En découvrant cette dame ce matin à la une des journaux  , j'ai souri.

Antier_Edwige

Elle voudrait faire passer une loi pour interdire les fessées

Et je me suis souvenue d'une magistrale fessée que j'ai reçue l'année de mes 6 ans.

Nous étions en 1950, j'habitais avec mes grands-parents et j'allais à l'école à St. Just en Chaussée dans l'Oise, sur le boulevard, à peine 5 minutes en courant de chez moi.

p_p_re__m_m_re_edith_2

Mon grand-père, avait-il l'air d'un bourreau d'enfants ??

Dans la matinée, j'ai certainement reçu une punition de la maîtresse ce qui ne m'a pas plu du tout ; j'ai profité de la récréation pour me sauver de l'école et rentrer à la maison. Mon grand-père était serrurier (un notable respecté dans la ville !!). Il avait son atelier chez lui. Pour aller à l'école je traversais l'atelier, c'était plus court ; ce jour la en plein après-midi je suis passée en courant devant lui, il m'a attrapé et m'a dit : "Mais que fais tu là, tu devrais être à l'école" ; en colère je lui ai répondu que je m'en étais sauvée. Ni une, ni deux, il m'a pris par la main et m'a reconduite.

cour_de_recr_

La cour de récréation, ressemblait à celle-ci

La récréation se terminait, les enfants étaient en rang devant les institutrices, il s'est mis à côté d'elles, il a descendu ma culotte et m'a administré une fessée à cul nu devant toutes mes petites camarades (à cette époque l'école n'était pas mixte, de toute façon ce détail ne l'aurait pas impressionné). Inutile de vous dire que j'ai eu honte, mais je vous assure je n'ai plus jamais recommencé. Néanmoins, je ne lui en ai pas voulu et cela ne m'a pas traumatisé, seulement il me reste un souvenir parmi tant d'autres de ce grand-père que j'aimais.

 

Et vous avez vous déjà reçu une fessée mémorable que la loi pourrait punir ?