22 janvier 2021

Comment remonter le temps et les coutumes du moment

Cette année, l'hiver semble long, pénible et surtout angoissant.

Il faut donc se changer les idées, s'occuper et continuer à vivre. Pour cela, chez nous, nous avons trouvé la parade. Nous nous repassons les séries télévisées, chefs d'oeuvre des années 1970/1980. A cette époque l'ORTF n'avait que deux chaines.  Chaque année sur la 1 ou la 2, il y avait un feuilleton en plusieurs épisodes.  Ces feuilletons étaient toujours intéressants et certains même passionnants. Rien à voir avec les séries actuelles : dans l'ensemble des séries policières et rarement sans meutres, ou nous sommes inondés d'images violentes et de suspens (toujours les mêmes).

L'Homme du Picardie - L'intégrale : bande annonce du film, séances, streaming, sortie, avis

Alors, ches nous, cette année. Tout à commencer par un cadeau de Noël. qui nous a beaucoup plu. Mais nous avions l'impression que l'histoire arrivait comme un cheveu  sur la soupe. Nous étions en manque de connaissance de la série par elle même surtout sur les  différents personnages qui semblaient bien installés dans ce film.

J'ai voulu en savoir plus, j'ai interrogé la personne qui me l'avait offert et c'est là, qu'elle m'a dit : ce film a été tiré d'un célèbre feuilleton anglais : Downton Abbey. Je savais qu'il allait vous plaire. Ma belle fille, puisque c'est d'elle dont-il s'agit, me connaît bien ; nous sommes très proches toutes les deux. Ce qu'elle ne  se doutait pas, c'est que petit mari acrocherait autant que moi.

La semaine suivante, nous avions acheté l'intégrale, et nous allions pouvoir découvrir les 6 saisons qui nous garantirait, un nombre  d'environ  60 heures  de distraction. Ne dit-on pas de cette série, qu'elle a su conquérir le coeur de millions de fans à travers le monde ; grace à un savant mélange de splendeur et de romance. J'avoue que pour la splendeur nous avons été comblés par celle des décors naturels du Yorkshire. L'histoire parfaite entre une famille aristocrate anglaise "les Crawley" et leurs serviteurs dans une ambiance bon enfant, ce qui ne devait pas toujours être  le cas dans toutes  les grandes familles. L'histoire commence en 1912 et s'arrêtera dans les années 1930. Pendant tout ce temps, nous suivrons les évènements joyeux ou tristes que toute famille peut avoir de génération en génération.; les grandes familles ont aussi des déboires et des soucis. J'ai aimé particulièrement le coté évolutif de la société en général, ainsi que les efforts que faisaient les propriétaires de ces énormes bâtisses afin de sauver leur patrimoine. Chaque génération, fait le nécessaire, mais un jour ils ne le peuvent plus. 

La Dynastie Carey-Lewis Intégrale DVD - DVD Zone 2 - Achat & prix | fnac

Nous avons enchaîné sur cette seconde dynastie anglaise, qui n'était plus celle du monde aristocratique ; même si cette  famille vit dans un château des Cornouailles entre 1936 et les années 1950. Un autre monde, de jolis décors, une histoire sympa. Même réalisateur qu'un autre des  feuilletons  de l'époque "Orgueil et Préjugés".

J'avais gardé un agréable souvenir de cette série. Surtout  l'époque  après les années 1950 . La première partie ressemble beaucoup aux autres avant la guerre de 1914. Elle commence 100 ans plutôt, elle décrit comment un bourgeois, a su tirer son épingle du jeu en faisant le choix des affaires et en profitant de l'essor des nouvelles constructions du Baron Haussmann et du monde de la finance. Très attractif  de voir les rebellions de certains héritiers de ces grandes familles, qui souhaitent s'affranchir et vivre sans le carcan de ce qu'il se fait ou bien de ce qu'il ne se fait pas. On découvre une femme libre de ses choix, tout en ne reniant pas ses origines. Nicole Courcel est parfaite dans ce rôle. Un grande actrice que j'aimais bien.

Au Plaisir de DieuAu plaisir de Dieu L'intégrale de la série Coffret DVD

Hier, nous avons commencé  celle-ci. Je conseille de lire en premier  la partie "bonus" l'explication de cette série par Jean d'Ormesson. Il raconte pourquoi il a fait le roman et comment il en est arrivé au film et le choix des acteurs. Comme pour les autres sauf pour  Downton Abbey, les premiers épisodes sont un peu plan plan, car  la vie privilégiés de ces aristocrates ou de ces bourgeois elles se ressemblent beaucoup. Mais dès que certains d'entre eux commencent à s'émanciper cela devient plus intéressant. Dans cette série j'ai adoré l'arrivée du précepteur ainsi que le voyage initiatique de deux jeunes de la famille. Il nous reste encore deux disques à terminer.

Le Château des Oliviers L'intégrale de la série Coffret DVD - DVD Zone 2 - Achat & prix | fnac

Après nous enchainerons par une série plus récente puisqu'elle a été diffusée en 1993. A  l'époque, j'avais beaucoup aimé Brigitte Fossey et Jacques Perrin.

 

Nous ne sortons pas beaucoup. Aujourd'hui, je suis allée me faire vacciner pour le premier tour. A Belley tout était parfaitement organisé, 3/4 h après j'étais ressortie. Second tour 16 février. 

Sinon, nous lisons baucoup. Je continue d'écrire mes mémoires, j'attaque la seconde partie. Je suis contente, la professeure de Français qui me supervise, m'a dit que c'était une histoire qui méritait d'être écrite et que je m'en sortais très bien. Alors j'ai encore de nombreux châpitres à dévoiler, je vais m'y consacrer chaque matin 3 heures.

Jean-Claude toujours au chômage depuis le 11 mars, pas facile pour les intérimaires de retrouver un emploi en ce moment. Après 18 mois dans la même société, il galère un peu. Il est revenu dans notre village a retrouvé un studio meublé à côté de chez nous, il a entreposé ses meubles dans le garage et la bonne nouvelle. Après plusieurs mois où il a revu ses enfants dans un endroit neutre pour les réabituer il les reçoit chez lui

 

un dimanche par mois. Dimanche prochain ce sera les 10 ans de son aîné et nous lui préparons un anniversaire surprise. Je suis vraiment contente que tout soit redevenu presque normal ; mais je peux dire que je me suis acharnée avec l'avocat pour qu'il retrouve tous ses droits. Souvent si je n'avais pas été là, il y avait de quoi baisser les bras. Mais moi je ne les baisse jamais.