05 octobre 2015

CROISIERE 2015 AVEC STEPHANE BERN COSTA FORTUNA 4

 

Vendredi 18 septembre 2015

 

00

 

 

Ce matin, nous mettons notre réveil avant le lever du soleil. Jean
Charles notre animateur, nous fait la surprise de nous donner rendez-vous à 7
heures à l’avant du bateau dans un endroit connu de peu de monde, afin
d’assister au lever du jour sur le Tage et admirer les monuments qui se
trouvent de part et d’autre du fleuve jusqu’à Lisbonne. Peu de courageux se
joindront à nous, il fait du vent et l’air est plutôt frais. Aux approches de
la Tour de Belem, nous sommes accueillis par des coups de canons qui enfument
la tour pour saluer un navire école qui franchit l’estuaire du Tage, ou peut
être pour saluer le Fortuna ! Une matinée bien commencée, nous irons ensuite
prendre notre petit déjeuner dans un des bars avant de partir seuls en
excursion dans Lisbonne.

 

49

 

 

50

Pour cette escale, nous nous contentons des bus rouges que nous trouvons dans toutes les grandes villes, avec lesquels nous pouvons découvrir les principaux monuments puisque nous pouvons  monter et descendre et aller visiter ce que nous voulons. Sauf que nous avons pris une mauvaise option, nous allons visiter toute la ville neuve de Lisbonne, alors que nous voulions visiter la ville ancienne. L’escale à Lisbonne est vraiment trop courte car l’après-midi, nous avons rendez-vous avec le Prince Charles Philippe d’Orléans, mais ce n’est pas grave, nous avons découvert Lisbonne du XXIème siècle et ses constructions modernes construites pour la dernière Exposition Universelle. Nous parcourons néanmoins à pied au retour tout le quartier de la place du Commerce, qui nous donne un aperçu de la vieille ville et des vieux trams qui montent sans arrêt les rues escarpées de la ville. Une ville à redécouvrir à un autre voyage. Nous reviendrons.

63

62

IMG_6444

 Nous rentrons sur le bateau en début d’après-midi, notre rendez-vous est à 15 heures avec le Prince, neveu du Comte de Paris. Etant une grande fan de ses grands-parents, je connais la famille d’Orléans dans les détails. J’ai lu tous les livres de sa grand-mère et je m’intéresse toujours à ce que devienne ses petits enfants. Il y a quelques années, nous avions vu Charles-Philippe, dans une télé réalité sur TF1 "Je suis une célébrité, sortez-moi de là".

 . Je savais que malgré qu’il soit un Aristocrate  (proche de la Royauté si elle était restaurée en France) Il est très accessible. Quant il est arrivé dans la Salle de conférence, tout de suite  il est venu au devant des personnes déjà présentes dont je faisais partie et tout de suite s’est mis à parler avec nous simplement. Quelqu’un lui a demandé comment devions-nous l’appeler. Je savais qu’en principe on l’appelait Monseigneur, mais il nous a dit, oui effectivement c’est Monseigneur mais appelez-moi comme vous voulez. Aucun problème. Ce sera donc Charles-Philippe. 

14 prince roi en exil

Pendant la dernière guerre, tous les rois qui habitaient en Europe se sont exilés au Portugal, pour certains ils n’étaient plus bien vu en France comme la famille d’Orléans qui ont été obligés de quitter la France chassée par la République et  ne sont revenus qu’avec l’autorisation du Président Vincent Auriol en 1951. D’autres sans argent en poche on fui leur pays. Un exil forcé pour d’autres. Tous se sont retrouvés dans un des seuls pays épargné par la guerre et qui restera neutre : Le Portugal. C’est là, qu’ont afflué les réfugiés et les candidats à l’exil américain. Mais également comme je le dis plus haut toutes les têtes couronnées, des rois déchus, des princes bannis, qui vont s’installer quelques jours, quelques mois ou des années dans ce triangle d’or de l’ouest de Lisbonne entre Cascais, Esoril et Sintra.

 

14 Prince

64

 Dommage les éclairages dans la salle donnent de mauvaises couleurs

Durant plus de deux heures, Charles-Philippe nous raconte une foule d’anecdotes glamour, drôles et cocasses concernant le destin hors du commun de ces familles royales exilées au Portugal. Pendant tout ce temps un échange cordial qui se terminera par une photo de groupe avec son épouse Diana de Cadaval…… Une dédicace de son dernier livre « Rois en Exil » prolongera la conférence. Une journée très attendue qui n’a pas déméritée à ce que nous nous attendions, même si nous avions espéré partager avec lui et son épouse plusieurs jours de croisière.

20 prince

23 prince

Pendant cette croisière, j'ai fait le plein de livres à lire cet hiver !

Après le dîner, nous retrouvons Jean Christian Petitfils pour sa conférence sur un sujet bien énigmatique et qui a fait couler beaucoup d’encre. « Le masque de fer était-il le frère jumeau de Louis XIV ? J’avoue une histoire bien complexe et pas facile à suivre, mais néanmoins très intéressante. Il faut dire que Jean Christian Petitfils est passionnant, c’est un grand historien spécialiste du XVII et XVIIIème siècle, qui lui, nous a fait l’honneur de partager toute notre croisière du premier jour au dernier jour.

51

 

Samedi 19 septembre 2015

 

Deuxième journée en mer, nous devons rejoindre Valence et nous repasserons le détroit de Gibraltar. Trois nuits en atlantique dont on se souviendra car la mer nous a bercée un peu plus que la mer méditerranée. Au onzième étage, nous pouvons dire que les rafales de vent se font mieux sentir.

Dès 10h30, nous rejoignons Jean Christian Petitfils pour deux énigmes royales : Louis XVII et Madame Royale. Énigmes toujours pas résolues, pour conclusions nous ne pouvons faire que des suppositions ; mais il est toujours intéressant de constater que les recherches continuent toujours à notre époque en se penchant vers les nouveaux moyens de recherches comme celles de l'ADN. Nous espérons qu’un jour prochain nous serons en mesure d’en savoir encore plus.

52

 Ce soir, c’est aussi la seconde soirée de gala. On se fait beau pour cet évènement, je suis retournée chez le coiffeur et j’ai essayé le second coiffeur, coiffure pas si bien réussie que la première soirée commandant, mais je me plais quand même. Déjeuner agréable à la salle du restaurant où nous retrouvons les Picards qui sont à notre table le soir, nous prolongerons avec un café dans un des bars du bateau, avant de nous retrouver devant la dernière énigme racontée par notre talentueux Jean Christian. Impossible de louper une conférence, nous sommes venus pour cela. Celle-ci est plus glamour, puisqu’elle nous parlera des amours de Marie-Antoinette et du beau Fersen ; étaient-ils amis ou amants ? Là aussi nous ressortirons qu’avec des suppositions. Moi j’ai une préférence, je vous la livre. J’espère qu’ils ont été amants qui aurait pu résister à ce bel et beau suédois ?

8

 

Le dîner, nous réserve une agréable surprise, le repas est mieux que le premier, la fameuse omelette norvégienne (ou un semblant) fera son apparition au dessert avec la farandole des serveurs suivit d’un spectacle au Théâtre réalisé par une partie du personnel du bateau. Il faut savoir qu’ils sont environ 1000 employés de 30 nationalités différentes. Parmi eux il y a quand même 7 français, une majorité de Philippins et d’Italiens. Une soirée bon enfant avec quatre chanteurs qui pourraient avoir un avenir dans la chanson, comme le coiffeur néerlandais que j’ai eu ce midi, il a une belle voix de ténor. Agréable journée rien à redire.

53

 

Retrouvez moi, si mon journal de bord vous a plu, Vendredi 9 octobre pour le dernier numéro de la croisière. Pendant ce temps là, je pars avec l'homme de ma vie en escapade à Paris. 

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,


03 octobre 2015

Secrets de Rois et de Reines COSTA FORTUNA 2

 

26

Coucou, me revoilà, on continue au fil de l'eau !

 

Lundi 14 septembre 2015

 Nous avons commandé le petit déjeuner dans notre cabine, nous préférons ce mode à celui de monter dans les différents restaurants ou bars. Les petits déjeuners se présentent sous forme de petits déjeuners internationaux et nous pouvons choisir ce que nous voulons. Dans les bars, soit,  le choix est plus important mais il faut faire la queue et se trouver une table, c’est souvent ce que j’appelle la foire  d’empoigne  et je n’aime pas du tout ça, si tout le monde arrive à peu près en même temps, c’est la bousculade. En nous faisant servir dans notre cabine, la veille nous choisissons ce que nous voulons sur un questionnaire que nous accrochons à notre porte et nous sommes servis à l’heure que nous choisissons, pas besoin de nous presser ; souvent quand nous sommes en escale, nous partons en excursion aussitôt après et nous devons rejoindre la salle de rendez-vous à l’opposé du bateau, des allées et venues inutiles, ainsi, nous commençons notre journée dans le calme et nous déjeunons tranquillement.

30

A 10h30, notre première conférence est donnée par Jean-Christian Petitfils. Au salon Léonardo Da Vinci. C'est, dans ce salon que toutes nos conférences seront données.

31 

Jean Christian Petitfils, que nous avons déjà vu souvent dans les Secrets d’Histoire est un spécialiste de l’histoire du XVIIIème siècle est un historien écrivain, docteur d’Etat en science politique, diplômé en histoire en droit et en économie, et auteur d‘une  trentaine d’ouvrages, dont un livre sur le Jésus de l’Histoire, ainsi que des biographies de Louis XIII, Louis XIV, Louis XV et Louis XVI, il a beaucoup étudié également sur les mystères de l’Histoire : l’assassinat d’Henri IV, l’affaire des Poisons et le Masque de Fer… c’est du reste le sujet de la prochaine conférence.  Jean Christian Petitfils est un homme brillant couronné plusieurs fois par de nombreux prix littéraires. On notera qu’il est chevalier de la légion d’honneur, chevalier de l’ordre national du Mérite et Officier des Arts et des Lettres. Tout en restant très sympathique et proche des gens qui l’entourent.

11 Jean Christian Petitfils

Vaste sujet que l'affaire  des Poisons à la cour de Louis XIV. En 1679, on recense 400 empoisonneuses spécialisées dont évidemment la célèbre La Voisin. Quand La Reynie Lieutenant de police commence ses investigations avec la Chambre Ardente,  il ne se doute pas qu’elles prendra autant d’importance et mit un terme aux procès en juillet 1682 de peur de trouver de plus en plus de gens de la cour impliqués, comme la Montespan et bien d’autres.

 

la mancini

La jolie Madame Mancini Comtesse de Soissons ancienne maîtresse du Roi, une fervente adepte de certaines méthodes a eu le choix entre la pendaison ou l’exil, c’est bien évidemment la seconde solution qu’elle préféra. Racine a même été soupçonné d’avoir empoisonné sa maîtresse. Pendant longtemps on a supposé que Madame de Montespan avait fait empoisonner Madame de Fontanges le 26 juin 1681 car elle était la nouvelle  favorite qui avait pris sa place dans le lit du roi mais d’après les investigations de Jean Christian Petitfils cette supposition serait fausse. Néanmoins, Selon lui,  « il ne fait aucun doute que Madame de Montespan a été en contact avec La Voisin, Lessage, Mariette et leurs complice, et cela dès la fin de 1667, ou le début de 1668″. Ainsi, dès le début de sa faveur, Madame de Montespan serait allée consulter les devineresses dans l’espoir de maintenir l’amour du roi. C’est que la place est enviée, et le roi volage. Aussi belle et spirituelle soit-elle, la Marquise doit continuellement lutter contre des dizaines de jeunes femmes qui convoitent sa place. A t-elle pour autant usé de filtres et participé à des messes noires ? Il nous est difficile d’imaginer une femme aussi intelligente que la Marquise croire aux boniments des devineresses, à l’efficacité des breuvages qu’elles proposaient, et même aux messes noires pratiquées par des prêtres défroqués. Deux heures de conférences très intéressantes, ou je suis restée scotchée à ses lèvres, n'en perdant pas une. En quittant la salle, nous avions hâte de le retrouver pour les conférences suivantes, afin qu'il nous éclaire sur d'autres drames à la cour de notre Roi Soleil.

32

 

Le même jour à 17h30 c’est avec Isabelle Rivère que nous avons rendez-vous. 4 conférences nous attendent.  j’ai eu la chance de la regarder dans plusieurs émissions sur l’Histoire. C’est une jeune femme réservée et douce qui nous emmènera sur les chemins de la royauté anglaise.

13 Isabelle rivère

Isabelle Rivère, elle est, journaliste et auteur elle a notamment publié Elisabeth II : « Dans l’intimité du règne » aux éditions Fayard une biographie écrite, avec la collaboration du palais de Buckingham, c’est le fruit d’une enquête qui a durée plus de trois ans. En un mot, c’est une spécialiste de la royauté.

33

Nous commençons donc a écouter : l’Histoire intime d’un couple mythique Elisabeth II reine d’Angleterre et de son mari depuis plus de 65 ans Philip Duc d’Edimbourg, nous découvrons leur vie intime. Beaucoup de préjugés à l’égard du Prince s’effaceront. Il a été tellement écrit sur lui des choses plutôt désagréables. Alors que nous découvrons un Homme qui a eu une enfance triste, cela peut faire sourire pour une personne de son rang, et pourtant c’est un enfant puis un jeune homme sans domicile fixe et sans argent, blackboulé de famille en famille, une maman malade sourde de naissance, qui sera déclarée schizophrène après sa séparation avec son époux le Prince Georges de Grèce un  père joueur qui aimait la fête et qui terminera sa vie à Monte Carlo en 1944, sans trop s’occuper de son fils encore jeune avant la guerre. En 1921, ils seront bannis de la Grèce et obligés de la quitter, ils se réfugieront d’abord auprès de la mère d’Alice en Angleterre ensuite en France à Saint Cloud auprès de la Princesse Marie Bonaparte, dont l’époux est le frère de Georges et y resteront entièrement démunis jusqu’en 1929. De ce fait, le Prince Philip parle couramment le français.

 

 34

 C’est à l’âge de 13 ans qu’Elisabeth tombe amoureuse de ce bel Officier de la Royale Navy, elle l’a rencontré la première fois quand elle avait 8 ans ; depuis elle n’a jamais posé les yeux sur un autre homme. Il est le seul à la faire rire, il est son plus fidèle ami et le seul comme elle dit : à la traiter comme un être humain normal. Une profonde complicité les unit et il la seconde dans beaucoup de ses tâches depuis 64 ans. J’avoue que quand cette conférence s’est terminée, j’avais appris beaucoup de choses que je n’aurais même pas soupçonnées.

 35

La seconde conférence en fin d’après-midi nous emmène une seconde fois, à la cour d’Angleterre et est agrémentée de photos personnelles d’Isabelle Rivère. Le thème, l’Art de recevoir à la cour de Grande-Bretagne. Eh bien, moi qui aime les jolies tables, je suis vraiment dans mon élément et je peux dire que j’ai encore beaucoup de choses à apprendre pour être à la hauteur. Nous rentrerons dans l’histoire et les coulisses des grandes réceptions données au palais de Buckingham et au château de Windsor. Un art de la table d’une perfection, à ce jour jamais égalée ; vraiment comme nulle part ailleurs. Chaque réception d’état est supervisée par la reine, tout doit être parfait au millimètre près. C’est une parfaite maîtresse de maison, qui surveille tout.

37

 Savez-vous qu’un dîner d’Etat se prépare 6 mois
à l’avance. Le protocole n’a pas changé depuis 200 ans au moins. Depuis 1952, année
où  Elisabeth est sacrée reine elle a
reçu 110 dirigeants, dont certains logeront au Palais de Buckingham, comme deux
de nos anciens dirigeants : Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy. C’est un
honneur qui n’est pas offert à tous les dirigeants qu’ils soient Présidents de
la République, Roi ou Reine. Elle supervise aussi dans le détail, les suites
qu’elle leur offre pour leur séjour, tout doit être irréprochable. Beaucoup de
personnes reçues dans d’autres pays, traînent un peu les pieds pour se rendre
aux dîners d’Etat et certains y vont par obligation, ou bien ils
se font remplacer ; mais quand il s’agit d’être reçu à la table de la Reine
d’Angleterre, tout le monde se bouscule pour s’y rendre. Aucune réception n’a
d’égal. Petite anecdote : tous les menus depuis plus de deux cents ans
sont toujours rédigés en français et les serviettes sont pliées à chaque fois
en coiffe de Hollande. Encore une belle réussite cette troisième
conférence ; rendez-vous jeudi.

Maintenant alors, allons dîner et nous
aussi nous aurons une belle table car les services sur Costa sont toujours
agréables

36

Ce soir, nous changeons de service, donc aussi de table, et tous les soirs nous dînerons maintenant à 19 heures. Pour nous, ce changement a eu du bon, car nous nous sommes retrouvés à partager une table de quatre avec deux personnes très accueillantes et bavardes  " Françoise et Jean-Marc", elles viennent  de Picardie et elles habitent Amiens, cela ne peut pas mieux tomber, nous avons donc beaucoup de points communs à échanger. Nous nous sentons moins isolés que le premier soir.

0

 Ce soir, c’est la soirée commandant, toujours une soirée prestigieuse en principe, pour laquelle chacun fait un gros effort pour se faire « beau ». Dans l’après-midi, je suis allée chez le coiffeur. Une jolie petite hollandaise m’a fait un beau brushing   moins cher que celui que je paie habituellement dans mon village.

38

Je me suis choisie une jolie robe et petit mari mettra un costume et une cravate. Pour moi, c’est toujours un plaisir, nous ne sortons pas souvent et nous n’avons pas l’habitude de nous habiller avec autant de soin. Dans mon dressing, j’ai toujours des robes qui attendent ce genre de moment et les croisières pour cela me comblent de joie. Contrairement à certaines personnes que j’ai entendu dire : que ce soir là, elles  ont l’impression de se déguiser, moi au contraire je n’ai pas l’impression de me déguiser ; j’apprécie beaucoup. Nous terminerons la soirée devant le spectacle donné par la troupe de danseurs du Costa Fortuna. Une belle revue bien rodée animée et pleine de gaieté. Malheureusement beaucoup de choses ont changé et la soirée du Commandant n’a plus rien à voir avec celles auxquelles nous avons déjà assistées. Quel dommage ! Il y en aura une seconde à la fin du séjour, alors nous verrons si elle est mieux. En attendant le commandant ne perd plus son temps à serrer la main des 3000 passagers. Pour la photo gratuite avec lui. Nous aurons une photo de nous avec une du commandant à côté !

1 a

6

 

 je vous retrouve demain !

 

20 janvier 2012

Mon point de vue sur les croisières......

grand mistral jazz

Cette semaine, je vais vous parler de la catastrophe maritime survenue en Italie. Vous le savez, je suis une adepte des croisières, nous en sommes à notre sixième.

concordia 2

Ce joli navire que j'ai pris dans le port de Tunis était le Costa Concordia

concordia 1

le voici échoué samedi matin. Mon Dieu il s'en est dit sur les forums des vertes et des pas mûres, mais j'ai une pensée particulière pour ceux qui étaient à bord quand les lumières se sont éteintes et qu'un bruit de tonnerre a retenti dans les salles à manger du navire. Nous aurions pu être de ceux là. Imaginez-vous la panique à bord avec plus de 4500 passagers touristes et équipages confondus. Pour mieux comprendre il faut avoir déjà fait une croisière.

 

norvège grand mistral 2011 atlantica

En principe pour une croisière en méditerranée sur un navire de chez Costa, nous prenons la mer soit depuis Savone ou Marseille  très souvent pour 17 heures, quand nous quittons le port les hauts parleurs nous invitent à nous retrouver à une heure précise sur le pont indiqué dans notre cabine avec notre gilet de sauvetage, pour l'exercice d'abandon du navire jamais plus de deux heures après l'embarquement. C'est très bien organisé, chaque cabine correspond a un pont déterminé. Mais là, étant donné que le navire se couchait dangereusement sur le côté, il a du être impossible de se rendre dans les cabines pour prendre son gilet et le numéro de pont où les passagers devaient se rendre, en plus les chaloupes sont réparties de part et d'autre du navire, ce qui veut dire que la moitié des chaloupes étaient inutilisables et que les gilets de sauvetage qui se trouvent sur les ponts ne sont pas ceux qu'ils avaient essayé pour l'exercice. Rien à voir avec l'exercice du départ. Il faut dire que ce dernier est obligatoire, mais il y a toujours des petits malins qui ne s'y rendent pas, bien que nous soyons enregistrés, toutes les personnes présentes se réunissent à l'endroit donné dans la joie et la bonne humeur sans beaucoup de sérieux, nous écoutons les consignes d'une oreille distraite comme dans l'avion au décollage quand on nous donne les instructions. De toute façon, bon il faut le faire, mais nous sommes convaincus qu'il ne nous arrivera rien. Sur les 6 navires que nous avons empruntés les consignes nous ont été  données sérieusement, sauf sur un navire. En y réfléchissant bien l'exercice est beaucoup plus théorique car malheureusement la pratique n'est pas toujours celle que l'on pense, pour évacuer un navire couché ce n'est pas du tout mais pas du tout comme on nous a appris. Un exemple tout simple les chaloupes ne doivent pas descendre aussi bien et elles ne peuvent pas être en aplomb du bâteau.  

Crucero-Costa-Europa1_1_

Les "Costa" se repèrent à leurs cheminées jaunes. En 2007, la grand-mère de mes enfants offre à ses enfants, petits enfants et leur conjoint une croisière sur le "Costa Europa", ils étaient plus de vingt, ambiance assurée. Si j'avais été encore mariée avec le papa de mes filles j'y serais allée. Quand ils sont revenus, tous m'ont raconté les 15 jours de rêves qu'ils avaient vécus. Ce n'est pas que je sois jalouse, mais cela m'a donné l'envie d'essayer. 

victoria 3

En août 2008, nous embarquons sur le "Costa Victoria" pour la Norvège 15 jours : 2394 passagers, beaucoup d'allemands, d'italiens et seulement 300 francophones. 800 membres d'équipage. Bien évidemment il y a un guide ou plutôt une guide française, mais certaines excursions sont annulées en langue française pas assez de candidats. Ainsi pour un concert de Grieg nous avons été obligés de nous joindre au groupe allemand.

allegra soirée à bord norvège 2

A bord, sur tous les navires, tout le personnel est cosmopolite, beaucoup d'asiatiques, surtout des Philippins, également des hommes et des femmes des pays d'Amérique latine, des pays de l'Est. Tous à l'unanimité sont  "gentils, serviables, souriants, dévoués", mais pour la plupart ne parlant absolument pas ni l'italien, ni le français, ni l'allemand et très peu l'anglais. Alors imaginez-vous pris tous ensemble dans un naufrage, cela ne doit pas être simple pour communiquer dans la panique.  

costa atlantica embarquement bleu de france 

L'expérience, nous ayant plu, un mois après notre retour de Norvège, nous embarquions pour six jours en Méditerranée, à partir de cette croisière jusqu'à l'avant dernière, profitant de la crise, nous avons eu des prix très très intéressants. Voici l'Atlantica 2112 passagers,  900 membres d'équipage.

norvège 3 clair de lune sur le grand mistral

La vie à bord est très agréable, les excursions très bien organisées, un peu cher malgré tout. Mais je vous assure le rêve. L'année suivante nous embarquerons sur le plus joli et le plus grand navire Européen de chez MSC le "Fantasia".

fantasia

Le Fantasia de chez MSC : 4363 passagers 1370 membres d'équipage. Organisation bien moins bonne que chez Costa. En revanche déco intérieure beaucoup plus classe. Mais dans chaque escale de nouveaux passagers montent d'autres descendent. Un univers encore plus cosmopolite et très bruyant en ce qui concerne les Espagnols et les Italiens.

victoria 6 atlantica 2

La vie à bord est tout aussi agréable, les excursions magiques.

atlantica3

Mais, le navire beaucoup trop grand, beaucoup trop bruyant. Pour aller de la salle à manger à la salle de spectacle 330 m à parcourir au pas de charge pour ne pas arriver en retard, un escalier à redescendre. Suite à cette croisière, nous décidons de privilégier désormais les plus petits navires et surtout à majorité francophone et avec des thèmes.  

bleu de France 3

En septembre 2009, profitant d'un tarif exceptionnel 1 croisière payée, 1 gratuite nous embarquons à bord du Bleu de France, navire entièrement francophone, 100% tout compris pour voguer de Barcelone, à Gilbraltar. Le Bleu de France à environ à l'époque 1200 passagers de grandes cabines spacieuses et le chic ultra, une restauration digne d'un grand chef étoilé.

bleu de France 2 bleu de france

un après-midi de navigation en mer, le cuisinier, se transforme ce jour là, en sculpteur sur verre. 

allegra 2

En 2010, nous reviendrons chez Costa et nous embarquerons sur un des plus petis de leurs navires : "l'Allegra" environ 850 passagers et 450 membres d'équipage. Mais loué à un voyagiste spécialisé dans les croisières à thèmes : T.M.R. 100% francophone. Sur cette croisière, nous allons découvrir l'Opéra pendant 15 jours l'Allegra nous emmènera de Marseille à Odessa en passant par la mer Egée, Istambul et Yalta. Une de nos plus belles croisières.

allegra yalta 2

allegra yalta

 En mai 2011, nous choisissons encore T.M.R avec pour thème : Le Jazz. Mais là, nous allons embarquer sur un navire espagnol."Le Grand Mistral" 1196 passagers, 470 membres d'équipage. Très beau navire, ni trop grand, ni trop petit.

le grand mistral

La mer Adriatique, la Méditerranée, l'Italie, La Croatie, Corfou et le Jazz.

 

soirée commandant grand mistral

Sur tous les navires, une soirée du commandant, ou ce dernier accepte d'être photographié avec les passagers s'ils le désirent, dîne avec ses officiers parmi les passagers. Alors à la barre ce n'est pas lui qui opère ; dans la presse il nous a été dit que ce soir là samedi dernier, c'était la soirée du commandant,  dans ce cas, ce n'était donc pas lui qui était à la barre.

 

Les croisières, c'est aussi cela : l'ambiance, la fête, des spectacles de grande qualité et les soirées sur le pont pour admirer le coucher de soleil. Alors cette catastrophe aurait pu nous arriver, le destin en a voulu autrement, heureusement et Dieu merci.

victoria 5

 théatre

 coucher de soleil en mer

 Pour 2012, à ce jour rien n'est arrêté, mais une idée nouvelle est entrain de germer. Nous aimerions faire une croisière fluviale entre Moscou et St. Pétersbourg. Se réalisera-t-elle ? plus si certaine !

 

 

 

 

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags :

17 mai 2011

Croisière TMR sur le Grand Mistral "Jazz et Swing en Mer"

 

 

Vous le savez déjà,  depuis que nous avons découvert les croisières nous en faisons régulièrement. Nous avons commencé sur les gros et grands navires ou les passagers sont cosmopolites, mais bien vite nous nous sommes dirigés vers des croisières plus petites et il y a deux ans nous avons trouvé celles qui allaient nous plaire le plus, 100% francophones, l'année dernière celles à thèmes. Ainsi j'ai découvert et apprécié l'Opéra ; cette année, c'est encore petit n'Amour qui a choisi le thème "Jazz Swing et Humour en Mer avec Michel Leeb". Ce thème n'est pas spécialement ma tasse de thé, mais ayant été enchantée par la précédente, je me suis laissée convaincre. Le 2 Mai, nous avons embarqué à Marseille pour 14 jours afin de découvrir les Merveilles de l'Adriatique.

 

5___Copie

à l'embarquement avant de monter à bord, un passage obligatoire. Nous ne serons pas obligés d'acheter la photo ou les autres qui nous serons proposées pendant toute la croisière. Mais pour nous, la croisière est un tout et nous aimons les souvenirs.

cabine

Il y a 4 sortes de cabines, la cabine intérieure sans hublot  comme la première photo, la seconde celle que nous avions choisie une cabine avec sabord, ensuite une avec balcon et la dernière que je ne vous ai pas proposée est la suite.

exercice

après avoir été nous rassasier au buffet, dès que le bateau a pris la mer, nous sommes invités à rejoindre le pont qui correspond à notre cabine pour l'exercice obligatoire d'abandon du navire en cas de problèmes. Un exercice très sérieux car nous sommes pointés et ceux qui ne seront pas venus auront un petit mot dans leur cabine. Ensuite, nous pourrons aller découvrir tout ce que nous propose cet hôtel flottant.

piscine Pont 11 la piscine

    Pont 12, entre autre le terrain de basket. Regardez mon cher et tendre n'a pas pu s'empécher de jouer à la balle !

sport sport_4

sport_2 sport_3

Bon,  Marc a perdu la main..... 

Maintenant découvrons autre chose.

salle___manger

Notre restaurant "le Mallorca" se trouve au pont 5, au-dessus un second "le Formentor". Au petit déjeunet et le midi, nous pouvons aller déjeuner où l'on veut soit au buffet, à la pizzeria ou au grill en décontracté, ou dans un des restaurants et choisir chaque jour une table différente afin de rencontrer chaque jour de nouvelles têtes. Mais le soir, une table nous est attribuée où nous retrouverons chaque soir les mêmes personnes.

salle___manger_2 restaurant_4

restaurant_3 restaurant_2

ces sculptures sont réalisées en graisse de ....

salon_2 salon_3

 salon_4 salon_5

 les salons, les cafés et les bars sont au nombre de 8. Il y a également une discothèque qui sert dans la journée de chapelle pour la Messe quotidienne, ne pas oublier nous sommes sur une compagnie espagnole.

philippe_blanchard

Voici, notre Directeur de croisière Philippe Blanchart que nous retrouverons à différents moments de la journée pour animer le journal du jour avec beaucoup d'humour. Nous le retrouvons également chaque soir pour annoncer le spectacle dans le  Grand Théâtre.

salle_de_spectacle_0

salle_de_spectacle

Tous les soirs avant et après chaque dîner, a lieu un spectacle de grande qualité pour tous les croisiéristes qui dînent soit au premier ou au deuxième service. Le thème étant le Jazz les principaux spectacles sont donc du jazz, mais il y a aussi des soirées de danse par la troupe du paquebot.

concert_jazz concert_jazz_2

Coup de chapeau à Frank Sinatra, Dean Martin et Nat King Cole.... par les musiciens du Big Band Brass....

ap_ritif_musique spectacle_4

spectacle_2 spectacle_3

Take 3 et Guests

premier_spectacle_2 premier_spectacle_4

 

premier_spectacle

premier_spectacle_3

Les danseurs du Grand Mistral

leeb leeb_2

Michel Leeb pendant sont entretien avec Philippe Blanchart et tous ses fans.

boutique_2 boutique 

boutique_3 dutyfry

Tout est prétexte à dépenser sur le navire, vous trouverez donc des boutiques et un magasin détaxé qui sont ouverts uniquement pendant la navigation. 

arriv_e

Nous dînons chaque soir au deuxième service, nous avons donc notre spectacle avant le dîner et environ une heure d'attente avant de passer à table. Nous, qui habituellement ne buvons que l'apéritif le Week-end , là petit plaisir chaque soir nous dégustons un cocktail. Voici mon cher et tendre le premier soir en train de prendre connaissance avec la carte.

soir_e_rouge

Un moment que j'aime particulièrement en croisière, c'est le dîner car chaque soir nous devons nous habiller correctement soit en tenue de ville, mais aussi deux soirs en tenue de gala, une autre soirée en tenue blanche, une autre en tenue rouge. A chaque fois nous jouons le jeu ; il n'est pas question de passer à table en short et basket ni en bermuda. Il y a aussi une soirée carnaval, la seule pour laquelle nous n'avons pas joué le jeu. Pour nous qui habitons la campagne et qui n'avons plus l'occasion de nous habiller chic, j'avoue que j'adore. Mon cher et tendre encore plus.

pr_paration___la_soir_e_de_gala pr_paration_2

Préparation d'un grand soir.

soir_e_blanche

Soirée blanche

soir_e_commandant

la soirée du commandant

soir_e_gala_1

Soirée de gala n°1

soir_e_gala_2

 soirée de gala n°2.

Un moment privilégié en mer : Le coucher de soleil.

clair_de_lune

        clair_de_lune_2

                          clair_de_lune_3

coucher_de_soleil

 Le fait de changer chaque jour de table au restaurant le matin et le midi cela permet de rencontrer des personnes de tous les milieux et de différentes régions françaises,  et  partager ainsi leurs cultures, tout en rencontrant des vies différentes de la nôtre. Nous aimons arriver les premiers à table et laisser le hasard faire. Toutes les rencontres sauf une ont été pour nous des moments très agréables.

connaissance

           connaissance_2

            Nous avons même été invités à prendre le champagne dans leur cabine.

Pendant cette croisière, nous avons eu la possibilité d'aller visiter une partie de la cuisine, c'était la première fois sur un bateau que nous avions cette opportunité. 

chef_cuisinier

sous la direction du second de cuisine

cuisine_6 cuisine_2

cuisine_5 cuisine_3

cuisine_4

cuisine_5

cuisine_7

Avec T.M.R, la coutume est, si une fête historique tombe pendant la croisière, une commémoration a lieu en plein air si le temps le permet autour de la piscine ; une gerbe est lancée à la mer. Cette année il y avait le 8 mai. Notre conférencier Jean-Pierre Anglade entouré du Père Thomas et des personalités à bord, nous a fait un discours sur cet évènement que beaucoup ont vécu.

c_r_monie

c_r_monie_2

c_r_monie_5 c_r_monie_6

En principe les personnes présentes étaient respectueuses de la cérémonie, mais quelques uns ont oublié de se lever pendant la Marseillaise ou de sortir du jacuzzi, d'autre semblait avoir mal à la tête. Ce manque de respect m'a beaucoup choqué.

c_r_monie_4 c_r_monie_7

Maintenant un petit tour par la soirée carnaval très réussie.

carnaval_3

carnaval_2 carnaval_4 

carnaval IMG_3877

et si vous êtes fana de danses de salon, à tous les moments de la journée vous trouverez des endroits pour danser et vous pourrez trouver des danseurs mondains pour vous accompagner.

IMG_3754 IMG_3755

 La prochaine fois je vous parlerai des escales et des excursions à Messine, à Venise, à Korkula, à Dubrovnik, à Corfu, à Lipari et à Ajaccio.

th_atre_2

Ce style de vacances est très pratique quand la marche n'a plus autant d'intérêt, ou tout simplement quand on commence à avoir des difficultés pour marcher. Néanmoins sur les grands navires sans thème, la moyenne d'âge est beaucoup plus jeunes.

 

              S'il y avait une note à donner, pour cette croisière je donnerai la note de 8 sur 10.

Le navire : super

Le thème : Très bien mais pour moi indifférent, je n'ai pas mordu.

L'animation TMR : super

La restauration : bien

Les excursions : moyennes

Comme à chaque fois ; je suis à votre disposition pour de plus amples renseignements,  je sais que plusieurs d'entre vous ont pris comme support les croisières que j'ai commentées et ont eux mêmes découverts le monde des croisières.

 

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

29 juin 2010

TMR OPERA sur MER (2)

Je sais que beaucoup d'entre vous attendent le reportage sur l'Opéra sur mer, je devais présenter ce billet pour la fin de la semaine, mais je vais vous faire plaisir et je vais avancer la date.

 

Inhabituel d'assister en mer à des concerts d'Opéra !! Seul à ma connaissance TMR organise ce genre de croisières afin que tout le monde puisse en profiter autrement.

Comme je l'ai dit sur mon précédent billet, sans mon Petit n'Amour je n'y serais pas allée et croyez-moi je ne regrette rien. Quant on ne connaît pas, découvrir des extraits des plus grands opéras du monde, c'est une bonne expérience.  Bien évidemment il faut faire abstraction de la bonne ou moins bonne acoustique de la salle, pas d'orchestre comme dans les grandes salles, mais des accompagnements au piano par deux grandes pianistes. Michèle Voisinet Directrice Musicale de l'Opéra Bastille, et une seconde virtuose internationale du piano : Kazuko Iwashima.

kazuko_iwashima

Le premier soir comme bien souvent sur toutes les croisières, le spectacle est :

" La Bienvenue à bord "

histoire de présenter les Officiers à bord et notre Commandant :

Philippe Fichet Delavault

philippe_fichet_delavault

Mais aussi le personnel et les différents services de "l'Allegra", ou du navire sur lequel nous sommes. Michel de Carol et Jean-Marc Biskut les metteurs en scène de nos artistes lyriques nous présenterons toute la troupe avec quelques démontrations vocales.

Le thème "Opéra sur mer" ne veut pas dire Opéra 24 h sur 24. Chaque soir un spectacle différent, sur 14 soirées nous aurons 8 soirées qui auront un rapport avec notre thème.

Après le Gala d'ouverture, nous rentrerons dans le vif du sujet avec un extrait d'un peu plus d'une heure de "La Traviata" Adaptée de la Dame aux Camélias, grande fresque romanesque de Verdi interprétée par une ravissante et pulpeuse étoile montante :

Sandra Liz Cartagena "soprano".

liz_cartagena_3_la_traviata_Soprano

 

 

complete="true" complete="true" />

Un second spectacle "La Flûte enchantée" nous a fait découvrir Thomas Huertas "baryton"

thomas_huertas_la_flute_enchant_e_baryton

il interprète majestueusement "Papageno". Dès le premier jour il a animé pour ceux et celles qui le voulaient, un atelier chant lyrique, une trentaine de personnes ont suivi son cours chaque jour, dès le deuxième jour Thomas savait que la cuvée de l'Allegra était particulièrement bonne, nous avons pu nous en rendre compte et les applaudir le dernier jour lors d'un spectacle à bord dans l'après-midi.

12  12  12

Une des soirées a été consacré à Alain Fondary, qui est devenu "baryton" après avoir exercé un métier tout à fait différent mais pour lequel il faut avoir aussi du souffle, puisqu'il a été Souffleur de verre, bercé dans la musique lyrique depuis son enfance par des parents qui fréquentaient beaucoup ce milieu, il est tombé dedans tout naturellement.

alain_fondary

 

 

L'un des plus grands barytons français le parrain des croisières "Opéra" de TMR

depuis 20 ans :

Alain Fondary

il s'est produit sur les plus grandes scènes d'Opéra du monde comme la marraine

la Mézo Soprano

Viorica Cortez

viorica

Nous avons également pu applaudir l'Opéra Bouffe d'Offenbach.

"La Belle Hélène"

Un autre soir un concert en l'honneur de Maria Callas, avec une mise en scène de Jean Marc Biskup et une présentation scénique de Michel de Carol avec Célia Granata dans le rôle de la Callas.

IMG_1448

elle répond aux questions de Jean-Marc Biskup sur sa vie comme si elle était Maria Calas, pendant ce temps la Soprano

Chantal Bastide

chantal_bastide

nous interprête : Norma, Aïda, Armida, Madame Butterfly, la Tosca et bien d'autres.

IMG_1438 IMG_1441

  IMG_1446  IMG_1452

IMG_1465

Les autres soirées ont été animées par les danseurs de l'Allegra, un magicien, un jongleur et aussi par un concert classique de piano consacré à Chopin, je vous en reparlerai une autre fois, car il se trouve que j'avais des points communs avec Jean Baptiste Muller l'interprète de ce récital et que par la suite, nous avons parlé longuement ensemble. L'avantage de ces croisières, c'est que vous côtoyez tous les jours à tous les moments de la journée les artistes qui en fait sont des gens comme vous et moi. Nous avions la chance de partager la coursive de notre cabine avec plusieurs d'entre eux et que dans la journée, quand nous passions par notre cabine, nous les entendions répéter dans la leur.

800px_Marc_Laho_december_2007_in_Lausanne_t_nor

Je terminerai en vous présentant Marc Laho Ténor Belge.

 

Pas un seul instant je n'ai regretté cette croisière et j'espère  avoir partagé avec vous,  l'essentiel de mes émotions.

 

 

 

Posté par manouedith à 10:20 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :


25 juin 2010

Croisière TMR-PAQUET OPERA SUR MER (1)

C'est en janvier que nous avons décidé de faire notre 5ème croisière. A plusieurs reprises je vous ai parlé des précédentes (voir liens sur la gauche).

Nous avions fait le tour des 4500, 3500 passagers internationaux ou peu de francophones s'y retrouvent. Mis à part le luxe des navires, la beauté des spectacles du soir, les repas servis bien souvent dans de grandes salles de restaurants qui ressemblent à des cantines de luxe, des animations quelconques, des excursions chers mais néanmoins pratiques, nous n'étions pas entièrement satisfaits de ce genre de vacances, malgré tout, nous aimions, le côté voyage organisé genre circuit très pratique pour découvrir le monde sans trop chercher les endroits à visiter et palier à la langue des pays rencontrés, je ne parle pas Anglais et Petit n'Amour très très peu et l'opportunité de faire connaissance avec des gens inconnus cela pouvait être sympa. Et surtout un grand avantage, ne pas changer d'hôtel chaque jour.

msc_fantasia

Le Fantasia de chez MSC baptisé le plus beau bâteau du monde en 2009

L'année dernière, nous avons découvert un autre type de croisière qui nous a beaucoup plu. Entièrement francophone sur un petit navire maximum un peu plus de 1000 passagers, entièrement tout compris avec un Commandant Français. Le luxe n'était pas celui des bâteaux Costa ou MSC, mais les cabines étaient spacieuses 29m2 et la cerise sur le gâteau les repas gastronomiques  à la limite de l'étoilé.

IMG_1478

Le Bleu de France rentrant en même temps que nous à Marseille le 16 juin 2010

Nous avions connaissance depuis longtemps des croisières à thèmes que proposait T.M.R, beaucoup plus chers que les autres, toutes les personnes rencontrées sur les autres navires disaient qu'elles étaient formidables. De plus cette année en partenariat avec Costa, ils voulaient relancer les croisières à la française "PAQUET". Dans les années 1960/1984 les croisières Paquet naviguaient sur le "Mermoz" mythique navire de ces années là, mais il ne faut pas oublier de dire, qu'à cette époque les croisières n'étaient pas à la portée de tout le monde, les personnes qui avaient la possibilité de profiter de ce genre de vacances étaient plutôt des personnes aisées, là aussi comme le tennis avant la guerre cela s'est bien démocratisé.

46

2  img005

Ah ! nostalgie, quand tu nous tiens, tu nous tiens bien. C'était une erreur de vouloir essayer la résurrection de ces Croisières Paquet, tout simplement, nous ne sommes plus entre 1960 et 1984, le monde a évolué, les gens ont évolués et ont perdu le goût du raffinement. Costa est une compagnie italienne avec ses habitudes de fonctionnement de l'an 2000 rien à voir avec les années d'avant.

Le choix de cette croisière ne s'est pas faite pour la publicité Paquet, ni pour la Compagnie Costa et son plus petit navire l'Allégra.

1

Le plus petit navire de la flotte Costa 800 passagers que nous retrouvons souvent dans les mers asiatiques. Pour TMR notre Commandant était français Monsieur Fichet Delavault très rare sur un Costa un passionné de Laperouse qui nous a fait deux conférences.

Notre choix était pour deux raisons bien précises. T.M.R et ses croisières à thèmes, ainsi que pour le périple proposé 15 jours de Magies Orientales.

37

Après la croisière inaugurale, celle du jazz, nous, nous avons opté pour : "l'Opéra sur Mer", c'est petit n'Amour qui a fait le choix, il aime beaucoup l'Opéra, il n'avait jamais assisté à un spectacle  mais en avait entendu  beaucoup parler par une de ses tantes une amoureuse de cet art. Quant à moi j'adore la musique classique, mais l'Opéra énerve un peu mes oreilles, de plus je n'ai absolument pas l'oreille musicale et je chante faux. J'en connaissais quelques morceaux par des CD écoutés distraitement. Je me suis donc laissée embarquer sans aucun à priori, on verrait bien.

img002

 

Voici  toute la troupe qui a embarqué avec nous et partagé nos soirées mais aussi la même vie à bord et les mêmes excursions que nous. Il y avait des grands et même très grands comme Alain Fondary "baryton" et Viorica Cortez "Mézo Soprano", sans oublier Chantal Bastide. Accompagnés par Madame Michèle Voisinet de l'Opéra Bastille.

35

Me voici avec Viorica Cortez, allant assister à une des soirées de Gala.

Aujourd'hui, je vais vous parler du navire et de TMR

7

Dans la salle d'embarquement remplissant les derniers formulaires.

En arrivant sur l'Allegra, nous avons été surpris par notre cabine minuscule à côté de celle du Bleu de France l'année dernière, néanmoins nous avons deux hublots. Très vite nous avons reconnu l'organisation exemplaire de "Costa", sur notre lit nous attendait le journal de bord et la carte magnétique qui allait nous servir de CB sur le bâteau.

img015___Copieimg014

Nous devions appareiller à 17 heures, nous avons eu le temps avant de prendre la mer,  d'aller nous restaurer au self et de visiter notre nouvelle maison. Nous en avons vite fait le tour. Notre cabine se trouve au pont 4 la courssive donne sur le hall de la réception et des ascenseurs.

                         16

24 Vraiment petite la cabine, surtout quand il faut ranger 15 jours de vêtements pour deux personnes.

 

A l'avant des ponts 5 et 6, les restaurants dont la grande salle pour le dîner, la cafétéria, les 2 selfs, l'Amalfi où l'on servira chaque midi des spécialités du monde entier, une pizzeria. Après avoir traversé le bar "Le Murano" l'espace "Casino" qui entoure une rotonde où nous irons assister si l'on veut à des quizs de culture générale, de géographie, d'opéra etc.... Un deuxième palier avec ascenseurs entouré de part et d'autre d'une galerie de photos qui débouche sur un espace occupé au milieu par un grand magasin du-tee free ou l'on peut acheter : cigarettes, dernières nécessités que nous aurions pu oublier ainsi que de jolis bijoux fantaisie, de la maroquinerie et accessoires "Paquet et Costa", le long de ce magasin,deux petits salons, l'un pour jouer aux cartes, l'autre servant à Internet avec quelques ordinateurs et des placards qui font office de bibliothèque, nous sommes loin de notre si jolie bibliothèque du Bleu de France où nous aimions aller chaque soir en attendant l'heure du spectacle'.  Derrière le deuxième palier d'ascenseurs, nous trouvons une grande salle de danse avec bar et superbe vue sur l'arrière du navire, très bel endroit pour admirer les coucher de soleil sur la mer et en dessous de cette salle le restaurant "le Montmartre" ou tout le monde  se retrouve le soir soit au premier service à 19 h soit au second  à 21h15.

 

8_MURANO 10

13

 

11

Pont 7, bar et piscine - Pont 8 spa, coiffeur, salle de gym.

Quand nous sommes en mer, de nombreuses activités nous sont proposées, dans les croisières TMR il y a toujours un conférencier et un directeur de croisière pour animer tous les moments de la journée. Chaque endroit traversé  dont l'histoire est imprégné, une conférence sur ce sujet.

33

Au bord de la piscine, avant le déjeuner apéritif dansant. Ici danseur mondain, ils sont quatre faisant parti de l'équipe TMR pour faire danser les dames seules, car particularité de ces croisières à thèmes bien souvent il y a plus de dames que d'hommes.

31

32

Avant de partir, nous savions que nous aurions à bord 3 soirées de Gala, 1 soirée noir et rouge, 1 soirée blanche et bleue, 1 soirée masquée ou costumée. Toutes les autres soirées étaient en tenue de ville.

19

                5        8         

 

Philippe Blanchard Directeur de croisière TMR anime avec beaucoup d'humour tous les moments en mer.

Jean-Pierre Anglade conférencier et ancien marin nous fait partager des conférences fort intéressantes toujours en rapport avec les lieux que nous traversons. Au large de la Corse il nous a raconté : "Laetitia Ramolino, veuve Bonaparte, Madame Mère. Quand nous sommes rentrés dans le Bosphore, quand nous avons traversé le détroit de Messine, depuis le poste de commandement il nous a décrit l'historique de ces endroits.

En mer Egée, Michel de Carol a rendu un hommage à la Calas, une jeune cantatrice a jeté des fleurs blanches dans la mer.

Michel_de_Carol_site_web

Une cérémonie bien émouvante

IMG_1222

Quand nous avons passé les Dardanelles, un hommage aux poilus a été rendu par le prêtre présent à bord du Costa Allegra et notre conférencier Jean Pierre Anglade suivit d'une couronne bleu blanc rouge jetée à la mer.

IMG_1297

Voyez-vous les croisières à Thèmes sont autre chose et très enrichissantes. La prochaine fois je vous raconterai les soirées Opéra ainsi que les excursions que nous avons faites.

 

Contrairement aux croisières Paquet tout le personnel est étranger,

voici Sonia "péruvienne" qui s'occupait de notre cabine

36

IMG_1966

Notre Maître d'Hôtel que nous avions déjà sur le Costa Victoria, il est des Philippines. Très peu parlent le français mais en principe ils comprennent et sont très gentils. 

Mais les croisières c'est aussi ça :

26

29

30

En conclusion pour le navire l'Allegra de chez Costa : Pas à la hauteur des célèbres croisières Paquet, les cabines sont trop petites, les repas n'ont rien de plus que ceux servis habituellement sur les Costa.

Pour l'équipe TMR : Très bien, rien à redire.

Pour le Théme Opéra sur Mer : Parfait (j'y reviendrai)

Pour les excursions en escale : Bien sans plus (j'y reviendrai)

 

4

3

15       

Posté par manouedith à 16:36 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :

07 octobre 2009

Bleu de France - Le Buffet de Minuit

Une préparation de plusieurs jours pour nous offrir ce buffet de minuit pendant la croisière. Un régal pour les yeux, un délice pour nos papilles. Malheureusement pour ceux et celles qui dînent au second service et qui sortent de table vers 23 heures, il n'y a malheureusement plus beaucoup de place, pour la dégustation.

62

61

 

5863

Le buffet ouvre ses portes à minuit, jusque minuit 30 pour faire des photos et ensuite jusqu'à 1 heure du matin pour la dégustation, il parait qu'en 1/2 heure tout est parti. Incroyable les français sont des "Morfales".

55

 

44 53

Les sculptures sur fruits et sur glace.

48

 

47 36

 

35

 

37

Les sculptures sur beurre

45

52

46

 

50

49

51

59

57

Et là, vous n'avez eu qu'un petit aperçu. Et si je vous disais que nous n'y avons même pas goûté, me croiriez-vous ? Et pourtant c'est vrai, faire la queue pour photographier nous a suffit, car après cela devait être la foire d'empoigne, car le lendemain matin les serveurs nous ont dit que tout avait été mangé en une 1/2 heure !! Ils sont contents quand le buffet à lieu un jour de tempête c'est eux qui mangent tout, car les passagers sont trop malades pour venir déguster le buffet, et cela parfois arrive.

Posté par manouedith à 10:15 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :

30 septembre 2009

Bleu de France : Barcelone, Palma, Malaga, Gibraltar, En mer, Ajaccio

Enfin je suis réconciliée avec ce genre de vacances : " les Croisières", mais pas sur n'importe quel navire. terminé les HLM de luxe des mers ou vous vous trouvez à 4000 passagers à majorité étrangère. Là, j'ai trouvé un juste milieu ou l'on trouve à bord les mêmes choses que sur les grands mais cent fois plus convivial, d'abord l'équipage, le personnel à bord, les passagers parlent uniquement français, puisque c'est une croisière 100% francophone et c'est vrai. C'est sur ce navire, qui ressemble vraiment à un bateau :

1

Le Bleu de France : construit  en 1981, rénové dernièrement, longueur 200 m, largeur 28 m 50, 10 Ponts accessibles, vitesse 19 noeuds, Maximum 752 passagers (nous étions 702) et 406 membres d'équipage de nationalités : asiatique, française des pays Baltes, et d'Amérique du Sud.

Je sais que les internautes du club du routard et de son forum viennent me rendre visite sur ce blog  pour avoir des détails de la croisière avant leur départ, donc je vais être la plus objective possible, déjà je peux vous dire que vous ne serez pas déçus, tous les passagers que j'ai rencontrés à bord et qui avaient fait d'autres croisières, tous à l'unanimité sont d'accord pour dire, que les croisières à la française sont beaucoup mieux que les autres, à moins d'aimer le brouhaha, et l'internationalité des passagers.

Tout commence par là :

3

   La salle d'embarquement du port autonome de Marseille, ou l'on vous a déjà pris vos bagages que vous retrouverez dans votre cabine, pendant que vous remplirez toutes les formalités pour accéder au navire. Empreinte de votre CB ou dépôt d'espèces car à bord tout se règle avec la carte magnétique qui ouvre votre cabine et qui vous sert de sésame pour descendre et remonter à bord.

2

Avant de monter à bord, comme sur tous les bateaux : Photo souvenir, que vous pouvez ou ne pas acheter si vous le désirez.

La première chose que vous allez découvrir c'est votre cabine, accompagné par un membre du personnel.

13 14

Cabine extérieure de plus de 20 m2 salle d'eau spacieuse, parfois avec une baignoire pour le même prix, les  cabines intérieures sont aussi grandes mais sans hublot ou sabord ; sur ce navire il n'y a que 3 balcons pour des suites. Au pont 10, la vue est légèrement obstruée par les chaloupes de sauvetage, au pont 9 les sabords donnent directement sur le pont où l'on peut profiter de la mer dans un calme agréable.

72

L'embarquement se fait à partir de 14 heures, jusqu'à 17 heures, et l'on prend la mer à 18 heures précises. Comme beaucoup de passagers, nous n'avions pas déjeuné, après avoir pris possession de notre cabine, nous sommes allés prendre un "en cas" bien copieux au buffet "panorama"

6

Le self se trouve à l'arrière du bateau, avec une vue sur la piscine

5

A 17 heures tous rendez-vous sur le pont 9 pour l'exercice général d'abandon du navire ; cet exercice est obligatoire sur tous les bateaux, dans votre cabine vous trouverez les gilets de sauvetage sur lesquels est inscrit  l'endroit exact du rendez-vous. On vous pointera.

15

Je ne suis pas certaine que nous serons tous aussi souriants en cas de problèmes !!

A 17 h 45, vous devez vous rendre au grand salon Pont 8 toujours à l'arrière du bateau, en fait tous les endroits stratégiques de la vie à bord se trouvent à l'arrière ce qui est très pratique et moins fatiguant pour aller d'un point à un autre, il suffit de prendre l'ascenseur ou les escaliers.

11

84

85

C'est dans le Grand salon que nous nous retrouverons le soir pour le spectacle, c'est le seul petit point noir du bateau, ce grand salon n'a pas été prévu en 1981 pour faire une salle de spectacle et il faut arriver un peu plus tôt que l'heure prévue car les personnes aux derniers rangs ne doivent pas voir beaucoup et pourtant les spectacles sont d'une très grande qualité, rien à envier aux autres grands navires, ce sont pratiquement les mêmes ; la troupe de danseurs que nous verrons plusieurs fois dans la semaine ont des costumes de toute beauté. Le spectacle du premier soir vous donnera un petit aperçu des artistes qui se produiront toute la semaine.

9

16

Il y a plusieurs salons à bord, où vous pourrez déguster toute la journée si vous voulez des boissons alcoolisées ou non, sans aucun supplément puisque tout est compris dans le prix de votre croisière, sauf un endroit particulier "le Bar à cigares" où là les consommations sont payantes, un endroit tout particulièrement  pour fêter un moment privilégié, comme pour nous le 21 septembre, où nous y sommes allés pour fêter notre anniversaire de mariage en amoureux. 

12

75

76

IMG_9107

68

En principe à chaque escale, nous pouvons partir en excursion, soit en achetant une excursion parmi 3 autres, ou alors descendre à terre et se débrouiller tout seul. L'important c'est de se retrouver tous à bord à l'heure indiquée sur le journal de bord quotidien. Pour Barcelone toutes les excursions sont à 29 euros par personne. A Palma vous avez le choix entre les grottes de Drach à 49 euros et le Palma historique à 29 euros. A Malaga il y a 4 excursions de 89, 29, et 34 euros ; la plus chère est évidemment celle qui va le plus loin c'est à dire à Grenade pour visiter l'Alhambra, il faut savoir qu'il y a 2 h aller et 2 h retour en car et 2 heures 1/2 de visite et beaucoup de marche ;  sur le forum j'ai vu des critiques disant que c'était de l'arnaque, moi je ne trouve pas. A  Gibraltar 3 excursions échelonnées de 49, 39, 29 euros, le 5ème jour c'est une journée en mer ou vous pouvez vous reposer et profiter du bateau, lire, rien faire, jouer dans la salle de jeux, aller vous baigner dans une des 3 piscines à bord ou vous faire chouchouter au spa (moyennant finance), ou alors assister à un atelier de décoration.

4

cette piscine est couverte en cas de mauvais temps, autour  il y a un bistro-terrasse "l'Olive" ou vous pouvez déguster toute la journée de délicieuses verrines salées ou sucrées.

10

28

Atelier sculpture sur fruits et légumes ainsi que sur glace

32

34

 

81

Ces sculptures et beaucoup d'autres, nous les retrouverons exposées au buffet de minuit du vendredi.

73

Mais moi, je me suis aussi bien reposée sur le pont 9 au calme, avec comme seul bruit le clapotis des vagues sur le bateau, en regardant les dauphins par endroit qui suivent le bateau et nous offrent leur spectacle de ballets improvisés.

Le soir vous dînez au Flamboyant, une salle à manger très élégante, la même table vous est attribuée pour toute la croisière, il y a deux service le premier à 19 h et le second service auquel nous appartenions à 21 h 30 après le spectacle. C'est comme la loterie, vous tombez sur des voisins de tables très sympathiques ou beaucoup moins. Nous, nous avions tiré le bon numéro, une table génial, un couple plus âgé que nous et deux autres la cinquantaine. Deux couples du midi, et un couple de Paris. Une ambiance tous les soirs, des fous rires, une entente super sympa.

IMG_9147

Ce soir là, nous fêtions l'anniversaire d'Odile

IMG_9143 

beaucoup d'entre vous se demandent comment doit-on s'habiller pour dîner. Chaque jour sur le journal de bord on vous indique la tenue à respecter

Décontracté : veut dire pas en short ni en tong mais une tenue simple de vacances.

Soirée de Gala : soirée habillée, costume cravate ou veste pour les hommes et robe élégante pour les femmes, c'est ce soir là que vous pouvez vous faire photographier avec le commandant qui ne se contente pas seulement de la photo, à chaque personne il consacre un petit moment pour parler et s'intéresser à eux. C'est la première fois que je vois ça, il faut dire que Jean Pierre Ravanat est un commandant très sympa.

E_soir_e_commandant

Après la séance photo, dans le grand salon il est venu nous présenter  tout son équipage et pendant la croisière nous a invité à une conférence ou nous pouvions lui poser toutes les questions que nous souhaitions sur le bateau et sur les dessous du bateau.

Il faut savoir, car en principe on ne vous le dit pas avant l'embarquement, moi j'ai eu la chance de rencontrer sur le forum du Routard, un internaute qui revenait de cette destination et qui m'a dit qu'il y avait à bord 2 autres soirées dans lesquelles il était souhaitable de jouer le jeu, une soirée "Tout en Blanc" et une autre "Tropicale". Si on ne vous prévient pas avant, c'est pour mieux faire marcher les boutiques du bateau.

79

Ces soirs là en particulier, vous trouverez des chemises à fleurs pour les messieurs, des shorts qui s'accordent très bien et des pagnes pour les dames sans oublier de jolis colliers de fleurs en papier à 7 euros pièce le collier pas donné n'est-ce-pas, alors si vous faites une croisière en méditerranée emportez vos colliers à fleurs.... Quant à la soirée "Tout en blanc" c'est beaucoup plus facile tout le monde à du blanc dans ses affaires.

64

66

67

A notre table, tout le monde avait joué le jeux, tout comme à la soirée de gala

26

 

Je tiens à vous préciser une chose très importante et je vous assure je n'exagère pas, tous les repas du soir sont très soignés et supervisés par un chef étoilé. Dans aucune des 3 autres croisières que j'ai faite, les dîners étaient de cette classe, on peut dire qu'ils sont à la limite d'un restaurant gastronomique.

25

C'est pour cela à la soirée de Gala, jouez le jeu et faites-vous plus beaux que les autres soirs.

Un autre endroit magique sur le bateau "la bibliothèque" placée juste en sortant du grand salon.Calme, Cosy et raffiné

19

17

20

18

Un endroit qui vous fera patienter en sortant du spectacle et en attendant le dîner surtout si vous êtes au second service. Vous y trouverez de très jolis livres d'art, et autres qui vous ferons rêver et patienter.

21

40

43

Et si vous êtes en manque d'Internet, moyennant finance, vous pourrez surfer avec d'autre au bout du monde !! Vous pouvez également tenter votre chance au casino, uniquement quand le bateau est en mer.

7

Et si vous êtes romantique, profitez des ponts le soir au coucher de soleil

86

87

Coucher de soleil sur les Iles Sanguinaires.

Mais aussi :

IMG_8555

Lever de soleil dans le port de Barcelone.

 

Je reviendrai prochainement sur le buffet de minuit en détail.

IMG_9169

Alors quand je vous dit que je suis rentrée enchantée de cette croisière Bleu de France, il faut me croire, je ne suis pas la seule.

Posté par manouedith à 17:37 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags :

21 juin 2009

Croisière COSTA ou MSC ???????? Le Fantasia

Je vous l'ai dit la semaine dernière, je partais une semaine voguer en méditerranée. C'était notre troisième croisière, les deux précédentes sur des "Costa" le Victoria et l'Atlantica. Afin de pouvoir comparer les différents services des deux compagnies italiennes les plus spécialisées en cette matière, nous avons décidé, de choisir MSC et en plus sur son dernier navire sortie des chantiers de saint Nazaire il y a à peine 6 mois "Le Fantasia".

CIMG1530

le plus grand navire de croisière d'Europe : 333 m 30 de long, largeur 37m92,

avec une partie réservée pour les VIP dont  99 suites 5 étoiles. Il vient d'être classé le plus beau navire de croisière au monde.

Nos deux premières croisières nous avaient laissé un goût "mitigé", nous voulions voir si nos goûts avaient évolués ? Soit, c'est un environnement superbe, magnifique, luxueux mis à la portée de beaucoup plus de monde que l'on pense, puisque nous avions profité d'une promotion, un passager payant et l'autre 1 euro.

arrtiv_e_sur_le_Fantasia

Premier pas à bord, photo individuelle prise à l'embarquement. Comme je l'ai déjà dit en septembre dernier, nous serons pris de nombreuses fois sur le navire, mais nous achèterons seulement les photos qui nous plairons, en l'occurrence nous rapporterons que celle-ci.

Copie_de_IMG_6155

A la réception, nous sommes pris en charge par un  employé asiatique qui nous conduit à notre cabine. Il faut savoir que les employés à bord sont en majorité étrangers, vous y trouverez des asiatiques de tous les pays d'Asie. Les anciens pays de l'URSS et ceux des pays de l'Est sont aussi très représentés ainsi que quelques pays d'Amérique du Sud. Contrairement à "Costa" qui arbore un pavillon italien 'Gènes", donc  assujettit pour leurs employés aux normes sociales européennes. En revanche, MSC arbore un pavillon de complaisance c'est-à-dire "Panama", cela doit bien changer les choses pour leurs employés venant de tous les pays pauvres.....   

Gymkhana à travers les couloirs menant à notre cabine

IMG_6148

Nous serons sur le pont 11 et nous occuperons une cabine avec balcon.

montage_chambre

Notre chambre est spacieuse et chaleureuse.

L'endroit le plus joli sur le navire c'est sans aucun doute l'escalier "SWAROVSKI" au milieu du navire desservant 3 étages  et que nous pouvons admirer dans toute sa splendeur

CIMG1521

IMG_5658  IMG_5659

IMG_5678

 

 

 

Toute la journée un employé monte et descend en nettoyant la rampe dorée !

Regardez un des pianos installé dans un des 16 bars.

IMG_6164 IMG_6166

IMG_5677 IMG_6165

 

Petit n'Amour attend l'ascenseur

IMG_5649

IMG_5650 IMG_6146

 

IMG_6147 IMG_5651

galerie_d_art

La galerie d'art

On ne peut qu'être admiratif devant toutes ces beautés mises maintenant à la portée de beaucoup plus que l'on ne croit. C'est super que ce genre de choses se soit démocratisé autant, sauf que le respect des belles choses malheureusement est mise à forte épreuve ; seulement 6 mois et certains salons ont des traces de détériorations comme celui-ci : discothèque à l'arrière du bateau au quatorzième pont avec vue panoramique.

IMG_6337

IMG_6342 IMG_6344

A certains endroits les fauteuils sont râpés et  certaines tables ont été endommagées, écornées et laissent apparaître le contre-plaqué du dessous. Il y a un proverbe qui dit : "il ne faut pas donner de la confiture aux cochons" !!!! C'est tout à fait juste. Pourtant cet endroit est très reposant avec une vue magnifique quand nous ne sommes pas en escale et que nous naviguons.

CIMG1624

Une boutique rien que pour les bonbons.

CIMG1618  CIMG1622

Dans un des bars, on peut déguster des glaces et des gâteaux succulents.

IMG_6243 IMG_6253

IMG_6262 IMG_6261

Il y a même un bar uniquement pour les mordus de sport, de nombreuses télévisions au-dessus des tables, ne diffusant que du sport.

restaurant

A bord il y a 4 restaurants, plusieurs cafétérias, le petit déjeuner et le déjeuners peuvent se prendre dans celui que l'on désire. Mais les dîners sont pris uniquement dans un des restaurants qui nous est attribué au début de la croisière, chaque soir nous retrouvons les mêmes personnes à notre table. En principe le maître d'hôtel essaie de regrouper les personnes parlant la même langue. il faut savoir que sur 3959 passagers, nous n'étions que 300 francophones. Les enfants de moins de 18 ans partageant la cabine de leurs parents ne paient pas sauf leurs excursions. 

mais si vous désirez aller dîner au restaurant gastronomique payant vous le pouvez ou alors A la Cantina Toscana c'est à dire au bar à vin c'est possible aussi, moyennant quelques petits suppléments.

IMG_6279 IMG_6298

 

Un peu moins cher le El Sombrero Tex mex vous accueille avec une voiture ancienne et une ambiance mexicaine.

IMG_6296 IMG_6294

Maintenant parlant un peu du mythe des croisières : La soirée du commandant et la soirée de Gala.

Au dîner chaque soir il est recommandé que nous soyons en tenue décontractée, mais pas  en short pour les messieurs. Quant aux deux soirées spéciales, nous devons être en tenue de gala c'est-à-dire pour les messieurs, costume (de préférence sombre) ou veste, chemise et cravate, pas de jeans ; pour les dames robe de cocktail élégante. En principe un peu plus de la moitié respecte ces consignes, mais il est dommage que les autres se présentent en débraillé "soigné". C'est là, où je ne suis pas du tout d'accord sur ceux qui rentrent au restaurant comme tous les jours. La démocratisation a voulu que beaucoup puissent profiter des croisières, alors on se doit de respecter les deux soirs de la semaine ou l'on demande un petit plus.

CIMG1615 IMG_6461

Soirée ordinaire

CIMG1628  CIMG1632

 

soirée de Gala

Il est facile à bord d'acheter quelques fantaisies et autre, de nombreuses boutiques se trouvent à différents endroits, de vrais magasins Duty Free

boutiques

Et pour ceux qui sont dans les suites du côté ou nous ne pouvons aller, il y a ceci par exemple

IMG_6216

en cliquant pour agrandir vous découvrirez le prix !!

S'ils n'ont plus assez d'argent, ils peuvent aller se refaire le soir ici :

casino

Nous, nous n'y faisons que passer, jamais nous nous arrêtons.

Maintenant pour ceux et celles qui veulent faire du sport ou bien se faire "papouiller" un spa digne des grands hôtels, comme je n'y suis pas allée, je ne peux vous montrer que son accès.

spa

Je ne vous ai pas encore parlé d'un endroit important sur chaque navire : le Théâtre". Celui-ci est le plus grand de tous les navires de croisières, il reçoit de nombreux artistes de variétés, de danseurs et autre digne des plus grandes salles parisiennes. Un soir nous avons assisté à une revue "Boléro" tout simplement splendide que nous ne sommes pas prêts d'oublier.

l_Avanguardia

L'Avanguardia

piscine

Sur le dernier pont se trouve 5 piscines, des espaces solarium assez bruyants malgré tout.

IMG_6135

IMG_6136

Un peu plus calme cet espace là !

Le matin quand nous partons en excursion assez tôt, nous nous faisons apporter le petit déjeuner dans la cabine et nous savourons ce moment agréable face à la mer.

CIMG1576  IMG_5732

Malgré tout si nous prenons notre petit déjeuner dans la cabine, nous avons moins de choix, le jus de fruit est chimique, alors que dans les selfs nous pouvons prendre des salades de fruits frais. Mais en contre partie nous sommes dans le bruit, car incroyable le matin c'est la vraie foire d'empogne, nous avons l'impression que les gens on toujours peur de manquer.

Maintenant, je vais vous donner mes impressions et ma conclusion.

Nous allons nous calmer sur ce genre de croisières où il y a autant de passagers. les navires sont trop grands, il faut parcourir de longs trajets pour aller d'un point à l'autre, chercher sans arrêt. Notre restaurant était à l'autre bout du navire et la salle de spectacle à l'opposé, le soir pour la rejoindre il fallait y aller au pas de course si l'on ne voulait pas manquer le début du spectacle. Je suis revenue plus fatiguée de marcher sur le bateau que de faire les excursions.

Si j'avais un conseil à donner entre les deux compagnies, je vous orienterai plutôt vers Costa. Sauf si vous avez une promotion intéressante sur MSC.Le Fantasia est un joli navire soit, mais les prestations à bord ne sont pas aussi rodées que sur Costa. L'organisation n'est pas au top, de multitudes de détails font la différence. mauvaise organisation. manque de précisions pour les excursions. Comme les ports ne sont pas au milieu des villes, une navette MSC doit nous rapprocher et nous fait payer 6 euros par personne.

  Un exemple de mauvaises organisation : samedi matin en nous réveillant nous avons eu la désagréable surprise de nous rendre compte que nous accostions à Toulon au lieu de Marseille à cause des mauvaises conditions atmosphériques, aucune information. Nous en avons déduit qu'étant donné le mistral de forte intensité, le bateau trop haut pour affronter correctement son entrée dans le port de Marseille a préféré s'orienter vers Toulon. On ne nous a rien expliqué de plus et nous avons simplement été informés dans la salle de débarquement  en nous laissant entendre que nous aurions peut être à nos frais la navette nous emmenant à Marseille. Dans un des voyages précédents, le vent à cassé les amarres dans le port de Majorque, des passagers sur la passerelle sont tombés à l'eau. Pendant notre voyage nous étions suivis par un Costa le Concordia, plus petit, lui a pu accoster à Marseille.

Au lieu de mettre trois navettes pour Marseille, une pour l'aéroport, une autre pour le port pour ceux qui avaient leur voiture au parking comme nous et un troisième pour la gare St. Charles. La compagnie a préféré nous emmener tous au port , ceux qui devaient prendre le train l'avaient déjà raté, les autres mystère, car la file d'attente devant les taxis étaient longue et il n'y avait pas assez de taxis pour ceux qui devaient reprendre soit le train ou l'avion, une vraie pagaille.

Néanmoins que vous soyez sur l'une ou l'autre compagnie, vous serez acceuillis avec sourire par toute l'équipe asiatique.

IMG_6308

Ma conclusion : Toujours aussi mitigé !

IMG_6276

Posté par manouedith à 14:39 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags :

27 août 2008

Vie à bord du Costa Victoria

J'ai déjà énormément voyagé, mais je n'avais pas encore fait de croisière, pas certaine que cela me plaise. Alors nous nous sommes lancés. Mes filles m'ont encouragé, elles avaient fait toutes ensemble une croisière avec la famille de leur papa, elles sont revenues enchantés, j'ai eu envie d'essayer.

Costa_victoria

cet hiver pendant que nous étions à Pralo, nous avons choisi la Norvège sur le Costa Victoria.

Environ trois semaines avant l'embarquement, nous avons reçu ce livret de bord par recommandé.

CARNET_D_EMBARQUEMENT

dans ce carnet il y a toutes les recommandations d'usage, à faire, à ne pas faire ; ainsi que nos billets d'avion AR, nos transferts, les excursions que nous devions choisir avec les jours et les horaires, des étiquettes pour nos bagages.

Comme je vous l'ai dit la semaine dernière, c'est le 10 août que nous avons regagné le port de Kiel en Allemagne sous une pluie battante. Voici le premier aperçu de notre paquebot.

1

A l'aéroport de Hambourg, des employés Costa nous attendaient pour nous guider vers le parking ou une trentaine de cars nous ont pris en charge pour nous rendre au port de Kiel. Arrivés au port nous avons été reçus dans une  énorme salle d'embarquement pour les formalités de douane et les contrôles électroniques de nos bagages à main, avant de monter sur le bateaux. En attendant certaines valises attendaient déjà pour être distribuées dans les cabines.

2

Avant de monter à bord, photo s'il vous plaît. Se souvenir de la devise Costa :

TOUT EST PROPOSE, RIEN N'EST IMPOSE (et c'est vrai)

bienvenue___bord

La première chose que nous avons découvert ce sont :

8

Les ascenseurs

Ensuite il faut trouver notre cabine et surtout le couloir qui nous y emmène mais tout est très bien expliqué aucun problème. Nous sommes au pont 10 et notre chez nous se trouve à la porte 10416.

3

Il y a des gens plus doués que d'autres, nous, nous sommes jamais perdus, ce qui n'est pas le cas de tout le monde, les premiers jours notre guide française voit des personnes arriver affolées disant, notre cabine s'est envolée !!

4

Une clef électronique est sur la porte, et là, surprise à gauche salle d'eau avec WC, on tient à peine à 2 !!!

5

face à la porte le lit, le bureau et les tables de chevet  et dans l'entrée une grande penderie et des tiroirs ainsi qu'un bar et un coffre fort; à la place d'une fenêtre un tableau de fleurs d'un goût moyen; mais nous avons choisi une cabine intérieure, alors à ne plus refaire trop minuscule et pour voir le temps chaque matin c'est la télé de bord ou un petit sprint jusqu'au bout du couloir.

En revanche l'organisation parfaite

6

Toutes les informations que nous devons connaître sont sur le lit sous différentes formes, ce sera ainsi tous les soirs. Le responsable de notre cabine est un gentil indonésien au sourire agréable et au prénom exotique de

KAMALOUDIN

Voici le sésame que nous devons toujours avoir sur nous.

CIMG8639

Sur le bateau, la monnaie est l'Euro, après avoir fait enregistrer notre CB ou déposer de l'argent liquide, tout ce que nous pourrons acheter à bord aussi bien les boissons que dans les boutiques, chez le coiffeur, chez le médecin tout absolument tout sera payé en présentant cette carte, elle nous servira quand on descend et quand on remonte à bord pour enregistrer notre présence ou notre absence.  La dernière nuit après une heure du matin, nous aurons la facture dans notre boite aux lettres, qui sera débitée directement sur notre carte bleue. Alors il faut être vigilant car tout est si vite acheté.....

Chaque soir vous trouverez sur votre lit ceci et cela :

CIMG8641

un journal résumant les actualités françaises.

CIMG8640

Un autre donnant un petit résumé local des villes d'escale ainsi qu'un résumé sur les excursions à choisir. Celles-ci peuvent être retenues par Internet avant notre arrivée ou prises en arrivant au bureau du tourisme. Si je peux me permettre un petit conseil le plus vite possible car certaines excursions sont limitées.

Et voici le plus important : "Le Today"

CIMG8637

vous trouverez toutes les informations pour le lendemain, comme les soirées, les spectacles, la journée à bord avec les activités, les heures et les lieux de départ pour les excursions où l'on vous collera le numéro de votre bus sur votre veste. Un peu de pub concernant les boutiques, le salon de beauté, le casino, les 12 bars, les heures d'ouverture des 2 restaurants et des 2 selfs service. Ainsi que les informations importantes, comme la première ou nous devons nous rendre dès l'arrivée avant le départ du port de Kiel. Et la veille d'accoster à Bergen, nous avions en plus une cape plastique pour la pluie, car à Bergen il pleut les 3/4 de l'année;

10

16 H 30 pont 6 avec nos gilets de sauvetage. Exercice d'abandon du navire.

9

j'ai bonne mine !!!

Nous sommes levés depuis 4 heures du matin, pas de déjeuner de servi dans les deux avions que nous avons pris, alors rendez-vous pont 11 à la cafétéria :

7

pour un buffet d'embarquement.

Ensuite visite du bateau, l'appareillage devait être à 17 heures, mais à cause d'un avion entier de touristes en retard, nous avons pris la mer à 19 heures, notre hôtesse française nous dira le lendemain que le bateau avait attendu car il y avait un avion entier qui manquait, mais que pour nous quand nous descendrons en escale, surtout ne pas arriver en retard car la passerelle sera relevée à l'heure indiquée sur le today du jour.

collage18

cliquez et vous pourrez découvrir :

1ère ligne : le hall central ou se trouve le bureau d'informations , les boutiques et un bar

ensuite deux pianos bars et le casino

2ème ligne : la boite de nuit, un des deux restaurants, la salle de spectacle et la piscine

3ème ligne : la piscine couverte, le hall d'exposition photos, un piano bar

4ème ligne : le casino, un piano bar et la salle d'un des deux restaurants

Le Costa Victoria est un navire de 2500 passagers, 8 officiers, 5 Directeurs de croisière, 7 Directeurs Hôteliers, 2 responsables au bureau d'information et 1 au bureau des excursions.

en tout : 790 membres d'équipage répartis en 37 nationalités, pour la plupart asiatiques.  Ils travaillent par contrat de 8 mois, tous savent se faire comprendre dans notre langue. Chaque jour en principe ils travaillent 11 heures par jour et plus pour certains. Suite à une conférence concernant les dessous du bateau, notre hôtesse française nous a dit que tout le monde avait un salaire correcte, logé, nourri, habillé et en principe sans impôts (plus de 6 mois hors de leur pays) ils ont une cabine pour deux, l'aumônier du bateau s'occupe aussi du côté social des membres d'équipages, une fois par semaine par roulement une sortie touristique dans le pays où ils sont est organisée pour ceux qui le désirent. Souvent le soir après leur service ils se retrouvent tous ensemble et font la fête, il y a toujours une fête d'un pays à souhaiter. Pendant notre séjour à bord, ils ont fêté l'indépendance de l'Inde.  Une campagne de recrutement a eu lieu en France dernièrement, très peu ont signé leur contrat, trop d'heures par jour à travailler.... on est trop loin des 35 h.

Costa croisières a également signé un accord de sauvegarde de la mer pour soutenir l'activité du WWF. Par une cassette visionnée à cette conférence on a pu voir le recyclement des déchets par incinérateur et autre.

collage19

4 écoles italiennes dans le monde forment les serveurs et les cuisiniers par cycle de deux ans, en Malaisie, en Inde, au Brésil et en Indonésie.

Chaque dîner doit avoir lieu dans la salle à manger qui nous est attribuée, si l'heure du service ne nous convient pas, le premier jour on peut demander au responsable du restaurant de changer. Tous les soirs nos serveurs changent de tenues, les jours de fête pendant le dîner ils mettent de l'ambiance avec nous. Les repas sont copieux à tendance italienne, pendant notre séjour 2 soirées de gala, la soirée du Capitaine et celle des 60 ans de Costa, ces jours là, on s'habille très chic, les autres soirs la tenue de ville élégante est conseillée. En principe tout le monde respecte ce détail. Le prestige des croisières d'antan reste et c'est tant mieux Le petit déjeuner et les déjeuners peuvent se prendre ou l'on veut, restaurants, selfs.   

Maintenant, je vais vous donner mes impressions personnelles qui n'engagent que moi.

J'ai beaucoup apprécié l'organisation COSTA une compagnie bien rodée par ses 60 ans de travail.

Si j'avais une note à donner pour cette croisière, je donnerai 14/20 pourquoi :

1) Trop cosmopolite je m'explique :

1400 Allemands, beaucoup savent qu'en vacances en principe ils ne sont pas très sociables, rarement bonjour dans les ascenseurs et les couloirs, jamais souriant. Ils n'ont pas manqué à leur réputation.

130 francophones c'est à dire français, belges, suisses et canadiens, tous éparpillés très difficile  d'avoir des contacts autre que dans les sorties organisées pour les français, manque de chance nous avions pris deux sorties d'une autre langue. A table nous étions tous les deux et petit n'Amour n'est pas bavard. Et pour ceux qui ne prennent pas les excursions ils ont encore moins la possibilité de se retrouver entre français. Pour certains cela ne fait rien, pour moi le papotage français me manquait.

et le reste : moitié italiens, moitié espagnols, très sympas ces gens là, eux ils disent bonjour et ils ont toujours le sourire, mais alors ils sont très très bruyants.

2) le mauvais temps, bon ça c'est de notre faute on ne va pas en Norvège deuxième quinzaine d'août !

Pour relever la note si possible il faut en refaire une autre !!!!

A BIENTOT

papillon

 

 

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :