Lire, lire c'est un plaisir pour nous, il y a des périodes plus intenses que d'autres, mais cet été nous pourrons dire que cette distraction a supplenté les autres.

25

A Pralognan, j'ai une petite bibliothèque dans la chambre d'amis, les livres lus là bas, restent sur place pour ceux qui passent.

Le jour où nous sommes partis, cela tombait bien, je venais de recevoir la sélection de France-Loisirs, 35 ans que je suis fidèle. J'aime bien recevoir la sélection tous les trois mois, comme cela mes lectures "romans" sont variés et rarement je suis déçue.

26

J'avais, le premier en cours de lecture. Je l'ai donc terminé avant de commencer les autres.

27

Quand Louis séduisant quadragénaire à la recherche du grand amour, rencontre France, une jeune femme divorcée qui tombe immédiatement amoureuse de lui, tout pourrait être simple. Mais si Louis Neuville est veuf, il lui faut compter avec sa soeur jumelle. Alix, qui non contente de gérer sa carrière, a tendance à s'immiscer dans la vie privée de ce frère auquel elle voue une passion terriblement exclusive. Et puis il y a son fils  Frédéric, en pleine crise d'adolescence, qui accepte très mal que son père sympathise d'emblée avec le fils de France, un guitariste passionné. Jaloux mal dans sa peau, lui aussi est bien décidé à tout faire pour les éloigner l'un de l'autre, France réussira-t-elle malgré tout à conquérir l'homme de sa vie ?

Deuxième fois que je lis un livre de Françoise Bourdin, j'ai aimé, sans plus, et comme le premier livre, je trouve qu'il n'y a pas de suspens.

28

Assise au chevet de sa mère mourante, Cassandra se remémore son enfance aussi atypique qu'excentrique. Entre une mère joyeusement déjantée qui joue de la planche à repasser comme du piano et des locataires marginaux qui restent trop peu de temps pour qu'on se rappelle leur nom. Cassandra 13 ans, doit démontrer d'une maturité étonnante pour son jeune âge face à cette vie bohème, certes peu banale mais heureuse. Jusqu'au jour où la conduite obscène d'un pensionnaire fait s'effondrer son monde, et ses illusions d'enfant avec.....

J'avoue que j'ai adoré, en à peine deux jours je l'ai terminé.

 

29

Pékin 1908. A la cour de l'impératrice Guniang, véritable femme de fer vivant les dernières heures de l'empire chinois, manigances et complots se succèdent pour s'attirer les faveurs de la régente. A 18 ans, la princesse Anli ignore tout des véritables raisons qui lui ont valu sa place de dame de cour, mais s'attire, par sa bonté et son audace, la sympathie de sa maîtresse. La prenant sous son aile, elle lui attribue l'eunuque qu'elle a sauvé d'une sentence fatale. Mais cet acte vaut aussi à Anli l'hostilité et la jalousie des autres eunuques et dame de cour qui vont alors rivaliser d'intrigues pour assouvir leur vengeance et leurs ambitions.

Au début, j'ai eu du mal à rentrer dans  l'histoire jusqu'à la centième page, l'écrivain a fait beaucoup de recherches sur la Chine de l'époque et la vie dans la Cité Interdite, un peu fastidieuse au début mais très intéressantes quand même, je me prends au jeu et je suis certaine que j'irai jusqu'à la fin.

Livres Historiques, biographies de toute sorte, et romans ont ma préférence.