28 novembre 2020

Confinement "2" dernier jour - réflexions ! Bilan.

La sortie de l'épisode 1, était plus agréable, puisque nous avions l'avenir de l'été. Ce n'est pas pour cela que tout le monde avait compris, puisque 5 mois après, on recommençait ! 

Eté 2020 : quelle météo pour les vacances ? - Actualités La Chaîne Météo

 

L'épisode 2, se termine, avec encore plus d'incompréhensions. Mais depuis le début de l'année, nous avons quand même apprivoisé plus ou moins bien la grosse bête.

Coronavirus (COVID-19)

 

 

Que ce soit nos dirigeants, ou les autres, ils ont fait comme ils ont pu !, comme c'était inédit, on ne pouvait pas savoir comment aurait réagi un autre président. N'oublions pas quand même que la tâche ne devait pas être facile, puisqu'il fallait sans arrêt ménager la chèvre et le choux ! Il y a eu des erreurs, du cafouillage, des décisions qui semblaient ne pas avoir de bon sens. Mais étant donné que la situation était mondiale, les autres dirigeants, n'ont pas été meilleurs que nous. Facile de dire : Moi Je... Rappelez-vous les conseilleurs ne sont pas les payeurs.

Les expressions du jardin : ménager la chèvre et le chou - Jardins Volpette 

 

Que ce soit NOUS en général, en premier,  dans l'euphorie du moment, (si nous pouvions appeler cela comme ça). A la première version, il fallait se mettre aux fenêtres à une certaine heure pour applaudir les services médicaux, qui étaient en première ligne. Bizarre, à l'épisode 2, plus d'applaudissements et pourtant ces gens là, étaient encore en première ligne. Les média, qui sans arrêt soufflent  des informations contradictoires, lancent une phrase ou un mot sortis de son contexte alimentent indirectement les polémiques et mettent à l'honneur les petits commerçants. Cela partant peut être d'un bon sentiment, sauf que pour faire taire les mécontents, "la haut", ils se sont mis à prendre des mesures ridicules ; par exemple en faisant fermer les rayons des grandes surfaces mais aussi des moyennes et des plus petites. Alors que les petits commerçants étaient fermés ; ou est la logique ? En mettant toute  la France entière à l'heure des grandes villes ! Nous n'avons jamais entendu autant parler des libraires, des marchands de jouets, des cafés, des restaurants  et j'en passe. Je compatis pour ces gens qui resteront sur le carreau ou qui auront du mal à se remonter.

Pourquoi applaudit-on les soignants ? - Elle

 

Comme le ridicule ne tue pas, ce sont ceux qui habituellement profitent des grandes surfaces au détriment des petits  commerçants, ou des réseaux sociaux.  Pour un oui ou pour un non, subitement prennent la défense des "petits", mon Dieu qu'elle hypocrisie ! Ceux là, les mêmes, avant disaient : "il faut faire avec son temps" c'est la mondialisation qui a fait évoluer le développement, vous êtes des ringards" etc, etc... Ce sont également les mêmes qui en fin de semaine se ruent dans les grandes surfaces.

 

https://images.midilibre.fr/api/v1/images/view/5fa11a30d286c233d9420147/large/image.jpg?v=1

Déjà, depuis un certain nombre d'années, on se rend compte, que tout ces slogans qui prônent le modernisme, font régresser de plus en plus l'humanité. Maintenant, par exemple il faut plusieurs mois pour avoir un rendez-vous chez un spécialiste même si vous avez une suspicion qui mérite une réaction rapide, je vais vous donner un exemple personnel.

Morbihan. Face aux délais d'attente, être secrétaire chez un spécialiste devient un sacerdoce - Redon.maville.com

Ah oui ! mais voila je n'ai pas de place avant 6 mois

 

En septembre, j'obtiens en 2 mois, un rendez-vous chez l'ophtalmo, mais pas celui que j'ai l'habitude de voir, il ne me verra seulement que si c'est important. Son auxiliaire me prend les mesures ophtalmologiques qu'il faut et je passe ensuite devant un remplaçant, pour me dire que j'ai de la tension dans un oeil et qu'il va falloir me faire un champ visuel et qu'ensuite je verrai mon ophtalmo habituel, OK sauf que j'obtiens un rendez-vous que 7  mois après, alors que tout le monde sait que de la tension dans les yeux c'est très sérieux. Je ressors sans gouttes et obligée d'attendre le mois de mai 2021. Je profite quelques jours après, pour retéléphoner afin de signaler des troubles depuis le dernier examen. La secrétaire me répond, je fais part de votre inquiétude, afin qe Madame... regarde votre dossier et Elle vous rappelera. Le coup de téléphone de la secrétaire,  n'arrive que 8 jours après, en me disant, nous sommes arrivés à vous avancer votre rendez-vous au 7 décembre, l'ophtalmo habituelle  sera au cabinet ce jour là, comme cela, elle pourra interprêter l'examen et vous dira quoi faire. Oups ! 

Ophtalmologiste - L'ophtmalo, médecin spécialiste de la vue - Doctissimo

Un autre exemple ; hier en fin d'après-midi, jour habituel d'ouverture de la ferme biologique que j'ai trouvé à 25 kilomètres de chez moi il y a 15 jours. Le seul petit producteur en direct dans le coin. Depuis toujours je sais, que l'alimentation est primordiale pour une bonne santé, déjà dans les années 1980, je faisais des kilomètres pour me procurer des produits sains. Donc là, je suis très contente d'avoir trouvé celui-ci. Mais, pour manger sans produits chimiques on a quelques contraintes désagréables, par exemple, attendre son tour en plein champ à tout vent,et faire  la queue en file indienne avec les distanciations respectées pendant une demie-heure, je peux garantir que nous n'avions pas chaud. Mais heureuse de remporter de bons produits même si je pouvais attraper un rhume. Conclusion, comme cet hiver, les queues devant les magasins vont devenir "légende", je vais ressortir la mi cape en fourrure de ma grand-mère. 

Faire ou ne pas faire la queue, telle est la question - Yellow Vision

Cette queue, me rappelait les images télévisées que nous avions vues dans les pays derrière le rideau de fer il y a quelques années, ou ce que  nos parents et grands-parents avaient vécu pendant la dernière guerre. A la différence que là, nous avions du choix. Drôle de monde quand même que nous vivons

Arrière (militaire) — Wikipédia

Samedi, notre premier Ministre nous a annoncé les mesures qu'il faudrait à nouveau respecter si nous ne voulions pas avoir un 3ème épisode ! au détriment de nouvelles catégories de commercants : Ceux du monde du ski. (j'ai pourtant une amie, qui dit : le ski ne concerne que les personnes aisées !) Je n'en suis pas convaincue, quand je vois le nombre de polémiques à ce sujet qui fleurissent sur le net depuis deux jours. Moi qui suis une adepte de la montagne (pas du ski) je dis à tous ces amoureux des sports d'hiver :  Depuis le temps que vous venez "bouffer du ski" pendant 8 jours, jeter vos mégots sous les télés sièges, faire la fête dans les restaurants. Pour une fois venez en amoureux de la montagne, allez marcher, faire des raquettes, découvrez nos sentiers, respirez le bon air, faites marcher les commerçants ouverts. Je suppose que les restaurants proposeront des plats à emporter et faites la fête dans vos locations. Et pourquoi pas, découvrez d'autres façons de faire du ski. Il n'y a pas que le ski de fond et les peaux de phoque (synthétiques) bien sûr.

 

A la découverte du ski de rando ! - France Montagnes

Continuons à faire attention même si l'on vous dit à la fin de l'année nous aurons des vaccins, ne vous précipitez pas dessus, comme certains l'ont fait pour les tests, prenez le temps de voir comment ils réagiront et s'il n'y a pas trop de "couacs". En tous les cas, je reste avec la même ligne de conduite. Noël se fera seule avec petit mari, mais néanmoins je décorerai ma maison et nous mangerons un bon repas le jour "J". J'écrirai mes voeux. Et je commencerai à mettre à éxécutions les résolutions que j'ai prises pendant ce second confinement, qui m'a permis de beaucoup réfléchir sur les gens qui m'entourent et revoir mes priorités. Vous savez tout compte fait : la solitude peut aussi avoir du bon.

La vaccination

 

Espérons qu'il n'y ait pas un 3ème épisode ? Malgré tout, je n'en reste pas convaincue.

 

Ma réflexion ) - Les Authentiques Mouloudéens 1921

 


30 avril 2015

Réflexions et Interrogations !

 

Avant tout, acceptez, ce brin de muguet pour qu'il vous apporte tout le bonheur que vous désirez et que vous méritez.

ob_775e57_8587ea32

 Mon billet d'aujourd'hui, va être une succession de réflexions tout haut et d'interrogations que je me fais depuis quelques mois. Je vais aussi rassurer celles qui aiment lire les indiscrétions des autres et qui se disent : aimer la discrétion.

Tout ce que je raconte depuis bientôt 9 ans sur mon blog, c'est uniquement des évènements sans importance qui me sont arrivés et qui peuvent ressembler aux histoires de chacun, donc elles peuvent s'exposer. Surtout ne pas y voir du déballage. Les parties de ma vie qui sont plus intimes et qui pourraient porter à conséquence, je les garde dans mon jardin secret. Croyez-moi, j'ai un jardin secret de plusieurs hectares que je cultive secrètement ; même dans certains coins, j'y laisse pousser les mauvaises herbes.

 

mon-jardin-secret-7629

 

Cette année, ce n'est pas une année comme les autres. Depuis la fin de l'hiver, j'ai beaucoup moins d'énergie, moins d'envies. Comme je le laisse entendre dans un de mes billets précédents, je cherche mes priorités. Petit mari, qui habituellement est déjà au jardin, il vient seulement de commencer en douceur,  il traîne quand je lui demande une aide. J'envie secrètement "Mab" qui a le même âge que moi et qui n'arrête jamais et le karcher par-ci et l'échelle pour tendre du tissu par là. Enfin, on est tous différent ; certains doivent vieillir plus vite.

Le-mené-de-lénergie-à-revendre-e1314351471662

 Cette semaine, nous sommes allés quand même cueillir des jonquilles au "col de la biche", on ne loupe jamais ce rituel depuis que nous habitons ici ; certainement un reste de mon enfance, quand je ne manquais jamais les premières jonquilles du bois de Mermont à St. Just fin mars, ici elles sont plus tardives à cause de la fonte des neiges en montagne. Nous habitons, une région de moyennes montagnes dans le Bugey/Valromey. Hier en redescendant, vers la maison, je me disais, il faut à tout prix que nous reprenions nos balades. Mais pour cela, il faut que nous nous donnions un coup de pied aux fesses.

jonuilles

Ce n'est pourtant pas la besogne qui me manque. Il y a les armoires à ranger et faire le tri dans les vêtements. Ranger et nettoyer la buanderie. Il y aurait quelques bordures dans le jardin à désherber, il y a de moins en moins de fleurs. Mais, autant je suis pour l'harmonie dans ma maison et toujours en train de changer quelque chose, autant le jardin, ce n'est pas mon truc. Pourtant j'aimerais avoir des fleurs partout, les revues de jardinage sont si jolies ; mais pour cela, il faut sans arrêt faire la guerre aux  mauvaises herbes. Peut-être, faudrait-il prendre un jardinier ? Financièrement il faut faire un choix (toujours cette histoire de choix !) , nous avons opté cette année pour la réfection de la toiture de la grande maison. J'anticipe les travaux, qui deviendront urgents quand nous ne pourrons plus les faire.

toiture ou jardin

J'ai une amie internaute, qui avait mis sur facebook (elle n'a pas de blog) ses inquiétudes à vieillir quand elle a réalisé qu'elle venait de dépasser la septième dizaine, Au début, je trouvais qu'elle exagérait un peu, moi jusqu'à présent je ne me sentais pas vieillir.  Pour Elle, le passage de cette dizaine a été douloureuse, pour moi il m'a fallu plusieurs mois avant de réaliser que depuis cet anniversaire, le temps passe encore plus vite et un mal être s'est installé sans que je m'en rendre compte, mais qui est certainement de la même origine qu'elle. Il devient donc urgent que je réagisse.

vieillir-selon-pivot

Pour Léo ,ce sera certainement ses dernières vacances d'été à la maison (bientôt 18 ans !), nous l'emmenons à Venise et à Florence, pour ne pas qu'il s'ennuie avec des "vieux" nous emmenons également son cousin Maxime, qui lui aussi grandi et devient un petit homme, l'année prochaine ce sera la seconde. La préparation du voyage est terminée, il ne reste qu'à développer les promenades et les visites, mais nous verrons cela sur place. Il était prévue une sortie sur Paris en juin, mais pour des raisons indécises, cette escapade est annulée ou presque.

florence venise paris

Fin juin, mon ami cambodgien revient avec son épouse quelques jours ; mais avant début mai, mon docteur préféré s'arrête aussi quelques jours ici avec sa famille et voudrait bien aller à l'Aiguille du Midi, si le temps le permet. Pas d'autres sorties du territoire français cette année ; il faut refaire le plein. Nous envisageons de retourner en Guadeloupe pour le carnaval 2016. D'ici là, il faut que je programme de nouvelles escapades dans les départements voisins, car j'ai épuré tous les châteaux  et les visites intéressantes aux alentours et dans le Dauphiné. Et comme l'énergie me fait défaut il va falloir que je me motive un peu plus que ça, en plus il faut continuer à alimenter le blog.

 

bun kiribo

 

 

A bientôt, ceux et celles qui me suivent et qui apprécient mes indiscrétions.

Posté par manouedith à 08:28 - - Commentaires [35] - Permalien [#]
Tags : , , , ,