Un petit trait de ma personnalité que vous ne soupçonnez certainement pas.

Depuis toujours, je suis accro.  aux chaussures et aux sacs à main. Mais voilà, en vieillissant je ne peux plus porter celles que j'aimais particulièrement, les escarpins et j'ai beaucoup de mal à me résigner.  Quand nous avançons dans l'âge, il y a des choses qui sont plus facile à digérer que d'autres, mais celle de ne plus pouvoir chausser ces chaussures si élégantes cela m'ennuie beaucoup.

 

o escarpins

 

D'un autre côté, pour me consoler, je me dis : de toute façon, à la campagne ce n'est pas possible, je n'ai plus les occasions que j'avais quand j'habitais la région parisienne. J'enviais souvent la maman d'une de mes fidèles Internaute qui jusqu'à plus de 80 ans portait encore de jolis escarpins.

 

0 chaussures Louboutin

 

Quand je vois celles-ci d'une marque qui n'existait pas dans mes jeunes années je rêve. En vingt quatre ans Christian Louboutin à fait de ses chaussures de luxe une marque mondialement reconnue dont s'inspire beaucoup les chaussures de prêt à porter. C'est donc terminé pour moi, mais je suis heureuse de voir ma dernière fille porter ce genre d'escarpins. Quant à moi, plus les années passent, plus la hauteur des talons se réduit, j'ai un pied qui s'afaisse de plus en plus, c'est peut être aussi la conséquence d'avoir porté des chaussures à la cambrure trop prononcée, mais surtout à des entorses mal soignées et à des pieds plats. Alors je suis réduite à porter en grande partie ce genre de chaussures. Et la bottine uniquement quand je sais que je ne marcherai pas longtemps.

 

005

 

et pourtant mon dressing de chaussures est encore bien garni. Ce matin, j'ai décidé d'en faire l'inventaire et de me séparer de celles que je ne risque plus de porter. C'est un exercice très difficile pour moi, car je suis très conservatrice. Voici celles que j'ai sauvées.

 

02

 

même dans certaines de celles-ci, il y en a quelques unes que je ne reporterai certainement jamais. 


00

 

par exemple, celle qui ressemble à des Richelieu, je ne les ai portées que deux ou trois fois. Quant aux autres, aux soirées élégantes pendant les croisières. Comme ici, nous ne sortons presque pas, je crains qu'elles ne se promènent pas de si tôt. 

 

000

quand je vais à une soirée exceptionnelle, cette jolie paire est toujours en réserve dans la voiture.

00000

l'été quand je mets une robe ou un pantalon pour sortir, c'est ce genre de sandales que je porte, ou alors celles-ci :

000000

mais, même les ballerines que j'affectionne particulièrement ne me vont pas toujours car le côté de mon pied n.est pas assez maintenu et je ne peux pas les garder très longtemps.

0000

j'ai adopté les talons compensés, mais là aussi toute une journée cela ne le fait pas. Et pourtant avec une robe on ne peut pas mettre autre chose de plus confortable. J'ai toujours été très élégante  et je trouve que l'on juge l'élégance de la femme aux chaussures qu'elle porte c'est très important la chaussure. Petite anecdote, quand j'avais 30 ans, nous avions un déjeuner de famille dans un restaurant chic, une grande partie de la famille était réunie,  ; est arrivée une de mes grandes tantes très chic et soigneusement habillée d'une robe de mousseline bleue, mais aux pieds catastrophe, elle portait des grosses baskets blanche et bleue, sur le coup je n'ai pas compris, cela ne m'est même pas venue à l'idée (ignorance de la jeunesse) qu'elle pouvait avoir des problèmes aux pieds. Souvent, je pense à Elle car maintenant je comprends le pourquoi du comment. 

adidas

Et la semaine dernière quand j'ai vu Jean Rochefort arriver aux Césars avec le même genre de chaussures, je ne me suis pas posée la question. Heureusement maintenant les baskets sont plus jolies, regardez celles que je mets l'été lors de mes balades du dimanche. L'année dernière, j'ai même osé les montantes argentées. 

0a

En revanche pendant les deux derniers mois, mes chaussures n'étaient pas sexy, mais impossible de faire autrement. Un avantage de plus à Pralognan, même si nous sommes habillés rétro, cela n'a aucune importance. Je traîne par exemple un anorak d'il y a plus de vingt ans. Jusqu'à il y a deux ans, petit mari skiait avec son pantalon et son blouson de 1975, il a fallu que ma belle fille lui en offre un tout neuf pour qu'il soit plus dans le vent, mais j'ai interdiction de jeter la tenue de ses jeunes années.

000005

et là, je n'ai pas eu de problèmes de pieds !

0000000

 

Pas très jolies non plus celles-ci mais pour traîner à la maison c'est l'idéal, je suis bien, elles me servent de chaussons, elles étaient même dans mes pieds quand j'ai pris l'avion pour la Guadeloupe (c'est connu les pieds gonflent en avion alors il valait mieux prendre des précautions.) J'aime bien les chaussures rouges, donc je pense que quand elles seront usées je les rachèterai en rouge.

 et quand je veux être plus chic, ce sont celles-ci que je mets à la maison. à condition de ne pas trop piétiner.

 

28a

et vous et vos pieds ?