27 février 2015

Le retour à la maison annonce le printemps

Chaque année, c'est le même rituel depuis que nous sommes à la retraite. Nous passons une partie de l'hiver dans nos montagnes. Depuis plusieurs années mes balades étaient restreintes et je n'avais plus l'envie de marcher. Cette année un renouveau ; chacun de nous devions tester nos nouvelles hanches. Petit mari a refait du ski normalement évidemment,  il a évité un peu le parcours des bosses. Quant à moi j'ai rechaussé les raquettes et redécouvert les beaux endroits que j'aime.

 

 

pzralognan balade raquette

 

Cette année, aux vacances scolaires du nord de la France, nous avons laissé notre appartement à des amis d'Annabelle, par exemple, entre Noël et le jour de l'an, elle a pu profiter de sa meilleure amie et de son filleul. Et là, c'est une de ses Internes et la semaine suivante une de mes amies ; nous, nous repartirons une petite semaine pour fermer l'appartement et le mettre en fonction repos le temps que la neige fonde et laisse apparaître les jolies fleurs de montagne.

 

fleurs de montagne printemps

 

Mais évidemment quand nous redescendons c'est un jour chargé, habituellement quand nous pouvons, nous évitons ces jours là. C'est paraît-il la crise ! mais il y a quand même encore beaucoup de couples qui peuvent payer des sports d'hiver à leurs enfants, tant mieux pour eux et pour l'économie des stations. Je sais que beaucoup critiquent justement ces vacances coûteuses en disant "oui, mais vous vous rendez compte il y en a qui ne peuvent pas se payer ça !" peut être, mais si plus personne ne peut prendre ce genre de congés et faire vivre ceux qui habitent à la montagne, la crise serait encore plus grave. C'était,  simplement une petite parenthèse que malgré tout je tenais à souligner car je constate trop souvent sur les blogs certains coms désobligeants accompagnés de mots "limites" pour critiquer ceux qui peuvent encore en profiter, venant souvent de la part de personnes qui montrent du doigt l'intolérance des autres.

 

retour de vacances

Sur le chemin du retour, jusqu'à l'autoroute ça va encore. A Albertville, nous prenons la nationale car depuis le péage les files ralentissent drôlement.  Nous décidons de nous arrêter à Chambéry pour déjeuner, car le frigo à la maison est vide. C'est dans la zone commerciale que nous nous arrêtons sous une pluie battante ici :

hippopotamus

Une heure après, nous reprenons la route, il nous reste 45 minutes jusque la maison, mais là, c'est une autre histoire ; pendant que nous sommes arrêtés, la neige a commencé à tomber les flocons de plus en plus gros. Et ça donne ça.

pralognan retour

12b

du côté de Chindrieux, les vignes sous la neige sont magnifiques.

Encore quelques kilomètres et nous sommes à la maison, mais il va falloir jouer de la pelle à neige pour pouvoir rentrer la voiture au garage.

 

retour de pralognan 21 février 20152

Une fois rentrée dans la maison, surprise la chaudière est arrêtée, cela fait deux fois, pourtant elle est neuve et vérifiée chaque année, donc sujet à creuser. Il fait très froid dans la maison, il va falloir deux jours pour qu'elle retrouve sa chaleur habituelle. En attendant, allumons un feu dans la cheminée. Dehors, il neige toujours et pourtant il faut aller faire quelques courses. Dans le village à deux pas de chez nous, il y a un carrefour contact, vous savez le magasin le plus petit des gammes "carrefour".1/2 heure après nous sommes rentrés en nous demandant pourquoi nous n'allons pas faire les courses ici plus souvent, car il y a pratiquement tout ce que nous avons besoin. Question à revoir !

carrefour_contact

C'est un plaisir de retrouver la maison, à chaque fois je me dis la même chose "elle est belle, on y est si bien",  je pense que je ne pourrais jamais revivre tout le temps dans un appartement ; il faut que je puisse aller dans toutes les pièces, que je retrouve toutes mes habitudes, non il me faut de l'espace. Dans 60 m², mes 250 m² me manquent. Soirée bien agréable au coin du feu, le lendemain nous allons chez Emilie et Paul, nous sommes impatients de les revoir et de voir le nouvel aquarium Paul est un passionné. J'aime les gens passionnés.

 

poissons Paul0

  Quand nous rentrons d'une si longue absence, il y a de la poussière partout, il faut remettre la maison en état de marche, défaire les valises, faire tourner la machine, ranger la valise au grenier et reprendre nos habitudes, c'est donc lundi matin que j'ai entrepris le grand ménage ; j'aime ça faire le ménage je vous l'ai déjà dit donc je suis contente, l'après-midi je peux revenir à mes occupations littéraires ou autres. Tara a retrouvé son panier et Igor ses balades dans le jardin.

 

01

 que demander de mieux ?

 

 

 

 

 

 

 

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , , ,