26 septembre 2011

Splendeurs des collections du Prince de Liechtenstein

 

 Dimanche dernier, nous avons décidé d'aller à Evian les Bains, visiter le casino, afin de voir s'il était aussi beau que celui d'Aix les Bains, que je vous ferai découvrir la prochaine fois. Déçus ; dès l'arrivée, rien à voir si nous ne sommes pas des adeptes de la roulette et autres jeux et comme les endroits où l'on joue ne sont pas photographiables. Allons promener nos guètres ailleurs.

IMG_0004

IMG_9981

poursuivons. A côté nous pouvons admirer l'Hôtel de Ville

evian mairie

Et juste à côté, les anciens Thermes "Le Palais Lumière" racheté et restauré par la mairie en 1996 pour en faire un lieu de rencontres culturelles. Rien que le Hall d'entrée laisse admiratif. Regardez

évian palais lumière

IMG_9997

 evian palais lumière 3

evian palais lumière 4

evian palais lumière 7

evian palais lumière 6

IMG_9989

Mais le clou de la journée sera la visite des "Splendeurs des collections du Prince de Liechtenstein"

 Hans-Adam_II,_Prince_of_Liechtenstein

Deux petits mots sur ce petit pays d'Europe de seulement 160 km² 50, coincé entre la Suisse et l'Autriche avec seulement 34.000 habitants, sa capitale est Vaduz. Voici le Prince actuel Hans-Adam II qui le gouverne. C'est lui qui depuis 1970 a reconstitué la collection de tableaux de ses ancêtres, disséminés depuis la dernière guerre à travers le monde. Tout Prince héritier se doit de veiller sur ce patrimoine, le faire évoluer, et le partager avec les autres pays. Les principaux tableaux sont réunis au Musée du Liechtenstein à Vienne depuis 2004. C'est la première fois qu'une ville française a l'honneur de pouvoir montrer une collection  entièrement privée.

évian 8évian 8évian 8évian 8

Je n'ai pas résisté à l'envie de vous faire partager la beauté de ces oeuvres s'étalant de la Renaissance  au romantisme, tant pis si vos visites ne sont pas aussi nombreuses, car souvent j'ai remarqué qu'à chaque fois que je vous montre un sujet culturel les commentaires sont moins présents. Ce n'est pas grave je ne fais pas mon blog pour avoir de l'audience, mais pour me faire plaisir et vous faire partager ce que j'aime. Nous sommes loin je le sais de tous les blogs de déco et de voyages qui inondent la toile.

 évian 8

"Fleurs dans un vase en porcelaine avec un chandelier et des récipients en argent  1839" de Ferdinand Waldmüller. Cliquez pour agrandir la photo et vous pourrez admirer les détails de l'orfèvrerie et du ruban, un rendu de précisions incroyables. 

evian 9

La jeune fille au chapeau de paille de Friedrich Van Amerling

FRANS_~1

Un portrait d'homme vers 1650/1652 sur toile de Frans Hals, j'ai beaucoup aimé l'expression du visage.

evian 1

Le Recensement de Betléem par "Piéter Brueghel dit l'Enfer"

évian 2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Télémaque et Mentor sur l'île de Calypso avant 1784 d'Angelika Kaufmann

évian 6

devant cette toile de Hyacinthe Rigaud, nous avons été admiratifs par les détails de la robe du Prince Joseph Wenzel I von Liechtenstein revêtu des ornements de l'ordre de la Toison d'Or. 1740.

REMBRA~1

"l'Amour à la bulle de savon de Rembrandt Harmensz van Rijn". Dans la collection du Prince c'est l'époque Baroque la mieux représentée, tant en quantité, qu'en qualité, c'est pourquoi il fit l'acquisition de chefs-d'oeuvre du génie baroque "Rubens" dont les collections abritent aujourd'hui 33 tableaux.

FERDIN~1

de Ferdinand Georg Waldmüller 1852

Et je terminerai par la période Biedermeier qui s'étend de 1815/1848 et qui occupe une place importante dans les collections princières. La famille de Liechtenstein possède une vingtaine de tableaux du portraitiste réputé Friedrich von Amerling qui avec son ami Peter Fendi fixèrent à la manière de l'époque la famille de Liechtenstein, comme maintenant nous le faisons avec la photographie.

évian 3 

 le portrait de la Princesse Marie Franziska von Liechtenstein à l'âge de 2 ans en 1836, justement réalisé par Friedrich von Amerling. 

  évian 8évian 8évian 8évian 8

Voici une exposition, que nous avons su apprécier, car elle avait un côté intimiste que nous ne retrouvons pas forcément dans les grands Musées, ce qui nous a donné l'envie de retourner à Vienne pour voir la collection entière du Prince Hans Adam II.

J'espère vous avoir communiqué mon admiration. Ne jamais dire face à un tableau "il est moche", mais tout simplement "ce ne sont pas mes goûts", car ce qui peut sembler moche à certains ne l'est pas pour d'autres.

exposition fermant ses portes le 2 octobre 2011, alors si vous êtes du côté  d'Evian les Bains et si vous aimez l'art, vite ne la manquez pas.

Posté par manouedith à 12:21 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :


22 septembre 2011

LA Chapelle du Tsaréviche "Nicolas" à Nice

 

Lors de notre dernier voyage sur la Côte d'Azur, nous sommes allés sur les pas de l'aristocratie Russe à Nice. Je vous l'ai déjà dit, j'aime les églises orthodoxes.

a8

Comme la Savoie. Nice est redevenue française en 1860 ; quand nous y réfléchissons c'est avant hier. Le climat, la beauté de la Riviéra attirent les aristocrates. Lors d'un séjour de l'Impératrice Marie Alexandravna son fils Nicolas vient la rejoindre et un drame va se produire.

a9

Nicolas, meurt d'une tuberculose méningée, il n'a que 21 ans et vient de se fiancer à Dagmar du Danemark. Plus tard, Dagmar se marie avec le frère de Nicolas "Alexandre" et devient Marie Fiadorovna mère du dernier empereur de Russie.

a7

grâce à Elle, cette belle cathédrale Orthodoxe St. Nicolas voit le jour, tout à côté de l'endroit où est mort son fiancé.

a1

Après la mort de Nicolas, son père Alexandre II achète une partie du parc de la villa Bermont où est mort Nicolas et c'est à titre privé qu'il fait construire cette chapelle commémorative.

7

Dans cette chapelle nous accueille  "le gardien du temple", amoureux de l'histoire Russe et qui gentiment répond à toutes nos questions sur cette histoire et ne refuse pas que nous prenions des photos, car l'endroit est magnifique, et il part du principe que la culture et les beautés doivent être partagées.

a2

  a3

de très belles couleurs

a4

a5

son corps a été transporté dans la cathédrale St. Pierre et St. Paul que j'ai vue à Saint Pétersbourg dans la nécropole des Romanov, voir mon billet du 18 mars 2010.

a6

Encore une bien belle balade que je vous recommande si vous passez par Nice.

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

17 septembre 2011

Faste et Grandeur des Cours d'Europe

Dès que j'ai eu connaissance de cette exposition à Monaco, je me suis organisée pour que nous y allions. J'avais très envie de rencontrer en un seul endroit les royautés qui nous entourent et celles qui ne sont plus. Sur les vingt cours d'Europe, la moitié est de nos jours encore en activité. Dans les autres pays tant au Portugal qu'en France, Russie, Allemagne, Autriche, Pologne et Italie d'autres régimes se sont installés, mais tous perpétuent et conservent dans leurs riches collections nationales l'histoire de leur passé. Il est vrai, que j'ai un faible pour les monarchies et les châteaux, je suis certaine que vous l'aviez compris, puisque certaines suivent mon blog depuis bientôt 5 ans.

IMG_9864

  Cette exposition se tenait du 11 juillet au 11 septembre au "Grimaldi forum de Monaco". Le Grimaldi forum, une architecture moderne en verre. C'est le lieu de culture de la principauté ; articulé autour de trois axes forts : expositions, musique, danse.

forum

Cet espace de 4000 m² avait été agencé d'une façon pratique et grandiose. Une allée bordée de mannequins en livrés débouchait sur une rotonde dans laquelle il y avait vingt entrées aménagées en  salons représentant un des pays, nous pouvions commencer par la droite ou par la gauche. Deux escales si nous étions fatigués, une alcove où se diffusait un film en continu nous rappelant l'histoire des différentes cours. Un autre diffusait la vie de Sissi.   

 

 hall

frustration, nous ne pouvons pas prendre de photos, je vais donc jouer d'ingéniosité en scannant les photos d'une revue à laquelle je suis abonnée et du livre que j'ai acheté, pour vous faire partager un aperçu de ce que nous avons pu admirer.

Toutes les cours ont confié soit des objets, des peintures, des habits, des couronnes etc...

luxembourg

Le diadème de diamants des grandes duchesses de Luxembourg, serait d'époque Empire.

 

france france 2

Pour la France, voici Napoléon et Joséphine "L'Amour Roi" ; ils se sont aimés passionnément.... le temps de conquérir le pouvoir et de faire naître un Empire européen sur les cendres de la Révolution française. 

france 3

Parure de malachite dans son écrin : collier, diadème, broche, pendentif, quatre épingles avec camées et deux épingles en palmettes. Premier quart du XIXème siècle - Fondation Napoléon.

portugal

 

Une partie du grand service d'orfèverie de Joseph 1er Roi du Portugal (1714/1777)

espagne

la tenture de l'Histoire de Don Quichotte  des collections royales espagnoles.

A croire,  sa Majesté Elisabeth II n'a pas prêté beaucoup d'oeuvres pour cette exposition, car la plupart des objets ou tableaux viennent de Versailles et du Trianon.

img204

 Le Prince Albert de Saxe Cobourg et Gotha (1819/1861) : prince consort de Grande Bretagne, époux de la Reine Victoria.

victoria

Victoria 1er (1819/1901) Reine de Grande Bretagne et d'Irlande, impératrice des Indes.

Saviez-vous que ce couple a joué un grand rôle européen. Ils étaient très amoureux l'un de l'autre . Victoria a été une très grande Reine, quand elle est montée sur le trône, malgré les scandales récents qui l'avaient profondément discréditée aux yeux de ses sujets et de ses partenaires européens. Et pourtant, la jeune princesse devenue Reine d'une foi inébranlable dans sa destinée parviendra à maintenir son empire contre vents et marrés, à laver l'image ternie de sa famille en offrant le magnifique exemple d'une vertu sans faille et de la pus heureuse fécondité, et à goûter les charmes d'une vie conjugale presque sans nuages pendant une vingtaine d'années.

  img205  img206

Léopold 1er (1790/1865) duc de Saxe Cobourg et Gotha Roi des Belges et son épouse Louise Marie d'Orléans. Une française qu'il épousa dans la chapelle du château de Compiègne.

 

img207

 

quelques ustensiles précieux prêtés par l'Association royale dynastie et patrimoine de Bruxelles.

 

img203

 

Une autre Reine très importante en Europe la Reine Wilhelmine des Pays Bas (1880/1962), elle abdiqua pour sa fille unique "Juliana" la mère de la Reine actuelle Béatrix.

 

img202

 

Le Danemark et la Norvège nous ont laissé admirer de très jolies robes de cour.

 

img201

 

L'or de la Baltique, ce coffret plaqué d'ambre est de toute beauté.

 ambre

 Il a été réalisé pour Frédéric III de Prusse

L'Autriche avec Sissi, mais pas du tout celle du film, elle était tout à fait différente.

        sissi

        L'Impératrice Elisabeth d'Autriche "le mythe de Sissi" (1837/1898)

                                           img209

                                           L'Empereur François Joseph 1er (1830/1916) 

img210

La préoccupation croissante d'Elisabeth pour son physique, anticipant à plusieurs égards le culte du corps qui serait bientôt en vogue, atteignit son apogée avec une quasi vénération pour ses cheveux : la chevelure brun châtain, longue jusqu'aux pieds, était peignée et arrangée trois heures par jour par l'ancienne coiffeuse du Burgtheater, Fanny Feifalik, et toutes les trois semaines, lavée pendant une journée avec des essences précieuses mélangées à du cognac et de l'oeuf.  

Chez le Prince Nicolas II Esterhazy, l'Art et les collections c'est une stratégie d'ascension royale.

               img211

                                    img212

Malheureusement, je ne peux pas tout vous montrer, nous avons mis presque 5 heures pour la visite, sans nous en rendre compte. Nous sommes passés de l'une à l'autre dynastie avec beaucoup de plaisir. Je suis ravie de cette visite. Depuis notre retour Marc est plongé dans les généalogies royales à grande échelle, je n'en reviens pas. J'ai toujours été passionnée d'histoire mais je ne savais pas que cette passion était transmissible.

img213

J'espère que cette exposition sera itinérante et qu'elle arrivera jusque Paris.

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :

13 septembre 2011

Musée Océanographique Albert 1er à Monaco

 

A Monaco, il y a entre autre un endroit que je n'avais jamais visité et ou j'étais curieuse de me rendre. Surtout qu'il vient d'être rénové en 2010.

15

Le Musée Océanographique, inauguré en 1910. Il fut créé par le trisaïeul d'Albert II.

 Albert 1er (1848/1922), ce Prince était surnommé : "Le Prince Savant ou le Prince Navigateur". Il régna sur la principauté du 10 septembre 1889 au 26 juin 1922. 

20

C'est à l'âge de 22 ans, qu'il se passionne pour l'exploration océanographique, ce qui explique ses différentes collections que nous pouvons admirer.

25

27

26

28

En 1906, après des années de recherches et d'expéditions, Albert 1er créa la fondation portant son nom, connue sous le nom d'Institut Océanographique, reconnue d'utilité publique, afin que son oeuvre scientifique soit poursuivie et fit don du Musée à sa fondation .

 29 laboratoire reconstitué dans un bateau

un de ses laboratoires, reconstitué sur un de ses bateaux.

IMG_9596

un des premiers sous-marin de "guerre" americain.

Le clou de la visite reste quand même l'aquarium, il est tout simplement grandiose et de toute beauté. Bien évidemment je ne saurais vous donner le nom de chaque poissons, mais je vous laisse les admirer pour le plaisir des yeux.

31

32

34

35

 36

un plaisir simple de la vie : admirer, rêver devant les jolis endroits et les jolies choses.

37

38

41

42

46

IMG_9635

IMG_9638

 50

IMG_9664

IMG_9662

53

Et je terminerai par l'exposition temporaire dans le hall d'entrée, sur le dernier mariage princier avec des photos de moments privilégiés. Je ne résiste pas à l'envie de les partager avec vous. Même si vous n'êtes pas particulièrement fan de "Princes et de Princesses" ; néanmoins on ne reste pas indifférent à un joli mariage ; qu'il soit celui-ci ou celui de nos enfants, un seul et même voeu que nous leur faisons : Celui d'être heureux et de partager de nombreuses années d'Amour ensemble.

1 mariage

24

25

32

               5 mariage29

27

sous l'oeil admiratif du Roi de Suède

31

28

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :

10 septembre 2011

La Bastide aux Camélias à EZE Alpes Maritimes

A 8 kilomètres de Monaco, nous avons trouvé un havre de paix.

"La Bastide aux Camélias"

17

Une fois le portail poussé, une jolie bastide se découvre à nous, accueillis par Sylviane et son petit fils ils nous emmènent à notre chambre "La Jasmin". Dans l'entrée une musique douce se diffuse, une lampe allumée sur le secrétaire rendent notre arrivée plus chaleureuse ; tout pour nous sentir agréablement reçus.  Le soir quand nous rentrons des petites bougies sont allumées sur notre parcours pour nous accompagner à notre chambre. 

13 chambre d'hotes

décor aux couleurs tendance, un mobilier de bois et de fer forgé patinés, une déco simple et raffinée

14

sur le lit deux serviettes pour la piscine

10 bis

une vue agréable avec la mer au loin

9

une autre vue sur la maison des massages

IMG_9765

un petit jardin pour écrire au calme, un endroit super sympa.

15 15 bis

une salle d'eau lumineuse et très agréable aux serviettes brodées du nom de la bastide, une jolie rose blanche pour la savonnette et quelques produits de toilette comme shampoing, crème, huile de bain d'appoint.

 

                      6 6 6 

Gentiment Sylviane, nous invite à la suivre pour nous faire visiter la maison et les endroits laissés à notre disposition. Nous traversons, une petite bibliothèque ou nous pouvons emprunter un livre durant notre séjour.

 

16 IMG_9363

La salle à manger pour les petits déjeuners

IMG_9733

suivons Marc pour aller à la piscine

IMG_9734

IMG_9735

sur la gauche un autre endroit confortable avec banquettes, lecture, cafetière, théière et devant un terrain pour la pétanque.

IMG_9736

       IMG_9737

       local pour le Sauna et le Hammam ainsi qu'un réfrigérateur avec des boissons fraiches

                 IMG_9757

                 pendant que je me repose, car moi je n'aime pas beaucoup l'eau

                                  IMG_9759 bis

                                              IMG_9747

Petit n'amour profite au maximum de la piscine, car notre première journée dans Monaco a été plutôt fatiguante.

14 bis 14 ter 14 bis  

le lendemain matin au petit déjeuner

2

c'est Fred qui sert les petits déjeuners

3

Fruits frais, confitures maison, jus d'orange pressé (rare dans les chambres d'hôtes et encore plus rare dans les hôtels), croissant et pain à disposition.

5

7

6

chambre d'hôtes à retenir.

 C'est ICI

un couple qui cultive l'art de recevoir, merci Sylviane et Fred

 Et pour la petite histoire, clin d'oeil au destin ; deux jeunes gens  partageaient nos petits déjeuners,  la jeune dame habitait notre village et je ne la connaissais pas. 

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :

06 septembre 2011

Cocteau tague la Villa Santo Sospir

 

Une de mes fidèles internautes m'a signalé avant notre départ pour Monaco une visite à ne pas manquer à Saint Jean Cap Ferrat, la maison "Santo Sospir" qu'elle avait visité cette année.

1

Cette maison a une particularité. Elle a été occupée pendant 11 ans plusieurs mois par an par une célibrité d'avant guerre et d'après guerre qui passait ses vacances chez des amis,

c'est Jean Cocteau.

38

La jeune génération ne connaît peut-être pas ! Ma génération l'associe à Jean Marais un de ses compagnons , célèbre acteur de mes jeunes années.

2

né en 1889 dans une famille bourgeoise de Maison Lafitte, décédé le lendemain de la mort d'Edith Piaf en 1963. Dès 1929, il triomphe à la sortie des "Enfants terribles". Après plusieurs succès de poésie de roman, de poésie critique, de poésie de théâtre, de poésie graphique.

36

En 1949, Francine Weisweiller épouse du banquier Alexandre Weisweiller dit "Alec" venait de recevoir en cadeau de son mari cette villa en bord de mer. Elle fait la connaissance de Jean Cocteau et devient son mécène. A sa palette talentueuse d'homme de théâtre, de cinéma, et d'écriture, il convient d'ajouter celle de dessinateur et de peintre.

7

Il a ainsi illustré plusieurs ouvrages d'estampes, il a également décoré les chapelles de Villefranche et de Milly la forêt. C'est ainsi que durant ses séjours chez son amie Francine, il se met à tatouer les murs de toutes les pièces de la villa "Santo Souspir".

4

5

Cette villa acquise par Alexandre Weisweiller après la guerre, suite à une promesse qu'il avait faite à sa femme pendant la guerre. Il lui achèterait une villa sur la côte d'azur qu'elle aimait tant, s'ils s'en sortaient de l'horreur que leur faisait subir les nazi.

8

9

13

Une fois la paix revenu et étant sains et saufs, Alec a tenu sa promesse et c'est ainsi qu'il lui offrit "Santo Sospir" à St. Jean Cap Ferrat. Pour meubler et décorer sa maison, elle se tourne vers une de ses amies dont je vous ai déja parlé dans ce blog le 20 janvier 2011 :

Madeleine Castaing

11

35

6

       19 21

24

14

 

 Cette villa a été classée par les monuments historiques en 2007 et elle est restée  telle que l'a connu Cocteau. La fille de Francine "Carole" y vient régulièrement en vacances et elle est gardée sous l'oeil attentif de l'ancien infirmier de Francine que j'appelerai "Stéphane", qui nous la fait visiter en nous racontant des anecdotes et en nous expliquant en détail les dessins de Cocteau. "Stéphane, est un véritable amoureux de la maison et il essaie à chaque visite de nous faire partager cet amour."

27

la chambre qu'occupait Cocteau

24

32

30

brouillé avec Cocteau peu de temps avant la mort de celui-ci. Francine Weisweiller termina son existence dans la solitude, ruinée, séparée de son mari et fachée avec ses proches. Elle décède le 8 décembre 2003. 

22

Posté par manouedith à 23:06 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :

04 septembre 2011

Une virée à Monaco, mais avant Nice et Eze

Nous voici de retour, après quelques jours de balade du côté de Monaco. Le but de notre voyage était l'exposition à Monaco "Fastes et Grandeur des Cours en Eupope" qui se termine le 11 septembre et dont je vous reparlerai prochainement.IMG_9864

Nous étions dans une chambre d'hôte face au vieux village d'EZE, nous avons été reçu à la "Bastide aux Camélias" par Fred et Sylviane Mathieu dans un endroit paradisiaque. Je vous montrerai. Après nos balades monégasques et autres, nous rentrions vers 17heures pour pouvoir profiter du jardin et de la piscine, si nous avions voulu "Jacuzzi, Sauna, Hamam ou massages relaxant par Fred" tout était à notre disposition. Nous nous sommes contentés de la piscine et du calme de la propriété.

18

45

Avant d'arriver à Eze, nous nous étions arrêtés à la Cathédrale Ortodoxe Russe "Saint Nicolas"à Nice

5

1

L'année dernière, nous y étions arrivés trop tard pour admirer l'intérieur, cette année nous avions prévu les horaires, car il y a aussi la visite de la chapelle du Tsaréviche sur laquelle je reviendrai aussi.

2

nous n'avons pas le droit de prendre des photos à l'intérieur, mais je suis arrivée vite fait à prendre celle-ci pas dans de très bonnes conditions, donc moyenne la photo.

st nicolas

nice 2

Après notre installation dans notre chambre d'hôte, aussitôt, nous sommes allés découvrir le vieux village d'Eze et dîner au restaurant "Le Chateau d'Eza" pour fêter avec  deux jours d'avance mon anniversaire ; nous avions 3 heures avant la tombée de la nuit.

19

Entre Nice et Monaco, le pittoresque village d'Eze accroché aux falaises est l'un des plus beaux villages de Provence. En plus de son magnifique point de vue, où le regard porte sur la Côte d'Azur jusqu'à Nice, le site s'étend sur trois "corniches" : la haute corniche, suspendue entre mer et ciel ; le village d'Eze lui-même, accroché un peu plus bas ; et enfin, baignée par la Méditerranée, la petite station balnéaire de Eze-Bord-de-mer

26 27

32 28

35

34

31

33

La haute corniche
Le col d'Eze culmine à 675 m, à moins de 5 km des côtes, offrant un panorama remarquable sur la Côte d'Azur, avec le Cap-Ferrat à l'ouest, et jusqu'à l'Italie à l'est.
Le parc naturel de la Revère s'y étend sur quatre communes (Eze, la Trinité, Villefranche-sur-mer et la Turbie), du mont vinaigrier au mont Bataille. Perché sur ses hautes falaises, nous pouvons apercevoir les sommets enneigés du Mercantour, en contrebas, Saint-Tropez, et par beau temps, la Corse.

39

Il reste 3/4 d'heure avant la fermeture du jardin botanique.

47

52 53 

 40 51

Les ruelles ensoleillées du village s'enroulent autour du rocher, surplombé par le château, édifié au XIIème siècle par la famille d'Eze. Quelques mètres plus bas, on parcourt un jardin exotique digne du désert mexicain.

29


Au gré de leur flânerie, les curieux découvriront les lieux qui font la réputation du village comme la poterne du XIXème siècle, le "château" de la chèvre d'or, la place du Planet, la maison Riquiers, la chapelle des pénitents blancs ou bien encore la porte des Maures.

55

56

57

Maintenant, redescendons vers le restaurant pour admirer le coucher du soleil depuis la terrasse et s'illuminer le Cap Ferrat.

54

j'aime beaucoup les jardins du midi avec tous ses cactés.

46

58

50

38

Allumons les lanternes, regardez comme le village est aussi très joli.

61

Il est l'heure de regagner la Bastide aux Camélias

65

62

Notre prochaine balade, nous emmènera à St. Jean Cap Ferrat pour visiter la maison de Francine Weisweller "Santo Sospir" où Jean Cocteau séjourna pendant onze ans l'été et où il a laissé trâce de son passage en tatouant tous les murs de la maison.

64

Je vous ferai visiter la "Bastide aux Camélias" mais aussi Monaco et son Musée Océanographique, son Palais et son exposition "Fastes et Grandeur des Cours en Europe au XIXème siècle."

Alors si vous aimez mes balades, je vous attends. Pour ne pas louper un seul de mes billets, inscrivez-vous à ma newletter.

Posté par manouedith à 16:45 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :