09 juin 2017

Ne jamais couper le lien avec ses grands-parents !

Je n'aime pas trop Facebook. Mais, j'avoue avoir découvert un site très intéressant pour les personnes qui sont éloignées des uns et des autres.

ICI

Par exemple, une grand-mère ou une arrière grand-mère, qui n'a plus beaucoup de liens avec sa jeune génération, regrettent de ne pas les voir changer. Avec ce site c'est une opportunité pour justement ne pas se perdre de vue. Certains enfants, petits enfants ou même arrières petits enfants vivent à l'étranger ou à l'autre bout de la France. D'autres pris par le tourbillon de la vie ne vont pas souvent les voir. Alors une des solutions se trouve sur ce site.

Résultat de recherche d'images pour "arrière grand parents"

Une initiative belge pour entretenir ce lien. Il suffit de s'abonner mensuellement pour je crois 6,99 euros. Demander à tous les frères et soeurs d'une même famille de réunir 4 ou 5 photos (vous avez le droit à 50 par mois). Les poster sur le site chaque mois  avec quelques commentaires et , celles-ci seront adressées sous forme de journal à la personne choisie.

  Résultat de recherche d'images pour "grands parents ou arrières grands parents"

Je trouve cette initiative super sympa. Car malheureusement souvent, les mamies ou les arrières mamies perdent les plus beaux instants de leur descendance. Ainsi, elles ou ils (cela peut être aussi au masculin) suivent indirectement l'évolution de tous ces petits qui gandissent bien trop vite. Chez nous, par exemple ma fille Annabelle qui a hérité de certaines des  bonnes idées de sa maman (j'aurais aimé être à l'initiative de celle-ci !), avec sa cousine Carole qui elle, écrit chaque semaine un journal sur ses filles et le transmet à ceux de la famille qui le désirent. Alors, cette idée a été la bienvenue.

Résultat de recherche d'images pour "journal de famille"

 Elles deux, vont entretenir et coordonner ce journal pour leur grand-mère "Mamette", un des piliers de notre famille qui a 88 ans et que tout le monde aime beaucoup.

  L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes souriantes, gros plan

 Sur le même principe, quand mes enfants étaient plus jeunes, j'avais créé un journal de famille, qui paraissaît tous les trois mois. Chaque membre de la famille pouvait écrire un article et je  transmettais chaque numéro à tous les membres de notre famille.

cousins cousines

 Pendant 3 ans, "Cousins-Cousines" a fait le bonheur de la famille ; à cette époque notre Mamette familiale s'investissait tous les trimestres pour me faire parvenir un article toujours très intéressant.

 journal

 Myneveo, n'est qu'une version modernisée avec son temps de mon "Cousins-Cousines". Je ne peux  souhaiter que longue vie à cete belle initiative, ainsi que de joyeux moments à notre Mamette.

Vous savez, ne laissez pas se distendre les liens familiaux, c'est totalement ridicule et un jour quand il sera trop tard, vous le regretterez, c'est inévitable. Vous savez dans toutes les familles, il y a des moments de discordes, il ne faut jamais se facher à vie, car le regret peut vous détruire.

 

La famille reste et restera toujours une valeur sûre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par manouedith à 00:01 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


02 décembre 2016

Aidez à l'école ses petits enfants

 

Je vois sur vos blogs, la joie que vous avez encore de profiter de vos petits enfants. A tous, je dis : profitez-en au maximum. Car, quand ils arrivent à l’âge du collège, ils ont beaucoup moins besoin de vous. Ils commencent à rester seuls. Petit à petit, nos adorables bambins d’hier, s’éloignent doucement. Alors par exemple, les préparations de Noël, les coutumes, les traditions ne les intéressent plus autant. Vous semblez ne plus rien à avoir à leur apprendre.

Résultat d’images pour le collégien

 Cette année, j’ai le droit à un sursis. Je vais pouvoir parler de nos traditions et raconter l’histoire des saints qui jalonnent notre mois de décembre. Adeline est là ! Elle aussi pour plus très longtemps, le collège pointe son nez ; déjà, elle préfère souvent rentrer chez elle après l’école, même si elle est seule. Sauf hier soir, ou elle avait un devoir à faire : Raconter une histoire du temps passé dans le Bugey. Mettre en forme un récit en vue de réunir plusieurs histoires et en faire un petit livre.

IMG_2947

Ah oui ! Manou, va pouvoir t’aider ma jolie. Sauf qu’elle n’est pas du Bugey et qu’elle n’a pas d’histoires croustillantes à raconter. D’un seul coup, j’ai réalisé que ça y est, aux yeux de mes petits enfants, je fais partie des « grands-mères » qui ont vécues « dans le temps jadis ».

Résultat d’images pour grand-mère qui raconte 

 Bon, nous allons nous y mettre. J’ai creusé ma mémoire qui n’est pas excellente et j’ai cherché dans tout ce que j’ai lu sur notre nouvelle région. Dix ans, que nous sommes ici. Je me suis confectionnée une petite bibliothèque régionale, alors comme disent les jeunes : cela peut se faire ! »

Résultat d’images pour livre sur le bugey 

Petite Adeline me dit : « Mais pourquoi, tu ne regardes pas sur Internet, c’est fait pour ça et l’on trouve tout. Oups ! Quelle belle idée toute faite vue par nos petits enfants du XXIème siècle. Avec cet outil magique à leurs yeux, il ne suffit que copier et coller. Sauf que contrairement à ce qu’ils pensent tout ne s’y trouve pas. Il est encore conseillé de faire des recherches personnelles et d’essayer de réunir des atouts plus personnels.

 

Ce n’est pas ma conception de la recherche. Alors, je vais lui raconter l’histoire du petit tramway du Valromey qui, de 1896 à 1933 desservait  nos villages entre Virieu le Grand et Ruffieu, il reliait la plaine à la moyenne montagne. Je l’ai aidé aussi à raconter avec des mots d’enfants. Elle a été effarée quand elle s’est aperçue que mon récit faisait une page 21x27, qu’elle allait être obligée de mettre en forme pour rendre à son Maître. Pour elle, trois lignes auraient suffit. Il faut dire que ma petite Adeline n’aime pas trop l’école et encore moins lire. Alors, lui demander un travail pareil, c’était vraiment un exercice au-dessus de ses habitudes.

 

artemare3

 

Nous y avons passé la soirée et nous y sommes arrivés. Quand elle a eu terminé, je lui ai demandé de fermer son cahier et de me raconter l’histoire comme elle l’avait comprise, puisqu’elle était censée la raconter à haute voie dans la classe. Je voulais m’assurer qu’elle avait tout compris surtout quand j’avais insisté sur les distances et les temps mis à cette époque pour relier un point à un autre, alors que maintenant par la route nous ne mettons qu’environ vingt minutes.

 

Artemare le train

Voici ce petit train passant devant la maison.

J’espère, que l’exercice qui a meublé plusieurs heures de notre soirée, sera considérée comme « une histoire d’avant ». J’ai insisté pour qu’elle n’oublie pas de dire, que nous n’étions pas de la région ; mais que s’il voulait que sa grand-mère lui raconte des histoires et des anecdotes, elle se ferait un plaisir de lui raconter celles qu’elle avait vécues en Picardie pendant son enfance.

 Avrechy Un mariage villageois vers 1900

 

Ouf ! Novembre est terminé. Place aux préparations de Noël et aux histoires anciennes sur le sujet, ainsi que les coutumes des différentes régions françaises. Là aussi, je possède plusieurs livres  à cet effet. Je vais me faire une joie de transmettre à Adeline ce que je sais.   

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 juillet 2014

Petite fille de coeur

On m'a déjà demandé ce que c'était exactement "fille ou petite fille de coeur" ?

Je répondrai que ce sont des enfants qui ne sont ni biologiques, ni adoptés.

Avec la maman d'Adeline, c'est une longue histoire. Dans les années 1980, j'étais famille d'accueil des services sociaux de mon département. La première que j'ai accueilli c'était sa maman "Marie-Christine", elle avait 2 ans, Jean-Claude deux ans plus tard, il avait 10 ans. 

 

marie christine jean claude

ne sont-ils pas heureux avec mes filles Emilie et Annabelle.

Marie-Christine m'a été retirée du jour au lendemain quant elle avait 9 ans, pour être mise dans un foyer d'enfants du même milieu qu'Elle. En revanche, Jean-Claude est resté au-delà de sa majorité. A cette époque, quand un enfant vous était confié, si les services sociaux décidaient de vous le retirer, vous n'aviez plus de contact avec lui. Je n'ai pas accepté cette décision injuste et j'ai saisi aussitôt  le juge pour enfants, afin de continuer à avoir un contact avec Elle au moins une fois par mois et pendant les vacances scolaires. Sans aucun problème j'ai obtenu ce que je souhaitais : ne pas perdre le lien avec ma poupée. Du jamais vu dans mon département. Donc, ainsi je n'ai jamais perdu le contact. Ceux et celles qui n'étaient pas d'accord avec ma façon de considérer ces enfants comme les miens (il fallait surtout pas), seraient certainement surpris d'apprendre que 28 ans après le fil ne s'est jamais distendu et que j'ai toujours été là quand elle a eu besoin de moi.

51

Cet été, nous avons décidé d'accueillir sa fille "Adeline" pour qu'elle puisse profiter d'un mois de vacances comme nos autres petits enfants. C'est une petite fille de 8 ans, pleine de vie, qui s'intéresse à beaucoup de choses et qui s'est adaptée très facilement. Si vous l'entendiez chanter le matin dans la salle de bains un vrai pinson. Alors hier le beau temps revenu, rendez-vous à la plage avec les enfants du compagnon de ma fille,  le papa de la si jolie petite Mélissa et son frère les nouveaux petits enfants de coeur de la famille.

0b

Un après-midi plein de jeux, de rire, une belle journée de vie. Mélissa apprend à Adeline à jouer au tennis de table. 

0a

 deux demoiselles sur une balançoire !!

0c

Version canoë, chacun son tour

0d

Version tennis de table "père, fils, senior". Il est beau aussi Florent, le nouveau petit fils de coeur.

0e

Aujourd'hui Adeline est contente, elle va pouvoir se baigner, nous devons retrouver ma dernière fille "Emilie"  avec ses deux belles-filles : Mélissa et Pauline.

35

La plage de Virieu le Grand était noir de monde, nous nous serions cru sur la côte d'azur. C'est comme ça quand le beau temps revient aux frontières de la Savoie.

36

ce qui est bien quand ce sont des jeunes enfants, pas besoin de les emmener très loin pour qu'ils passent une journée agréable, de l'eau, quelques seaux, pelles et râteaux et le tour est joué.

34

Pauline voulait que je prenne des photos d'Elle, alors comme j'adore cela et que le sujet n'est pas mal du tout, j'ai cliqué de nombreuses fois, je me suis régalée ; voici un échantillon. Bienvenue dans notre famille à vous trois.

IMG_7034

Ben moi je peux vous dire que les vacances chez Manou et Marc c'est génial.

Posté par manouedith à 14:01 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , ,

29 avril 2014

Le pull-over des souvenirs de deux petits enfants - Grottes de la Balme les Grottes - le Semnoz -

 

Chapitre 1

 

Samedi 28 avril.

 

Il était une fois, deux de nos petits enfants Liam 10 ans et son frère Noa 8 ans. Un papy et une Manou qui aiment faire partager les endroits intéressants qui les entourent. Manou, a l'habitude de dire : "il faut tricoter des pull-overs de souvenirs à nos petits enfants pour quand ils seront grands, afin qu'ils puissent transmettre les mêmes choses à leurs propres enfants. Ainsi va la vie.

 

IMG_5991

Papy et Manou ont décidé d'aller chercher les enfants tous les mois. Ils n'ont pas pu le faire les trois premiers mois de cette année. Maintenant, les opérations sont loin derrière eux, ils sont en pleine forme, profitons-en. Le rendez-vous est pour samedi matin à 11 heures.

 

Villard sur doron

IMG_6073

 

Les enfants habitent dans une région magnifique "Le Beaufortain" à un peu plus de deux heures de chez eux. Un endroit sublime au printemps. Leur chalet est posé dans un champ de fleurs, entouré de hautes montagnes, il n'y a pas de plus bel endroit pour faire grandir des enfants.

 Il est bientôt l'heure de déjeuner, un pique nique est dans le coffre de la voiture ; papy, n'a rien oublié, la table, le panier aux assiettes et même la nappe. Il n'y a plus qu'à trouver un endroit sympa pour tout déballer. Les endroits sympas ne manquent pas dans la région, surtout quand on longe le lac d'Annecy. A Saint Jorioz, direction les bords du lac et là : bingo, au bout d'un chemin privé une place leur tend les bras. Plutôt pas mal, regardez.

 

IMG_5969

 

 

IMG_5968

Beau moment de détente, des petits enfants affamés, c'est normal à leur âge.

 

IMG_5966

 

 

 

Liam Noa 26 avril 20141 2

Une fois les agapes terminées, place au jeu de ballon, partie de foot avec papy. Oui, mais le coup d'envoi de Noa amène le beau ballon direct dans le lac, heureusement papy est là pour essayer de le rattraper.

 

Liam Noa 26 avril 20142 3

 

 14 h, il est l'heure de monter au Semnoz. Papy et Manou ont déjà fait connaître cet endroit à un autre de leur petit enfant "Léo". Il est inscrit sur le site Internet que la Luge d'hiver et d'été est ouverte toute l'année. En quittant Annnecy, le soleil les accompagne, pendant une vingtaine de kilomètres la voiture grimpe, négocie au mieux les virages (très bon  pour la digestion !) mais quand ils approchent du but, bizarre la route est mouillée et de gros nuages gris les chapeautent. Manou, avec sa clairvoyance habituelle ose dire : " la-haut on doit être dans les nuages." réflexion qui fait rire papy et les enfants ; sauf qu'elle a raison, plus on approche, plus on ne voit plus rien, une purée de pois , un parking que l'on distingue à peine, une station complètement vide, l'embarcadère des luges fermé, entre les rails de la neige. C'est quoi cette publicité mensongère !

 

IMG_5995

Heureusement c'est en riant que toute la troupe prend du bon côté ce désagrément. Papy a un plan B, cinéma, direction Aix les Bains, sauf que la séance est à 16h30, il y a 1h1/2 d'attente, c'est trop. Les mêmes films se jouent aussi à Chambéry 15 kms plus loin et les séances sont plus tôt. Qu'à cela ne tienne, direction la zone commerciale Chamnord. Dans la voiture on choisit le film, ce sera un dessin animé pour les hommes "Khumba" l'histoire du petit zèbre qui n'a pas toutes ses rayures et un film avec Sophie Marceau pour Manou (elle n'aime pas les dessins animés). Pile poil ils sont à l'heure. Sauf qu'ils sont obligés de chercher le cinéma pourtant  on l'aperçoit depuis l'autoroute, mais pour l'approcher parmi les routes de la zone commerciale c'est plus difficile, enfin ils y arrivent et là, stupeur, le cinéma n'existe plus (il a pourtant son enseigne que l'on voit de loin), il est transféré dans le centre de Chambéry. Trop tard pour le rejoindre, en plus, les malins dans le centre il n'y a pas de parking gratuit  ; il faut chercher un parking souterrain. Il ne leur reste plus qu'à retourner sur Aix les Bains, ils sont dans les temps, mais il va falloir faire la queue. Ouf ! ils sont enfin assis chacun dans leur salle. Deux heures plus tard, retour à la maison. Soirée habituelle et vivement le lendemain.

 

 

lestoilesdulac

 

Dimanche 27

Manou dort encore, Liam et Noa sont déjà levés et ils font la conversation à leur grand-père. Une grande complicité s'installe entre eux, et tous les trois aiment ça. Cet après-midi ils iront visiter les Grottes de la Balme, ils n'ont jamais vu de grottes, ce n'est pas ce qu'il manque dans la région. Après un déjeuner dominical avalé rapidement et une table bien animée, petits et grands prennent la route vers 14 heures. Une soixantaine de kilomètres plus loin, ils sont à la Balme des Grottes. En arrivant tout le monde attend un peu à l'entrée avant de partir à l'assaut des entrailles des falaises qui les entourent.

 

IMG_6005

Manou et papy ont l'habitude de faire découvrir ces grottes à leurs petits enfants, ils les aiment bien car elles ne sont pas trop grandes et les explications données par la guide ainsi que les anecdotes sur Mandrin le célèbre contrebandier mettent du piment dans les esprits. L'après-midi jalonnée de mystères est garantie. Sauf que là : déception, il n'y a plus de guide qui accompagne les visiteurs, la visite est libre. Manou est furieuse et elle va le faire savoir. Elle ne conçoit pas la visite de grottes sans guide. A moins d'être accompagné d'un enseignant qui peut expliquer en détail et encore, un guide a toujours des anecdotes croustillantes qui animent la visite surtout pour les enfants en plus, le guide possède toujours une lampe de poche qu'il dirige vers certaines concrétions que l'on ne distinguerait pas sans lumière. Dans  cette grotte, il y a des endroits difficile d'accès dans lesquels on accède d'une certaine façon,  si l'on a pas le mode d'emploi, parfois c'est plutôt compliqué ; surtout quand on a un peu d'embompoint. (A titre indicatif le même tarif qu'avant, 25 euros pour deux adultes et deux enfants).

 

00grottes de la Balme et musée des cheminots1

La visite seule n'indique que le sens à suivre ; aucun intérêt agréable à moins d'avoir des adultes pour expliquer au moins ce qu'ils en connaissent aux enfants. Mais les adultes ne savent pas toujours où s'arrêter pour découvrir : par ci : un voile, par là : une cuvette. Résultat une visite qui durait avant 1h1/2 et qui se résume maintenant par une petite heure et encore tout ça pour le même prix.

 

IMG_6009

Les enfants malgré tout, en sont ressortis très contents ; c'était la première fois qu'ils découvrent. Manou tellement déçue décide de trouver une autre activité pour combler la journée. Ils ne sont pas très loin d'Ambérieu en Bugey et ils connaissent un Musée qui intéressera certainement les garçons "Le Musée des Cheminots".....

 

à suivre..... 

 

Juillet 2014

Quelques mois sont passés, les vacances sont revenues et de nouveaux petits enfants à emmener découvrir des grottes ; nous n'irons certainement pas aux Grottes de la Balme. Je conseille à tous ceux qui ont de jeunes enfatns ou qui n'ont jamais vu de grottes, d'aller dans la même région à celles du CERDON au village de Labalme. Là, vous aurez un guide qui vous prendra en charge et qui pendant tout le parcours plus d'1h1/2 vous racontera exactement ce que vous attendez et surtout fera participer avec humour tous les enfants présents avec leurs parents. Du reste je conseille vivement au Directeur de celles de la Balme des Grottes d'aller faire une visite incognito un jour de vacances scolaires et il comprendra mieux ce que j'ai voulu dire, j'ai échangé plusieurs mails avec lui à la suite de ce billet, il est très ouvert, mais évidemment il m'a exposé son point de vue de directeur, sans vraiment se mettre à la place des enfants. Je suis certaine que pour lui une visite incognito serait plus évidente et qu'il se rendrait mieux compte.

 

 

IMG_6082

En ce jour de 1er Mai, je vous souhaite tout le bonheur que vous méritez et je vous donne rendez-vous demain soir pour la suite du Pull-Over des souvenirs de Liam et Noa.