et sa famille montent dans le nord pour le réveillon et le lendemain.

cambronne_artemare

Cinquième étape : Retour le dimanche suivant, car ce n'est pas le tout, lundi, mardi, mercredi nous sommes "de garde" pour jouer avec Maxime et Héloïse.

Tout ça pour dire que le père Noël à chaque étape se sera dépossédé de quelques cadeaux

collage_noel

Les temps sont difficiles pour tout le monde, notre famille est grande, un jouet pour les petits achetés tout au long de l'année et des petites bricoles pour les grands pour avoir le plaisir d'ouvrir un paquet au pied du sapin, mais là aussi rien d'extraordinaire, chez nous pas de jeux électroniques et super sophistiqués.

Malgré tout, pour tous il faut se partager et faire des choix, nous ne pouvions rendre visite à tous nos enfants, ce sera pour notre deuxième épopée en février quand nous allons monter admirer mon 10ème petit enfant, nous essaierons de passer chez la fille n° 2 de petit n'Amour et chez mes petits enfants de fille n°2, elle n'est plus là et pour moi ce n'est jamais simple de revenir dans sa maison.

Alors voyez-vous après tout ça, le père Noël aura le droit d'aller se reposer dans ses montagnes savoyardes.

A bientôt, vous pouvez continuer à venir me rendre visite pendant mon abscence, des billets seront publiés.

 

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

10 décembre 2008

Le Sapin de Noël - Traditions

Je pensais ne pas installer cette année de sapin dans notre maison, le jour de Noël nous ne serons pas là, et tout de suite après les fêtes, nous prenons nos quartiers d'hiver à Pralognan. Sauf que : Hier j'ai reçu un coup de fil de fille n°4, qui me demandait si je pouvais garder Maxime et Héloïse la seconde semaine des vacances scolaires. Alors quelle bonne occasion pour vite, vite tout sortir et me lancer à nouveau dans la déco si particulière de tous les mois de décembre.

CIMG9698

Néanmoins, nous allons faire un peu plus simple que l'année dernière, au rez-de-chaussée, petites touches de Noël avec de ci de là quelques coupelles dispersées un peu partout avec des boules blanches, dorées et rouge, pour rappeler celles du sapin qui trône au grand salon, endroit où nous sommes le plus.

CIMG9688

Quelques petits pères Noël pour les yeux émerveillés de ma princesse Héloïse

Si Noël est devenu une fête païenne avec tous ses débordements, cadeaux, festins, cela  ne date qu'en réalité que depuis la seconde partie du XXème siècle et chaque année c'est encore plus. Récession économique ou pas. Avant la dernière guerre seuls les enfants de familles aisées avaient un cadeau dans leur soulier le matin du 25 décembre, les autres se contentaient d'une belle orange, fruit que l'on ne dégustait seulement à Noël.

En revanche les premiers arbres de Noël remontent au XVIème siècle. On retrouve dans les archives de la ville de Sélestat un édit municipal datant de 1521. Le document donne l'autorisation aux gardes forestiers de laisser les habitants couper des petits sapins pour fêter Noël. C'est à Strasbourg, treize ans plus tard qu'il est à nouveau fait mention d'un arbre de Noël. Mais aussi depuis 1570 son superbe marché de Noël autour de sa prestigieuse cathédrale.

marche_de_noel_strasbourg

Depuis une quinzaine d'années les marchés de Noël se sont répandus partout en France, mais les plus beaux resteront toujours ceux d'Alsace. Je vous assure il faudrait pouvoir y aller au moins une fois dans sa vie pour comprendre la magie de Noël.

 


Découvrez Petula Clark!

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :