02 septembre 2016

La roulotte à savon de Serrières en Chautagne en Savoie

Les vacances sont terminées, deux familles sont passées à la maison pendant le mois d'août. Fille numéro 1 de petit mari et sa famille, ensuite ma belle fille Valérie avec mon adorable petit fils "Théma". Fin juillet ma fille de coeur dont je vous parlerai la semaine prochaine est venue s'installer dans notre village avec compagnon et enfants. J'en suis ravie, elle a retrouvé du travail aussitôt dans l'aide à la personne et s'est mise au boulot 15 jours après son arrivée.  Le compagnon recherche mais en attendant garde les enfants. Pour nous, c'est une nouvelle vie et je découvre le sens de la famille, elle vient prendre le café, papoter quand elle peut, voici des relations qui s'istallent comme j'aurais tellement aimé avoir avec mes autres filles, qui malheureusement ont toujours été loin de chez moi. Sa fille vient quand elle veut et a fait ce matin sa rentrée scolaire à l'école du village. Revenons aux vacances, voici la première sortie que nous avons faite avec tous.

 

 

Mais avant, le 13 juillet 2016, nous sommes allés en repérage et pas déçus par la découverte.

 

La roulotte à savon de  Serrières en Chautagne en Savoie

14

 Début juillet, j'étais en mode  « préparation de sorties estivales » pour nos invités de l’été.

Habituellement, je commence plus tôt, mais cette année, le beau temps a tardé à arriver. Je suis toujours à l’affût d’une visite culturelle. En feuilletant notre journal gratuit : « Le Ballad’ain » qui à cette époque change de nom et devient : « Ballad’été », mon regard a été accroché par « La roulotte à savon ». Une visite qui peut se faire avec des petits et des grands. C’est une visite explicative privilégiée qui ne dure que du 6 juillet au 31 août et seulement le mercredi.

27

 Afin de ne pas être déçus, nous testons toujours nos ballades avant l’arrivée des uns et des autres. Nos premiers invités cette année, étaient les enfants et petits enfants de « petit mari ». Nathan et Julian,ont 5 et 11 ans, donc je pense que cela va pouvoir le faire. D’autant plus, que ce n’est pas très loin de la maison ; seulement 10 kilomètres et c’est gratuit. Pour y arriver, il faut emprunter de petites routes étroites et sinueuses. Notre GPS du joli prénom de « Gertrude » notre fidèle accompagnatrice de toutes nos virées, qui sans elle, nous ne pourrions découvrir les lieux au milieu de nul part, celui-ci se trouve,   dans un havre de paix agrémenté par le chant des oiseaux, bien loin du trafic routier.

33

35

Un paysage à couper le souffle. Nous surplombons la Chautagne (c’est un endroit baigné par les eaux du lac du Bourget et du Haut Rhône qui propose une grande diversité de paysages et de terroirs). Où se trouve la plus grande peupleraie domaniale d’Europe environ 740 hectares d’un seul tenant. Une forêt construite vers 1930, pour assainir les marais. En bordure de laquelle sillonne le Haut Rhône entre Seyssel et Lyon, en passant par le joli village médiéval de « Chanaz ».

30

Quand nous arrivons Danielle, commence à nous expliquer la saponisation à froid du savon ; afin de réaliser des savonnettes aux différents arômes que nous devons reconnaître. Rien que du bio, puisque toutes  ses herbes, son lait et ses plantes viennent de son jardin et de la ferme voisine. Quant aux méthodes de fabrication et au choix des autres parfums exotiques, comme la noix de Guinée elles sont soigneusement choisis. Ses produits sont de haute qualité, sains et naturels 100% biodégradables et n’entraînent aucune pollution.

45

 Elle est soucieuse du bien être corporel,  et parfume ses produits avec du tilleul, du romarin, des orties séchées, de la menthe, en un mot toutes les herbes qui l’entourent. Pendant ¾ d’heure, elle nous montre, nous enseigne, nous fait sentir, nous explique, tout en partageant sa passion. A la fin de la visite, elle nous accompagnera dans sa roulotte transformée en joli petit magasin, imprégné de milles odeurs où se mélangent : savon, crèmes, baume, shampoing etc…

46

 Je peux dire que nous avons passé un agréable moment qui sentait bon, c'est pourquoi, nous validerons la visite pour ceux qui passeront chez nous. un mercredi du mois d’août. En plus la savonnière est très sympathique. Alors, que demander de mieux ? Pour ceux qui habitent la région, vous pouvez la rencontrer dans les foires artisanales, les marchés et les fêtes régionales et en décembre sur les marchés de Noël ou alors, rendez-vous sur son site : La roulotte à savon, et pour ceux qui ne savent pas se passer de Facebook, elle y est.

39

 Je reviens vers vous, après 1 mois. Adeline-Clara qui depuis la naissance est recouverte d'eczéma et qui a des poussées suivant son stress, par exemple le déménagement nous l'a amené dans une situation critique elle pouvait à peine marcher et tenir quelque chose dans ses mains, Cela nous faisait du mal de la voir comme ça. Elle a essayé le savon au lait d'ânesse "Néfertiti" et miracle, elle se gratte beaucoup moins, peu remarcher normalement. Bon ce n'est pas disparu mais ça s'est beaucoup amélioré. Donc elle va continuer ce savon. Mon gendre aussi, dans une situation similaire mais moins handicapante a constaté de gros progrès.

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


08 janvier 2016

Le Jardin m'a dit à Rumilly - atelier floral.

Il y a 6 ans, j'ai fait la connaissance d'Olivier, il venait sur mon blog et y laissait des commentaires. Il m'a invité à une manifestation florale au-dessus d'Annecy, j'ai été emballée par ce qu'il faisait. Rien à voir avec les fleuristes que je connaissais.  

43

A différentes saisons, je vous ai déjà montré sa boutique. Chaque mois, il fait des ateliers floraux dans le sous-sol de sa boutique, il habite malgré tout à 40 kilomètres de chez moi, mais cette année j'ai eu envie d'aller à son atelier couronne de Noël.

2

c'était un vendredi après-midi, nous étions 6 dames et petit mari qui observait.

5

Il avait mis sur la table tout ce qu'il nous fallait pour créer, chacune suivant notre goût.

4

j'aime beaucoup ces ateliers de création. C'est dommage dans les villes proches qui m'entourent il n'y en a pas, ou alors je ne les connais pas. Au début que j'habitais ici, j'allais à un atelier peinture, mais pendant mon hibernation à Pralognan j'étais obligée d'arrêter et mes progrès avaient du retard, donc j'ai arrêté.

6

3

Pendant l'exercice, nous étions toutes studieuses, mais après 1h1/2, l'heure du thé est arrivé, accompagné d'un succulent gâteau alsacien. Notre maître n'est pas alsacien pourtant , il est de Ch'nord ;  ses origines sont irlandaises, c'est pour cela qu'il s'entend si bien avec petit mari. Il a travaillé à Amiens.

le thé chez Olivier

Un après-midi agréable et pleine de partage, voici le résultat.

le thé chez olivier 2

Olivier n'a pas encore eu le temps de décorer son magasin aux couleurs de Noël, j'essaierai d'y retourner avant de partir. A chaque saison j'aime photographier ce bel endroit pour le partager avec vous. En attendant, voici celui du jour où j'y suis allée.

olivier atelier couronne1

 

 

 

 

 

 

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , ,