30 mars 2021

Encore un anniversaire sans Toi.

 

CHRYSTEL éclaircit  dernière photo février 2002

 

Je ne saurai jamais, quelle femme aurait-elle été, le jour de ses 53 ans ?

 

Mais quand elle pousse son premier cri,

le 30 Mars 1968, vers midi

Le printemps est au rendez-vous, 

Le mois des giboulées se termine.

Pour nous, ce n'est pas un samedi comme les autres.

Chez nous, une seconde Princesse est arrivée ;

Pour Elle, pas de droit d'aînesse

Mais un bébé rieur, un bébé  Bonheur.

Autour du berceau,

un Père,  une Mère et une grande soeur.

pas de mauvaises fées.

Mais un nid douillet rempli d'Amour.

Elle est si belle,

que nous la prénomons : Chrystel.

53 ans plus tard,

Nous ne pouvons ni l'embrasser, ni la serrer sur notre coeur.

Mais, au plus profond de Nous, Elle est encore là.

 

Ton père et moi, nous ne t'avons jamais oubliée.

Tu es à tout jamais, notre bébé tellement désiré.

 

NOUS T'AIMERONS TOUTE NOTRE VIE.

 

 

Posté par manouedith à 10:01 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , ,


12 août 2020

Un été chez Nous du 14 juillet au 15 Août 2020

Il est loin le temps où la maison était remplie de cris d'enfants pendant la période estivale ! 

Les années passent, les enfants sont devenus adolescents et même adultes ; maintenant les vacances sont ailleurs.

Quant à nous, nous vieillissons. De plus en plus les enfants adultes doivent se prendre en charge, quand ils viennent plusieurs jours : aider Marc à la cuisine et moi à l'intendance. Nous aimons toujours autant recevoir mais avec ces nouvelles conditions.  Mes filles l'ont très bien compris. Du reste je les en remercie très sincèrement. Le seul couple qui est venu cette année pour une toute petite semaine, c'est Annabelle et sa famille. Valérie s'est mise à la cuisine avec petit mari, le dernier jour elle a refait à fond les deux chambres qu'elles avaient occupées et remis des draps propres dans les lits. Annabelle, s'est occupée des sorties, Théma a expérimenté et appris à diriger son nouveau joujou un drône qui fait de magnifiques photos.

17

 Il y a eu beaucoup de causettes, nous ne nous voyons que 2 ou 3 fois par an et nous sommes de grandes bavardes. Ce n'est pas souvent, mais c'est toujours des moments de qualité.

Nous n'étions pas encore allés ensemble dans un musée à ciel ouvert que nous avons dans le Valromey près du lac de Nantua. Un ancienne glacière de la fin du 19ème siècle en ruine soit, mais pleine de charme aménagée par notre région pour revivre la fabrication des glaçons avant l'époque des réfrigérateurs. Une invention florissante qui a fait le bonheur du cafetier qui a eu cette magnifique idée, son entreprise exportait sa glace jusqu'en Afrique et encore plus loin en train. 

Suivez nous dans "LES  GLACIERES DE SYLANS."

 

1 Glacières de Sylans

 

2

 

5

 

9

 

Si vous voulez en savoir plus, foiuiller un peu dans les archives du blog.

11

12

15

Une partie de l'après-midi très sympathique.

Une soirée au son du Jazz, mais un concert pas comme les autres : en plein air et dans l'eau.

La compagnie  "Le Piano du Lac" était déjà venue dans la région il y a 4 ans, là aussi, fouiller dans les archives, une super soirée classique, que nous avions beaucoup appréciée.

35

38

46

57

 

 

IMG_0871

IMG_0872

Moi je préfère la musique classique, mais néanmoins j'ai apprécié cette soirée.

24

 

devant nous un couple d'amis que nous avons rencontré

Il y a eu aussi un dimanche, à la découverte de mon arrière petite fille de 3 ans que je n'ai pas le droit de mettre sur Internet. Une jolie petite blonde, belle comme un coeur que sa grand-mère venue de Guadeloupe en coup de vent nous a ammenée en venant passer la journée avec nous.

22

Encore un après-midi sympa. avec ma fille ainée, ma petite fille Thaïs qui s'est envolée hier pour les îles. Ma première arrière petite fille Linoa , le deuxième arrière petit enfant c'est pour novembre, 4 générations réunies, c'est le bonheur assuré.

9

Je terminerai, par une balade au Grand Colombier en fin d'après-midi quand il fait moins chaud  La canicule en ce moment, additionnée du virus toujours au dessus de nous, vraiment un été pas comme les autres.

1 LE GRAND COLOMBIER 18 JUILLET

2

4

7

Quand nous montons au Grand Colombier nous prenons la route de Virieu le Petit et nous redescendons toujours par Culoz, pour nous arrêter par ci par là pour prendre des photos.

9

10

12

 

13 ans dans cette belle région, jamais nous nous sommes lassés. 

 

Posté par manouedith à 15:54 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

02 janvier 2020

La nouvelle Année, une page vierge qui s'ouvre.....

2020 est là. Quand je pense que nous attendions l'an 2000 avec une telle impatience. Et nous l'avons déjà dépassé depuis 20 ans ! C'est ainsi, que va la vie. Elle court si vite. Nous avons moins d'années devant nous, alors il faut profiter de tous les instants et les savourer différemment, mais toujours avec autant de saveur.

3

 

Thaïs, Mélanie, Théma et sa maman

Cette année encore, j'ai eu plaisir à préparer la période de Noël. Décorer, je le fais moins qu'avant, nous recevons presque plus. Petit mari fatigue quand il sait que nous allons avoir du monde. Il n'a plus le même entrain.  Même pour les repas de fêtes  pour nous deux je les aménage  et j'achète du préparé à l'extérieur. Néanmoins j'ai mis le sapin la première semaine de décembre et cette année, nous avons acheté un sapin naturel, j'ai changé l'endroit où nous le mettions.  J'ai également décoré le boudoir, mais là, pas de sapin habituel, j'ai garni de boules,  une branche biscornue peinte en blanc l'année dernière ; elle avait servi de support pour le cadeau de Noël 2018.  Souvent nous regardons la télévision, cette année c'est devant le Lac des Cygnes donné à St. Pétersbourg au Mariinski, que nous avons rêvés. Nous connaissions cette jolie salle pour y avoir vu : Les Sylphides. Somptueux spectacle, avec de beaux décors et de jolis costumes, rien à voir avec la version que nous avions vu dans une salle des fêtes de province française. 

 

21

Cette année, Noël chez nous s'est fêté avec une journée d'avance, il y avait Annabelle et Emilie et leur famille réciproque. Jean-Claude et Marie-Christine étaient absents. C'était simple, mais j'ai fait une jolie table avec un centre naturel. J'avoue que pour le réveillon du 24, nous ne l'avons pas ressenti pareil puisque chez nous il avait eu lieu la veille. Tout compte fait, ce n'est pas une bonne idée, cela gâche l'esprit de Noël. Le midi du 25, alors que j'avais préparé la table dans la salle à manger, le repas a été écourté par un long coup de téléphone qui a gâché un peu l'ambiance que je voulais retrouver.

 

26

 Il restait donc  le 1er janvier, j'étais décidé a ne pas le louper. Le soir du réveillon, j'ai mis la table devant la télévision dans le boudoir, ainsi nous pouvions également profiter de la cheminée. Ambiance chaleureuse et cosy jusqu'à l'heure fatale. C'est toujours particulier quant à minuit tout le monde s'embrasse en se disant "Bonne Année" ! Bonne, le sera-t-elle ?le vieux proverbe dit toujours : nous savons ce que nous quittons, mais nous ne savons pas ce que nous retrouverons ? Comme une page blanche d'un livre, tout va s'écrire à nouveau au fil des jours. Sera-t-elle meilleure que la précédente, différente ou pire ? Serons-nous encore tous les deux ? Question secrète au fond de nous que l'on évite de prononcer. Plus les années passent, plus cette question surgit et bien vite nous la repoussons.

 

37

Le lendemain, pour nous, un rituel habituel sauf l'année dernière ; nous ne comprenons pas encore pourquoi nous l'avions oublié. Pour rien au monde pourtant nous ne le manquerons. Je mets même sur Facebook : "nous sommes absents, nous téléphoner que cet après-midi". Habillés avec nos plus beaux habits, comme si nous  étions à Vienne, devant la télévision, nous vivons le concert de la nouvelle année avec ferveur, personne ne doit nous déranger. La grande musique et nous c'est important. Nous aimons également dans cette émission les beaux ballets qui s'intercalent. Du rêve, je vous assure. Cette année ce concert était dirigé par Andris Nelsons, un Lettonien jeune et souriant. Alors vous comprenez pourquoi nous ne voulons pas être dérangés. J'ai eu malgré tout à l'entracte le temps d'aller mettre la table et petit mari d'ouvrir les huîtres. Nous avons déjeuné plus tard ce premier janvier. D'autant plus qu'après le concert, Stéphane Bern nous a emmené faire un tour dans Vienne. Nous connaissons Vienne, il paraît qu'elle est la capitale la plus agréable du monde.

 Résultat de recherche d'images pour "andris nelsons""

L'après midi s'est déroulé agréablement, et nous avons profité du salon d'en bas beaucoup plus que d'habitude, nous vivons plus souvent au 1er étage. Là, c'était autre chose, pour lire c'est parfait. L'après-midi, s'est égrenné en recevant des SMS de bons voeux, agrémentés de quelques coups de téléphone, mais vraiment pas beaucoup, dont un triste pour m'apprendre le décès de ma dernière tante du côté de mon père, que je n'avais vu qu'une seule fois il y a deux ans quand je suis allée faire la connaissance de ma cousine Carmen. Cette branche paternelle biologique dont j'ai tout découvert et pour laquelle  je découvre encore de nombreux cousins. Mais avec Carmen tout de suite nous nous sommes bien entendues, Elle a 60 ans, elle a eu elle  aussi une enfance pas simple,  c'est une belle personne. Elle non plus ne connaît pas grand chose de ce côté de notre famille. Chacune de nous, avons partagé ce que nous en connaissions et pourtant la famille PIAT est très nombreuse, nous qui sommes deux filles uniques. 

 

42

Maintenant, l'heure est arrivée de retirer tout ce qui reste de décorations de Noël, redonner à ma maison son allure de tous les jours et la préparer à s'endormir ; car dans quelques jours nous changerons de cieux.

 

39

 J'aimerais faire une suggestion aux télévisions françaises, pendant les fêtes et même pendant toute l'année, pensez un peu plus aux personnes seules ou pas, qui aiment la grande musique, la danse classique et les belles chansons fançaises. Tout le monde n'est pas obligé d'aimer les soirées plus populaires. Il y a bien des chaines faites uniquement pour le  sport, pourquoi n'y aurait-il pas une chaine culturelle gratuite consacrée à la musique  autre que la musique moderne. Avant, il y avait un grand concert à Venise, cette année je ne l'ai pas vu !  Ce soir il y aura les prodiges, une façon de découvrir des jeunes qui s'intéressent à autre chose que leur tablette et leur portable. Il serait temps de reniveler la société par le haut.

 

41

 

Encore Bonne et Heureuse Année 2020 à TOUS.

Posté par manouedith à 12:21 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

24 mai 2019

La Boite à photos

Qui, à la suite d’un héritage, n’a pas retrouvé une boite, cachée dans un grenier qui contenait de vieilles photos familiales !

 

 Pour la plupart, aucun nom ne figure au dos. Que de mystères et de suppositions concernant les personnes qui y sont représentées. Souvent, par désintérêt, elles terminaient leur vie dans une poubelle et même elles étaient  brûlées. Parfois, nous les retrouvons sur un stand de brocante, triste fin, mais pas perdues à jamais. Maintenant, il y a des gens qui les achètent et qui les publient sur des réseaux sociaux de généalogie, avec l’espoir que quelqu’un reconnaîtra peut être sa famille. Belle initiative de partage. D’autres par souci de l’ancien, décorent leur maison avec, car souvent ce sont  de jolies photos. Alors, pour moi c’est un moindre mal. Mais évidemment quand ce sont nos ancêtres, c’est encore mieux.

Adrien PASCAUT école St

1897 - Adrien mon grand-père à l'école 

 C’est certainement ma passion généalogique qui à chaque fois se réveille. Car, pour les généalogistes, les photos sont des biens extraordinaires et précieux. Elles peuvent se dater et nous donner des renseignements intéressants, en nous donnant approximativement l’année ou elles ont été prises et par déduction les personnes qu’elles représentent. Même le support en carton sur lesquelles elles sont collées  nous parle. Cela, nous indique si elles ont été réalisées tout au  début de la photographie avant 1840 ou après. Elles deviendront fréquentes dans les familles aisées entre 1860 et 1890.

Marcel Bourcy 20 ans

Au début, sauf les gens riches ou les aristocrates possédaient des tableaux peints représentant leur famille. La photographie s’étant démocratisée rapidement, nos aïeux ont voulu fixer l’instant présent dans leur plus bel habit. C’est pourquoi ces photos bien souvent semblent tristes et sans sourire, il ne fallait pas bouger d’un rictus au risque que le sujet soit flou.

Famille Mullier 2

Chez nous, dès le début du  20ème siècle, mon grand-père s’est intéressé à ce nouvel art. Il a été, de ceux qui possédait un appareil photographique et pourtant il habitait une petite ville de province. Dans notre grenier familial, il y avait un carton rempli de personnages inconnus. Pourtant, il aurait été facile d’y mettre un nom derrière, mais ce réflexe n’était pas habituel, très peu de personnes ont pensé à le faire et c’est pourquoi, nous nous retrouvons avec des dizaines d’inconnus sous nos yeux.

appareil photo 1900 

 Dans les années 1950, nous n’avions pas la télévision. Les jours de mauvais temps les distractions, souvent se cantonnaient aux jeux de société. Chez nous, nous avions aussi un autre rituel qui allait porter ses fruits  des dizaines d’années plus tard. Au grenier, certains se souviennent le lieu magique des enfants de mon époque ou l’on pouvait trouver de tout et de rien, parmi la poussière tombée depuis des lustres. C’était un lieu dans les maisons de famille, propice aux souvenirs cachés.

grenier_maison_jules_verne_© s_crampon 

Dans le nôtre, il y avait un grand carton du célèbre magasin parisien « Le Printemps » qui était rempli de vieilles photos d’inconnus et de moins inconnus, des photos regroupées par ma grand-mère, souvent retrouvées dans un tiroir ou ailleurs et même sur le sol, elle les remettait soigneusement dans ce carton, qui dans une autre vie avait servi à rapporter à la maison de belles tenues de ce grand magasin célèbre. Je me souvenais que ma grand-mère disait aussi, que quand ils son rentrés de l’exode après 1940, une de ses premières tâches a été de sauvegarder ces souvenirs éparpillés partout dans la maison malmenée pendant ces tristes moments.

Edmont Pascaut communion 2

 Leur maison était dans un triste état, le toit voyait le jour à cause des tuiles envolées sous les déflagrations des bombes, (région très touchée par les deux guerres). Pendant longtemps, des bassines peuplaient le grenier en attendant les dommages de guerre pour pouvoir refaire la toiture.

Avant les dommages de guerre 1948 1950 2

 Alors, l’occupation de certains dimanches maussades de mon enfance, c’était de descendre ce vieux carton entreposé sur le dessus de l’armoire Louis Philippe dans le grenier, je me souviens également, j’aimais fouiller dans cette armoire. Nous nous installions ma grand-mère et moi à la table de la cuisine et les photos défilaient une par une et elle me nommait les personnes qu’elles représentaient sans avoir jamais eu l’idée d’inscrire le nom C’est moi, qui des années plus tard, quand j’ai hérité de cette maison familiale qui ai inscrit les noms dont je me souvenais. Noms, répétés inlassablement quand nous piochions dans cette boite. 

Adrien et ses cousins Edmond et André

 J’avoue que ma mémoire étant encore bonne, j’ai pu illustrer de nombreuses fois mes travaux généalogiques, qui serviront peut-être un jour à mes petits enfants ou arrières petits enfants ; sait-on jamais ! C’est une chance de pouvoir transmettre aux siens l’histoire de ceux qui nous ont précédé, c’est notre histoire et la leur. Voyez-vous cela sert d’être conservatrice. Certains me diront, oui mais, je n’en ai pas la place ! Justement, je vais vous raconter une anecdote qui m’a été confiée par un historien. Pendant les deux dernières guerres, sa famille, trimballait toujours une valise de documents et de photos de familles au détriment d’une valise supplémentaire de vêtements. Aux yeux de ces personnes attachées à leurs ancêtres et à leur histoire familiale,  leurs souvenirs étaient plus précieux que quelques robes, pantalons ou caleçons.

Solange Devillers et ses parents pour ses 10 ans juillet 1931

Alors, voyez-vous dans le monde actuel, ou tout se jette ou on se moque des personnes conservatrices, même si nous manquons de place, nos choix sont une question de priorité. Au lieu de jeter, transmettez les à des personnes intéressées ou à des archives privées, elles peuvent servir à ‘histoire de l’humanité. Même mon mari peu sentimental, garde précieusement albums et photos transmises par ses parents, pour certaines, des photos mises dans des albums réalisés amoureusement par son père. Il faut dire que nous avions lui et moi la chance d’être enfant unique ; donc pas d’obligations de partage. Mais après nous, qu’adviendront tous ces souvenirs ? Dieu seul le sait.

Adrien et Marcel Devillers 2

 

Les commentaires semblent ne pas passer. J'essaie de rémédier à ce problème mais je n'-y arrive pas.

Posté par manouedith à 06:40 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

26 avril 2019

Une nouvelle arrivée dans la famille

Voici Hana, jolie petite poupée franco-japonnaise.

 

L’image contient peut-être : 1 personne, gros plan

 

Pour moi, c'est ma seconde arrière petite fille.

Cest ma belle fille Valérie qui en est la grand-mère et ma fille Annabelle la grand-mère de coeur.

Martin et Yu, les heureux Parents.

Toute la famille est heureuse de l'accueillir ; nous avons tous un très grand coeur, une place lui était réservée

On pourrait dire que Notre famille est vraiment différente. 

 

60

 

Pâques belle journée en famille aussi. Une nouvelle cohabitation qui se passe très bien. Une aide précieuse pour petit mari.

00 jean claude et ses soeurs22

J'ai l'impression d'avoir remonté le temps. Ils ont grandi mais l'ambiance à table est redevenue la même, Ils se sont même taquinés pour celui qui prendrait le blanc de poulet. Notre vie de tous les jours est un peu chamboulée : mais que de fous rires. Le bonheur familial retrouvé 27 ans après.

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,


17 février 2019

Souvenir d’enfance : Le Chemin des Dames.

Aujourd’hui, petit retour sur mon enfance : Une balade en 2 CV dans les années 1950.

4chemin des dames 2CVa1

J’ai 8 ans  environ. J’habite chez mes grands-parents dans l’Oise à Saint Just en Chaussée. C’est la partie de mon enfance ou je suis heureuse.

Ma grand-mère, est une femme au grand cœur, discrète, aimante, soumise.

Mon grand-père, affectueux, intelligent, connaissant beaucoup de choses, mais très soupe au lait et marqué par  la guerre de 1914. Il en parle tout le temps. Contrairement à d’autres qui restent silencieux sur ce sujet. Lui a besoin d’en parler. Je peux dire que mon enfance est bercée par ce douloureux évènement qui a tant endeuillé la France au début du XXème siecle.

 

chemin des dames Paul edith2

 

Mes grands-parents n’ont eu qu’un enfant ma mère. Mais ils se sont beaucoup occupés de leur neveu Paul, le fils de la sœur de grand-père et ils  sont restés toute leur vie très attachés à lui. Pour mon grand-père, c’est le fils qu’il n’a jamais eu. Délaissé par ses parents trop souvent absents il en a beaucoup souffert. A vingt ans, il est comptable dans une grande société et tombe en amour pour une secrétaire de 30 ans sont aînée. Pas du tout dans la « normalité » de l’époque. Marguerite sait se faire une place dans sa nouvelle vie, elle est aimée par la plupart des gens de la famille, elle est très intelligente, le cœur sur la main. Mes grands-parents l’ont beaucoup appréciée et moi je l’ai beaucoup aimée ; je garde d’Elle un souvenir d’une femme gentille qui aime partager et m’a beaucoup appris. Ils  se marient en 1942 et n’auront pas d’enfants, mais ils auront une vie heureuse pendant 32 ans, très soudés l’un à l’autre, partageant les mêmes goûts.

 

chemin des dames Paul et Marguerite 1942

Ils voyagent beaucoup à travers la France ; au début avec une moto et dans les années 1950, ils achètent une 2 CV première génération. Inutile de vous dire que pour cette voiture mythique, le confort n’est pas la première de ses qualités. On la nomme même : la boîte à sardines. A l’avant le tableau de bord est simple, les deux sièges aux armatures en fer  et à la toile sont  peu confortables  pour les passagers. A l’arrière une banquette deux places de la même structure que les sièges de devant. Il n’est pas envisageable d’y mettre trois personnes. Le tout est recouvert d’une capote imperméable mais l’été très souvent roulée et mise en fonction décapotable pour mieux profiter de la nature et des petits oiseaux. 

chemin des dames Paul et Marguerite moto2

 

 Paul et Marguerite sont très fiers de leur acquisition. Ils viennent  à St Just la montrer à toute la famille. Grand-père l’inspecte sur toutes ses coutures  et la trouve bien légère : lui qui a possédé plusieurs voitures avant la guerre, beaucoup plus confortables et aux allures plus sérieuses. Il reste dubitatif en la découvrant. Paul a la bonne idée de lui dire : je vous invite un dimanche de printemps à faire une grande balade pour que vous puissiez vous faire une idée. Mon oncle, où veux tu aller ?

 

chemin des dames Paul 1959 2

Grand-père a répondu aussitôt. Tu sais ce qui me ferait plaisir : c’est de revoir le Chemin des Dames, celui dont je parle si souvent. D’ici il y a environ 200 kilomètres à peine ! Si nous partons le matin, nous aurons une pleine journée  de découverte et pour moi, ce sera un beau pèlerinage sur le lieu de mes vacances forcées ! Ni une ni deux, ils décident tous que le jour de la Pentecôte est l’idéal.

1chemin des dames

Le jour arrive. Tout le monde est prêt à l’heure convenue. Grand-père assis à côté du chauffeur, règne en prince. Pendant  tout le trajet il nous raconte inlassablement ce qu’il a vécu là bas. Quant à moi, bien calée sur un oreiller en plume, entre ma grand-mère et Marguerite deux femmes de bonne corpulence, je n’ai pas beaucoup de manœuvre    pour bouger quand la barre de fer commence à me faire mal aux fesses. Le lendemain, mon postérieur s’en souviendra.

Adrien PASCAUT 1914 

Pour rafraîchir la mémoire de tous. Revenons un peu sur le Chemin des Dames. Pourquoi s’appelle-t-il comme cela, où se trouve-t-il et pourquoi est-il si célèbre ? C’est en Picardie que nous le trouvons, sur la départementale 18 CD dans le département de l’Aisne, entre Laon, Soisson et Reims. Il doit son nom au chemin surplombant la vallée de l’Aisne que les filles de Louis XV « Adélaïde et Victoire » Dames de France, empruntaient pour aller rende visite à leur gouvernante au château de la Bôve près de Vauclair, ce chemin avait été empierré à cette occasion. Et malheureusement il est devenu célèbre pour avoir été le théâtre de plusieurs batailles meurtrières de la première guerre mondiale.

 

chemin des dames departement 

 

 

 

 

 

 

 

 Notre premier arrêt eut lieu à Liesse, pour assister à la messe et visiter la basilique, construite au 11 et 12ème siècle, dédiée à Notre Dame et représentée par une superbe vierge noire en référence à la fille du Sultan du Caire El-Afdhal, qui s’est converti à la religion catholique après avoir sauvé la vie de chevaliers français pendant les croisades,. Ce lieu devient lieu de pèlerinage. Louis XIII et Anne d’Autriche y viennent souvent pour implorer la vierge noire afin qu’elle leur envoie un  héritier le futur Louis XIV.

2chemin des dames basilique

 Paul est un amateur d’art, d’histoire de la France. C’est à lui que je dois mon amour pour les châteaux. l’architecture, les vieilles pierres et la photographie ainsi que tant d’autres choses ; car n’ayant pas d’enfants, sa femme et lui me font découvrir tous les endroits historiques de la Picardie. Ils aiment également s’arrêter dans de bons restaurants, dans toutes ses voitures par la suite il y a toujours un guide touristique et le guide Michelin pour les étapes gourmandes. Ce jour là, il est fier aussi de faire découvrir  à son oncle et à sa tante un gastronomique de l’époque.

 

3 chemin des dames compiegne

 le premier château qu'il me fait découvrir celui de Compiègne

L’après-midi ce sera sur les lieux de batailles que nous arpenterons en essayant de retrouver le moindre indice laissé par cette ignoble guerre. Une belle journée bien remplie, dont je me souviens encore 67 ans après. Même si pour moi le voyage était loin d’être confortable, il restera un souvenir précieux à ma mémoire.

chemin des dames 2

chemin des dames Paul semenoz2

Avec mes grands-parents, Paul et Marguerite sont les seuls de mon enfance qui ont compté autant pour moi. 

chemin des dames famille famille

 Doux instants. Un dimanche après-midi musique et diaporama

Mes parents - Mes grands-parents - Marguerite et sa belle mère.

 

 

 

 

Posté par manouedith à 08:15 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

06 août 2017

Les vacanciers ça continue

 

Après les demoiselles au caractère incompatible avec mes principes. Quoi que, surtout pour Mademoiselle Héloïse.

88

Mon Prince est arrivé, quelques jours. Pour lui changement de programme un enfant de 8 ans très intelligent et s'intéressant à tout, tenant des conversations digne d'un plus grand. Curieux de tout. Il n'était pas question de rester à la maison, nous l'avons récupéré à 8 heures à l'aéroport ce qui nous avait fait lever à 5 heures du matin (lui aussi du reste, mais à Renescure pour prendre son avion à Lille) ; nous avons embrayé tout de suite par le parc des Oiseaux,

20

Mais il y a eu ausi durant la semaine de l'acrobranche, la visite d'une apothicairerie, d'un musée du chemin de fer et bien d'autres choses. J'ose avouer que nous étions un peu sur les genoux, petit Mari s'est creusé la cervelle pour lui apprendre à faire des tours de magie 

3

31

38

Re déposé à Pralognan le dimanche suivant,  où les parents sont en vacances, une journée pour nous reposer ou plutot remettre chambres et intendance en ordre pour les suivants Le Mercredi matin arrivaient une des filles de Petit Mari avec sa fille de 18 ans et son petit copain.

108

D'autres activités, plage et canoë dans un premier temps, mais aussi visite de grottes et les 15 jours ne sont pas terminés, encore de nombreuses sorties en prévision, je ne parle pas des repas ; petit mari sature un peu, je mets la main à la pâte malgré tout. Car tout ce petit monde est en vacances, parfois on arrive à déléguer. Mais tout ça dans la bonne humeur. Séjour un peu fatiguant parce que nous cumulons depuis le début juin, mais néanmoins très agréable.

36

45

88

J'adore les journées plages car pendant ce temps, je fais des photos et même parfois je m'amuse un peu, j'observe ceux qui m'entourent. Certains m'émeuvent, comme ce couple d'un âge certain très attendrissant.

07

Ceux-là, plus jeunes avec l'avenir devant eux.

010

que sera leur vie ? Mais au moins ils auront certains souvenirs de l'instant qui passe.

132

Ceux là, posent pour un photogrphe dans un décor fleuri et en toile de fond une ruine derrière eux, qui donnera un cachet romantique à la photo.

Et cette mamie, bienveillante avec son petit fils Elle, regarde au loin et imagine son petit quand il sera grand Quant au petit bonhomme bien sage il est plongé dans un livre, personne ne le dérange ; quant au petit chien, il me surveille et ne peut rien dire

011a

Et maintenant un peu d'Humour et de légèreté

01

 avec cette jeune beauté, qui a certainement complètement oubliée qu'elle avait un maillot de bain super sexy et que certaines attitudes pour rentrer dans l'eau peuvent être troublantes pour les gens derrière elle assis sur la plage.

001

je terminerai donc aujourd'hui, par cette vue surprenante  qui pourrait être coquine.

Un peu d'humour ne fait pas de mal n'est-ce-pas ?

 

 

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,

09 juin 2017

Ne jamais couper le lien avec ses grands-parents !

Je n'aime pas trop Facebook. Mais, j'avoue avoir découvert un site très intéressant pour les personnes qui sont éloignées des uns et des autres.

ICI

Par exemple, une grand-mère ou une arrière grand-mère, qui n'a plus beaucoup de liens avec sa jeune génération, regrettent de ne pas les voir changer. Avec ce site c'est une opportunité pour justement ne pas se perdre de vue. Certains enfants, petits enfants ou même arrières petits enfants vivent à l'étranger ou à l'autre bout de la France. D'autres pris par le tourbillon de la vie ne vont pas souvent les voir. Alors une des solutions se trouve sur ce site.

Résultat de recherche d'images pour "arrière grand parents"

Une initiative belge pour entretenir ce lien. Il suffit de s'abonner mensuellement pour je crois 6,99 euros. Demander à tous les frères et soeurs d'une même famille de réunir 4 ou 5 photos (vous avez le droit à 50 par mois). Les poster sur le site chaque mois  avec quelques commentaires et , celles-ci seront adressées sous forme de journal à la personne choisie.

  Résultat de recherche d'images pour "grands parents ou arrières grands parents"

Je trouve cette initiative super sympa. Car malheureusement souvent, les mamies ou les arrières mamies perdent les plus beaux instants de leur descendance. Ainsi, elles ou ils (cela peut être aussi au masculin) suivent indirectement l'évolution de tous ces petits qui gandissent bien trop vite. Chez nous, par exemple ma fille Annabelle qui a hérité de certaines des  bonnes idées de sa maman (j'aurais aimé être à l'initiative de celle-ci !), avec sa cousine Carole qui elle, écrit chaque semaine un journal sur ses filles et le transmet à ceux de la famille qui le désirent. Alors, cette idée a été la bienvenue.

Résultat de recherche d'images pour "journal de famille"

 Elles deux, vont entretenir et coordonner ce journal pour leur grand-mère "Mamette", un des piliers de notre famille qui a 88 ans et que tout le monde aime beaucoup.

  L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes souriantes, gros plan

 Sur le même principe, quand mes enfants étaient plus jeunes, j'avais créé un journal de famille, qui paraissaît tous les trois mois. Chaque membre de la famille pouvait écrire un article et je  transmettais chaque numéro à tous les membres de notre famille.

cousins cousines

 Pendant 3 ans, "Cousins-Cousines" a fait le bonheur de la famille ; à cette époque notre Mamette familiale s'investissait tous les trimestres pour me faire parvenir un article toujours très intéressant.

 journal

 Myneveo, n'est qu'une version modernisée avec son temps de mon "Cousins-Cousines". Je ne peux  souhaiter que longue vie à cete belle initiative, ainsi que de joyeux moments à notre Mamette.

Vous savez, ne laissez pas se distendre les liens familiaux, c'est totalement ridicule et un jour quand il sera trop tard, vous le regretterez, c'est inévitable. Vous savez dans toutes les familles, il y a des moments de discordes, il ne faut jamais se facher à vie, car le regret peut vous détruire.

 

La famille reste et restera toujours une valeur sûre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par manouedith à 00:01 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

09 janvier 2017

Organisation avant de recevoir

2017 est là, que va-t-elle nous réserver ?

Avant, j’aimais prendre de bonnes résolutions et j’essayai de les tenir.

Maintenant, qui vivra verra.

En décembre, j’ai pris plaisir à préparer les fêtes. J'aime rester dans les traditions.

11

Petit mari, le préposé aux  bons petits plats. Et croyez moi pas toujours facile de trouver le bon menu. Mais aussi il supervise.

Pour moi, Toujours mes jolies tables.

8

Le premier repas était alsacien, sauf que le kouglof était raté, alors j'ai fait un joli centre de table.

5

Mais avant ça, nous nous attablons à la table de la cuisine et nous imaginons les différents repas et nous choisissons tous les deux ce que nous ferons. Et nous allons ensemble faire les courses. Quand il y a des petits cadeaux à faire, qui s’en occupent ? Toujours moi les paquets idem. J’aime prévoir. Petit mari jamais, il est de ceux qui achètent ou commande à la dernière semaine et ne se creuse jamais la tête pour trouver le cadeau adéquat. Quand je pense que j’y pense des semaines à l’avance, je suis très organisée, lui pas du tout. C’est pour cela que nous nous entendons aussi bien car nous sommes les deux opposés.

 85

le jour de Noël il y avait un petit "Mathys" tous les pères Noël étaient sortis. 

Beaucoup autour de nous s’imagine que tout le mérite revient à petit mari, parce qu’il cuisine. J’avoue que ça m’énerve un peu. Je m’arrange toujours pour que le travail soit égal à égal. Car toute l’intendance qui se trouve autour ne se remarque pas. Un exemple tout simple, quand il sert à table je m’arrange toujours pour aller ranger dans la cuisine pour ne pas trouver à la fin du repas un désordre monstre, je reviens à table quand tout le monde est servi.

86

 Vous allez peut être dire que j’en fait trop, mais étant donné que pour moi recevoir c’est tout un art, donc cela ne se limite pas qu’aux repas. Et j'aime ça.

Il y a la décoration de la maison entière, les différents repas jamais les mêmes aussi bien pour les menus que pour mes décos qui vont autour. La valse des nappes des serviettes et des draps quand nous logeons nos invités n’a plus de secrets pour moi. Cette année j'avais demandé que les invités amènent le dessert. J'ai oublié de photographier celui du Jour de l'An, mais un vrai délice, il venait du patissier de Pralognan.

 87

 La délicieuse buche faite par Emilie et le tout aussi délicieux saucisson confectionné par Marie Christine pour le café.

Il faut penser à tout, lorsque l’on reçoit, tous les petits détails comptent. Déjà, la maison doit être nickel, pas de repassage en retard. Quand des invités restent couchés. Dans les chambres et leur salle de bain, rien ne doit manquer et cela va des serviettes à leur disposition, des fleurs dans la chambre, des magazines et des petites douceurs, en oubliant jamais les verres et l’eau ainsi que des chaussons. Mettre de côté les objets fragiles quand il y a des enfants qui sont susceptibles de se déplacer dans la maison. Un petit détail à table par exemple, préparer avant les plats de service et la saucière sinon petit mari servira la sauce tout simplement dans un bol de la cuisine et ça, ça dérange beaucoup l’ordonnance de ma table que j’ai préparé avec tellement d’attention. Voyez-vous de simples détails qui font toute la différence.

65

la table du 1er janvier 2017

En ce qui concerne la cuisine, les plats qui peuvent se préparer la veille sont souvent privilégiés. Quant à mes tables elles sont toujours faites la veille, le matin ou je reçois est toujours consacré au dernier coup d’œil de la maison et à me faire belle. Certain, je sais pense que ce sont des « chichis » non ce ne sont pas des chichis tout simplement de l’art, du respect et de la sollicitude pour ceux que nous recevons. Et je vais vous confier un secret, je veux que quand je n’y serai plus que tout le monde se souvienne de la façon dont je recevais, loin des contingences actuelles.

 72

 Alors cette année. Il y a eu d’abord le réveillon de Noël en amoureux. Pas question de ne pas s’habiller élégamment et ne pas dresser une belle table pour ma douce moitié. Tout comme celui du dernier jour de l’année. Nous ne mangeons pas de gros repas mais seulement quelques spécialités que nous gardons souvent pour ces fêtes. Les deux réveillons comme nous sommes toujours seuls, se font dans le boudoir, l’un cette année a eu lieu sur la table qui sert de bureau à petit mari et l’autre, nous avons monté une petite table devant le feu. Pour la bonne année, nous l’attendons devant la télévision et nous regardons le spectacle magnifique chaque année sur la 2. Pas question d’aller nous coucher avant minuit. Bien sûr, avant dans nos autres vies nous faisions les réveillons avec la famille et les amis. Maintenant, nous laissons nos enfants faire avec leur famille, nous n’aimons plus tellement sortir la nuit. Quand nous sommes à Pralognan nous faisons bien souvent les réveillons avec les voisines "mes filles" et comme l’année dernière  Emilie est montée nous rejoindre avec son compagnon. Comme nous sommes une famille recomposée, il faut faire avec les papas et les autres familles. Pas si simple quand nous sommes des grandes familles comme la nôtre pour tout concilier. J’avoue si chacun d’entre nous n’avait eu qu’un enfant ; cela aurait été beaucoup plus simple.

9

60

 Le jour de Noël étaient présents deux de mes filles et au jour de l’an aussi deux de mes filles, mais là, c’était autre chose nous étions plus nombreux. Annabelle avait amené dans ses bagages, notre amie vietnamienne « HA «  qui fait un stage de 3 mois en anesthésie cardiaque à l’hôpital de Périgeux. Et Martin qui est installé au Japon nous a amené sa petite fiancée « YU ». Alors là, aussi j’ai voulu marquer ma table en leur honneur par 3 petits drapeaux de nos 3 pays : La France, le Vietnam et le Japon.

 

89

 

90

 

 Ha est restée une journée de plus et nous a fait de délicieux nems avec des produits pour la plus part rapporté du Viet Nam. Elle est amusante, à chaque fois qu’elle vient en France elle amène une valise pleine d’ingrédients de son pays, pourtant chez nous, nous avons des boutiques asiatiques. C’est la troisième fois qu’elle vient en stage en France et à chaque fois c’est pareil. Sauf que là à la douane elle a eu un contrôle un peu plus poussé et a justifié cette grosse valise d’ingrédients par la présence de plusieurs amis vietnamiens qui eux aussi venaient faire leur stage annuel. Je lui ai fait comprendre, qu’un jour elle pourrait avoir sa valise confisquée, car en France en principe certaines denrées ne passent pas si facilement. A cause des propagations bactériennes.

 

91

 Malgré le travail que tout cela nous a occasionné, nous avons passé d’agréables fêtes et nous espérons le faire encore longtemps. Que de plus agréable que de recevoir ceux que nous aimons. En plus chacun aide à débarrasser la table et s’ils en ont l’occasion, c’est avec gentillesse qu’ils mettront la main à la pate.

 

0 edith et marc

 

08 mai 2015

Dimanche en famille malgré la pluie

Mon docteur préféré et sa petite famille sont venus nous sortir de notre torpeur et me redonner un coup de fouet pour me remettre sur les rails. Depuis Noël, nous n'avions pas eu d'invités. Quelques jours avant leur arrivée, branle bas de combat, j'ai réinvesti ma salle à manger. Quand je fais le ménage dans cette pièce, j'adore écouter de la musique sur ma platine pour les vinyls. Je suis une conservatrice et j'ai encore celle que j'avais dans les années 1980, à l'époque le top de chez Pioneer. Chez nous, la musique, qu'elle soit classique ou qu'elle soit plus contemporaine, j'adore. A cette époque je passais en boucle 3 disques tirés de feuilletons car j'aime beaucoup la musique de Francis Lay et de Wladimir Cosma. Et j'en tire toujours autant de plaisir.

 

50 a

Depuis toujours, platine, magnétoscope se trouvent dans mon coffre de mariée aménagé à cet effet. Au premier étage, dans le boudoir, nous avons également un lecteur de CD et une multitude de disques. Je ne suis pas encore à la musique sur mon téléphone ou sur la tablette, j'aime bien les miens de CD car je choisis ce que je veux. En faisant le ménage j'ai toujours écouté de la musique. Quand je me suis mariée la première fois, mon mari était un fan de composants électroniques. Dans les années 1962, quand je l'ai connu, nous allions souvent traîner dans des boutiques du côté de la gare du nord chercher de quoi me faire un magnétophone à bandes entièrement fait de ses petites mains, il y avait de quoi écouter tous mes disques préférés qu'il avait enregistrés ce qui pouvait durer la journée entière. sans changer de bande.

 

48 igor et tara 3 mai 2015

 

Comme à mon habitude, j'ai dressé ma table la veille au soir. et interdiction à Tara et surtout à Igor qui monte partout de rentrer, alors là, croyez-moi ils n'ont pas apprécié.

 

47

 

quel plaisir d'avoir à fouiller dans ma grande armoire et de choisir les assiettes, les verres et la nappe. Pour inaugurer ma nouvelle saison, j'ai décidé de sortir une jolie nappe ancienne brodée qui appartenait à maman. Sur ce coup là, j'aurais du m'abstenir ; petit mari avait fait un poulet basquaise et au dîner, le plat de ratatouille, a glissé de ses mains, je n'ai pas été épargnée, deux secondes avant, j'avais dit "excusez-moi, je mets ma serviette au cou, car je me tâche très souvent" là, heureusement pour ma tunique en macramé blanc toute neuve, que je mettais pour la première fois. En revanche la nappe n'a pas aimé du tout il y en avait  partout, tout le monde a bien ri, et moi j'ai ri jaune, car j'ai tout de suite pensé à ma jolie nappe. Ce matin, malgré un traitement bien étudié avec détachant appliqué à la mode de la pub, la machine mise à 90% eh bien ! désolé ma nappe reste tachée et bien tachée. Je l'ai remise une seconde fois à la machine avec en plus de l'eau de javel et beaucoup mieux, mais quelques une encore.

 

58

 

comme je vous l'ai déjà dit, durant toute ma vie, j'ai acheté plusieurs services d'assiettes de toutes les sortes, pour faire  à chaque fois des tables différentes et évidemment cela prend de la place, j'ai également un meuble identique de coin rempli de verres et une petite malle ancienne basse où je mets toutes mes fioritures de décoration. N'ayant plus de muguet, j'ai fait un joli bouquet avec les fleurs du jardin que j'avais mis dans un sucrier ancien du même genre que mes assiettes achetées en brocante, des bougeoirs (midi et soir)  en verre assortis à mes porte couteaux. Il y a longtemps que nous ne mettons plus de porte couteaux chez les autres, mais chez Manouedith justement ce n'est pas comme chez tout le monde.

 

3

 

Théma qui vient d'avoir 6 ans, est allé passer deux jours chez son grand-père qui lui a appris à jouer aux échecs, alors comme en début d'après-midi il pleuvait, voici donc une activité toute trouvée. J'ai réinstallé mon jeu d'échec en pierre que nous avions ramené le grand-père et moi du Brésil et qui pendant des années trônait dans le salon. Je ne vous dit pas le poids pour ramener l'ensemble en deux fois par avion ; lui, la table et moi quand je suis revenue les sujets. Mais j'avoue qu'il a depuis plus de 25 ans bien servi à toute la famille. Et je suis heureuse, maintenant qu'il serve à Théma et il se débrouille plutôt pas mal.

49 Théma et le jeu d'échec

En fin d'après-midi, le soleil est revenu, l'idéal pour sortir et faire le tour des bois aux alentours pour aller voir les différentes cascades qui avec toute la pluie des jours précédents débitent comme jamais nous les avons vues.  Et le lendemain avec petit mari, nous sommes retournés en voir d'autres.

https://youtu.be/wheeQyEWxoY

ma vidéo n'est pas aussi belle que celle-ci que j'ai pris sur youtube appuyez sur le lien et mettez en grand, c'est surprenant.  

 

50

Nous nous sommes également arrêtée à la Fontaine de l'Adoue, où Paul Claudel aimait venir méditer. 

38

60

 cette année,  notre tout petit bassin est envahi par une multitude de têtards, petit mari montre à Théma avant qu'ils ne deviennent crapauds ou grenouilles.

 

tétards 2

 

Ils devaient rester plusieurs jours, mais comme mon petit nordiste avait encore une semaine de vacances.  Étant donné les prévisions météorologiques dans l'Ain, mon docteur préféré avait envie de soleil, donc ils sont partis se reposer sur la côte d'azur dans l'appartement familial. En attendant encore des moments très sympathiques qui m'ont remis du baume au coeur.

46

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , ,