01 novembre 2020

2ème jour de re confinement

31 octobre 2020 -jour 2

Je suis honnête, ma vie avec le confinement, n'a rien à voir, avec celle des gens qui travaillent, qui sont obligés de prendre les transports, ni à ceux qui ne dorment plus parce qu'ils sont inquiets pour le "après", ni à ceux qui habitent un tout petit appartement. Même si je fais partie des gens à risques, peu importe, je fais ce qu'il faut et surtout ce qu'il me semble avoir du bon sens. Et je crie haut et fort : Je suis une privilégiée, j'ai la campagne à côté de ma maison, j'habite un village plutôt sympathique, une maison encore plus sympathique, alors je savoure ce que j'ai et je garde le moral, le contraire serait indécent.

1

Ce matin, je me suis levée, le soleil brille, nous allons pouvoir aller faire un tour, photographier les petits riens de notre quotidien. Le soleil inonde la maison. Gardons le moral. N'oublions pas qu'après la pluie, le beau temps revient toujours, dans quelques mois toutes ces contraintes seront loin. N'oubliez jamais, dans la vie, il n'y a que deux choses très importantes:

1) Garder et  protéger sa santé.

2) Aimer, avec un grand A.  

4

5

6

7

Pour cela, un seul remède entretenez  chaque jour ces deux verbes, car la Santé et l'Amour se peaufinent au fil des jours,  au départ, ils ne sont jamais acquis. Mettez vos jambes à votre cou pour fuir la routine et l'habitude.

8

9

 

Regardez, petit mari ne peut s'empécher de dire bonjour aux chevaux du haras d'à côté.

10

Hier, je vous ai montré une balade urbaine au bord de l'eau. Aujourd'hui toujours à 5 minutes de chez nous, c'est la campagne et le côté sauvage du Séran. Tellement près, qu'un jour un chevreuil est sorti du bois il a traversé les prés que vous voyez sur les dernières photos et il est venu taper avec ses cornes à la porte de notre garage. Incroyable mais vrai, il a fallu beaucoup de mal à petit mari pour le faire partir mais surtout pour qu'aucune voiture ne le cogne. Et il a repris le même chemin. 

15

16

17

Vous voyez cette maison, je la vois aussi depuis mon boudoir ; elle me fait rêver, car c'est le genre de maison que j'aurais souhaité acheter.

21

22

ce petit ruisseau passe dans la propriété voisine de notre maison et à cet endroit il rejoint le Séran. 

15

encore quelques mètres et nous y serons.

25

27

Le Séran est loin d'être à sec, car sur la première photo, il y a un gué que nous avons déja pris, mais aujourd'hui c'est impossible. Il faut se méfier des rivières, toutes sont imprévisibles.

30

Ce chemin est sauvage et bucolique plein de poésie, cet après-midi nous y avons croisé plusieurs personnes comme nous, en récréation.

32

35

Demain, je vous emmènerai encore dans un endroit à deux pas de chez nous, différent mais tout aussi beau.

13

34

Hier, je vous disais que le château de Machuraz nous surveillait depuis sa colline, mais nous avons aussi à l'entrée de notre village la Vierge qui nous protège, depuis 1896, elle commémore, le 14ème centenaire de Clovis. 

37

38

Nous retrouvons la civilisation et nous sommes à deux pas de chez nous.

 

28   à bientôt.............