26 octobre 2019

La pennerité d'un blog ?

Bonjour à Tous

Aujourd'hui 26 octobre , mon blog a 13 ans !

Quand je l'ai commencé jamais je n'ai pensé qu'il vivrait aussi longtemps.

Résultat de recherche d'images pour "blog"

Nous habitions à l'époque la Picardie, un village a côté d'Amiens. Depuis 4 ans, ma vie avait changé, j'avais épousé l'homme qui deviendrait mon dernier compagnon. Nous étions heureux, amoureux et chacun de nous avions notre maison. Alors pourquoi ne pas les revendre et en acheter une autre, uniquement pour nous deux, afin qu'elle soit une maison pour recevoir tous nos enfants et petits enfants et façonner notre nouveau nid comme je le rêvais depuis si longtemps.

Résultat de recherche d'images pour "homme et femme main dans la main"

C'est  en 2007, que nous nous sommes installés aux pieds des Alpes dans un département peu connu mais très joli, car départagé en plusieurs régions différentes : le Bugey, la Dombe, la Bresse et le Pays de Gex.

Résultat de recherche d'images pour "l'ain"

Nous, nous sommes dans le Bugey, aux portes de la Savoie. Des paysages à couper le souple, dont nous nous sommes jamais lassés. Des endroits parfaits pour faire de belles photos et les partager avec vous, tout en alimentant mon blog.

1

Au début, je vous montrai mes différentes passions : à l'époque j'adorais broder, maintenant mon arthrose des mains ne me le permet plus. Je racontais, également nos voyages, nos croisières et parfois des souvenirs d'enfance. Pendant de nombreuses années, beaucoup d'entre vous suivaient avec assiduité. Un jour, j'ai voulu faire une pause, car les sujets manquaient, j'ai voulu faire le point mais ne pas arrêter pour autant, car j'aime écrire. Je suis allée moins souvent sur les vôtres, alors là, chute libre, les commentaires se sont restreints. Quelques unes fidèles du début ont changé de route, d'autres malheureusement nous ont quittés pour toujours. Il n'y a pas de secret, pour avoir beaucoup de commentaires, il faut aller sur beaucoup de blog et laisser trâce de son passage. Sauf que cela prend énormément de temps et comme j'ai d'autres passions,  j'avoue je vais de moins en moins sur les autres blogs. Mais après tout, le nombre,  m'est égal. C'est le plaisir d'écrire qui remporte. A chaque pause, cela me manquait alors, je continue en vous racontant plus ou moins ma vie, il est devenu un peu mon confident. J'aime également partager mes expériences comme cette dernière : les cures thermales, qui peuvent donner l'envie à certains ou certaines d'en faire une.

Résultat de recherche d'images pour "aimer écrire"

Comme mon blog s'intitule : Manouedith et ses passions. Ah ! des passions. J'en ai beaucoup comme la généalogie que j'exerce depuis plus de 50 ans,(voir mes deux blogs de généalogie sur canalblog :

 

Le Temps qui passe

et

le Temps qui passe 2

je vous raconte, comment faire pour vos recherches, l'un est consacré à mes recherches maternelles et l'autre paternelles.

Résultat de recherche d'images pour "arbre généalogique"

Depuis toujours j'aime la photographie, à une époque je développais mes photos. Mais pour cela, il faut aller souvent se balader.

1 redimentionné

Il y a également la passion de décorer mon intérieur : savoir se différencier des autres. Pour moi,  la déco de ma maison, toujours dans le même style des années 1850/1920. Je n'ai jamais succomber aux modes qui changent si souvent. Depuis les premières années de ma vie de femme, je n'ai jamais voulu avoir un intérieur comme tout le monde. J'ai toujours voulu me démarquer de mes voisins. Souvent certains  pensent que chez moi  c'est ringard et vieillot et me le disent. A ce genre de réflexion je souris toujours, car mes goûts actuels de brocante, étaient déjà les mêmes en 1963, quand j'ai débuté mes "chines" dans les allées du marché Biron bien différent de maintenant, on y trouvait encore des trésors pour une modique somme. Ce qui était plus cher c'était l'époque du XVIIIème siècle que j'aurais bien aimé, mais ma bourse ne me le permettait pas, je me suis retranchée sur le XIXème siècle encore très présent dans ces années là. Et depuis, jamais je n'ai aimé le contemporain. Pour mes goûts, comme pour l'amitié, je suis toujours très fidèle.

16

11

Le plaisir d'écrire et de lire fait parti aussi de ce que j'aime, donc avec un blog, c'est l'idéal. Du moment que je le fais sans m'ennuyer. Se faire plaisir doit rester primordial. Alors, c'est pour cela que je continue.

En route pour la quatorzième année.

Gâteau d'anniversaire

 

 

 

Posté par manouedith à 12:52 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


17 octobre 2018

12 ans déjà ! Souvenirs - Le Temps qui passe l’an 2000 !

Dans quelques jours, il y aura 12 ans que j’ai ouvert mon blog. A l’époque, ce n’était pas spécialement à la mode. Les réseaux sociaux n’étaient pas ce qu’ils sont devenus. Nous étions au début de ces expositions personnelles et du partage avec la terre entière. Pendant 10 ans, j’ai été une blogueuse assidue. Chaque semaine, je ne manquais pas mon rendez-vous en vous racontant un peu de moi, tout en gardant une grande partie de mon intimité. J’ai partagé également, nos voyages et surtout mes photos. J’ai assouvi cette deuxième passion avec des centaines de clichés, mais à quoi serviraient-ils ? Si je ne vous en faisais pas profiter.

 

129 a

 

 Guilin (Chine)

 Depuis deux ans, je suis moins ponctuelle : certainement parce que je manque de sujets en dehors de nos vacances, mais aussi par une petite lassitude. C’est long malgré tout 12 ans. Il me reste quelques fidèles internautes des débuts, d’autres que j’ai perdues en cours de route, des nouvelles qui arrivent et qui repartent, mais quelques unes qui s’accrochent. Merci à toutes. J’avoue aussi, que je vais moins visiter les blogs des autres. Pour l’instant, je continue à aimer car j’aime écrire ;  j’y trouve mon compte puisque je suis une grande bavarde ! Eloignée de mes racines, ayant très peu d’amis et beaucoup de « taiseux » autour de moi. C’est un bon moyen d’exister ; J’arrêterai définitivement quand cela deviendra une corvée.

131chine

 Plus les années passent, plus elles me semblent aller plus vite. Souvenez-vous, tout le monde attendait l’an 2000 avec impatience mais aussi avec un peu d’anxiété. Les médias comme à leur habitude, n’étaient pas que des oiseaux de bon augure. Certains disaient que ça allait être la fin du monde, d’autres que les ordinateurs ne sauraient pas passer le cap. L’apocalypse en quelque sorte. Des menaces d’un côté, mais des espoirs nouveaux de l’autre, presque le monde « parfait » ! Et nous avons passé cette date fatidique sans beaucoup de changements.  Maintenant, quand on regarde dans le rétroviseur de la vie 18 ans ! Nous avons  du recul pour dire si c’était mieux qu’avant !!! Et vous qu’avez-vous fait cette année là ?

 

130a

 

Moi je vais vous raconter ce qui a marqué cette dernière année du siècle dans ma vie.

133a

 Trois mois avant le jour fatidique, j’avais perdu mon mari. Mariage éphémère qui n’aura duré que trois ans et 5 mois. Triste moment, pour fêter l’arrivée de cette nouvelle année pas comme les autres ; mais marquer quand même dignement ce soir là. Je voyais arriver ce jour à grand pas, seule avec ma tristesse et ma solitude. Personne de ma famille ne m’avait invité. Ce réveillon n’avait pas le goût des autres et je voulais m’en souvenir. Alors, j’ai décidé de passer une annonce dans le journal régional, en demandant à ceux ou à celles qui ne voulaient pas être seuls de se joindre à moi pour partager un bon restaurant. Deux dames de mon âge m’ont répondu, elles habitaient Chantilly, nous nous sommes rencontrées et nous avons décidé de passer notre soirée dans un restaurant gastronomique : Le Verbois, afin de lever notre verre à minuit pour accueillir cette année 2.000. La soirée a été agréable, nous nous sommes quittées au début des premières heures de l’année et heureuses de ne pas avoir passé cette soirée seules.

134a

 Et la journée du 1er janvier ? Tout simplement, à me chercher une idée de voyage extraordinaire qui marquerait le début de ma nouvelle vie. Un voyage à l’autre bout du monde, qui ne serait pas un simple voyage ; mais le voyage de ma vie, un voyage dépaysant, mais qu’il fallait que je partage avec un ou une amie, pour ne pas payer le single  de la personne seule. A la fin de la journée, j’avais trouvé le pays que j’étais certaine d’aimer : Ce serait la Chine, une quinzaine de jours entre Pékin et Hong Kong en passant par Xia’n et Canton. Plusieurs mois de préparation, de rêve et d’attente. Mais un séjour inoubliable que j’ai revécu en classant mes centaines de photos argentique et en les réunissant en une quinzaine d’albums fait maison. Beaux souvenirs, précieusement classés et rangés.

 

128a

 

Un autre grand évènement de cette année pas comme les autres : le 17 octobre, l’arrivée de mon quatrième petit garçon : Maxime, devenu un beau jeune homme prêt à se lancer dans la vie active et faire ses choix et ses expériences lui-même. Longue vie de bonheur et de joie mon grand.

 

135

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Alors et vous, vous souvenez-vous de votre année, dont on avait tant parlée ?

 

Posté par manouedith à 21:20 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , ,