12 juin 2020

N'oubliez pas votre papa !

La semaine prochaine, nous fêterons la Fête des Pères. Comme toujours, la première fête des pères, nous vient des Etats-Unis. Une fête non religieuse devenue comme la fête des mères très commerciale. Au début du vingtième siècle une institutrice Sonara Smart Dodd, a eu l’idée de mettre à l’honneur son papa chaque année, car elle  était admirative qu’après le décès de sa maman, il se soit occupé seul de ses 6 enfants. Dans un premier temps elle avait pensé au 5 juin jour de son anniversaire, elle en a parlé à son Pasteur, qui ce jour là, ne pouvait intégrer dans son sermon l’hommage à ce papa.

15

 Alors, il fut choisie le troisième dimanche de juin, ensuite pourquoi ne pas commercialiser chaque année ce jour en offrant un cadeau à chaque papa. Dès 1930, Mademoiselle Dodd eut l’idée de demander à des vendeurs de vêtements  ainsi qu’à des débits de tabac de la sponsoriser. Belle aubaine  à ces commerçants de pouvoir faire rentrer quelque argent supplémentaire dans leurs caisses. Dès cette année là, la commercialisation de la fête des pères était ouverte. En 1972, le Président Richard Nixon, va plus loin en instaurant la Fête des Pères comme fête nationale avec jour férié . Depuis ce dimanche là, partout dans le monde, on développe cette fête, suivant les traditions communes à chaque pays ; sans pour cela, rendre le jour férié.

 

17

 Chez nous, en France, c’est un fabricant de briquets « Flaminaire » qui a l’idée le premier en 1949 pour créer une fête supplémentaire à but commercial, qui sera suivi quelques années plus tard par le café Grand-Mère pour instaurer la fête des grands-mères. Le directeur de la fabrique, de briquets, en profite pour faire un peu de publicité, en affichant son slogan : « Nos papas, nous l’on dit ; pour la fête des pères, ils désirent tous « un Flaminaire » et c’est le décret de 1952, qui la rendra officielle et on gardera le troisième dimanche de juin  chaque année. Après la guerre, tout était bon pour relancer le commerce.

La Fête des pères - L'Auvergne Vue par Papou Poustache 

Maintenant dans le monde actuel, je pense que l’échange d’un cadeau est moins fréquent que pour la fête des mères. Mais a-t-on besoin de faire un cadeau, pour dire au premier homme de notre vie :

Bonne Fête Papa.

Trois simples mots qui peuvent être dits au téléphone ou par carte postale il y en a de si jolies.

18

L’important, c’est que ce jour là, nous faisions une petite pause pour faire parler notre cœur. Que les mamans  qui sont séparées des papas, jouent le jeu et mettent leurs différentes animosités de côté, pour inciter leurs enfants à faire un geste au moins téléphonique pour dire  ou faire comprendre à leur papa, qu’ils l’aiment et qu’ils ne l’oublient pas. Quant aux adultes, fâchés, éloignés du leur, qu’ils  prennent sur eux et pensent à faire ce qu’il se doit, car eux, sont censés savoir que les jours, les mois, les années passent très vite et qu’un jour il sera trop tard : bon, il est vrai qu’ils auront alimenté sans s’en rendre compte : la machine des regrets et celle de la cupabilité ; deux machines qui pourrissent un peu la vie.

Un papa, une maman c’est sacré et c’est pour toujours.

 PLDMZHK Carte de voeux 3D Pop UP Cartes Anniversaire Graduations ...

 

Une année le jour de la fête des pères je partais la souhaiter au mien et l’homme qui partageait ma vie à l’époque n’a pas voulu venir avec moi, car il espérait ce jour là, recevoir un coup de téléphone de ses enfants. Quand je suis rentrée le soir, le téléphone n’avait pas sonné et  j’ai retrouvé un papa en pleur. Lui était sentimental, d’autres ne le sont pas, mais n’en pensent pas moins.

J'aime Papa - Style Rétro Vintage De Fête Des Pères, Dessin Vectoriel Illustrator Vecteur Premium 

Alors le 21juin, n’oubliez pas vos papas.

 

23

 

Posté par manouedith à 12:28 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


17 juin 2019

La fête des Pères : C'est quoi un père ?

C'est quoi un père ?

En premier lieu, celui qui vous donne la vie avec sa petite graine.

En second lieu, cela peut être celui qui vous élève.

Mais aussi celui qui vous adopte.

Celui qui est là, pour vous dans tous les instants de la vie.

Renée et jean baptiste2

 

Le mien, c'est biologiquement celui-ci, je ne l'ai connu et vu pour la première fois qu'à l'âge de 26 ans. Dans toute mon enfance il était banni, j'entendais qu'on l'appelait ; "le beau merle". C'est moi qui ai fait les démarches pour le retrouver.

Renée et Michel 6 octobre 1951

Celui à qui j'ai dit "papa", c'est celui-ci ; il m'a été offert pour mes 8 ans ! Il devait effacer l'autre.

A cette époque, on ne se souciait pas beaucoup de la psychologie qui faisait du bien ou du mal à l'enfant. Heureusement les lois ont changé. Mais ce qui n'a pas changé c'est parfois la mentalité de certaines mamans du XXIème siècle, J'en connais deux, qui ont effacé du jour au lendemain  le papa, parce qu'elles ont refait leur vie avec un autre, qu'elles sont heureuses et elles poussent même le bouchon encore plus loin,  pour que les'enfant disent papa au nouvel Homme. Alors que le papa, a vécu un certain nombre d'années avec la maman et qu'ils formaient un couple harmonieux à l'époque ils étaient une  famille normale !

La nouvelle vie s'installe à l'autre bout de la France, ou ailleurs ; au début, elles continuent à accepter les coups de téléphone du papa, mais sans dire où elle se trouve. Et puis la troisième fois, elles ne veulent plus passer les enfants et elles disent : inutile de les rappeler, leur papa ce n'est plus toi. Alors, commence des démarches avec juges, avocats, un vrai périple plein d'embuches, qui font parfois baisser les bras aux plus téméraires.

Dans mon premier cas, l'enfant a 14 ans, son frère 11 ans, mal dans sa peau n'ayant pas vu son papa depuis 5 ans se confie à l'infirmière du collège. Une femme très intelligente qui a pris son travail à coeur et qui a tout fait pour réunir les deux garçons avec leur papa.  Croyant, qu'enfin les relations allaient redevenir normale ; les vacances scolaires suivantes, le papa,  fait tout pour les reprendre ; sauf que la maman n'a rien compris, elle lui dit ils sont assez grands pour te rejoindre par le train, peux-tu m'envoyer de l'argent pour le train. Il faut dire que le papa a toujours payé sa pension alimentaire, néanmoins, il envoie l'argent demandé (moi j'aurais envoyé les billets de train). Et les enfants ne sont pas venus. Difficile de renouer après de longs silences.

Noir et Blanc

Dans le second cas, la maman a disparu de la circulation avec ses enfants depuis deux ans. Localisée dans notre région, tribunal saisi, audience prévue ces jours-ci ; sauf que la maman n'a pas été cherchée sa lettre recommandée du tribunal. Alors audience certainement remise et pas de fête des pères, pour ce papa là.

9

 L'enfance est une période qui passe si vite. Le temps perdu ne se rattrape jamais. Un jour viendra, les enfants retrouveront leur  papa et connaîtront aussi sa version. Mamans séparées, vous n'avez pas le droit d'évincer les papas. Souvenez-vous même si votre compagnon est gentil et considère vos enfants comme les siens, vous ne devez pas accepter qu'il l'appèle "papa". Un papa et une maman nous n'en avons qu'un et qu'une.

19

Alors je leur offre ce bouquet et leur dis : Belle fête des Papas, un jour vous gagnerez.

 

24

Dans une autre de mes vies, j'ai vécu, une autre histoire de papa délaissé et pas respecté par son ex-femme Un jour de fête des pères, il n'a pas voulu venir avec moi chez mes enfants Toute la journée, il a attendu un coup de téléphone des siens. Le soir je l'ai retrouvé il pleurait à côté du téléphone.

Qu'elle que soit les griefs que vous avez conre votre EX, vous n'avez pas le droit d'agir comme cela. Un père restera toujours un père.

 

Posté par manouedith à 08:15 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,