12 février 2016

Passion : Photographie

 

31

Ma seconde passion. « La photographie ». Du plus loin que je me souvienne, j’ai toujours été intéressée par la photo. Mon grand-père avait un appareil Kodak qu’il me prêtait quand j’étais jeune fille. Il avait eu aussi,  une chambre noire dans laquelle avant la guerre il développait ses photos sur plaque de verre. Il a toujours aimé ça.

 

19

Petite aparté. Quand je réfléchis bien, je n’avais jamais rien à moi quand j’étais enfant. Mon petit landau de poupées était celui d’une cousine de maman, ensuite mon vélo était celui de maman. Jamais on ne m’a offert adolescente, ni un tourne disque, ni un appareil photo. Pour le tourne disque c’est mon futur mari qui m’en avait fait un, en 1960, à l’époque, il était plutôt branché composants électroniques. Mais il aimait aussi beaucoup la photographie.

1 popol

 

C’est mon second mari qui m’a offert mon premier appareil réflex Canon A1, à son retour du Brésil en 1989.  A partir de là, tout a commencé, depuis jamais je n’ai arrêté. Au début de notre mariage je me servais de son Canon FTB, qu’il s’était séparé après de nombreuses années de bons et loyaux services justement pour s’acheter un A1. Mais comme je faisais de plus en plus de jolies photos ; (l’élève dépassant parfois le maître !!!), j’ai eu le droit de posséder le mien.

186

 

 Depuis l’âge de 16 ans il est  mordu de photos.  Il m’a tout appris, nous avions nous aussi une chambre noire pour développer à l’époque nos photos en noir et blanc. Dieu sait ce que j’ai pu y passer du temps dans cette petite pièce au fond du garage. Après le noir et blanc nous aurions bien aimé nous lancer dans le développement des photos en couleur, mais là, c’était une autre histoire, plus difficile avec d’autres contraintes. Les amateurs comme nous, préféraient jouer avec les gris et les blancs. A chaque développement nous faisions des planches contacts que j’ai toujours conservées dans des classeurs à cet effet. Je peux dire, que nous étions de bons clients à la FNAC du Châtelet.

 26

 

 

222

 

En revanche, lui excellait dans les portraits, il excelle toujours du reste, puisque depuis qu’il est à la retraite il continue à faire de la photo à grande échelle ; maintenant il photographie les mannequins pour VOG  et il a ses entrées chez Jean Paul Gaultier.  Il a beaucoup évolué,  du Canon, il est passé au Ninkon Pro.

 

24

 

 

IMG_0065

 

Rarement je ne sors sans mon appareil réflex. Même quand les appareils étaient encore argentique quand je voyageais, j’emportais toujours au moins  une trentaine de bobines de 36 poses de différentes sensibilités, soit avec développement sur papier ou diapositives. En revanche, je suis toujours restée fidèle à Canon, parce que les objectifs vont sur tous les appareils de la même marque.

 

balade sur le séran

 Dès que le numérique est arrivé sur le marché, j’en ai tout de suite eu un. Actuellement je possède un Canon EOS 550D.  C’est mon quatrième réflex. Souvent en voyage ou en balade vous pourriez me croiser l’appareil autour du cou, j’ai la tactique pour le tenir devant moi, mais j’avoue que depuis quelques mois le poids m’indispose beaucoup. Mais il est impensable  de ne pas l’avoir en permanence sorti. Depuis cet été, je me suis achetée un petit canon SX710HS on peut le mettre dans la poche,  il fait presque d’aussi belles photos, mais a un gros défaut, les batteries ne durent pas longtemps, m’étant faite surprendre plusieurs fois, je ne pars jamais sans 3  batteries de rechange. Un autre désagrément il n'a pas de viseur, seulement un écran, dans certains endroits sombres on ne voit rien, trop habituée à me servir du viseur.

chindrieux

 

IMG_0653

 

Avec le numérique, nous sommes rentrés dans une nouvelle ère du monde de la photo, puisque même les téléphones portables font de jolies photos. Ceci étant, un passionné de photos ne considère pas cela comme un appareil réel et préfère toujours son réflex ou à la rigueur un plus petit, pratique à mettre dans la poche.

IMG_0222

 

Les moyens modernes font que les logiciels, permettent de sublimer, de recadrer, d’effacer un élément disgracieux, d’éclaircir ou de donner un peu plus de lumière c’est vraiment un plus pour la perfectionniste que je suis et l'on peut jouer avec les fonctions. Un vrai joujou ! .

 145

 

Comme je suis très minutieuse, mes photos prennent beaucoup de place sur mon ordinateur, elles sont classées et répertoriées. Chaque journée où je suis en chasse photographique représente un numéro. J’ai commencé avec les photos de notre mariage en 2002 et à ce jour j’en suis au n° 800. Je les sauvegarde sur un disque dur et aussi sur un Cdrom. Parfois je fais le ménage en supprimant les insignifiantes, les irrécupérables, les inutiles. Ne sachant pas vraiment si elles se conserveront dans le temps, je fais des livres avec mes plus beaux clichés, en espérant qu’ils seront conservés pour la postérité.

IMG_0230

Très souvent, je passe une partie de la journée à les regarder et à en choisir pour faire des diaporamas. A chaque fois, je revis les instants précieux de mes souvenirs. C’est un hobby qui m’occupe beaucoup. Mon premier mari, lui reprend toutes ses photos et traque toutes les impuretés du temps qui passe et le vieillissement pour les refaire vivre et durer dans le temps. Nous avons tous de vraies occupations de retraités.

 

 Donc voyez-vous la photo m’a accompagnée et m’accompagnera jusqu’à la fin de ma vie. Petit mari fait aussi de jolies photos, mais pour lui ce n’est pas une passion Je le remercie de m’accompagner sur le chemin de mes chasses photographiques et j’admire sa patience, car un passionné prend son temps, laisse passer les gens dans les lieux publics, attend d’être seul dans une pièce ou devant un monument, en un mot il est toujours à la traîne. Sur mes quatre filles, une seule a attrapé notre virus familial ; elle aussi fait de très jolis albums. Quant à la génération suivante Maxime s’essaie et il semblerait qu’il soit doué. A Noël Théma 7 ans a reçu son premier réflex Canon, depuis déjà longtemps il se servait de celui de sa maman. Je suis contente, « le  virus bénéfique »  continue à se transmettre.

 

102

 

J’ai souvent participé à des expositions en Picardie et dans la région parisienne. J'ai également souvent fait des concours.  En ce moment j’ai envie de renouer avec ces derniers, et je vais m’inscrire à celui du Festival Nature dans l’Ain à Hauteville-Lompness. Emilie m’a inscrite à un groupe sur Facebook concernant notre région, j’ai commencé à lier des liens avec des photographes.

 

Machuraz

 

saint martin de bavel

 

 Depuis des années je reçois, les superbes photos de : Jiri Benovsky, je

 vous invite à découvrir ses photos, c’est un pro :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : ,


20 novembre 2015

Mon exposition temporaire pour l'année 2015

Pour eux

 

Afficher l'image d'origine

 

Chaque année au mois de novembre, je fais un joli album photos, représentant tout ce que nous avons fait durant l'année et toutes les personnes que nous avons rencontrées chez nous.

C'est la huitième année. Chaque année, il est différent mais il est en version XXL c'est- à -dire 40 cm/30cm. Depuis l'année dernière il s'est même amélioré, puisque j'ai choisi la maison ALBELLI et ses nouvelles options, en qualité extra ; c'est beaucoup plus cher, mais le rendu est simplement divin. Je suis toujours à l'affut des promotions et là, justement j'ai pu profiter de leur 5ème anniversaire : 35%, ce qui pour 70 pages est très appréciable.

Je vais donc le partager avec vous :

 

http://www.albelli.fr/voir-livre-en-ligne/2d74f20d-eb81-403b-88c9-94c7a8e7f7fa

 

Je vous conseille de le regarder en plein écran, il ne sera pas aussi grand que celui sur papier mais vous donnera un bel aperçu du résultat. Il ne vous manquera que la brillance et l'effet grandiose du rendu, mais ce sera quand même un joli livre.

Cette année, j'ai voulu qu'il se présente sous forme d'une exposition temporaire, c'est pourquoi, j'ai encadré les photos et que j'ai fait attention à l'accrochage.

Pendant toute l'année, il sera sur la table du salon afin que tout ceux qui viennent à la maison puissent le regarder. J'ai remarqué que l'on regarde plus souvent un album posé sur une table que le dossier sur l'ordinateur.

Alors qu'en pensez-vous ?

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : ,

10 janvier 2014

Cadeau Original personnalisé

Noël et Jour de l'An sont passés. Pas d'excès, deux fêtes très familiales ou en amoureux.

Je trouve que nous vivons des moments importants qui marqueront certainement notre histoire, la crise, la misère pour certains, le chômage, les catastrophes naturelles et j'en passe car vous qui habitez la France vous connaissez.

Cette année plus que les autres années, cela  m'a donné à réfléchir et à me remettre en question.

On ne peut pas continuer à gaspiller et à acheter n'importe quoi à nos chers têtes blondes et mêmes aux grands. Plus on a le choix, plus il faut que nous  les ayons Au nom de quoi, pour faire comme tout le monde ; on ne cesse de nous rabâcher "la crise, le manque d'argent" mais beaucoup ont encore trouvé aux pieds du sapin : la mode, l'objet que l'on ne peut plus se passer etc...  est-ce indispensable ?

38

Moi, j'ai beaucoup réfléchi, mis à part un petit de 2 ans 1/2 pour lequel nous avons acheté un jouet mais pas du tout un à la dernière mode, plutôt classique, à son frère de 9 ans un petit ordinateur pour son âge, mais nous nous sommes vite rendu-compte que c'était déjà dépassé, puisqu'il joue sur la plaquette de sa maman. Sur ce coup là, je pense que nous n'avons pas encore été bon. Tant pis.

26

comme je vous l'ai dit dans un de mes précédents billets, cette année, la photographie et ses albums étaient à l'honneur.

Voici celui que j'ai offert à toute mes filles et aux plus grands de mes petits enfants avec une petite différence sur la première page. 

pade d accueil

 

 

généalogie noel bis

le but étant que ce cadeau soit gardé et transmis aux générations suivantes. Manouedith tu rêves certainement !. Dans la création de ce livre qui se veut généalogique d'un côté concernant la transmission par les femmes (mère certaine, père beaucoup moins) . En partant ainsi de mon arrière grand-mère Stéphanie Kuom, que j'ai mise dans l'arbre de Sully que j'avais photographié au château d'Hostel  à gauche ; à droite une rétrospective de la lignée féminine dite "cognatique" jusqu'où j'ai pu remonter mais comme je l'ai déjà dit cette branche féminine venant d'Alsace ce n'est pas toujours facile à cause des différentes langues à certaines époques de notre histoire. Ensuite, pour sa fille et sa petite fille, quelques anecdotes que je connaissais . Quant aux pages concernant mes filles et leurs enfants, à chacun un message d'affection personnalisé que je vous ai intentionnellement brouillé. L'autre but si l'on peut dire,  est de leur montrer afin qu'elles se souviennent que durant toute ma vie j'ai eu la passion de la généalogie, celle de la photographie et aussi celle des belles choses et des créations. 

livre Noël 2013 Valérie

IMG_4594

Quand je fais un petit cadeau, c'est pour chacun de mes invités ou pour personne, donc pour ma belle fille, j'ai pensé que des photos des vingt premières années de sa chérie lui feraient plaisir.

5

Alors allez-vous me dire ?

Eh bien ! aucune réaction, un banal merci. Inutile de vous dire Manouedith très  déçue, je dois être trop sentimentale. Pour celles qui n'étaient pas là, un coup de téléphone pour la bonne année et aucun signe d'autre. Pour celles là, les paquets avaient été envoyés début décembre. La seule qui chaleureusement m'a remercié et téléphoné uniquement pour me dire qu'elle était vraiment contente, c'est ma nièce  "Carole" qui pour elle aussi j'avais fait un livre rétrospectif en noir et blanc de l'année des photos de sa fille. Donc sans commentaire je pense.

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : ,

15 novembre 2013

La photographie d'hier et d'aujourd'hui

 

La semaine dernière, je vous ai montré le livre des vacances des petits enfants. 

Cette semaine, je vais vous parler de la conservation de la photo numérique.

Avant, nous pouvions garder des centaines de photos presque depuis leur invention en 1839. Ou plus couramment depuis la fin du XIXème siècle. L'exemple est là, regardez

photo 1

Dans la première partie du XXème siècle la photo en couleur existe déjà mais n'est pas répandue chez tout le monde, en revanche la photographie noir et blanc argentique  progresse d'année en année.  Après la dernière guerre presque toutes les familles possèdent un appareil photo et le sortent souvent pour les grandes occasions. Les tirages sur papier sont de petites dimensions, les bords de la photo est souvent dentelés .

 

versailles2

Maman et moi, photo de petite dimension remise au goût du jour grâce au scanner et au logiciel

 

Toutes les photos du XXème siècle se sont bien conservées ; chacun de nous a retrouvé dans des greniers celles de sa famille, le problème c'est que rarement on inscrivait le nom au dos pour savoir qui elle représentait. Alors des dizaines de photos retrouvées ne disent plus rien à personne, sauf si comme moi, quand j'étais enfant je passais des dimanches après-midi à regarder les vieilles photos et  ma grand-mère m'expliquait qui étaient les personnes et qui elles représentaient. Donc je peux encore donner un nom sur beaucoup d'entre elles, mais plus aucun intérêt pour les générations suivantes, à moins de faire des recherches généalogiques et d'être fou de joie de retrouver une photographie d'un des ancêtres qui figurent dans nos recherches.

 

 

Scan2

 photo prise vers 1904, cette belle inconnue, est une amie de ma grand-mère.

 

Je vous l'ai déjà dit, chez moi une armoire entière est consacrée aux albums de photos ainsi qu'aux photos encore plus anciennes. A part quelques photos de tirages sur plaques qui ont mal vieilli, à la limite d'être effacées, mais elles sont rares, en principe toutes sont bien conservées. Ce qui ne sera pas le cas pour nos photos numériques mises sur certains supports, celles du début du numérique s'effacent déjà. Sans compter les milliers de photos que tout le monde prend maintenant et qui banalise cet art ; mais c'est le progrès qui avance en tout.

 

Scan 1

1936, mes grands-parents se rendant en cortège au mariage de leur filleul. 

 

Au fil des années, je suis devenue adepte des livres photos, je pense que c'est le seul moyen d'être certain de conserver dans le temps ses plus belles photos et préserver les instants précieux de notre vie. Ils sont devenus de plus en plus sophistiqués  avec une très belle qualité pour la plupart. Cela fait déjà 7 ans, que chaque fin année je regroupe les photos les plus intéressantes, représentant tous ceux qui sont passés chez nous  ainsi que toutes les activités que nous avons faites et partager durant l'année en cours. Pour vous montrer un exemple, voici celui de l'année 2013.

 

 

c'est un coût soit, mais certainement pas plus cher que ce que je faisais développer avant, j'ai toujours été une fan de photographie, même quand c'était l'argentique quand je revenais de voyage je faisais développer des dizaines de pellicules, il y avait de très belles photos, mais aussi de beaucoup moins bonnes. Je faisais des albums moi-même, mais je ne suis pas certaine que cela ne me revenait pas plus cher. Et dans les albums faits maison, j'ai souvent remarqué que les couleurs vieillissaient mal dans le temps.

 

scan 3

les enfants de la maison : Igor et Tara

 

 

mes photos ont toujours été classées et les inutiles détruites. Parfois en plus des albums annuels XL dont je vous ai parlé plus haut, je fais des albums beaucoup plus petits dans un format 21x27 avec des thèmes. Évidemment elles sont aussi enregistrées sur un disque dur et en plus mises sur un CD et classées dans un classeur adéquat. Moi je suis très photo et pas du tout vidéo. La vidéo a certainement aussi son charme, mais je ne sais pas comment elle vieillit ; les films que nous faisions dans les années 1970/1980 ont pour certains mal vieillit.

 

scan 0

Le château de Pupetières

 

Une petite dernière pour la route.

Vous savez l'avantage des livres photos ou des albums, on peut les laisser sur une table à la disposition de ceux et de celles qui veulent les regarder. Et en plus quand moi je les regarde de temps à autre je revis les moments et les endroits où j'ai pris le cliché. Souvent ceux qui passent à la maison les réclament, car ils savent qu'ils sont dedans. Je vais vous confier un petit secret : après moi j'aimerais que nos 17 petits enfants se partagent ces livres en souvenirs de certains moments partagés avec eux et gardent ainsi la trace des belles photos que faisaient leur grand-mère, mais là, c'est un rêve, ils se moqueront peut être de ce genre de sentiment, ils vivent tellement dans un monde surfait qu'ils ne donneront peut être plus la même importance  à ceux qui sont passés avant eux. Mais on a le droit de rêver.

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags :

12 novembre 2012

Photos noir et blanc la sensibilité en plus.

 

Il y a quelques jours je vous parlais de ma passion pour la photographie. Comme je vous le disais à une époque je développais mes photos et je jouais avec les nuances de gris dans le bain révélateur. Maintenant, on peut jouer avec les logiciels et arriver à des résultats très différents de la photo prise en couleur.

a5

Nous ne sommes pas chez Harcourt, il manquera toujours le halo qui fait le petit plus. Néanmoins, une de mes amies internaute "lakévio" m'a fait part de cabines "Harcourt" qui commencent à s'installer à Paris dans des endroits facile d'accès pour tout le monde (dommage je n'y vais pas très souvent), il semblerait que pour 10 euros vous avez un très beau portrait avec la griffe du célèbre studio.

2 bis

Depuis quelques jours, mon passe temps favori, c'est jouer avec les portraits que je possède dans mes réserves, juste pour le plaisir des yeux je vais vous montrer et dites moi ce que vous en pensez.

15bis

mes enfants et mes petits enfants sont mes modèles préférés.

a 17

a 12

Il faut en profiter, car à l'adolescence ils aiment beaucoup moins.

a30

saisir tous les instants.

A1

a 14

Ce jour là, Noa était fier de porter gilet et noeud papillon, il se trouvait irrésistible.

a 25

a3

Un sourire sublime toujours une photo !

a6

Un grain de fantaisie aussi.

a 10

L'autre jour, je vous disais que dans la famille c'etait un virus, même les belles filles ont le coup d'oeil. Valérie est  retoucheuse cromiste spécialiste en photographie et photomontage, quand elle prend une photo c'est toujours parfait.

a9

 

a 33

 

Maintenant on vote, je vous demande de choisir la photo que vous préférez.

Posté par manouedith à 15:42 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags :