07 mars 2014

Des envies de brocante irrésistibles

Mon grand-père paternel était serrurier, ferronnier d'art. Il savait que j'aimais les belles demeures et les châteaux. Un jour, je devais avoir 16 ans, il m'a offert cette clef en me disant : tu n'auras certainement jamais de château, mais je t'offre la clef de ton château imaginaire.

8

Donc voyez-vous, mes idées n'ont jamais changé, j'aime toujours autant les châteaux, les vieux meubles et les beaux bibelots. Cette semaine, j'ai eu une boulimie de brocante. A Aix les Bains, il reste un seul antiquaire-brocanteur qui a une vraie caverne d'Ali Baba, il a beaucoup de mal à tenir à cause des nouvelles modes, et il espère pourtant pouvoir aller jusqu'à sa retraite  dans environ 3 ans. En attendant, allez chez lui, pour moi c'est un réel plaisir, je sais que je vais y découvrir un coup de coeur et pourtant je n'en ai plus besoin, mais je ne sais pas résister.

7

dans le boudoir, tous mes meubles sont en bois fruitier de couleur miel, le vieux fauteuil picard qu'il y avait était plus rustique que celui-ci ; il avait appartenu à l'arrière grand-père de petit mari, maintenant, il a trouvé sa nouvelle place dans le vestibule en bas. Celui-ci est plus élégant, c'est à Aix que je l'ai déniché.

10

17

La semaine dernière quand j'ai fait ma mise en scène du petit bureau de la chambre d'amis. Sur Ebay, j'ai vu ce carnet de pensées journalières du tout début du XXème siècle, j'ai tout de suite enchéri, je l'ai obtenu et reçu par retour. Je ne m'attendais pas à ce qu'il soit aussi bien conservé et si émouvant. A l'intérieur, j'ai trouvé des anecdotes écrites de la main de la jeune fille a qui il appartenait, deux photos et surtout le reste d'une mèche de  cheveux ainsi que des fleurs séchées, je vous assure une nostalgie romantique s'est emparée de moi et j'ai eu la larme à l'oeil.

0

2

Depuis un certain temps, je voulais trouver un service à café possédant au moins  8 tasses, avec serveuse, sucrier et petit pot à  lait. Sur ebay, j'ai eu un vrai coup de coeur pour celui-ci en très bon état. En recevant le colis, j'ai découvert un antiquaire spécialisé dans la jolie vaisselle du XIXème (lui, au moins il ne doit pas trop se soucier de la mode et de la crise, ses clients sont ailleurs certainement) avec des services de toute beauté à des prix malheureusement qui ne sont pas les miens, mais pour le plaisir du beau prochainement je ferai un billet sur cette belle vaisselle qui a beaucoup de classe et de raffinement. 

4

je n'ai pas su résister à ce sucrier pour ma collection en porcelaine de Limoges, il est peint à la main.

 

3

Je voulais un verre à dent original, ce sera le premier, le second ira dans une chambre d'amis à côté de la bouteille d'eau quand j'ai un invité.

9

chaque fin de semaine, dans un hangar aux portes de mon département et de celui de l'Isère, il y a une brocante sous forme de "Puces" dans laquelle on trouve de tout et de rien, de jolies choses mais il faut chercher et d'autres très moches. Cette peinture m'a plu, elle n'a rien d'extraordinaire ; elle est signée et elle pouvait avoir sa place chez moi, je l'ai payé deux fois rien.

15

ainsi qu'un encrier que j'ai détourné.

 

31

 

 

27

  Pour terminer, petite séance émotion. J'ai reçu ce matin deux cahiers d'écolier, pour l'un de l'année 1895/1896. A noter, le thème de la composition française. L'autre est un cahier de chant des années 1920, il pourrait être celui de ma maman.

32

Posté par manouedith à 04:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , ,


13 juin 2013

Un oeil partout dans ma maison

 

 Cette semaine, j'avoue je n'ai pas beaucoup d'idées pour le billet hebdomadaire, alors je vais tout simplement vous emmener poser vos yeux par ci par là dans ma maison.

 

2

quand je suis assise près de ma cheminée dans le boudoir, j'aime admirer tous les détails de la tapisserie au dessus de ma banquette, une jolie copie d'une scène champêtre au XVIIIème siècle.

 

1

 

Toujours dans le boudoir,  un tableau de Delphin Enjolras aquaréliste de la dernière partie du XIXème siècle qui a aimé peindre les jeunes femmes  souvent dans leur intimité.  Tous ses tableaux dégagent une lumière particulière qui illumine leur visage. 

 

4

Mon coin "Russe" avec un belle boite à musique représentant une église orthodoxe et la paysanne aux pouvoirs de prospérité dans la maison.

 

5

Mes jeunes mariés devant l'autel 

 

6

 

Mon enfant Suisse

 

1 b

ce qu'il reste de mon service à griottes, je me souviens ma grand-mère sortait ses cerises à l'eau de vie quand un ami passait l'après-midi sans prévenir. 

 

8

 

 saucière en argent prélevée dans ma collection de saucières

 

9

 

Un buste d'enfant en cire

 

11

 

12

Une partie du tableau aux roses que nous avons acheté dernièrement

 

13

ce soulier diffuse dans ma chambre un parfum subtil "Marquise" , je l'ai trouvé chez Comptoir de famille.

 

14

 

J'aime également les faïences et les porcelaines, le rose est une de mes couleurs préférées pour la déco des pièces intimes.

 

15

une de mes dernières acquisition parmi ma collection de vases de nuit, celui-ci me sert dans ma chambre comme  poubelle aux pieds de ma table à écrire.

 

01b

 

 

16

17

intemporelles toiles de Jouy

 

18b

19b

Vue sur le balcon depuis le boudoir

 

 

20

 

Mademoiselle Fernande veille sur notre sommeil ! J'ai donné ce prénom à cette poupée qui a appartenu à ma grande tante née en 1897 et qui se prénommait ainsi.

 

26

28

29

Magnifique lustre aux pampilles de cristal

 

43

notre monogramme dans la chambre romantique

 

44

46

 

45

raffinement dans la salle d'eau

 

47-001

et pour terminer, indémodable Laura Ashley !

 

 

A Bientôt  

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , ,

24 janvier 2013

Les Chromos du XIXème siècle

 

Parmi ce que j'aime du XIXème siècle, il y a les CHROMOS, vous savez la peinture du pauvre.

 

chromo 11

Je possède l'album de chromos de mon grand-père de la fin du XIXème siècle encore très bien conservé, j"ai également quelques lithographies et dernièrement je suis allée dans une chambre d'hôte ou je n'ai pas pu m'empécher de photographier de superbes tableaux accrochés dans notre chambre.

clermont 2

 

clermont 3

 

clermont

La chromolithographie c'est le terme qu'a choisi le lithographe Godefroy ENGELMANN pour désigner son procédé d'impression lithographique en couleurs fondé sur la quadrichrome ; elle est à l'origine du procédé d'impression "offset".

chromo 12Chocolate1Cards

 

chromo 3 suchard

 

chromo 25ce chromo est une publicité de mes arrières grands-parents après la guerre de 1870

Au cours du XIXème siècle, la chromolithographie se développe et se perfectionne dans tous les domaines, elle servira de publicité dans le commerce sous formes de cartes commerciales, affiches, catalogues, calendriers et images religieuses.

chromo 17

Les chromos que je préfère sont ceux qui représentent de jolies femmes ou de jolis portraits, ainsi que des scènes champêtres. 

chromo 13

chromo 7

chromo 14

Les enfants sont aussi largement représentés, on trouve également des reproductions d'oeuvres d'art comme "L'Angélus de Millet", que l'on trouvait dans beaucoup de fermes de mon enfance.

chromo 1

chromo 15

chromo 22

L'abondance de la production conduisit à considérer avec un certains mépris ces images qu'on appelle "chromos". C'est oublier que de grands artistes comme Chéret et Toulouse Lautrec ont utilisé largement la chromolithographie.

chromo 19

chromo 18

Dans les brocantes, à notre époque les chromos sont très recherchés par les collectionneurs d'images publicitaires 

chromo 24

Et je terminerai en vous montrant celui qui orne mon boudoir et dont je suis fière c'est un original signé.

chromos maison

 

Sources : pour la plupart mes réserves personnelles et Internet pour l'histoire de la chromolithographie.

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags :

15 mars 2012

Je chine sans arrêt le XIXème siècle....

Cet hiver, j'ai beaucoup chiné. Depuis 1965, j'aime trouver des objets qui ont vécus au dix neuvième siècle, et au début du XXème siècle. Pourtant mon époque préférée est plutôt celle du XVIIIème siècle, mais les objets ou les meubles sont beaucoup moins facile à trouver et surtout beaucoup plus chers. Étant donné que la mode du moment  n'est malheureusement plus du tout pour ce genre de meubles, en ce moment on fait des affaires, et je ne peux pas croire qu'un jour ils ne reviendront pas aux goûts du jour !

Ma plus belle acquisition, la voici :

7

8 

cette petite commode en marqueterie est en très bon état,  elle a été fabriquée dans la deuxième partie du XIXème siècle, je vous assure même dans un intérieur moderne elle rehausse l'ensemble. Plus personne ne veut de ce genre de meuble j'en suis navrée, mais cela m'a permis de l'acquérir pour beaucoup moins cher qu'une commode de chez Ik... ou une copie peinte sans âme que l'on trouve dans tous les magasins de décos, ainsi va les modes, les tendances etc..... 

19

A Pralognan, c'est une table de nuit dont j'avais besoin, celle-ci toute en merisier ne m'a coûté qu'un peu plus de 50 euros.

2

Toujours à Pralognan, une paire de patins à glace d'il y a très longtemps, ont pris leur place sur une ancienne luge en bois dans un petit coin du séjour.

22

3 

Je n'ai pas pu résister à cette jolie cage à moineaux d'un autre temps, tout à fait dans son jus, seulement un petit nettoyage de poussière et deux petits nids avec lesquels j'habille ma table de Pâques.

1

J'aime aussi  les bustes en plâtre ou les petites statues, j'ai craqué pour celles-ci, la blanche est restée à la montagne dans notre chambre d'amis.

        4 20

        Mignonne "la demoiselle au chat", n'est-ce-pas !

J'ai craqué aussi pour cet ensemble de toilette "Art déco" tout en "french ivory"(celluloïd), dans ma salle d'eau c'est super sympa.

9

10 

Au XIXème siècle et au début du XXème siècle, quand un ami venait rendre visite un après-midi, on lui offrait fréquemment un petit verre de porto, ou une petite cerise à l'eau de vie, je me souviens encore ma grand-mère sortir son porto quand elle avait une visite, c'était une habitude qu'elle avait gardée d'un autre temps.

18

Regardez le joli plateau en porcelaine de Limoges peint à la main aux couleurs de mon boudoir.

13 

14

15 

Pour deux et trois euros chacun, bien caché derrière un meuble, ce petit cadre à la gravure anglaise qui fera l'affaire sur mon palier au premier étage. Et cette peinture aux couleurs tendres et éclairées, qui a pris le chemin de l'encadreur hier après-midi.

5

6

Justement en revenant de chez l'encadreur, nous nous sommes arrêtés chez "Gervaise" où j'ai découvert ce service à griottes ; malheureusement il ne possède plus que  3 verres aulieu de 6.

16

 

J'aime beaucoup le verre peint , un peu partout dans la maison il y a des objets du même style, j'ai décidé de les réunir pour les mettre en scène ensemble, surtout qu'ils sont dans les mêmes tons.

 

17

Sur la photo, c'est ma maman à l'époque de ma naissance. 

Alors voyez-vous, on peut encore faire des affaires et ne pas être comme tout le monde.....

 

 

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

09 mars 2012

Le Galetas à Bozel en Savoie

53 le galetas

C'est la troisième fois que je vais vous emmener visiter ce magasin de "déco-montagne" ; à chaque saison l'agencement du magasin et sa déco changent. En 2008 et 2010, lors de mes précédents reportages la boutique  était encore dirigée par Monsieur et Madame Léger. Maintenant leur fils et leur belle-fille ont pris la relève, il y a moins de vaisselle peut être, mais beaucoup plus d'objets uniques et de pièces rares de l'artisanat de montagne et même des objets insolites, des meubles que nous ne trouvons pas n'importe où et qui sont fait pour aménager des chalets où le raffinement est la priorité avant tout.

25

48

En parcourant une première fois le magasin, vous aurez une vue d'ensemble de tout ce que vous pourriez acheter. C'est pour cela qu'il faut prendre votre temps et en faire le tour plusieurs fois.

30

11

50

14

Un petit cadeau si vous allez dîner chez des amis, ou tout simplement pour vous faire plaisir. 

16

si vos amis ont des jeunes enfants, si vous êtes grand-mère, vous ne pourrez pas résister à ces nounours qui vous tendent les bras.

18

12

22

Dernièrement vous venez d'emménager dans un chalet, je suis certaine qu'il y manque l'objet  insolite qui rendra votre intérieur différent des autres, regardez :

21

29

43

44

47

la cave à liqueurs dont je rêve !

 

Moi, j'ai un faible pour les jeux anciens, celui-ci dans un coin de mon entrée il ne serait pas mal du tout.

26

et ces deux là, sur une table, un coin de buffet, nous pourrions même disputer une partie de croquet .

            31

                   32

Et si vous êtes à la recherche d'un petit meuble supplémentaire, je suis certaine que vous trouverez votre bonheur.

20

24

27

15

38

 

49

37

Alors même pour un simple petit cadeau pour un mariage ou une fête particulière, au Galetas vous trouverez l'objet qu'il n'y a pas ailleurs.

52

Envie d'un pique nique au printemps, mettez ce panier dans votre voiture.

51

Et avant tout, n'oubliez-pas que vous êtes chez un Menuisier, il peut aussi recouvrir de bois tout votre chalet.

36 

A l'entrée de Bozel quand vous venez de Moutiers, impossible de louper "Le Galetas", il est tout de suite sur la droite. Nous y venons depuis dix ans, à chacun de nos séjours à Pralognan, pour rien au monde nous ne manquerions cet arrêt, tout simplement pour le plaisir des yeux en premier et nous y revenons à chaque fois que nous avons un cadeau à faire. Quand nous avons aménagé l'appartement j'y ai trouvé plusieurs petits meubles sympas. L'hiver avant de repartir, je prends toujours un petit quelque chose pour le cadeau que je pourrais avoir à faire dans l'année à un ami ou un parent. Cela aussi est une de mes caractéristiques, j'ai une armoire à la maison consacrée aux cadeaux et je puise dedans tout au long de l'année, comme ça les frais de mes achats sont répartis. Et cerise sur le gâteau vous y serez accueilli par Laurie et Nathalie toujours avec le sourire.

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]


04 novembre 2011

Dix neuvième siècle

Aujourd'hui, je vais vous parler d'une de mes passions : Le XIXème siècle.

3

A l'automne de notre vie, il nous arrive souvent de nous poser des questions sur le temps qui passe et surtout sur celui qui est passé. Nous recherchons le pourquoi des choses. Ah ! si nous avions la possibilité  de tout effacer et de recommencer.... Une seconde chance peut être.....

1

Par exemple pour moi, je m'interroge sur le pourquoi toute ma vie de femme, j'ai adoré mes maisons . J'ai toujours aimé l'époque du XIXème dont j'ai toujours paré mes intérieurs. J'ai chiné bien avant que ce ne soit la mode. Chose extraordinaire, je suis restée fidèle à cette période, sans jamais succomber aux modes des années.

                      13 12 bis

Je vous ai déjà raconté mes goûts pour les châteaux et les maisons bourgeoises, mais pour cela, je pense savoir que cela me vient de mon environnement et des gens que j'ai côtoyés dans mon enfance.

chateau de Plainval (oise)

château de Plainval propriété de M.et Mme De Jandin. Avendre je crois.

La soeur de mon grand-père était lingère au château de Baugy près de Compiègne, enfant elle m'y emmenait et j'aimais jouer dans le parc. J'aimais les grandes pièces, les jolis meubles et déjà dans ce temps là, je pensais : quand je serai grande, j'aurai les mêmes.

baugy_2

Mon grand-père était serrurier, ferronnier d'Art, il travaillait très souvent aux ferronneries des châteaux des environs et j'avais l'habitude de voir défiler à la maison : la soeur du Marquis de Capellis de St. Rémy en l'Eau. La famille de Jandin du château de Plainval, la Maréchale Leclerc et beaucoup d'autres. Alors ceci, explique certainement celà. 

 je n'aime pas simplement les meubles XIXème mais toute l'époque par elle-même : les peintres, les musiciens, les écrivains, les inventions, les découvertes et les règnes de Louis Philippe et de Napoléon III

monet chopin monet victor hugo 

                         Monet

Je continue à chiner tout ce qui se rapporte à cette époque. Regardez ce que dernièrement j'ai trouvé chez un brocanteur de ma région. Dans les années 1960/1970 les puces de St. Ouen n'avaient plus de secrets pour moi ; j'ai dévalisé le grenier de mes grands-parents. Maintenant, je fréquente toujours les brocanteurs et je vais régulièrement sur "ebay", je ne dis pas que j'y fais des affaires ; mais j'assouvie ma passion et j'arrive toujours à trouver une place pour un objet ou un tableau supplémentaire.

2

Il faut dire que dans ces années là, c'était beaucoup plus facile et beaucoup moins cher, la fin du XIXème n'était pas si loin. Pour moi les meubles, les objets doivent avoir une âme, avoir un vécu et ils doivent être respectés, c'est pourquoi je n'aime pas beaucoup voir des meubles anciens peints, patinés et transformés.

14

en ce moment, c'est ma période "peinture miniature".

Dire que j'aurais aimé vivre entre 1850 et 1914, certainement pas. Ou alors être du bon côté de la barrière. Mais, je reste nostalgique de ces années là. J'ai côtoyé dans mon enfance des gens qui étaient nés à la fin du XIXème et qui m'ont beaucoup raconté.

vieille dame

Maintenant, nos jeunes générations, tous ceux qui sont nés après 1970 n'ont certainement plus de souvenirs de ces gens là. C'était une autre vie beaucoup plus difficile. Mais la vie actuelle d'une autre façon est aussi difficile. Rien n'a changé, même si les technologies modernes nous ont fait avancer.

 

6

 

 

6

 

 

6

 

 

6

 

 

6

 

 

 

 

 

  

Alors, suis-je nostalgique de cette époque ? Et vous, celles qui sont de ma génération, avez-vous aimé les 150 ans qui ont suivi la révolution ?

       

 

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

18 mai 2010

Brocante les jours de mauvais temps !

Qui m'a dit que mon voltaire vert dénotait un peu dans mon boudoir ?

B2

Bon, il en reste un (en attendant le tapisier), histoire de réchauffer les couleurs. (c'est Valérie qui va être contente, car elle l'aime bien ce fauteuil là, moi aussi.)

C

J'ai même allégé le petit coin près de l'entrée.

Vous voyez, j'écoute  celles qui ont bon goût.

F

Cet hiver, j'ai glané sur ebay cette collection de vieux vases de nuit, avec l'idée d'y mettre des plantes grasses que je rentrerai l'hiver tout simplement au chaud de l'autre côté.

 

Je suis toujours à l'affût du moindre détail qui pourrait donner un petit plus à mon intérieur ; regardez ce que j'ai trouvé chez

ELLE

G

La petite lampe pile poil, le même tissu que celui de ma table et des coussins. Entre parenthèse il y en a une en passant qui reconnaîtra sa jolie petite carafe que j'aime beaucoup.

H

L'été dernier, ma petite fille de coeur "Adeline" m'a cassé l'abat jour en opaline qui garnissait cette lampe de chevet. Le remplaçant est encore mieux.

 

J'ai décidé de donner un nom à chacune de nos trois chambres d'amis. Pour qu'il n'y ait pas de jaloux ce sera le prénom de mes 3 plus jeunes petits enfants. La Godvicienne a réalisé ces 3 petits coeurs que j'ai accrochés à chacune des portes. Qu'en dites-vous ?

aaa heloise aaaa

 

            

              Je ne sais pas pour vous, mais ici depuis le 1er mai, aucune journée ensoleillée. Pluie, froid m'ont donné une frénésie de "brocante". Regardez ce que j'ai trouvé chez

Gervaise à St. Genis sur Guiers 73.

K

Adorable chérubin au regard triste, travaillé dans la cire au XIXème siècle.

        IMG_0861       R

Bougeoir XIXème siècle, pour ne pas dire fin du XVIIIème à vérifier, car j'en ai souvent vu de semblable dans des châteaux de cette époque.

MM1                                                

Les deux premiers "fume-cigarette" de ma future collection ! (vous voyez ce que je veux dire.....)

N Celle-ci pour ma collection de carafes en cristal.

IMG_0887

Vous avez vu, ce jeu de cartes dans son étui "Napoléon III", aucune cartes ne manquent.

 

Je garde le meilleur pour la fin :

P

Qu'en dites-vous de ce panier tressé au fil d'argent et ses petits gobelets à liqueur ?

 

Il fallait bien replacer le Voltaire quelque part, le palier lui va très bien.

Q

Maintenant refermons la porte du boudoir en admirant le travail de mon menuisier qui a travaillé la porte pour que les vitres ne se cassent pas toutes ensemble, car à la maison, il y en a qui sont spécialistes des courants d'air.

IMG_0894

Posté par manouedith à 09:25 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

13 août 2009

En passant par Chignin et petits plaisirs de Chine

Après avoir remis la maison en état, je vous assure une journée de ménage. Nous sommes partis à Pralognan préparer l'appartement pour la Nounou de Théma qui vient profiter de 15 jours de repos face à nos belles montagnes.

CIMG1758

Mais nous nous sommes arrêtés sur le chemin à Albertville, dans ma brocante préférée et j'ai chiné pour vous, regardez vous allez être jalouses.

CIMG2003 CIMG2004

50 euros le landau de poupées des années 1940

CIMG2010

15 euros ce bureau d'enfant

CIMG2007

Si j'avais eu encore de la place j'aurais craqué pour la seconde cuisinière, une Godin, regardez de plus près comme elle est belle, elle aurait sa place dans une cuisine ancienne ou pourquoi pas dans une entrée avec des fleurs dessus, comme je l'ai déjà vu dans l' entrée d'un restaurant.

CIMG2006

Que diriez-vous de ces premières cocottes minutes en déco dans votre cuisine

CIMG2008 cocotte

Je vais essayer de trouver une petite place pour la seconde dans ma cuisine.

Quittons la brocante et regagnons l'appartement il y a du travail qui nous attend.

La touche finale : un petit bouquet de fleurs pour l'accueil accompagné de trois petits produits régionaux comme cette bouteille de vin savoyard, un délice "Le Chignin"

CIMG2017 Chignin_Bergeron ETIQUETTE_2

 

Ce qui nous a donné l'envie de nous arrêter au retour dans ce petit village au-dessus de Challes les Eaux et de St. Jeoire Prieuré.

CIMG2030

Depuis l'autoroute ou la nationale on aperçoit cette chapelle St. Anthelme et

CIMG2028

de mystérieux vestiges médiévaux dont ces tours qui dominent les vignes

CIMG2034

 

Ces coteaux ensoleillés sont recouverts de vignes qui produisent un des meilleurs vins blancs de Savoie "Le Chignin" aussi bon que la célèbre Mondeuse.

CIMG2037

Dans un paysage de toute beauté

CIMG2048

CIMG2039

Ce propriétaire en a de la chance d'habiter au milieu de ce panorama exceptionnel

CIMG2032

CIMG2045 CIMG2046

CIMG2027

Qui pourrait se douter que nous ne sommes qu'à une dizaines de kilomètres au-dessus de Chambéry ?

CIMG2035

Quand nous nous promenons et que nous découvrons au détour d'un chemin un paysage aussi grandiose, nous ne regrettons pas d'avoir eu le courage à notre âge de quitter notre région d'origine pour découvrir d'autres horizons, et où nous avons l'impression d'être tous les jours en vacances.

Posté par manouedith à 20:08 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :

05 octobre 2008

Pulsion incontrolable : Brocante

A force de me rendre sur vos blogs le lundi et de voir vos "chines" du week-end, j'ai eu envie de reprendre le chemin des brocantes, et pourtant je n'ai plus de place dans ma maison. Pour me sentir beaucoup moins "coupable" de cette pulsion. J'ai profité d'une remarque de "Petit n'Amour". En ce moment le peintre est à la maison pour refaire le séjour. Quand nous avons débarrassé la pièce, en bougeant le meuble qui renferme une partie de mes verres,  il m'a dit : " il est moche ce meuble, il faudrait en profiter pour le changer", il ne savait pas si  bien dire il avait raison, ce meuble n'en était pas vraiment un , seulement une récupération  en attendant mieux. La voilà donc l'occase. inespérée . Une première visite Mardi, chez les brocanteurs et antiquaires de la région, voici ce que nous avions repéré et après réflexion hier nous y sommes retournés et là regardez, en plus les dessins sont à peu près les mêmes que ceux de notre armoire buffet.

2

Meuble de coin. Adjugé, retenu. Nous irons le rechercher quand le peintre aura terminé. Il faut quand même que je vous dise, moi j'ai toujours eu le goût des vieilles choses qui ont une âme et qui viennent d'un autre siècle ; mais ma douce moitié pas du tout, depuis que nous nous connaissons il a attrapé mon virus, il aime le "beau" et il en redemande, je ne pouvais pas demander mieux.

Maintenant que nous étions partis, en avant vers aussi les dépôts ventes et brocanteurs. Ce que nous avions déjà fait mardi, mais ou nous nous étions contentés de "repérer".

6 

celui là, m'avait tapé dans l'oeil car impeccable il ne manque rien, il était mis en évidence sur le premier meuble en rentrant. Certaine que lundi il n'y aurait plus été.

1

cette boite à gants Napoléon III aurait certainement aussi disparue durant le WE. Les petits objets font rarement long feu dans les brocantes. Bon, il y avait bien une jolie salière qui me tendait les bras mais je n'ai pas osé, nous étions seulement dans la première brocante, c'est la plus près de chez nous, je reviendrai bientôt.

3

avant de ressortir, un dernier coup d'oeil ; cette jolie boite de "bonbons" (je pense) m'a tendu la main !

Deuxième brocante 25 kilomètres plus loin.

7

Une balance de cuisine a attiré mon regard dès que je suis entrée

8

de plus près elle est sympa ne croyez-vous pas ?

4

Vous ne la voyez pas bien cette jolie lampe à pétrole regardez de plus près

5

elle est peinte à la main et elle manquait à ma collection vous ne trouvez pas ?

9

Ne faites pas attention aux bougies, mais en ce moment le soir en regardant la télévision, nous allumons dans le salon toutes les bougies avec la cheminée et le poêle à pétrole ça chauffe un peu plus puisque notre chauffage ne fonctionne pas because 2 radiateurs de déposés par le peintre et je ne vous raconte pas l'ambiance sympa.

Allez une petite dernière pour la route, pour le plaisir des yeux.

CIMG9187

mignon le petit buffet, et puis à près tout un peu trop foncé. Je sais maintenant on éclaircit tout, mais quand même il faut être raisonnable quand même.

CONCLUSIONN

Quand vous êtes une passionnée de brocante comme moi, allez leur rendre visite plus souvent, car sinon la frustration vous dépasse quand vous y revenez et alors là, la carte bleue peut chauffer dangereusement.

Posté par manouedith à 11:53 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags :

01 mai 2008

Brocante

Petit n'Amour a rapporté de chez ses parents toute la collection des livres d'Emile Zola, belle collection a mettre en valeur. J'avais vu dans ma brocante préférée des étagères mignonnes qui pourraient faire l'affaire, un petit tour s'imposait, voici ce que j'ai ramené :

collage11

Les étagères que j'avais repérées n'y étaient plus, mais je ne suis pas rentrée bredouille !

Voyons de plus près ces deux assiettes peintes choisies par "Petit n'Amour" pour l'appart de Pralognan.

 

CIMG6938

CIMG6939

Signées "Canova", peintre réalisateur de la plus importante collection mondiale d'assiettes folkloriques française.  Entièrement décorées à la main, elles font partie d'une collection absolument unique sur porcelaine opaque.

Avant de passer aux trouvailles amiennoises regardez de plus près cette petite théïère en barbotine, elle n'est pas mignonne ?

CIMG6935

 

Mes beaux-parents n'étaient absolument pas branché "brocante", voici les seules petites merveilles début XXème siècle que j'ai sauvé d'Emmaüs.

collage12_BROCANTE_2

bonnr_srmaine

Posté par manouedith à 00:01 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :