10 juillet 2015

Une mini semaine cambodgienne

Vous le savez, j'ai beaucoup voyagé. Des circuits, des croisières dans le monde entier. J'aime surtout connaître les gens, me rapprocher le plus de leur culture et de leur façon de vivre. A chaque fois que le guide français qui nous prend en charge, me plaît, je sympathise avec lui. A la fin du voyage j'échange mon adresse avec la sienne et je l'invite à venir en France en lui promettant de lui faire partager ma région. C'est le troisième que je reçois chez moi.

5a

Bun, je l'ai rencontré au Cambodge en 1998, lors d'un voyage au Viet-Nam, nous avions choisi l'extansion de trois jours au Cambodge. A la fin de ces trois jours, je lui ai dit : Voici notre adresse, je t'invite en France quand tu voudras et je te ferai connaître ma région comme tu nous a fait connaître ton pays. J'avais été très émue par tout ce qu'il nous avait raconté sur l'horrible guerre que son pays a traversé entre 1975 et 1979 et dont il lui reste d'affreuses blessures à une de ses jambes. Ce pays sous le régime de Pol Pot a subit l'un des plus importants génocide du XXème siècle. En le quittant j'ai rajouté. Ton pays s'ouvre au tourisme, tu vas avoir l'occasion de côtoyer beaucoup de francophones , fais comme moi avec ceux que tu sympathiseras échange ton adresse et garde le contact, ainsi tu n'auras que ton billet à acheter et tous te feront connaître leur région.

11

 C'est exactement ce qu'il a fait les années suivantes et il est venu chez moi la première fois en 2011 avec son épouse, il a sélectionné 9 familles dans la France entière. En 2010, il était venu une première fois seul, mais il n'avait pas pu me joindre, Cette année, il m'a téléphoné en février en me demandant si je pouvais le recevoir une seconde fois avec   Kiribo. Il devait se rendre dans 17 familles dont 2 en Suisse. Aucun problème, nous étions ravis de les revoir. Son passage était prévu pour les 23/24/25/26 juin ; il faut dire que cela faisait déjà un mois qu'ils étaient en France. 

21

Kiribo est une jeune femme, très agréable, toujours souriante, et acceptant de tout manger ce que nous lui propons, bien loin de sa cuisine cambodgienne. Toujours la première à partager nos tâches ménagères. Dans son pays, elle est génycoloque dans un hôpital. Savez-vous combien gagne une gynécologue au Cambodge ? Vous n'allez pas en revenir. Pour un mois : 80 euros. Oui, vous avez bien lu.

6

Ils sont arrivés en début d'après-midi à Lyon, ils venaient de Bordeaux, après avoir visité la Normandie, la Bretagne, Poitiers, Limoges. Le but leur faire connaître la France et nous commencerons par un des plus jolis villages français de notre région : "Pérouges". Tout ce qui est proche de chez nous, ils l'avaient fait en 2011. Premier dîner en famille et comme à chaque fois, une très jolie table, simple mais chic, avec le petit plus qui me caractérise.

22

 Le programme a été recherché, j'ai voulu continué le moyen-âge, avec les Hospices de Beaune, un hôpital pour un médecin c'est une bonne idée. Ils n'en revenaient pas qu'il pouvait y avoir un hôpital comme celui-ci au XVème siècle. Pour mieux comprendre, nous avions pris un audiophone et Bun expliquait à Kiribo. Je voulais leur faire vivre également, une journée comme nous les vivons quand nous allons visiter un endroit un peu plus loin de chez nous. Nous sommes partis vers 9 heures et nous avions emmené le pique-nique. Vers 11h30, nous avons commencé à chercher un endroit sympathique pour installer notre table. L'endroit rêvé du côté de Pommard sur une bute à l'ombre avec une vue imprenable sur les vignes à perte de vue. 

17

 

18

Le lendemain, j'ai pensé à des grottes. Par chez nous, il y en a beaucoup, sauf que fin juin, elles ne sont pas encore toutes ouvertes. Donc nous avons été un peu plus loin dans l'Isère, découvrir avec eux celles de Choranche en plein milieu du Vercors. Déjà, ils ont commencé à être émerveillés par la route accrochée à la montagne et les paysages de toute beauté. Rarement je n'ai visité de si jolies grottes. Mais suivez-nous.

12

13

14

Nous avions aussi emporté le pique-nique et nous avons découvert un endroit tout aussi bucolique que la veille. Au bord de la Bourne.

10

L'hiver dernier, Bun a reçu pour la seconde fois, un groupe de la Banque Populaire de Chambéry, il a voulu découvrir Chambéry. Il aime parler maintenant de la France qu'il "connaît" comme il dit avec ses touristes. Pour lui, dans ses argumentaires il peut comparer. Personnellement, j'aime beaucoup le vieux Chambéry appelé aussi "La cité des Ducs", une ville moyenne aux influences italiennes, avec un centre piétonnier fort agréable ou l'on trouve de belles traboules, pour ceux et celles qui ne connaissent pas la région, les traboules, sont des passages piétons à travers des cours d'immeubles qui permettent de se rendre d'une rue à une autre. On les trouve surtout à Lyon et dans une dizaine d'autres  villes.

 

15

 

La dernière matinée a été consacrée au repos dans le jardin, car les jours précédents, nous n'avions pas chômés. Comme nous habitons pas très loin de Genève, nous avons décidé de conduire Bun et Kiribo, chez Martine une Suisse qui habite au bord du lac léman. En 2011, nous les avions emmené à Genève, ils allaient certainement découvrir d'autres endroits avec Martine et la famille suivante. Ensuite, ils reprendront le train jusqu'à Lille et termineront leur périple français à Sèvres, avant de reprendre l'avion pour leur pays.

 

20

Nous avons été très contents de faire connaissance avec Martine. Notre tour étant terminé, nous lui avons donc passé le flambeau Elle allait leur faire découvrir "Gruyère" et sa région. Les paysages de la Suisse, comme nous nous les imaginons. Et surprise au lieu de prendre le train jusque Lille, elle a eu l'idée de leur faire découvrir le  co voiturage, un mode de transport qui ne revient pas cher et qui se développe de plus en plus. Nous mêmes avons déjà testé cette nouveauté du XXIème siècle en prenant plusieurs fois des voyageurs d'un point à un autre sur nos trajets. C'est une nouvelle façon de voyager agréablement, d'autant plus que la personne qui les a pris en charge, habitait un village à côté de celui de Martine.

9

Voici, petit mari façon cambodgienne avec son Krama, il se joint à moi pour vous dire à bientôt, certainement avec quelques jours de retard par rapport à notre rendez-vous du vendredi.

 

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , ,