07 mars 2014

Des envies de brocante irrésistibles

Mon grand-père paternel était serrurier, ferronnier d'art. Il savait que j'aimais les belles demeures et les châteaux. Un jour, je devais avoir 16 ans, il m'a offert cette clef en me disant : tu n'auras certainement jamais de château, mais je t'offre la clef de ton château imaginaire.

8

Donc voyez-vous, mes idées n'ont jamais changé, j'aime toujours autant les châteaux, les vieux meubles et les beaux bibelots. Cette semaine, j'ai eu une boulimie de brocante. A Aix les Bains, il reste un seul antiquaire-brocanteur qui a une vraie caverne d'Ali Baba, il a beaucoup de mal à tenir à cause des nouvelles modes, et il espère pourtant pouvoir aller jusqu'à sa retraite  dans environ 3 ans. En attendant, allez chez lui, pour moi c'est un réel plaisir, je sais que je vais y découvrir un coup de coeur et pourtant je n'en ai plus besoin, mais je ne sais pas résister.

7

dans le boudoir, tous mes meubles sont en bois fruitier de couleur miel, le vieux fauteuil picard qu'il y avait était plus rustique que celui-ci ; il avait appartenu à l'arrière grand-père de petit mari, maintenant, il a trouvé sa nouvelle place dans le vestibule en bas. Celui-ci est plus élégant, c'est à Aix que je l'ai déniché.

10

17

La semaine dernière quand j'ai fait ma mise en scène du petit bureau de la chambre d'amis. Sur Ebay, j'ai vu ce carnet de pensées journalières du tout début du XXème siècle, j'ai tout de suite enchéri, je l'ai obtenu et reçu par retour. Je ne m'attendais pas à ce qu'il soit aussi bien conservé et si émouvant. A l'intérieur, j'ai trouvé des anecdotes écrites de la main de la jeune fille a qui il appartenait, deux photos et surtout le reste d'une mèche de  cheveux ainsi que des fleurs séchées, je vous assure une nostalgie romantique s'est emparée de moi et j'ai eu la larme à l'oeil.

0

2

Depuis un certain temps, je voulais trouver un service à café possédant au moins  8 tasses, avec serveuse, sucrier et petit pot à  lait. Sur ebay, j'ai eu un vrai coup de coeur pour celui-ci en très bon état. En recevant le colis, j'ai découvert un antiquaire spécialisé dans la jolie vaisselle du XIXème (lui, au moins il ne doit pas trop se soucier de la mode et de la crise, ses clients sont ailleurs certainement) avec des services de toute beauté à des prix malheureusement qui ne sont pas les miens, mais pour le plaisir du beau prochainement je ferai un billet sur cette belle vaisselle qui a beaucoup de classe et de raffinement. 

4

je n'ai pas su résister à ce sucrier pour ma collection en porcelaine de Limoges, il est peint à la main.

 

3

Je voulais un verre à dent original, ce sera le premier, le second ira dans une chambre d'amis à côté de la bouteille d'eau quand j'ai un invité.

9

chaque fin de semaine, dans un hangar aux portes de mon département et de celui de l'Isère, il y a une brocante sous forme de "Puces" dans laquelle on trouve de tout et de rien, de jolies choses mais il faut chercher et d'autres très moches. Cette peinture m'a plu, elle n'a rien d'extraordinaire ; elle est signée et elle pouvait avoir sa place chez moi, je l'ai payé deux fois rien.

15

ainsi qu'un encrier que j'ai détourné.

 

31

 

 

27

  Pour terminer, petite séance émotion. J'ai reçu ce matin deux cahiers d'écolier, pour l'un de l'année 1895/1896. A noter, le thème de la composition française. L'autre est un cahier de chant des années 1920, il pourrait être celui de ma maman.

32

Posté par manouedith à 04:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , ,