11 janvier 2019

Les cadeaux de Noël !

Quand on est une grande famille. Il faut avoir  une dose d’organisation et d’ingéniosité pour fêter Noël avec un petit cadeau pour chacun des petits enfants et une petite bricole pour les parents présents, afin que tout le monde puisse ouvrir  un petit paquet et ainsi participer à la magie de Noël.

Résultat de recherche d'images pour "cadeaux de noel"

Nous sommes une très grande famille recomposée avec 7 enfants, 17 petits enfants, 1 arrière petite fille et 2 petits enfants de coeur. C’est impossible de faire des cadeaux à tous. Nous avons donc été obligés de changer nos habitudes car notre budget a énormément diminué. Pour cela, nous avons instauré  des priorités, en fonction de nos affinités et de nos relations.

Résultat de recherche d'images pour "grande famille"

Résumons :

Totalité : 7 enfants.

-       20 petits enfants Dont 10 adultes, 6 ados, 4 enfants.

-       Sans compter parfois les enfants  des compagnons ou compagnes.

 Résultat de recherche d'images pour "famille"

Comment sont les liens que nous avons avec tous nos enfants et nos petits enfants que nous aimons.

 Résultat de recherche d'images pour "lien"

En tant que parents et grands-parents, si nous voulons ne pas couper ces liens, il faut les entretenir sans cesse car les jeunes ne s'en soucient pas toujours  et surtout, ne pas penser : puisqu’il ne le fait pas, moi non plus je ne le fais pas. Pour moi, c’est facile, ayant eu une  enfance compliquée, sans beaucoup d’amour, alors que  j’en ai tellement à donner. Les générations actuelles nous aiment mais le montre de moins en moins, pour certains c’est ringard, pour d’autres ils n’ont pas le temps et les amis sont plus importants. Ils pensent souvent puisque nous sommes de la même famille, on s'aime c'est tout.

Résultat de recherche d'images pour "parents" 

Pour petit mari, ce n’est pas pareil il a eu une belle enfance avec des parents attentionnés, mais avec un grand handicap celui de ne pas savoir échanger, ni parler avec ses proches. Il ne s’intéresse pas beaucoup aux autres contrairement à moi qui suis curieuse de tout.

Résultat de recherche d'images pour "pas savoir parler"

J’ai très vite compris qu’il fallait entretenir l’amour, l’affection si je voulais être heureuse. A une époque malheureuse de ma vie j’ai fait un journal de famille que j’ai édité pendant 3 ans, pour ne pas perdre le fil avec ceux que j’aimais et que les aléas de la vie allaient me priver. Plus de vingt ans après je suis toujours en contact avec eux, le fil n'a jamais été coupé.

 Dans le même esprit, je corresponds avec mes petites filles éloignées, ou par textos pour d’autres  je m’intéresse aux uns et aux autres. Je ne laisse jamais passer plus d’un mois sans prendre des nouvelles. Car presque tous sont éloignés.

Résultat de recherche d'images pour "prendre des nouvelles" 

C’est quoi Aimer ? Ce n'est pas un simple mot. Il faut se le montrer,  avant tout se le dire, s’intéresser, prendre des nouvelles, se rendre visite au moins une fois par an quand nous habitons le même pays, se téléphoner régulièrement afin d’avoir des choses à se dire, instaurer des conversations par webcam (outil génial pour les éloignés) sinon, plus les silences sont longs, plus on a de moins en moins de choses à se raconter et on ne se connaît plus du tout. C'est plus important qu'un simple petit cadeau.

Résultat de recherche d'images pour "se telephoner" 

Comme de plus en plus, nous ne connaissons plus les goûts des uns et des autres, nous risquons d'acheter un objet qui ne plaira pas et qui risque de se retrouver en vente sur internet le lendemain des fêtes. Ou un livre à des personnes qui ne lisent pas. 

 

Résultat de recherche d'images pour "cadeau revendu sur internet"

Maintenant pour les cadeaux. Chez nous, nous n’en faisons plus, uniquement à ceux que nous rencontrons pendant les fêtes de fin d’année et pour des occasions très exeptionnelles. Et nous évitons d'entretenir le monde de consommation qui nous entoure.

 sous prétexte que c’est un anniversaire ou une fête.  je ne veux absolument pas m’obliger à faire un cadeau à des petits enfants que l’on ne voit plus, que l’on entend au téléphone de plus en plus rarement et même pas du tout, et qui ne s’intéressent absolument pas à ce que nous faisons ; J’aurais l’impression de faire ma B.A jusqu’au prochain évènement. Certains, cela fait plus de 10 ans que nous ne les avons vus.

Résultat de recherche d'images pour "cadeaux noel" 

Alors, je pense avoir résolu une partie du problème. Pour les bricoles, j’en achète toute l’année et je les garde dans une armoire pour l’occasion du cadeaux à offrir. Je commence à donner à certains adultes un bijou, un objet qui m’appartient et que j’ai particulièrement aimé. J'ai trop souvent vu de vieilles personnes, n'ayant plus de visites, sortir une pièce ou un billet pour l'enfant venant les voir, j'avais l'impression qu'il payait le plaisir de voir quelqu'un. Du reste, j'en connaissais qui ne venaient qu'au moment des fêtes et silence radio toute l'année. 

 Résultat de recherche d'images pour "acheter des bricoles"

Pour Théma, mon petit fils qui a la chance d'être  privilégié par la vie. Cette année, je lui ai fait un cadeau bien particulier. Je connais bien ses goûts, je savais qu’à l’école on leur avait énormément parlé de la guerre de 1914.  Depuis qu'il est petit chaque année au 11 novembre il va se recueillir avec sa classe au monument au mort, à 6 ans, il chantait déjà la marseillaise.  Comme je suis conservatrice, je possédais le casque, le car de  soldat ainsi que des douilles d’obus qui avaient appartenus à mon grand-père son tri aïeul, je lui ai donc offert en lui faisant un petit album de photos racontant sa vie depuis ses premières années jusqu’à ses dernières années, j’ai scanné les papiers importants et je peux vous dire que j’ai pris beaucoup de temps à réaliser ce merveilleux souvenir, et quand il l’a découvert, j’ai été récompensée en voyant sa joie et tout l’intérêt qu’il avait à lire cette histoire. Il m'a dit je vais les emmener à l'école pur montrer au Maître et à mes copains, car je suis certain qu'aucun  a reçu un cadeau pareil. 

livre pour thema

 

0

 Pour ma fille de cœur, comme je vous l’ai dit dans un de mes précédents billets, la joie de découvrir l’album façon scrapbooking m’a fait énormément plaisir.

 00

Pour ma fille qui est devenue grand-mère en 2016,  une de mes plus belles photos de sa petite fille que j’ai joliment encadrée.

Pour Noël 2019, une seconde arrière petite fille fêtera son premier Noël. La famille s'agrandira encore.

 Et pour tous ceux et celles que nous avons vus, j’ai fait ce que je vous ai raconté plus haut. Tout le monde a été heureux et chacun avait un petit « rien » remplit d’amour.

 Résultat de recherche d'images pour "enfants heureux"

Petit mari voulait offrir à deux de ses petits fils des Astérix très abîmés lui ayant appartenus, il ne connaît pas leurs goûts, les a rarement au téléphone, alors, je lui ai suggéré de faire un petit album de ses photos d’enfance en leur racontant sa vie d’enfant si différente de la leur. Je pense que ce cadeau sera plus personnel et plus intéressant que deux livres en mauvais état.

 Je suis certaine que certains d’entre-vous trouveront à  redire sur ma façon de penser et d’agir. Mais je reste fidèle à mes valeurs et à ce que je ressens. Souvenez-vous, à notre époque c’est tellement facile de couper le fil de l’amitié et de l’Amour, les derniers évènements nous l’ont montré, on privilégie ses amis à sa famille. Alors qu’il n’y a rien de plus précieux que sa famille. C’est  à vous les plus  âgés à faire les premiers pas pour qu’un jour ces enfants et petits enfants que vous aimez ne regrettent pas tous ces instants perdus.

 

96

 

 

 

 

 

 

 

Posté par manouedith à 09:56 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


19 août 2017

La pièce rapportée

 

 

Quelques jours encore et le mois d’août sera terminé. Encore un de passé !

C’est l’heure des bilans. Que pouvons nous en dire ?

Bilan : Un peu mitigé.

 

Pas facile parfois de recevoir la famille de notre conjoint. Pourtant, je pense avoir mis beaucoup d’eau dans mon vin. Revenons à la source :

Quand les parents se séparent et que les enfants sont adultes, c’est encore moins simple que quand les enfants sont jeunes.

Au gré des visites imposées les enfants petits ou plus grands ont le temps de s’apprivoiser avec le nouveau recru, et apprendre à s’aimer et se respecter.

 

Quand ils sont adultes, c’est une autre chanson beaucoup plus difficile. Souvent, ils ne comprennent pas pourquoi l’édifice familial s’est écroulé après tant d’années ? Et que leurs parents changent de route et osent prendre de nouveaux chemins c’est tout simplement impossible et quand ils refont un autre foyer ailleurs et que la famille se multiplie ça se complique.

 L’habitude, la monotonie des jours les ont fait s’installer dans un confort plus ou moins réel ; les choses ne doivent pas changer, peu importe si l’intérieur est lézardé cela ne se voit pas et cela rassure.

 35

 

Alors, quand au coin d’une rue on rencontre l’un de ses parents, la main dans la main avec une autre personne, on tombe de haut et l’on fait tout pour ne pas être aperçu, comme si nous étions coupable. La désillusion est terrible. On est déstabilisé, on souffre, mais bien vite on enfouit l’image au plus profond de soi. Si rien ne se passe, on la chasse et l’on ne dit rien. Mais un jour les parents prennent une décision irrémédiable et là, tout s’enclenche et le roc fort de la famille est cassé. Il va falloir faire avec et apprendre une autre vie.

 

12

C’est là, que tout devient plus difficile pour les uns et les autres. Pensons un peu à la pièce rapportée qui doit se fondre dans la famille avec pour elle aussi toutes ces différences et sa maturité. Croyez-moi, ce n’est pas simple du tout.

 

10

Au début, on essaie de faire plaisir aux uns et aux autres, même si parfois on se rend compte qu’ils ne partagent pas toujours les mêmes valeurs que nous ; c’est normal ils n’ont pas été éduqués de la même façon ; les principes des uns ne sont pas toujours ceux des autres. Une drôle de gymnastique intérieure pour rendre les choses vivables. Mais le plus important, c’est de rendre son conjoint heureux, que toutes ces divergences se fondent dans l’ensemble et surtout que notre nouveau bonheur ne s’effrite pas.

 

15

Les mois, les années passent, on s’éloigne un peu et on essaie le plus possible de vivre avec ces familles recomposées du mieux que nous pouvons et on essaie de ne pas faire trop de différences avec sa propre famille. Pour être équitable, on invite les uns et les autres. Pourtant ce serait tellement plus simple si nous pouvions inviter tout le monde ensemble, c’est impossible par la configuration des lieux mais surtout par les différences des uns et des autres, trop évidentes pour que ces rencontrent soient sereines. Alors on se voit moins.

 45

 

Quand 4 ans se passe, sans que l’un ait revu un de ses enfants, on est gonflé à bloc pour faire plaisir à sa moitié et s’arranger pour que tout se passe bien. C’est sans compter sur ceux qui arrivent, car eux viennent chez leur père ou chez leur mère, le conjoint est accessoire.

 31

 

Comme tout le monde se retrouve autour de la table pour des moments soit disant conviviaux ; des silences s’installent. Les hôtes eux, essaient et se creusent la cervelle pour engager des conversations et s’intéresser à chacun d’eux Les invités répondent mais n’animent pas la conversation et même parfois se lèvent et changent de pièces On dépose les reliquats de la table dans la cuisine et l’on part s’occuper d’autre chose Je n’oserai pas dire : direct sur les téléphones portables, car vous penseriez que je fais une fixation Alors qu’après tant d’années il y aurait certainement beaucoup de choses à se raconter

 

47

 De cette façon, les moments inévitables ou tout le monde est ensemble semblent très lourds aux hôtes et beaucoup de solitude pendnt la préparation des repas. En revanche, loin des obligations, on s’amuse, on ricane, on chahute entre soi ; on arrive même à singer celui ou celle que l’on apprécie moyennement en pensant qu’il ou elle ne vous voit pas et quand l’indésirable pour une raison quelconque ne se mêle pas à une sortie on fait exploser sa joie croyant ne pas être remarqué Je ne parle même pas de la photo souvenir, on évite le plus possible de photographier la pièce rapportée, on le fait vraiment quand on ne peut pas faire autrement

 50

 

Le dernier jour arrive Tout le monde a passé de bonnes vacances, formidable, la pension de famille était à la hauteur C’était chouette les vacances chez maman ou chez papa Cela aurait été parfait si l’intrus n’y était pas !

 

52

 

Ne vous méprenez pas, toute, ressemblance avec des situations réelles ou avec des personnes existantes ou ayant existé, ne saurait être que fortuite

 

 

Posté par manouedith à 12:16 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , ,