21 octobre 2016

Fierloz un site remarquable dans l'Ain

7

 Nous habitons ici depuis bientôt 10 ans et je n’avais jamais faite cette magnifique balade, bon il est vrai pendant plusieurs années la marche m’était interdite, j’ai donc d’un côté des excuses et de l’autre des promenades à rattraper. Alors l’été indien se prolongeant, il fallait en profiter. Aujourd’hui, je vais vous faire découvrir les « lapiaz » exceptionnels que nous trouvons à cet endroit.

34

 

14

 Le massif du Ferlioz, est une petite merveille calcaire « de karst » constituée de drôles de pierres : les lapiaz, puisqu’elles ont été formées par la nature. Pour faire simple, nous dirons que le lapiaz est une formation géologique de surface dans les roches calcaires et dolomitiques créée par le ruissellement des eaux de pluie qui dissolvent la roche, ou par la cryoclastie ce qui forme un grand entablement rocheux parcourus de réseaux de diaclases ou fissures.

 17

49

 

13

Sans compter, que ce site historiquement a laissé des traces puisqu’il a été occupé par un camp de Sarrasins au Xème siècle vers les années 975 ; ils y avaient construits des fortins pour surveiller toute la vallée d’Artemare. Cette occupation n’a pas été sans entraîner des souffrances aux populations locales, victime de pillages et de massacres. Souvenez-vous, ce que nous apprenions à l’école : les Sarrasins n’étaient pas des tendres !

26

 40

43

44

45

Ce bel endroit, bien entretenu par la mairie est un des plus beaux endroits de notre village. Nous y rencontrons beaucoup de marcheurs et de coureurs du matin ou du soir. Pendant trois heures on peut découvrir un environnement extraordinaire, avec une végétation constituée de buis (pas encore attaqués par la pyrale), des pins maritimes, plusieurs sortes d’orchidées. Cette végétation sauvage exceptionnelle à cette latitude, nous  la devons à la présence d’un micro climat.

52

56

 Et pourtant ce site est la convoitise depuis plusieurs années de « carriers » qui voudraient   l’exploiter afin d’en extraire 120.000 tonnes  par an de granulats, et répandre également des matériaux inertes pendant 30 ans. Incroyable, mais vrai. Deux principales communes sont l’enjeu de cette future catastrophe, celle qui nous est voisine au sud-ouest avec un élu favorable face à la manne financière que cela pourrait lui procurer puisque les dotations de l’état se raréfient (ce sont ses mots), elle ne tient absolument pas compte du désastre écologique que cela provoquerait. En revanche, notre élue s’y oppose farouchement et je la comprends, ce site géologique est unique en France et possède l’un des plus beaux lapiaz français. Pourtant, il paraît que nous sommes à une époque où l’écologie prend une grande importance ! Moi j’aurais tendance à penser que l’écologie pour certains est un effet de mode, puisqu’il semblerait que pour d’autres l’appât du gain domine au détriment de la nature ! Je trouve déjà, que nous l’avons bien abîmé cette nature. Si cela se réalisait ce serait une nouvelle catastrophe écologique et une bêtise humaine indéfinissable. N’oublions pas que ce plateau calcaire de lapiaz s’est formé il y a 140 millions d’années.

51

53

 la bouche de notre célèbre cascade de Cerveyrieux sans une goutte d'eau exceptionnel à cette époque.

47

 Cette promenade, est à faire à toutes les saisons de l’année, le matin comme le soir au coucher du soleil et aussi à chaque moment de la journée, nous y rencontrons des marcheurs et des coureurs. A chaque fois c’est différent. J’ai oublié de vous dire puisque d’après petit mari je fais une petite fixette, attention il y a des reptiles protégés tout comme les orchidées qu’il ne faut pas cueillir, donc les vipères ne les dérangez pas et évitez de marcher dessus. Je ne fais pas de fixette, mais j’avoue j’ai été très traumatisée cette année, d’avoir été mordue sans rien sentir, ni rien voir.

 

16

 

Au début de la promenade, on peut s’arrêter à la vierge qui regarde Artemare depuis 1886, elle a été installée pour commémorer le 14ème centenaire du baptême de Clovis, premier roi barbare catholique. Du haut de cette statue, on peut admirer tous les alentours et même voir notre maison.

 

19

 

20

 

24

 

28

 

8

 

Nous avions un chanteur régional, qui a écrit beaucoup de chansons sur le Bugey et le Valromey, je veux lui rendre hommage, dernièrement nous avons inauguré sa statue au pied du Fierloz puisqu'il a chanté cet endroit magique.

6

 


 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


14 octobre 2016

La Chartreuse Notre Dame de Portes dans l'Ain

 

Dans notre région d’adoption, je suis toujours à la recherche d’endroits nouveaux, oui, ceux que nous n’avons pas encore découverts. Cette semaine, nos pas nous ont conduits dans un endroit bien caché. Mais quelle surprise !

Afficher l'image d'origine 

 photo prise sur le Net

Dans mon enfance, j’ai beaucoup fréquenté ces lieux qui sont parsemés dans toute la  France. La vie retirée au milieu de nulle part, m’a toujours fascinée. Beaucoup d’interrogations, le pourquoi du comment ! Mais cela ne m’a jamais laissée indifférente. Je savais que N.D. de Portes était perdue dans nos montagnes du Bugey. Mais depuis notre arrivée il y a 10 ans, nos pas ne nous avaient pas encore transportés là. Il m’a fallu une jolie photo du monastère pour que nous décidions que la visite serait ce jour là. Pour y aller, il faut se munir d’une carte de la région bien détaillée, car vous ne trouverez aucun panneau indiquant dans quelle direction elle se trouve.

 3

 Mais avant, vous vous arrêterez à un endroit sympathique qui monte au calvaire de Portes situé sur un sommet, le mont Frioland et qui vous offrira une belle vue sur toute la chaîne des Alpes du Nord. Le chemin est large bien dégagé vous verrez les éventuels serpents ! Avec 12 degrés je pense qu’ils ont commencés à hiberner, j’ai donc emprunté ce chemin sans crainte.

8

7

9

11

14

Il y a des endroits mystérieux qui méritent d’être abordés dans une ambiance particulière. Je peux vous assurer que la Chartreuse nous est apparue caressée par les nuages qui la rendait encore plus mystérieuse. Un peu plus bas dans la vallée il faisait 14 degrés, là haut à 1000 mètres d’altitude 16h de l’après-midi il n’y a plus que 8 degrés. Nous sommes au fin fond des bois, il fait sombre et ce halo de mystère nous la rend encore plus belle.

 

31

il faut lire ND de Portes 

A l’entrée, un panneau indique que c’est un lieu de recueillement et de silence et qu’il faut le respecter (attention aux enfants qui vous accompagnent). Elle est retirée au milieu des bois à 7 kilomètres du premier village. Mais la grille est ouverte, vous pouvez donc y aller. Tout cet environnement incite au recueillement.

 

18

 

16

 

17

 

 

 

19

Que de questions ! Pourquoi 15 moines dont 4 en formation trouvent ils le besoin un jour, de tout quitter pour vivre une telle solitude loin de tout ? La foi ! Il semblerait qu'ils soient entourés de deux familles laïcs qui les aident, leur travail consiste à entretenir toute l’année la forêt avoisinante, prier et quelque petit artisanat dans leur cellule. Ces hommes ont divers âges dont plusieurs grands anciens mais aussi, un bon groupe de moines jeunes qui mènent la vie particulière qu’ils se sont choisies.

 

22

 

Une grande partie de la journée est consacrée à la prière, les chants en latin, les lectures, les psaumes etc…. Mais il faut bien une vie économique pour vivre. Celle-ci est assurée  par un petit artisanat réalisé par les moines dans leur cellule ils confectionnent des boites en bois qui servent pour l’emballage des bouteilles de la liqueur de chartreuse des autres monastères. Les frères assurent le service quotidien de la communauté et l’entretien de la maison. Ils reçoivent également quelques dons.

 

24

Petit mari s'interroge ! Un jour, il m'a dit : si tu pars la première, je me retirerai dans un monstère, je ne serai pas seul, comme je ne parle pas beaucoup, je méditerai et je serai dans un bel endroit. !!! J'avoue jai souvent repensé à cette phrase et pourtant il n'a jamais été pratiquant !

26

Il y a également, une toute petite partie d’hôtellerie qui n’est ouverte que pour les familles des moines qui viennent leur rendre visite une fois par an. Néanmoins, cette communauté solitaire et silencieuse a un caractère familial qui répond très bien à l’idéal de la vocation cartusienne qu’ils ont choisie et partagent en commun chaque jour 3 offices en commun : l’office de nuit, la Sainte Messe et les vêpres.

 

38

 

39

 

Des chartreuses comme celle de ND de Porte il y en a dans le monde entier. Dans l’Ain, nous en avons deux, celle-ci et celle de Sélignac à l’est de Bourg en Bresse. Que ce soit vos idées ou non, ces choix différents des nôtres méritent un grand respect, ils ne gênent et ne fond de mal à personne. Je retire de cette visite quelques interrogations et surtout une belle journée.

 

43

 

28

 

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [29] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

07 octobre 2016

A la Croix du Nivolet : Morsure de serpent.

 

2

 

Le premier dimanche du mois de septembre 2016, aurait pu très mal tourner. Depuis, longtemps, l’envie de grimper jusqu’à la Croix du Nivolet nous taraudait. A chaque fois que nous passions à ses pieds nous disions : « il va falloir que nous y montions Pour rafraîchir la mémoire géographique de ceux et de celles qui s’arrêtent ici. La croix du Nivolet est une monumentale croix sommitale chrétienne qui se trouve dans le massif des Bauges, dominant le Nivolet et surplombant Chambéry.

41

 Ce jour là, le temps était brumeux, mais il faisait beau et surtout il ne pleuvait pas. Le sommet est à 1537 m ; nous avons donc décidé de nous diriger vers la Féclaz, au-dessus de Chambéry et d’abandonner notre voiture au parking devant l’auberge. Face aux pistes de ski l’hiver, mais aux prairies en fleurs l’été. Pour démarrer, la grimpette est plutôt ardu pour un début. Au pied des chalets de Sire, de nombreux parapentes sont prèts à l’envol.

21

3

Nous n’étions pas seuls. L’été, les chemins de randonnées en montagne sont de vrais boulevards, où en principe chacun se salue en se croisant. Il y a des jeunes, des moins jeunes, des enfants qui comme les chiens vont et viennent en courant d’un sens de l’autre ils ne sont jamais fatigués. Alors que nous et notre grand âge, nous y allons plus calmement, nous prenons le temps de nous arrêter et d’admirer les merveilleux paysages. On se retourne et l’on peut voir le lac du Bourget sous toute sa splendeur en bas.

9

Après cette première escalade, le chemin se réduit dans les herbes et ensuite c’est là, où les choses se compliquent un peu, dans la forêt, nous devons crapahuter dans les pierres tout en profitant de plus en plus du dénivelé. J’avoue, au bout d’un certain temps, pour moi ce n’est plus drôle, il y a encore des années, je persistais et j’allais jusqu’en haut. Maintenant je me ménage. C’est ainsi que j’ai abandonné  la partie en laissant petit mari y aller à ma place et en redescendant piano, piano jusqu’à la voiture. Tout va bien, la balade est superbe. Une fois à la voiture, j’ai encore attendu 1h ½ dans la voiture, mais j’avais un bouquin, donc le temps ne m’a pas paru trop long. Ensuite la nuit tombait doucement, nous avons repris le chemin de la maison.

27

29

C’est dans la soirée après le dîner, qu’allongée sur la banquette, mes jambes sur celles de ma douce moitié. Il y a avait environ 2 heures que nous étions rentrés. Tout d’un coup, petit mari me dit : dit donc, il semblerait que tu ais été mordu par un serpent, et en plus à deux reprises. Sur le coup, je lui réponds, tu rigoles ! Non il ne rigolait pas. En deux secondes je me suis relevée pour mieux constater. Effectivement à environ 15 cm sur le côté du mollet 4 superbes crocs avec des points de sang, une très légère inflammation autour.

54

Alors là, on ne rigole plus. Je n’ai rien vu, absolument rien senti et je n’ai pas de signes aussi bien extérieur qu’intérieur de la moindre allergie et du moindre malaise. Premier réflexe : regarder sur Internet ; alors là, les images ne sont pas toujours belles, mais il y en a une du même genre que la mienne. Second réflexe : téléphoner à ma fille médecin, à qui j’envoie la photo, elle m’interroge : tu n’as vraiment rien, bon alors cela peut être rassurant, mais si jamais le moindre symptôme apparaît, direction l’hôpital. Tout le monde sait, qu’un dimanche soir aux urgences, on n’aime pas ça. Donc nous allons attendre un peu.

20

Rien ne se produit de la soirée, je décide de me coucher.  5 Heures se sont écoulée. Le lendemain, je me réveille toujours aussi bien. Néanmoins, je décide d’aller dès l’ouverture de mon pharmacien lui demander conseil. Celui-ci confirme, effectivement ce sont bien des morsures de serpent. Allez quand même voir votre médecin, qui vous mettra certainement sous antibiotiques.

6

 Oui mais pour aller voir le médecin c’est pas toujours facile. Le mien ne prend pas de rendez-vous, alors quand j’arrive il y a une vingtaine de personnes devant moi, comme l’urgence n’est plus réelle, j’essaie le cabinet médical de ma ville, sauf que là, comme mon médecin d’avant n’est plus mon référant et que les trois autres sont surchargés, on me refuse. C’est vraiment super maintenant en France. Les médecins ne se dérangent plus à domicile à moins d’être impotent, sinon ils nous donnent rendez-vous au cabinet et pendant les heures de consultations nous attendons dans la salle d’attente de longs moments en compagnie l’hiver par exemple des microbes et des virus qui se propagent. Alors si nous sommes passés à travers, là nous avons une seconde chance d’attraper n’importe quoi. Nous, les personnes d’un âge certain, nous nous souvenons de nos médecins de campagne qui se déplaçaient à pas d’heure. C’est normal tout évolue dans la vie, nos médecins modernes ont compris qu’ils avaient aussi le droit à plus de repos et à une vie familiale.

7

 

 Donc revenons à nos moutons, il ne me restait plus qu’une solution, comme il n’y a pas besoin de m’ausculter puisque tout va bien, j’ose demander à ma fille une ordonnance par email. Heureusement d’un sens, je fais partie des privilégiés. L’ordonnance est arrivée, je me suis rassurée en prenant consciencieusement les médicaments, alors que je n’ai rien eu de ma morsure, en revanche, j’ai eu les intestins détraqués pendant plusieurs jours.

8

Conclusion de ma mésaventure. Comme je dis toujours cela n’arrive pas qu’aux autres. Y regarder à deux fois quand nous posons les pieds sur nos chemins de randonnées et vous savez contrairement à l’idée reçue, on ne sent pas toujours la morsure, je pense que j’ai été épargnée de suites indésirables et même fatales parce que j’étais en pantalon. Du reste à l’endroit en lavant mon pantalon, je me suis aperçue de plusieurs fils tirés. Ne vous promenez donc jamais la cuisse et les jambes à l’air, le meilleur c’est le bon jean pas trop serré, tout l’inverse de la pluart des randonneurs que nous croisons l’été sur nos chemins de montagne. Je peux vous dire que la semaine suivante je partais 8 jours à Pralognan et que je n’ai pas profité de la même façon de mes balades, que j’ai du reste réduites. Je me sens un tant soit peu traumatisée par le fait que je n’ai rien vu et rien senti.

15

Pour terminer, je vais vous raconter une histoire vraie, que m’avait raconté un médecin de mon village. L’été suivant cette histoire, une de ses patientes est venu le voir en lui disant qu’elle avait perdu son petit garçon de 4 ans. En vacances avec lui, du côté de la Rochelle, un après-midi il est allé faire un tour de manège sur un manège de chevaux de bois comme il y en a beaucoup sur les places ou les plages. Quand l’enfant est redescendu, il a dit à sa grand-mère : le cheval m’a fait un bisou. C’est tout. Les grands-parents ont souris à l’imagination de leur petit fils, l’enfant semblait bien aller, il courait gambadait à côté d’eux. Le soir à table il s’est senti mal et de plus en plus mal, ils l’ont emmené à l’hôpital où malheureusement il est décédé dans la nuit. La grand-mère s’est souvenue de ce qu’il lui avait dit en descendant du manège ; une enquête a été faite et il s’est avéré que le forain, l’hiver rangeait son manège dans une remise à côté d’un tas de bois. Et qu’une vipère avait hiberné dans le manège et fait ses petits sous le cheval. Ceci explique malheureusement cela.

48

 Chambéry

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , ,

26 novembre 2015

Le Marché aux fleurs et aux oiseaux

00

Lorsque nous sommes allés à Paris dernièrement, ma douce moitié m'a fait découvrir un endroit plein de charme que je ne connaissais pas : "Le Marché aux fleurs et aux oiseaux".

13

Il paraît qu'il y en a plusieurs dans Paris, mais celui-ci est exceptionnel, il est également le plus grand ; il se trouve dans l'île de la Cité le long de la Seine, tout à côté de Notre-Dame, place Louis Lépine et quai de la Corse  il y est depuis 1808. Ma petite femme n'est pas rancunière, elle va vous donner ses horaires d'ouverture, pourtant avec son appareil photo en bandoulière, elle n'a pas été bien accueilli, agressifs certains locataires de ces endroits si charmants, pourtant ce billet peut que leur faire de la publicité gratuite, donc je disais il est ouvert tous les jours de 8h à 19h et le dimanche c'est aussi un marché aux oiseaux.

1

Vous y trouverez une offre importante de fleurs, de plantes et d'arbustes, je peux même dire qu'il y en a que je n'avais jamais vu dans la grande surface que je fréquente en province. Et pour rendre l'endroit encore plus charmant

2

et romantique, les petites échoppes sont constituées de pavillons métalliques d'époque 1900.

 

19

 

C'est vraiment très bucolique. Si vous voulez agrémenter vos balcons et vos jardins et à Paris vos terrasses si vous avez la chance d'en posséder une, Vous découvrirez également des décorations,  des lanternes de toutes les formes. Et le dimanche des oiseaux rares et tous les accessoires qui agrémentent leurs jolies cages.

 

11

 

10

 

La plus grande partie du marché aux fleurs s'abrite sous six pavillons métalliques disposés de part et d'autre d'allées bordées d'arbres. Dernièrement, parce que la Reine Elisabeth y est venue avec notre Président lors de son dernier voyage pour la commémoration du 70ème anniversaire du débarquement, la Mairie de Paris a rebaptisé ce lieu de charme en :

  

4

 

 

34

 

C'est l'un des marchés les plus fréquentés au monde.

 

23

 

24

une fontaine Wallace le rêve de ma petite femme, qui voudrait bien en posséder une.

A l'opposé des bords de Seine, il y a la seule station de métro de l'île de la Cité, l'entrée de la station est encore une des oeuvres de  Hervé Guimard ; conçu au début du XXème siècle une pure merveille de l'Art Nouveau.

 

27

 

En quittant le marché aux fleurs, nous avons emprunté le pont au change, pour regagner l'autre rive et nous arrêter devant une autre curiosité parisienne : les bouquinistes.

 

6

 

7

 

Vous en trouverez beaucoup sur les quais de la Seine rive droite du pont Marie au quai du Louvre, sur la rive gauche du quai de la Tournelle au quai Voltaire. La tradition des bouquinistes débute aux alentours du XVIème siècle avec des petits marchands colporteurs. En 1859, des concessions sont mises en place par la ville de Paris et les bouquinistes peuvent s'installer à des endroits fixes. Installés sur plus de trois kilomètres le long de la Seine et sont inscrits au patrimoine mondial de l'Unesco en 1991. Ils exploitent environ 900 "boites vertes" d'une couleur réglementée  appelée "vert wagon", en référence à la signalétique du premier métropolitain et qui est aussi celui des fontaines Wallace.

33

encore une belle découverte !

Pour terminer, ma douce moitié partagera avec vous un poème de Jacques Prévert qu'elle aime beaucoup et qui lui rappelle ses jeunes années.

 

Je suis allé au marché aux oiseaux

j'ai acheté des oiseaux

Pour Toi

mon amour.

Je suis allé au marché aux fleurs

Et j'ai acheté des fleurs

Pour toi

mon amour.

Je suis allé au marché à la ferraille

Et j'ai acheté des chaînes

de lourdes chaînes

Pour toi

mon amour.

Et je suis allé au marché aux esclaves

et je t'ai cherchée

Mais je ne t'ai pas trouvée

mon amour.

Prévert - Paroles 1945

 

les explications qui accompagnent ce billet ont été inspirés par mes recherches sur Internet.

 

06 novembre 2015

L'automne à Pralognan comme nous l'avions jamais vu.

Je vais dédier ce billet à

Praline 

 

et à tous ceux et à toutes celles qui connaissent Pralognan la Vanoise, l'été ou l'hiver. Je suis certaine que vous ne l'avez jamais vu comme je vais vous le montrer.

39

Mais avant je vais vous expliquer pourquoi nous sommes venus à cette époque. Je vous ai dit que nous avions échangé gratuitement notre appartement à Pralognan avec des Internautes qui nous ont prêté le leur à Paris. La cerise sur le gâteau, l'échange était non simultané, donc nous y sommes allés il y a 15 jours et eux qui sont dans l'enseignement ont profité des vacances de la Toussaint pour y venir.

13

Ils s'y sont tellement bien plu, qu'ils sont restés deux fois plus de temps que nous,  chouette nous allons pouvoir compenser ces jours supplémentaires par un prochain voyage à Paris ; certainement au Printemps. Je peux vous dire que pour ce premier échange, nous sommes ravis, tout s'est bien passé et nous avons fait la connaissance avec des gens sympas.

14

15

Justement, depuis que nous sommes rentrés de Paris, du balcon du boudoir, nous voyons les couleurs du paysage changer au jour le jour. C'est magnifique. Alors, nous avons décidé  d'aller passer le WE de la Toussaint à Pralognan la Vanoise après tout, il faut aller laver les draps et les serviettes de toilette de nos invités, bonne solution n'est-ce-pas ! 

2

3

4

Depuis plusieurs jours en sortant de la supérette de mon village, je me disais, il faut que je vienne prendre en photo les érables, ils sont superbes et ils ne vont pas durer longtemps, il suffirait d'une bonne pluie et de vent pour que je sois obligée d'attendre l'année prochaine. Donc ça c'est fait. Maintenant direction Pralognan.

6

Samedi matin en ouvrant mes fenêtres, le soleil vient de passer la montagne et voici ce que je peux admirer.

12

ça tombe bien, j'ai oublié un petit truc que je dois aller acheter à la supérette du village. En dehors des deux saisons de tourisme, le village vit au ralenti. Une seule supérette d'ouverte, aucun restaurant, aucune boutique. Donc allons faire un petit tour dans le village, nous n'y rencontrerons pas grand monde et nous pourrons admirer le soleil qui baigne les maisons, car vous savez en haute montagne entouré des sommets, à cette époque le soleil ne fait pas son apparition en même temps qu'ailleurs et il se cache à 15h en franchissant les crêtes du côté de Courchevel.

16

 après le déjeuner il ne faut pas s'attarder et partir tout de suite en randonnée si on veut profiter du meilleur de la journée. Bon ça, c'est pour ceux qui ne sont plus très jeunes, car la jeune génération à intérêt à partir avec son pique nique le matin vers 9 heures et bien évidemment les vrais sportifs et amoureux de la montagne c'est aux aurores qu'ils grimperont les petits chemins.

26

C'est petit mari qui a décidé de la balade, il avait envie depuis longtemps de faire le Cirque de l'Arcelin, petite promenade sans difficultés importantes. Pour cela on va prendre la voiture jusqu'aux Fontanettes (restaurant fermé en ce moment), mais comme ce restaurant  est sur les pistes, l'hiver c'est la cantine de beaucoup le midi.

17

19

24

25

Alors maintenant, chut, on ne dit plus rien, ouvrez vos grands yeux et admirez, c'est gratuit.

 

23

27

28

36

Vous avez vu, il a plu une seule journée avant notre arrivée,  à l'endroit du Cirque de l'Arcelin qui est rarement au soleil, il y a des flaques d'eau gelée.

31

33

34

35

vous avez vu, nous avons traversé un pierrier et un petit pont bricolé, car quand le torrent débite trop fort, le pont est emporté et nous ne pouvons plus passer.

37

40

43

45

Première journée terminée, vous avez aimé ? La seconde journée a été plus calme, petit mari s'est réveillé avec mal aux reins, donc repos forcé, c'est dommage moi, je serais bien allée aux Prioux photographier le village endormi pour l'hiver !

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , ,


12 février 2015

Pralognan la Vanoise - Cholière, Le Pachu, Les Fontanettes, les Barmettes l'hiver.

 

02

Aujourd'hui, je vais vous emmener autour de Pralognan, dans nos balades en raquettes. Comme je vous l'ai déjà dit Pralgnan la Vanoise est une station familiale, sans grands immeubles comme dans beaucoup d'autres stations voisines. Seulement trois restaurants d'altitude.

000

Au centre du village, on prend le téléphérique qui en 5 minutes, nous emmène au Bochor à 2025 m, de nombreuses pistes partent dans tous les sens et peuvent vous monter à 2400 m. Mais les personnes qui ne pratiquent pas le ski, peuvent sans fatigue prendre le téléphérique et aller se reposer au Pachu, il suffit de prendre une consommation et elles peuvent rester 2 heures à se dorer au soleil. Le Pachu est aussi un restaurant  populaire genre cantine sans aucun charme, mais tellement pratique pour les skieurs et les randonneurs.

00

Sur le front de neige au centre du village, on peut embarquer sur des télésièges et grimper en plein air jusqu'à 1650 m pour aller déjeuner aux Fontanettes, c'est un restaurant beaucoup plus sympathique chaleureux aux allures montagnardes, il est super ce restaurant pour tous les skieurs qui n'aiment pas le style cantine et qui veulent se reposer avant de reprendre leur après-midi de glisse. En revanche pour ceux et celles qui comme moi, veulent plus de tranquillité, de soleil et d'espace, on reprend aux Fontanettes un autre télésiège qui vous grimpe à 2010 aux Barmettes.

0

On peut admirer des bouquetins, des chamois et des chevreuils. A Pralognan, il y a 24 pistes et 1 snowpark. Parmi toutes ces pistes, il y en a pour tous les goûts. 4 noires, 7 rouges, 4 bleues, 8 vertes.

 

0000000

 A chaque saison, nous montons au moins une fois déjeuner aux Barmettes, il y a deux services chaque jour 12h et 13h, je conseille à tous de prendre le premier service, il n'y a pas beaucoup de monde. Vous y êtes beaucoup plus chouchoutés. Au deuxième service les skieurs qui s'arrêtent prennent pour la plupart, des menus simples à base de frites et à l'intérieur l'odeur n'est pas agréable, malgré une salle de restaurant très montagne. Si le temps le permet, on peut également déjeuner sur la terrasse face aux montagnes, le plus beau des spectacles à mes yeux. Pour moi, c'est vraiment le plus bel endroit que je connaisse dans la région.

03

Après un moment de contemplation et de bonheur, si vous avez emmené vos raquettes, vous pouvez vous balader agréablement ou si tout simplement vous êtes là, pour une semaine et que vous êtes de ceux qui avalent les descentes sans en perdre une minute, vous reprenez vos skis et vous redescendez et remontez inlassablement jusque 17 heures à cette époque. Je sais que moi, même plus jeune ce n'est pas l'option que j'aurais prise, il y a tellement d'autres possibilités pour profiter du paradis sur terre. La plupart des vacanciers d'hiver, ne profitent pas de Pralognan comme ils le pourraient.

000000

Quand nous y sommes allés cette semaine, en redescendant, nous avons repris le télésiège jusqu'aux Fontanettes et ensuite, pour regagner la station, nous avons emprunté un chemin très enneigé qui traverse les bois, tout en longeant les pistes ; il y avait longtemps que je n'avais pas fait cette balade. Malgré tout il faut avouer qu'il y a eu des descentes un peu périlleuses, ou il a fallu faire très attention pour ne pas tomber ; mais j'ai un gentil petit mari qui devant moi avec son talon me fait des petites marches pour que je puisse y mettre mes pieds, j'avoue c'est beaucoup plus facile. 

0000

une des premières grandes balades que nous faisons dès notre arrivée c'est celle qui nous emmène dans un joli petit hameau "Cholière" la balade est faite pour nous habituer à la montagne, elle est très facile sans dénivelé trop important. Mais au bout du chemin, qu'elle belle vue, on arrive sur un grand espace qui au printemps est recouvert de  fleurs ; à toutes les saisons cet endroit est superbe, nous y trouvons quelques chalets d'alpages sans eau ni électricité qui ont été restaurés par les descendants de ceux qui les ont possédés dès le début, c'est impossible d'acheter si un de vos ancêtres n'a pas habité dedans il y a très longtemps. Presque tous ont été restaurés suivant certaines contraintes.

 

01

 

Après le dernier chalet de Pralognan "la tzarine" face au plateau, on emprunte un chemin qui longe un torrent, on traverse un petit bois et on grimpe un peu pour arriver devant cette étendue de bonheur. 

18

19

 même si le soleil se cache, c'est beau.

00000

Pendant ce temps là, nos petits compagnons se dorent la pilule sur le balcon.

11 a

Alors voyez-vous, un thé et un bon livre, la vie est belle.

Au printemps et l'été, toutes ces balades sans la neige emmènent encore plus loin les amoureux de la nature.

pralgonan l'été mosaique

et vous,  Aimez-vous la montagne ? 

 

 

 

 

 

 

Posté par manouedith à 23:40 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : , ,

22 juin 2012

Et si le bonheur était ailleurs ! Roseraie-jardin du Lion d'Or

En rentrant de l'Abbaye d'Ambronay, nous avons décidé de nous arrêter visiter une Roseraie à Torcieu pas très loin d'Ambérieu. Le prospectus et le guide que j'avais consultés, m'annonçait : "Roseraie-jardin du Lion d'Or".

a8

Dans le village, aux pieds d'un chemin caillouteux  qui grimpe allègrement vers les sommets, un panneau indique que 800 mètres plus haut environ 10 minutes de marche nous serions arrivés. Heureusement nous avions mis de confortables chaussures et j'avais même renforcé ma cheville gauche par une bande élastique car celle-ci est fragile. Sous un soleil de plomb et une chaleur étouffante, vingt minutes après nous y étions, et là : Surprise, surprise pas du tout le genre de roseraie à laquelle nous nous attendions. Pour y arriver ça se mérite !

 

a28

Un endroit, tenu par Flore et Sylvain un peu marginaux, puisqu'ils ont décidé de tout quitter pour vivre leur idéologie, sans électricité, sans eau en se chauffant au poêle à bois "Godin" et en utilisant des toilettes sèches. Cet hiver en février ils ont beaucoup souffert ; mais leur projet écolo, écolo à 200% est défendable, c'est loin de ce que je vis, mais je ne les juge pas, au moins ils font ce qu'ils avaient envie et ils y croient.

 

a15

 

a12

Ils ont commencé par acheter un ancien terrain de vignes dans un endroit paradisiaque entouré de montagnes, ils ont construit plusieurs maisonnettes et une Yourte

 

a10

dans cette yourte un salon confortable qui reçoit des expos itinérantes, en ce moment Cristina Bettelini montre "vibrations, bruissements du minéral et végétal sur papier de soie et papier craft".

 

a20 a21

a19 a22

Au fil des années, des ateliers se créent pour les enfants et les adolescents comme : jardinez bio, arboretum, macramé et fils retors, atelier cabanes, nichoirs et mangeoires, atelier musique ; il y a également des promenades à poney. Pour les adultes des ateliers détente, expression textile et jardin bio.

a

 

a 2

Atelier Origami aussi.

 

a11

que des roses anciennes

a14

 

a18

Des endroits ombragés pour méditer et rêver

 

a13

l'endroit n'est ouvert que depuis peu, il faut donner du temps au temps pour que les rosiers grandissent.

a26

La toiture d'une des petites maisons

 

a17

une des façons de cultiver son jardin.

 

a24

Dans la maisonnette de l'accueil, un salon ou les visiteurs peuvent se désaltérer de thé à la menthe ou à la rose, ou alors de jus de raisin température ambiante car ici il n'y a ps de réfrigérateur ! Le froid c'est mauvais pour l'estomac dixit Flore.

a6

si vous voulez manier le métier à tisser, il suffit de demander.

 

a4

                     

a3

si vous désirez acheter un petit souvenir ou même une des plantations du jardin, vous pouvez.

 

a29

Dans ces petits sacs faits maison différents aromates, comme la sauge aux mille vertus.

 

a31

les enfants peuvent s'exercer aux quilles !

 

a30

Je vous assure un endroit surprenant. J'ai aimé l'idée que le bonheur pouvait se trouver ailleurs.

 

a16

En redescendant le chemin caillouteux, nous avons médité sur le monde de consommation dans lequel nous vivons et ou l'argent et le "toujours plus" sont ROI.

 

 

 

 

 

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

14 juin 2012

La Cascade de Cerveyrieu à Artemare dans l'Ain , le Séran, le Groin, le pain de sucre et les gorges de Thurignin

La cascade de Cerveyrieu se jette de 60 mètres de haut à "Artemare"(Ain) derrière le Château de la Cascade, elle est alimentée par la rivière "le Séran' qui prend sa source à une quarantaine de kilomètres plus haut dans la petite commune de "Petit Abergement" exactement au lieu dit "Jalinard". Après avoir sauté dans le vide dans un bruit plus ou moins assourdissant suivant son débit elle continue sa route en direction du Rhône en se mariant au passage avec l'Arvière, elle traverse les Marais de Lavours et se jette dans le Rhône à Cressin Rochefort.

cascade vendredi

En ce moment, elle a un débit incroyable,  vendredi dernier, elle rugissait de telle sorte qu'en la regardant depuis le promontoire, nous avions du mal à nous entendre.

cascade cerveyrieu 2

Quand elle saute depuis le haut de la falaise, les habitants du château de la Cascade en bas se sont-ils habitués ?

 chateau de La cascade 2

Mais avant, elle a parcouru  des kilomètres à travers campagne, bois et pâtures, formant à certains endroits des marmites géantes.

cascade cerveyrieu 1 samedi 6 

cascade cerveyrieu 1 samedi 2

cascade cerveyrieu 1 samedi 3


Encore un peu plus haut

Sortie eau Grouin

aux sources du Grouin

sortie eau pain de sucre 2

Sortie eau Pain de sucre

le pain de sucre, stalagmite sur laquelle se jette les eaux de la Brize.

sortie eau THURIGNIN 5

maintenant admirez avec nous les gorges de Thurignin une pure merveille

sortie eau thurignin 3

regardez tous ces petits points noirs, ils sont la joie de nos petits enfants des têtards.

sortie eau thurignin 2

 

sortie eau thurignin

Et voyons maintenant de l'autre côté du Séran après la cascade en direction du Rhône

cascade cerveyrieu 16

cascade cerveyrieu 18

Parfois le Séran roule de grosses pierres.

cascade cerveyrieu 20

Ce pont qui enjambe le Séran a été construit en 1852 grâce à la générosité du propriétaire du château. Les matériaux qui ont servi à sa construction ont été tirés de l'exploitation d'un seul des énormes blocs de rocher qui s'étaient décrochés du haut de la cascade en 1711 et à l'époque avaient écrasé une maison. Mon village est entouré de ces grandes falaises de calcaire très harmonieuses, mais néanmoins souvent je pense à l'éventualité qu'un bloc se détache, par endroit elle est grillagée car il y a encore de nombreuses maisons à leur pieds.

falaise

Mon village est traversé par l'eau, partout elle est omniprésente. Devant ou entre les maisons.

             artemare eau 1 artemare eau 2 artemare eau 3

                                                                         artemare eau4

                                                            
Ce ruisseau qui traverse tout le vilage s'appelle : "La rivière d'Yon" elle passe dans le jardin de nos voisins et ressort dans la rue, hier soir depuis notre salle de bains, nous l'entendions rugir en dévallant la côte d'Yon, j'avoue stressant quand même.

                                                    

cascade cerveyreu samedi 7 artemare

IMG_4084

Alors qu'en pensez-vous, elle n'est pas belle la vie ?

sortie eau

 

cascade ceyveyrieu 1 samedi 4

Quand j'ai quitté la Picardie en 2007, jamais je n'aurais pensé que je serais tombée autant amoureuse de cette région ; j'en déduis que le bonheur n'est pas toujours qu'une question d'argent, la richesse qui nous entoure, il  faut que nos yeux pour l'admirer et elle est gratuite.

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :

07 juin 2012

Chateau de Rossillon (Ain) Manoir de la Forest

Dans un de mes derniers billets, je vous ai confié mon dernier projet.

Passionnée de Photographie, d'Histoire et de Châteaux ; j'ai décidé de marier les trois et en faire un livre. Pour cela, il va falloir m'armer de patience car ce n'est pas une mince affaire cela risque de durer plusieurs mois. Il me faut parcourir tout mon département, me documenter, lire, transcrire, rencontrer certains propriétaires, choisir la météo adéquat. Enfin un travail à temps plein rien que pour le plaisir et partager à deux l'histoire de notre région

cheigneu la balme 6 

Avec mon chauffeur particulier, nous avons commencé cette semaine entre deux averses.  Il faut un minimum de soleil pour réussir de jolies photos.  

cheigneu la balme 1

cheigneu la balme 2

cheigneu la balme 3

Rien ne nous empèche aussi de nous arrêter pour photographier nos coups de coeur. Ici dans le village de :

 Cheigneux La Balme.

cheigneu la balme4

 

cheigneu la balme 5

 

Montville Cheigneu la Balme

un des objectif tout savoir sur le Château de Montville.

 

grammont 1

Ah ! le joli Château de Grammont qui domine le lac de Chavoley et les marais de Lavours ; construit en l'an 950, remanié au XIVème siècle. Il pourrait en raconter des histoirs sur les Comtes de Savoie et autre. Je vais me régaler en faisant ces recherches.

VIEU 21

Lundi nous sommes allés dans un joli petit village "Rossillon"  qui se trouve dans la Cluse des Hôpitaux, pas très loin de

 Saint Rambert en Bugey. Sur la route qui mène à Ambérieu d'un côté et les stations de sport d'hiver de l'autre, il y a une maison  forte que l'on appelle "Le Château Rossillon ou  Manoir de la Forest".

 

Trémilieu Chateau de Rossillon

Nous la devons à Jean 1er de la Forest qui la fit construire au XIVème siècle, fils du premier châtelain de Rossillon « Guillaume II Seigneur de la Forest, du Châtelard, de la Fenarre en Grèce qui vivait en 1398. Il est toujours émouvant de constater qu'elle est toujours dans un état convenable et qu'elle a traversé les siècles avec grandeur.

rossillon contrefort

on reconnaît une maison forte par ses soubassements évasés. Dans l'Ain nous en avons beaucoup.

Rossillon tour

Un château qui traverse les siècles à souvent abrité plusieurs fonctions, dirons-nous. Du XIVème au XVIème siècle, il est châtellerie ainsi que  le siège du Baillage de Rossillon. Du temps de sa châtellerie ce village était la capitale du Bugey, nous avons beaucoup de mal à le croire au XXIème siècle ou il ne compte plus qu'environ 150 habitants. Par endroit nous pouvons trouver des vestiges venant des fortifications qui entouraient ce dernier. Au XIXème siècle la tour carrée que vous voyez servait de prison. Début XXème siècle c'est une caserne de gendarmerie à cheval qui occupe les lieux.

Trémilieu 3

Face au château de la Forest nous trouvons l'église St. Pierre, qui semble être du XIVème siècle, Guillaume et Jean de la Forest y sont inhumés.

St

Elle a été agrandie à diverses époques par l'adjonction de trois chapelles latérales : la chapelle du rosaire au sud, et  celle de la famille de la Forest. Au nord la chapelle Sainte Philomène. Sur la clef de voute les armoiries de la famille de la Forest.

Rossillon armoiries

Dans le choeur des peintures murales datant probablement du XVème siècle

église

église 2

Dans la chapelle St. Philomène  les murs et les plafonds sont recouverts de peintures en trompe l'oeil.

peintures

vitrail

 

rossillon église 9

Je vous assure, joli petit village au passé riche entouré de montagnes, de lacs et de cascades.

Trémilieu5

lac de Chavoley 1

prémilieu 1

 Et pour terminer voici la plus ancienne maison de mon village :

La Grange à Dimes de Ceyzérieu

grange à dimes ceyzérieu 3

IMG_4038

La Grange aux Dîmes 1572, en très mauvais état et pourtant habitée par un artiste.

Four banal de Cerveyrieu

Notre four banal, remis en service une ou deux fois par an, on peut y venir acheter des tartes, des quiches ou du pain cuits au feu de bois.

 

 

 

 

Posté par manouedith à 22:32 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :

09 janvier 2011

Pralognan la Vanoise

IMG_3466

C'est l'hiver 1974, que j'ai découvert Pralognan la Vanoise, lors d'une escapade amoureuse durant un  week-end.

IMG_3464

Nous avions résidé dans cet hôtel familial qui à l'époque s'appelait "Le Parisien", maintenant c'est devenu une résidence hôtelière "Le Montana", entourée de châlets, alors qu'en 1974 les champs recouverts de neige étaient vierges de chalets. Jamais je n'aurais pensé que 30 ans plus tard, j'achèterai un appartement dans l'immeuble derrière, surtout que je n'y étais jamais revenu.

IMG_3469

Il y à encore 3 ans, derrière ces maisons, se dressait le clocher bien sympathique d'un gentil village aux portes du Parc de la Vanoise. Une église qui s'est fissurée car une partie était construite sur une source et l'on a été obligé de déposer le clocher qui menaçait les maisons avoisinantes. La reconstruction doit avoir lieu, quand tous les soucis administratifs seront terminés.

IMG_3475

l'emblème de notre village : "Le Bouquetin" à chaque nouveaux arrivants, on demande d'aller caresser les attributs de cette bête à cornes pour leur porter bonheur. Ce sont les enfants qui ne se font pas prier pour y aller.

IMG_3474

Pralognan la Vanoise, est labéllisée depuis l'année dernière comme étant "Perles des Alpes". C'est le seul domaine de ski ou l'on côtoie la faune sauvage du Parc national de la Vanoise.

1

2 IMG_3489

IMG_3498 IMG_3500

IMG_3499

La Poste

                                       

IMG_3508

Le centre du village

IMG_3506

l'office du tourisme. Aucun immeuble ne dépasse 6 étages

IMG_3520

IMG_3518

Les pistes arrivent au centre du village

IMG_3522

Pendant que les parents sont sur les pistes, leurs petits chérubins sont à l'école de ski "les pioupoux"

 

Continuons notre promenade

IMG_3526

IMG_3531

Pralognan la Vanoise s'est agrandi autour de 4 hameaux, voici la plus ancienne maison du hameau du Barioz

IMG_3535

le hameau des Bieux

IMG_3533

 

19

dans tout le village vous rencontrerez ces petite cabanes qui renferment les poubelles.

IMG_3545

Mon homme est toujours en admiration sur ce bel environnement

IMG_3555

IMG_3543

23

c'est sympa d'avoir son sona dans son jardin !

18

La balade a duré 2 heures, le nez en l'air et les yeux qui ne se lassent jamais du beau paysage. C'est une station hivernale très familiale à 25 kms de Moutiers, rien à voir avec les stations proches de Courchevel, Méribel, les Arcs etc.. Et l'été un havre de paix pour tous les marcheurs et randonneurs qui veulent découvrir   le parc de la Vanoise.

Pralognan est le départ vers les sommets et les glaciers de la Tarentaise.

 

 

 

 

 

 

 

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags :