30 août 2009

61heures30 dans la vie de Théma

Quelle joie ce dernier WE de l'été. Ma dixième merveille est venue nous rendre visite avec sa Maman, Malou et son grand frère. 1526 kilomètres aller et retour pour passer 61 heures 30 avec nous.

THEMA_DANS_LE_JARDIN

Théma a tout juste 6 mois

En si peu de temps, nous avons fait plein de choses et nous avons bien profité de toute la petite famille.

Th_ma_6_mois

Comme tout l'été le beau temps était de la partie, donc tous les repas dehors.

THEMA_AVEC_MAMAN

Une maman toujours aussi émerveillée devant son petit bonhomme !

IMG_8085

IMG_8139

Petit n'Amour lui a  appris les joies de la  balançoire

THEMA_AU_PIANO

sa maman lui a donné sa première leçon de piano !

IMG_8150 son grand frère  ses leçons d'escalade

IMG_8151

IMG_8152

Je ne vous raconte même pas les leçons de  gymnastique avec sa maman

THEMA_ON_JOUE

IMG_8100 et sur le tapis c'était pas mal du tout

IMG_8104

IMG_8101 IMG_8124

IMG_8113

Quand sa maman était petite, elle adorait jouer avec les franges du fauteuil, à l'époque elles étaient vertes et en grandissant son passe temps favori c'était de faire des tresses. Elle a promis de lui apprendre.

CIMG2163

Un peu grognon malgré tout, il n'a pas hésité à venir nous voir avec la roséole.

IMG_8161

Moment privilégié avec Malou, qui se promène dans le jardin pour l'endormir.

Nous avons même été déjeuner au restaurant pendant que Petit n'Amour et le Grand frère faisaient une grande balade de 18 kilomètres en canoë.

THEMA_AU_RESTO

au bord du lac

Malheureusement il est temps de repartir, car 7 heures de route quand même !

IMG_8166 IMG_8171

 

IMG_8173

Aurevoir à dans deux mois. 

Merci beaucoup  fille chérie d'être venue passer ces quelques heures avec nous, en attendant je sais que Malou m'enverra régulièrement des photos pour voir grandir au loin mon petit bout.

Maxime et Héloïse rentrent de vacances ce soir et prennent le relais avant de rentrer à l'école jeudi.

Posté par manouedith à 15:43 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :


26 août 2009

Hôtel du Poète à Fontaine de Vaucluse

  1. Je vous l'avais dit, je vais vous emmener visiter l'Hôtel du Poète, un hôtel de charme fort sympathique. Je suis certaine que vous allez aimer. Pour de plus amples renseignements, vous trouverez le lien sur ma page d'accueil à gauche.

Z1

Vue depuis le parc à l'arrière

Z3

Comme vous l'avez vu dans mon dernier billet le parc est reposant malgré un léger brouhaha occasionné par l'eau, mais supportable et plutôt romantique.

A

B C

Notre chambre était dans la catégorie "Arpège" totalement dédiée à :

K

D

une déco appropriée

E F

Une salle de bains d'un blanc immaculé avec un sol en gré flammé.

G

Sans oublier ces petits paniers qui font tellement plaisir

4 catégories "Concerto""Arpège""Mélodie""Symphonie" Prélude junior suite, Adagio junior suite"

les prix en haute saison varient entre 90 et 310 euros.

Une salle à manger pour les petits déjeuner très accueillante

L

L'été c'est sur la terrasse avec le plaisir de partager avec les truites

R

une vue agréable et un jus de fruit pressé.

S T

Petit déjeuner a volonté, digne d'un brunch, servit de 9 h à 11 h.

Q

M N

Y

Le Hall de réception aménagé en salons de repos

Z

W

V X

U

 

J

En un mot, un raffinement comme j'aime.

une_lady

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags :

22 août 2009

Retrouvailles 47 ans après à Fontaine de Vaucluse

Retrouvailles 47 ans après ce n'est pas rien !

La dernière fois que nous nous étions vus c'était en 1962 et voici le dernier visage que Marcel et Danièle  avaient de moi.

1BIS

Et pourtant Marcel a fait parti de mes amis d'enfance, sa maman était une amie de la mienne, quand je venais chez mes grands-parents en vacances nous étions de la même bande.

2

Maud, mon amie d'enfance avec Dani.

En grandissant, Marcel a rencontré Dani  et moi un copain de Marcel. Nous nous sommes fiancés chacun de notre côté, 47 ans après ils sont toujours ensemble, pas moi !

3

Les aléas de la vie nous ont éloignés.

Maud qui habite Nouméa, vient en vacances tous les deux ans en France et cette année, elle avait décidé lors de son séjour, de réunir ses amis d'enfance. Par copains d'avant elle en avait retrouvé plusieurs. Cette année trop occupée pendant le mois de juillet je n'ai pas pu les rejoindre en Picardie. Mais au soir de leurs retrouvailles, elle m'a téléphoné pour me dire qu'un des couples qui m'avait bien connu, voulait me revoir et qu'elle leur avait donné mes coordonnées. Inutile de dire que le lendemain il y avait un petit mot dans ma boite émail. Plusieurs correspondances, des envois de photos ont été échangés dans la même semaine. Ils habitaient la région parisienne, mais ils descendaient en vacances à Aix en Provence.

22

23

 

Nous n'avions plus de temps à perdre, nous avons décidé de descendre deux jours en Provence pour les rejoindre. C'est donc à Fontaine de Vaucluse que nous avons trouvé un joli hôtel de charme "l'Hôtel du Poète" dont je vous parlerai prochainement.

19

Il faisait beau, même beaucoup trop chaud. Marc et moi nous avons décidé de trouver un endroit sympa pour passer l'après-midi à papoter à se retrouver et pour Marc à faire connaissance sans qu'il s'ennuie un peu, car ce n'est pas toujours drôle les retrouvailles avec des amis qui lui sont inconnus .

Notre Hôtel étant un ancien moulin restauré, avec de l'eau partout dans le parc, rien de plus agréable avec ce jour de canicule puisque c'était le jour le plus chaud de l'année pour nous retrouver.

10 13

14

16

IMG_8014

 

C'est à cette table que nous les attendions. Et je pensais à des retrouvailles surprises quand j'étais enfant. Un compagnon de guerre de mon grand père, (vous savez la grande guerre de "14"), était venu frapper à la porte de mes grands parents ; c'était moi qui avait ouvert, et je m'étais retouvée face à un couple de personnes "âgées" (ils avaient le même âge que moi aujourd'hui !!!) et ils m'ont demandé si c'était bien ici qu'habitait "Adrien Pascaut". Rien que d'y penser je souris, j'ai pourtant l'impression que c'était seulement avant hier....

11 heures 30, ils sont à la porte de l'hôtel. Emotion, je vous assure ça fait drôle de se retrouver 47 ans après. Mais après tout on est encore pas mal du tout !

4BIS

Nous avions été retenir une table dans  le jardin d'un  restaurant sympa du village. A l'hôtel c'est pratique dans le parc, il y a une porte  qui donne dans une ruelle au centre du village.

20 21

6

6_BIS

on en avait des choses à se dire. Après le café, nous sommes repartis dans le parc de l'hôtel bien au frais si l'on peut dire et là, l'appareil photos à chauffé croyez-moi.

7

Elles ne sont pas belles les comtesses  ?  comme a si bien dit Marcel !

8

9

Dans un endroit aussi charmant, les retrouvailles étaient encore plus belles.

12

17

18

Il y a encore un autre copain d'enfance " Marc Burren" que j'aimerais bien retrouver, on ne sait jamais si toi ou ton épouse passaient par ici, faites moi signe. 

 

 

 

Posté par manouedith à 17:12 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags :

18 août 2009

Les Charmettes "La maison du Bonheur de J.J.Rousseau"

Pour la seconde fois, nous sommes retournés mettre nos pas dans ceux de  Jean Jacques Rousseau et de Madame Warens.

21_JEAN_JACQUES_ROUSSEAU

La simplicité telle que nous le ressentons dans cette maison à l'écard du tourbillon incessant de la vie moderne, nous fait dire : "et si c'était tout simplement ça le Bonheur".

1_bis

Aux portes de Chambéry, entre deux coteaux, le long de ce vallon on y trouve quelques maisons éparses, cachées par la verdure  très agréables pour ceux qui aiment un asile retiré et buccolique. Parmi celles-ci à mi côte se trouve Les Charmettes où Jean Jacques Rousseau et Madame Warens vécurent de 1736 à 1742.

17

Entrez avec nous

3

5

Jean Jacques Rousseau autodidacte, à la soif d'apprendre et de découvrir, c'est ici qu'il étudie la musique, la géométrie, l'histoire et bien d'autres matières et il se dit : " Commençons par me faire un magasin d'idées vraies ou fausses, mais nettes, en attendant que ma tête en soit assez fournie pour pouvoir les comparer et les choisir." (j'avoue que j'aime particulièrement cette réflexion).

6 8

15 CIMG2052

9

Emotion toute particulière de penser qu'ils ont posé leurs mains sur ce hoquet !

4

Au dessus des portes, vous pouvez admirer des ornements chinois peints sur papier et toiles tendues. Madame George Sand en Juin 1861 quand elle est venue aux Charmettes aurait dit : "je les crois réellement chinois, très vifs de couleurs" ; on retrouve cette phrase dans son album de dessins.

11

12

La maison n'est pas très grande, elle possède seulement deux chambres

7

Mais remarquez bien la porte sur la gauche, elle donne sur une échelle de meunier qui donne sur un espace réduit au-dessus du lit, avec malgré tout une petite fenêtre pour prendre l'air de la chambre. Très certainement pour un domestique.

10

Avant de rentrer dans les chambres, en haut de l'escalier en pierre il y a un oratoire.

IMG_7844

Depuis la fenêtre d'une des chambres on peut admirer le jardin aux plantes médicinales, cher à madame Warens.

16

Les Charmettes, furent pour Jean Jacques Rousseau une période de Bonheur ; dans ses confessions il dit : "je me levais avec le soleil et j'étais heureux, je parcourais les bois et les coteaux, j'errais dans les vallons, je lisais, j'étais oisif, je travaillais au jardin, je cueillais des fruits, j'aidais au ménage et le bonheur me suivait partout ; il n'était dans aucune chose assignable, il était tout en moi-même, même il ne pouvait me quitter un seul instant." (confessionbs livre VI)

Madame_Warens

Au centre de son ouvrage des Confessions on peut lire ses lignes dédiées à Madame Warens " J'avais besoin de me recueillir pour Aimer. Une maison isolée au pendant d'un vallon fut notre asile, et c'est là que dans l'espace de quatre ou cinq ans, j'ai joui d'un siècle de vie."

18

Dans les Rêves du promeneur solitaire, on peut relever : " J'avais désiré la campagne, je l'avais obtenue ; je ne pouvais souffrir l'assujetissement, j'étais parfaitement libre, et mieux que libre, car assujetti par mes seuls attachements, je ne faisais que ce que je voulais faire. Tout mon temps était rempli par des soins affectueux ou par des occupations champêtres." (comme c'est joliment dit.)

19

Période de formation et de bonheur, les charmettes ont permis à Rousseau de devenir lui-même, il dira encore : "Durant ce petit nombre d'années, aimé d'une femme pleine de complaisance et de douceur, je fis ce que je voulais faire, je fus ce que je voulais être."

20

Hier, quand nous avons décidé d'aller à Chambéry. Petit n'amour et moi sans nous concerter, avons eu l'idée  de retourner dans cet endroit calme et propice aux amoureux. J'espère que vous aurez aimé le partage de ces quelques instants de pur bonheur.

papillon

 

Posté par manouedith à 11:36 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :

13 août 2009

En passant par Chignin et petits plaisirs de Chine

Après avoir remis la maison en état, je vous assure une journée de ménage. Nous sommes partis à Pralognan préparer l'appartement pour la Nounou de Théma qui vient profiter de 15 jours de repos face à nos belles montagnes.

CIMG1758

Mais nous nous sommes arrêtés sur le chemin à Albertville, dans ma brocante préférée et j'ai chiné pour vous, regardez vous allez être jalouses.

CIMG2003 CIMG2004

50 euros le landau de poupées des années 1940

CIMG2010

15 euros ce bureau d'enfant

CIMG2007

Si j'avais eu encore de la place j'aurais craqué pour la seconde cuisinière, une Godin, regardez de plus près comme elle est belle, elle aurait sa place dans une cuisine ancienne ou pourquoi pas dans une entrée avec des fleurs dessus, comme je l'ai déjà vu dans l' entrée d'un restaurant.

CIMG2006

Que diriez-vous de ces premières cocottes minutes en déco dans votre cuisine

CIMG2008 cocotte

Je vais essayer de trouver une petite place pour la seconde dans ma cuisine.

Quittons la brocante et regagnons l'appartement il y a du travail qui nous attend.

La touche finale : un petit bouquet de fleurs pour l'accueil accompagné de trois petits produits régionaux comme cette bouteille de vin savoyard, un délice "Le Chignin"

CIMG2017 Chignin_Bergeron ETIQUETTE_2

 

Ce qui nous a donné l'envie de nous arrêter au retour dans ce petit village au-dessus de Challes les Eaux et de St. Jeoire Prieuré.

CIMG2030

Depuis l'autoroute ou la nationale on aperçoit cette chapelle St. Anthelme et

CIMG2028

de mystérieux vestiges médiévaux dont ces tours qui dominent les vignes

CIMG2034

 

Ces coteaux ensoleillés sont recouverts de vignes qui produisent un des meilleurs vins blancs de Savoie "Le Chignin" aussi bon que la célèbre Mondeuse.

CIMG2037

Dans un paysage de toute beauté

CIMG2048

CIMG2039

Ce propriétaire en a de la chance d'habiter au milieu de ce panorama exceptionnel

CIMG2032

CIMG2045 CIMG2046

CIMG2027

Qui pourrait se douter que nous ne sommes qu'à une dizaines de kilomètres au-dessus de Chambéry ?

CIMG2035

Quand nous nous promenons et que nous découvrons au détour d'un chemin un paysage aussi grandiose, nous ne regrettons pas d'avoir eu le courage à notre âge de quitter notre région d'origine pour découvrir d'autres horizons, et où nous avons l'impression d'être tous les jours en vacances.

Posté par manouedith à 20:08 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :


09 août 2009

L'auberge de la jeunesse ferme ses portes !

Dernière semaine encore bien remplie. Il  aurait  fallu nous couper en deux.

Grand-petit fils venu à la recherche d'un appartement sur Lyon pour lui et sa demoiselle, a été véhiculé par nos soins pendant deux jours, le reste il a fait tout seul.

35 39

38 Heureusement le lendemain tout seul il a trouvé beaucoup mieux.

Pendant ce temps là, Grandes filles et petits enfants de Marc ont profité des joies de la plage.

2

Mais aussi du canoë de Papy Marc

3 4

Même si le gilet de sauvetage de papy est trop grand pour Chloë

5

6

En rentrant de la plage de Conjux, un petit bonjour aux biquettes

7

Une petite balade dans Chanaz avant que le Moulin à Huile ouvre ses portes.

8

10 11

 

 

12

Nathan derrière les barreaux ! Pendant que sa maman fait des pitreries

9

Ne pas oublier quand même que nous étions venus pour aller faire le plein d'huile de noix et de noisettes !

13

14

Même si la roue en ce moment ne peut pas fonctionner avec l'eau, car il n'y en a pas.

Le lendemain matin, réveil matinal. Chez filles n°1 et 2 on se lève aux aurores !

15   Mademoiselle Chloë à 6h30

16

Monsieur Nathan, jamais après 7h30, plutôt avant ! Il n'y a pas un dicton qui dit : "Le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt ?

Ils ont raison, trop tard, ils n'auraient pas vu la brume se lever sur le Séran

17

19

Même que fille n°1 n'est pas très bien réveillée. A quoi pense-t-elle  au lieu d'admirer ?

 

18

Esprit "Rando" sur le chemin qui ramène à la maison !

20

21

Un papy qui apprend à siffler avec de l'herbe.

22

Un petit fils qui a cueilli du "je ne sais pas quoi" !

23

Fier de son bâton. Je ne sais pas pourquoi quand on se promène les enfants veulent toujours un bâton ?

Il y a eu aussi la sortie aux Grottes de la Balme avec un petit détour à la cascade de Glandieu.

24

Au moins celle-ci il y  a de l'eau, ce n'est pas comme celle d'Artemare.

25

26

Maintenant un petit tour dans les profondeurs de la terre !

27

28

29

37

Et quand les enfants sont à la maison, comme tous ceux qui passent par ici ; ils ont les mêmes activités. Il faut bien que les parents se reposent !

32

3440

Les vacances sont terminées, le carrosse a quitté la maison en début d'après-midi, nous, nous nous retrouvons seuls (ça fait tout drôle !) et nous espérons que tous ceux qui sont passés chez nous cet été auront été contents de leur séjour. Nathan vous dit au revoir et à bientôt.

33

Les photos des promenades sont des demoiselles de Petit n'Amour.

Posté par manouedith à 15:02 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags :

07 août 2009

L'autre jour à CAPRI

Reprenons nos escales avec le Fantasia, je vous ai laissé après la visite de la jolie maison du Docteur Axel Munthe, à Anacapri, tout en haut de l'île. Nous sommes donc redescendus pour flâner dans les rues de Capri.

19

Déambuler dans les petites ruelles blanchies à la chaux

8

 

13

Aux devantures de magasins de luxe,  de boutique à souvenirs aux mille couleurs

4

5

6

3

J'ai regretté de ne pas avoir craqué sur ces jolies bougies.

11 12

14 15

16 se promener dans le dédale de ces petites ruelles un vrai régal.

17

 

Connue depuis l'Antiquité, Capri est aimé pour sa beauté, elle est un lieu de villégiature depuis l'époque romaine.

18

Une île qui a vu passer des intellectuels, des artistes, des écrivains . Comme nous, tous extasiés par sa beauté magique.

19

En quittant Capri, en regagnant le navire, de notre balcon nous avons pu admirer un magnifique coucher de soleil.

20

22

le navire qui suivait le même trajet que nous au loin c'était le Concordia de chez Costa

21

Quand on fait une croisière, il y a des instants magiques comme ceux d'admirer chaque soir le coucher du soleil.

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

04 août 2009

L'Aiguille du Midi 3842 mètres

Nous ne sommes qu'à 1 heure et demi de Chamonix et pour cette dernière sortie des vacances 2009 avec mes petits enfants, j'ai décidé de les emmener prendre un vrai bol d'air.

IMG_7742

Depuis la première cabine de téléphérique qui nous emmène au premier palier, nous pouvons constater que le glacier du Bosson ne descend plus aussi loin dans la vallée.

IMG_7741

Les sommets approchent

IMG_7745

Je ne sais pas si vous, vous ressentez les mêmes émotions que moi quand je suis face à l'immensité.

IMG_7755

Je suis toujours émue et admirative devant ceux qui grimpent et dépassent toujours un peu plus leur limite

IMG_7792

Vraiment la nature est belle, mes petites étaient émerveillées et ne s'attendaient pas à un spectacle aussi grandiose et silencieux.

IMG_7766

IMG_7765

IMG_7769

Il était midi, l'heure de déjeuner, nous leur avions réservé une surprise, nous les emmenions au restaurant et non à la cafétaria de l'Aiguille du midi à 3842 mètres

IMG_7772

De tous mes petits enfants, ces deux là savent manger et goûter à tout en se tenant très bien à table ce qui n'est pas le cas de certains autres, c'est pourquoi elles ont eu le droit au "Restaurant" Ce qui pour Mélanie fait toute la différence.

IMG_7777

Une récompense, mais aussi une leçon de vie, apprendre à apprécier  les bonnes choses de la vie

Quand on pense qu'à la fin du XIXème siècle, c'est ainsi que ces dames franchissaient les glaciers.

passage_difficile

A bientôt j'espère pour de nouvelles aventures.

 

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

02 août 2009

Le vélo rail dans le Bugey

Nous continuons nos activités pendant les vacances avec mes deux dernières petites filles. Maxime et Héloïse sont repartis juste avant cette balade. Une nouvelle activité se déroule sur une grande partie du territoire français "Le Vélo Rail". Regardez si dans votre région il y en a une.

carte_des__v_lorails_en_france

un clic pour agrandir la carte et mieux voir.

C'est seulement depuis l'année dernière que "Les vélos rails du Bugey" circulent. Pour l'instant tout petit trajet pour vous mettre en appétit et revenir l'année prochaine car 3 kilomètres de plus seront ouverts pour le grand plaisir de ceux qui l'emprunteront.

D'abord, voici comment cela se présente.

IMG_7676

Le départ se fait à la gare de Pugieux, uniquement le vendredi le samedi et les jours fériés,  car cette voie est toujours empruntée en semaine par des trains desservant un important silo à céréales et régulièrement entretenue.

IMG_7678

les wagonnets attendents les uns derrières les autres, nous aurons le premier au départ et le dernier au retour.

IMG_7680 IMG_7682

Au départ, voici Marc et Mélanie aux pédales

IMG_7689

Thaïs trop petite pour atteindre les pédales

IMG_7690

Dans un endroit très sympathique

IMG_7691

on traverse des champs et des bois

IMG_7692

Il faut faire attention car parfois du gibier traverse la voie ; il paraît que l'on peut rencontrer une biche qui se promène sur la voie, pas de panique au départ on nous a appris à freiner.

IMG_7687

IMG_7711

Arrivé au terminus on nous a appris également à tourner l'engin pour repartir dans l'autre sens.

IMG_7708

IMG_7709

Mettre sous l'engin un genre de petit tabouret qui s'enclanche dans un gros téton au centre du wagon il suffit de tourner et nous sommes dans la bonne direction sans trop d'efforts.

Au terminus, il y a une petite pose sympa sous les arbres en attendant les autres wagons puisqu'au départ ils étaient 7

IMG_7713

il ne manque plus qu'une buvette, mais le terrain étant un endroit privé pas le droit d'installer un débit de boissons.

IMG_7722

et c'est reparti.

IMG_7721

à travers monts et champs

IMG_7725

 

La gare approche

IMG_7726

IMG_7724

Encore une bien amusante balade.

Rendez-vous dans quelques jours pour la dernière belle et vivifiante  promenade à 3842 mètres d'altitude. Ensuite je rends mon tablier pour l'organisation des sorties. Petit n'Amour doit reprendre théoriquement le relai pour les sorties du dernier groupe de vacanciers de l'été.

 

Posté par manouedith à 09:45 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :

31 juillet 2009

Le Parc de Courzieu

Profitant que nous avions déposé Léo à l'aéroport de Lyon St. Exupéry, pour faire une balade dans les monts du Lyonnais.

Les_Monts_du_Lyonnais

Une superbe région que nous ne connaissions pas et dont nous avons été émerveillés par le paysage fait de collines, de prairies et de bois.

Héloïse était allée pour son voyage de classe en juin dernier au Parc des Loups.  Elle nous en a beaucoup parlé, nous avions donc décidé d'y emmener ses cousines, puisqu'elle le week-end elle est chez sa maman avec son frère.

Nous avons commencé par un pique nique en attendant l'heure du premier spectacle.

13

Une fois le pique nique terminé, nous nous sommes promenés dans le parc et Thaïs est allé se détendre à l'espace jeux sous l'oeil de sa grande soeur.

910

11

IMG_7512

Maintenant il est 14 H 30 allons nous asseoir sur les gradins pour admirer le ballets des rapaces et pour avoir plus de sensations tout en haut au dernier rang c'est mieux.

14

Les rapaces sont des oiseaux carnivores au bec crochu et tranchant et possédant des serres.

37

Les rapaces sont carnivores, charognards ou prédateurs que ce soit insectivores, pêcheurs, consommateurs d'oiseaux, de reptiles et de petits mammifères.

16

17

21

Deux fauconniers se placent chacun sur une partie des gradins face à face et avec de la nourriture attirent le rapace qui est de l'autre côté

22

il frôle nos cheveux et donne l'impression qu'il va nous foncer dessus.

18

31

24

Quand il se pose sur nos têtes, il ne faut pas bouger, ils sont toujours à l'affût de la moindre nourriture.

26

29

Le but du jeu c'est toujours tout ce qui peut se manger, regardez celui-ci qui sait retourner une pierre pour trouver l'insecte qui s'y cache.

19

20

Et celui-ci qui attrape presque au vol, la proie repéré sur un bassin

35

36

Oiseaux diurnes ou de nocturnes qui font souvent peur, mais quand nous les approchons d'un peu plus près, regardez comme ils sont beaux.

28

30

32

33

Spectacle fascinant, mais il est bientôt l'heure d'aller assister au repas des loups

38

Pour le chapeau de Petit n'Amour

Les loups c'est une autre histoire, ils sont en clan de 8 à 14 loups

41

Une jeune femme vient les nourrir et en même temps nous parle de la peur que le loup inspire depuis si longtemps

44

S'il fallait lui donner une profession on pourrait dire : Chasseur carnivore, l'odorat et l'ouïe sont excellents et il a la même vue qu'un homme

42

 

La période d'accouplement se situe en janvier et février, sa gestation est de 63 jours et la naissance peut donner de 4 à 6 louveteaux.

45

sa durée de vie va de 12 à 18 ans

47

Savez-vous comment se nomme le trou, la grotte ou la souche creuse qui sert de lieu de naissance ? tout simplement le Liteau

48

Quoi que nous en pensons ils sont très utiles, leur réimplantation a suscité beaucoup de bavardage, il faut savoir que la quarantaine de loups qui se trouvent en France, proviennent d'Italie, ils ont passé la frontière discrètement et nous pouvons les croiser jusque dans le Jura.

39

En Allemagne nous trouvons 10 immigrés de Pologne et en Suisse 5 immigrés italiens ; à croire que les montagnes françaises sont beaucoup plus accueillantes que celles de nos voisins.

8

Encore une bien agréable sortie, mais je vous assure il faut que je me creuse la cervelle pour en trouver toujours des différentes qui peuvent convenir de 6 à 14 ans.

 

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :