16 septembre 2018

Chez Béatrice Euphrussi de Rotschild Saint Jean Cap Ferrat

 

 La première fois que nous sommes allés visiter cette jolie demeure et ce superbe jardin remarquable sur la presqu’île de St. Jean Cap Ferrat, c’était en 2005. J’en avais gardé un bon souvenir et j’avais l’envie d’y retourner.

3

 

Aucun changement. Les intérieurs sont toujours aussi beaux ; et les jardins en cette fin d’été sont encore jolis et bien entretenus. C’est certainement au printemps qu’ils doivent être à leur apogée, ressemblant à un paradis sur terre.

65a

 Ce n’est pas pour rien, que cette maison  est appelée « Villa Ile de France ». C’est un des plus  beau palais de type renaissance italienne de la presqu’île du cap Ferrat justement à St. Jean Cap Ferrat. La baronne Béatrice Euphrussi de Rotschild la légua à sa mort en 1934 à une fondation portant son nom afin d’en faire un musée.

 

90a

Fermée pendant la seconde guerre mondiale. Elle ré ouvre ses portes peu de temps après. Mais jusqu’en 1960 sa fréquentation reste confidentielle. C’est à son changement de conservateur qu’elle commence à se faire connaître avec environ 60.000 visiteurs par an. Dans les années 1990, sa gestion est confiée à une société privée qui installe une nouvelle organisation et remplace celle des années 1960 ; bien vite on double le nombre de visiteurs et maintenant, c’est  un des sites les plus visités de la côte d’azur entre Nice et Menton.

 

49a

133a

 

Béatrice de Rothschild naît dans la seconde partie du XIXème siècle. Son père le baron Alphonse et sa mère Léonora Von Rothschild. Elle se marie en 1883 avec un juif Russe : Maurice Euphrussi ; ils se séparèrent 21 ans plus tard, Béatrice lui reprochait son addiction pour le jeu. La baronne  mène un grand train de vie et se passionne  pour les œuvres d’art et les résidences. Son goût va pour tout ce qui est du XVIIIème siècle et aussi pour l’exotisme. Elle s’inscrit dans la lignée des grands collectionneurs d’art de l’époque.

 

8

9

16a

 

84a

C’est en 1905, qu’elle découvre la côte d’azur. A cette époque, les grands de ce monde, comme les anglais et les Russes s’amourachent de cette côte et y viennent en villégiature. Elle-même séduite par la beauté de l’endroit, elle acquiert 7 hectares de terrain rocheux sur la partie la plus étroite de la presqu’île. Pas facile d’emporter l’avantage, un autre grand de ce monde : le Roi Léopol II de Belgique, installé dans la propriété  mitoyenne aurait bien voulu s’agrandir !

47a

49a

 Il lui faudra 5 ans de travaux gigantesques pour construire cette demeure aux couleurs éclatantes et où le rose, sa couleur fétiche domine. Elle voulait voir la mer de tous les côtés et se considérait comme étant à la barre d’un navire entourée d’un personnel jardinier à qui elle imposait le port du béret de marine, pour avoir l’illusion de vivre entouré d’hommes d’équipage sur un paquebot, faisant le tour du monde. Est-ce une des fantaisies imaginaire des Rothschild ?  Car je me souviens avoir visité dans la région parisienne le château de Ferrières où elle est née. Son père, lors de grandes réceptions, demandait à certains de ses employés de naviguer en barque sur le canal face aux fenêtres du château, pour donner l’impression  à ses invités d’être à Venise, par l’animation qu’ils donnaient.          

141a

 Béatrice prospectait dans le monde entier des objets de valeur pour alimenter ses collections, qu’elle faisait venir par train jusqu’à Beaulieu-sur-mer et elle sélectionnait sur le quai de la gare les œuvres qui l’intéressaient. Portant son goût pour l’art à l’extrême. On dit même, qu’elle avait acheté une chapelle entière pour ne garder qu’une fresque dont elle était amoureuse.

 

21a

44

57a

 

Quand nous pénétrons dans la villa, on se retrouve dans un hall immense couvert par une verrière, dans lequel des colonnes en marbre rose de Vérone soutiennent des arcades de pur style renaissance italienne. Les galeries du premier étage aux voûtes hispano-mauresques sont bordées de balcons où se tenaient des musiciens les soirs de réception.

 

4a

43

45

 

Parmi toutes ces collections, une d’entre-elles mérite d’être citée, puisqu’un salon entier renferme des placards vitrés ou sont exposés des objets et de la vaisselles rares en porcelaine  de Sèvres et de Vincennes. Dans la pièce suivante  d’autres en bleu lapis-lazuli venant des plus prestigieuses productions de la manufacture de Sèvres, dites aux partitions musicales. On y trouve également un vase ayant appartenu à Madame Pompadour, un petit meuble incrusté de porcelaine de Marie-Antoinette. Comme c’est la mode à cette époque au 1er étage se trouve un petit salon recouvert de boiseries peintes représentant des singes. Attribuées à Jean-Baptiste Huet.

0 porcelaines

 

28a

A l’extérieur 7 jardins entourent la villa, depuis 2 autres les ont complétés et le petit zoo a été retiré. Des jardins sont  à l’arrière de la maison, mais le plus important c’est celui à la française qui occupe la partie centrale. On y trouve également un jardin espagnol, un japonais, Quelques fabriques et une jolie roseraie qui doit exploser au printemps, Elle est dominée par un joli petit temple. La villa et les jardins ont été classés au titre des monuments historiques le 3 septembre 1996 et l’ensemble a reçu le label de jardin remarquable du ministère de la culture en 2005.

119a

120a

140a

 Alors, si vous venez sur la côte d’azur et que comme moi, vous aimez les belles demeures et les beaux jardins, il ne faut pas manquer celle-ci. Elle se trouve donc à St. Jean Cap Ferrat. Mais elle n’est pas la seule. Deux autres dans la même ville, méritent également votre visite. Toutes différentes mais au passé tout aussi prestigieux. La seconde : la Villa Kérylos et la troisième fermé en ce moment mais qui ré ouvrira ses portes en 2020 : la Villa Santo-Sospir décorée de fresques de Jean Cocteau.

 19a

 Alors, si vous avez aimé ma balade. Laissez moi un petit commentaire, ce qui m’encourage à partager avec vous les merveilles que je rencontre.

51a

Posté par manouedith à 10:08 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


13 juin 2013

Un oeil partout dans ma maison

 

 Cette semaine, j'avoue je n'ai pas beaucoup d'idées pour le billet hebdomadaire, alors je vais tout simplement vous emmener poser vos yeux par ci par là dans ma maison.

 

2

quand je suis assise près de ma cheminée dans le boudoir, j'aime admirer tous les détails de la tapisserie au dessus de ma banquette, une jolie copie d'une scène champêtre au XVIIIème siècle.

 

1

 

Toujours dans le boudoir,  un tableau de Delphin Enjolras aquaréliste de la dernière partie du XIXème siècle qui a aimé peindre les jeunes femmes  souvent dans leur intimité.  Tous ses tableaux dégagent une lumière particulière qui illumine leur visage. 

 

4

Mon coin "Russe" avec un belle boite à musique représentant une église orthodoxe et la paysanne aux pouvoirs de prospérité dans la maison.

 

5

Mes jeunes mariés devant l'autel 

 

6

 

Mon enfant Suisse

 

1 b

ce qu'il reste de mon service à griottes, je me souviens ma grand-mère sortait ses cerises à l'eau de vie quand un ami passait l'après-midi sans prévenir. 

 

8

 

 saucière en argent prélevée dans ma collection de saucières

 

9

 

Un buste d'enfant en cire

 

11

 

12

Une partie du tableau aux roses que nous avons acheté dernièrement

 

13

ce soulier diffuse dans ma chambre un parfum subtil "Marquise" , je l'ai trouvé chez Comptoir de famille.

 

14

 

J'aime également les faïences et les porcelaines, le rose est une de mes couleurs préférées pour la déco des pièces intimes.

 

15

une de mes dernières acquisition parmi ma collection de vases de nuit, celui-ci me sert dans ma chambre comme  poubelle aux pieds de ma table à écrire.

 

01b

 

 

16

17

intemporelles toiles de Jouy

 

18b

19b

Vue sur le balcon depuis le boudoir

 

 

20

 

Mademoiselle Fernande veille sur notre sommeil ! J'ai donné ce prénom à cette poupée qui a appartenu à ma grande tante née en 1897 et qui se prénommait ainsi.

 

26

28

29

Magnifique lustre aux pampilles de cristal

 

43

notre monogramme dans la chambre romantique

 

44

46

 

45

raffinement dans la salle d'eau

 

47-001

et pour terminer, indémodable Laura Ashley !

 

 

A Bientôt  

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , ,